Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 21/07/2012

LE BUTEUR PDF du 21/07/2012

Ratings: (0)|Views: 670 |Likes:
Published by PDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on Jul 20, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
QUotiDien nationaL SpoRtif n° 1992 pRix 20 Da
SaMeDi 21 JUiLLet 2012
Il a été opéré hier d'une pubalgie
Bougherra out un mois
«J fr ou pour êrprésn fc à l Lby»
Fabbro exige un nouvel entraîneur
 Asselah
complètement rétabli
«Je doisrattraperletemps perdu»
Hannachi-Had j,D V demain
Un nvon lu  éé nvoyé hr
Bangoura,
et le recrutement sera clos
Lwg : «J vux unnrînur ds grdns»
USMA
15 h pour rentrer au pays
Mokhtari : «Même si je viens de Bou-Saâda, j’aurai mon mot à dire»
MCAJSK
 
0
2
KamelKaci-Saïd,entraîneur-adjointduMCAEmbrassertespieds?
l
omme 
ui
il a dit 
C
«Meklouche réussira au Mouloudiace qu’il n’a pas pu faire à l’USMA»
I
I
Benmouhoub estformel : au 5-Juillet,chaque supporter du MCAdevra ramener son siègeavec lui.
I
I
Les joueurs del’USMA ont rompu le jeûne avec la halwaturque.
I
I
Les Mouloudéensont choisi leurdeuxième plat pour lef’tour : des lasagnes à lapolonaise.
N° 1992 Samedi 21 juillet 2012
Patrick Liewig, en voilà un qui était pressé que débute le…Ramadhan ! Non pas que le nouvel entraîneur du MCAlger va observer le jeûne (cela dit, sait-on jamais ?),mais il apprécie particulièrement quelques mets etplats spécifiques à ce mois sacré.
«Le tajine, lachorba, le bourek, quels délices ! Vraiment,depuis que je les ai découverts, j’adore !»,
nous a-t-il expliqué alors que la déléga-tion mouloudéenne était encore en Po-logne. Le coach français a découvertces plats typiquement maghrébinslors de son séjour professionnel enTunisie, où il avait entraîné leStade Tunisien et avait été le ma-nager du Club Africain. Commeil s’est laissé dire que ces platssont encore mieux cuisinés enAlgérie, il s’en lèchedéjà les babines. Il auraitaimé essayer de jeûner, neserait-ce que pour expéri-menter les sensations ressen-ties,
«mais je ne pense pas que je pourrais le faire avec la cha-leur qui règne en Algérie en cette périod
, a-t-il avoué.
Mekhaldi quiressemble àBoudebouda, c’estmi-flatteur
La nouvelle recrue de la JSM Béjaïa,Rachid Mekhaldi, plaît beaucoup à l’en-traîneur de l’équipe, Alain Michel. LeFrançais est même aller jusqu’à établirune comparaison avec un autre latéralgauche algérien :
«Dans son style de jeu,il me fait rappeler Brahim Boudebouda(aujourd’hui à l’USM Alger, ndlr), que j’ai eu sous mes ordres au MC Alger
C’est sûrement flatteur pour Mekhaldi,qui vient du club suisse Locarno, d’êtrecomparé à un international Espoir. Onespère juste que, contrairement à Bou-debouda, il pourra, lui, s’imposer loinde «chez lui».
Une«ch’kara»de 200 000euros pourne pasperdrecontreSunshine
I
I
Comme rapporté dansnotre édition d’hier, la di-rection de l’ASO Chlef a de-mandé conseil auprès del’Espérance de Tunis sur lemeilleur moyen de rallierLagos, capitale du Nigeria, oùl’attend, le 4 août, un matchcontre les Sunshine Stars pourle compte de la Ligue deschampions. Dridi Khemis, res-ponsable des déplacements ausein du club, lui a refilé de nombreuxtuyaux concernant la manière de gérerle déplacement. En vérité, il n’y avaitque de mauvaises nouvelles : l’hôtelque le club nigérian prévoit pour leséquipes visiteuses n’est pas du toutconfortable, avec notamment des lits àdeux places, le transfert de Lagos versla ville où se déroule le match est prévudans un vieux bus brinquebalant, l’en-traînement est programmé sur un ter-rain impraticable… La seule solution,selon Dridi Khemis, est que l’ASOChlef fasse comme l’EST : prendre encharge tous les frais (transport, trans-fert, hébergement, location d’un ter-rain et restauration). Coût del’opération : 200 000 euros.
«Si vouschoisissez cette option, il faut emmener la «ch’kara» (sac d’argent, ndlr) avecvous»
, a-t-il conseillé.
 A l’Entente,on achète les joueurs surcatalogue !
I
I
Cette année, un fait est à remarquerdans la politique de recrutement de l’ESSétif : aucun des joueurs recrutés n’a effectuédes tests techniques. L’explication a été donnéepar Hassan Hammar, le président de la sectionfootball :
«De par son standing national et in-ternational et son statut de champion d’Algérieen titre, l’Entente a dépassé le stade de ramener des joueurs inconnus et méconnus qu’elle sou-met à des tests, avant de les accepter ou de lesrefuser. Fini le temps des essais ! Exception faitedes joueurs étrangers, que nous de-vons soumettre à des tests, nousne recruterons que des joueursconnus ou à la valeur avé-rée.»
A l’Entente, on nefait plus le marché auxpuces. On achète di-rectement sur cata-logue…
Sid-Rouhou se
 
réconcilie enfinavec Koussa !
I
I
L’affaire remonte une vingtaine d’années. Au termed’une saison, il y a eu un match décisif entre la JSBordj Menaïl et le WA Tlemcen. Ayant perdu cette rencon-tre, Les Menaïlis ont été rétrogradés en deuxième division.Furieux, certains parmi eux avaient agressé l’arbitre dumatch, Messaoud Koussa. Ce dernier avait alors rédigé unrapport où il avait mis en cause le gardien de but de laJSBM, Hassan Sid-Rouhou. La FAF, sur la foi de ce rap-port, avait suspendu Sid-Rouhou pour deux ans à un mo-ment où il était pressenti pour rejoindre les Verts, ce quiavait condamné sa carrière internationale. Aujourd’huientraineur des gardiens de but de l’ASO, Hassan a de touttemps clamé son innocence. Quelle ne fut sa surprise deretrouver Koussa à Tunis ! Ce dernier, devenu présidentde la Ligue de football de Sétif, est l’envoyé spécial de laFAF pour le match EST-ASO d’hier soir. Sid-Rouhou afait le premier pas pour parler à Koussa et lui expliquer qu’iln’était pour moi dans l’agression dont il avait été victime.Koussa, après l’avoir écouté, a reconnu son erreur et lui a par-donné. En ce début du mois de Ramadhan, mois de piété etde pardon, c’était une très bonne nouvelle pour toute la délé-gation chélifienne.
«J’étais même prêt à recourirà ‘’Djak el Marssoul‘’»
Sid-Rouhou, tout en exprimant son soulage-ment d’avoir aplani le différend avec Koussa, atenu à souligner que son but
«n’était pas de luidemander des excuses, mais juste de lui expli-quer que ce n’est pas moi qui l’avais agressé et que je suis victime tout autant que lui»
.Pour lui expliquer tout ça, il avait mêmepensé à un moyen :
«Recourir à l’émis-sion «Djak el Marssoul», où des gens se réconci-lient.»
Ironie du sort : cette émission de NessmaTV est produite et tournée à Tunis. Sid-Rouhouet Koussa se sont ainsi réconciliés dans la capitaletunisienne sans passer par «El Marssoul».
LEn ten te  b loquera le  tran s fer t deHeman i à  lU SM A
 Il ne sag i t pas de Nab il Heman i, qu i nes t plus àlE S  Sé t i f depu is plus dune année, ma is dun homo-n yme qu i, en compagn ie de 5 coéqu ip iers de léqu ipede l’E S S  jun iors «B» (nés en 1 9 95 ), on t é té recru tésce t é té par lU SM  Alger. L’En ten te a va it en vo yé uneoppos i t ion à la d irec t ion du club algéro is a ins i quà laF AF e t à la L igue na t ionale de  foo tball, arguan t qu ilsag i t de  joueurs encore en  forma t ion à lE S S. Des 6 joueurs, seul Heman i na pas accep té de re tourner àson club  forma teur, ce qu i a obl igé ce dern ier à en- vo yer une le t tre d’oppos i t ion égalemen t à la L igue In ter-ég ions, hab il i tée à qual i f ier les  joueurs dece t te ca tégor ie. Les  Sé t i f iens se basen t sur la déc i-s ion du Bureau  fédéral du 31 ma i dern ier qu iau to-r ise les clubs pro fess ionnels à  fa ire s igner leurs jeunes a yan t passé plus de  4 ans des con tra ts de 3ans au mo ins.
Lerassemblement«à la sétifienne»,vous connaissez ?
L’Entente de Sétif part ceweek-end en stage de prépa-ration à Sousse. Faut-il rappelerque les joueurs de l’ESS n’ont pasencore entamé les entraînementset ne se sont donc pas encore vus. Où etcomment donc se retrouver ? Des joueursont posé la question à la direction du club.Réponse de cette dernière :
«On se rassem-blera à la manière sétifienne !»
La réponse,ambiguë, n’a pas été comprise par la majo-rité des joueurs, à commencer par les nou- velles recrues. Certains «rusés» ont pourtantcompris : un rassemblement à la sétifienne,c’est se voir directement à l’aéroport interna-tional d’Alger et embarquer sans retard pourTunis. C’est ce qui avait été fait l’année pas-sée, avec le résultat qu’on connaît : le titre dechampion au final. A Sétif, on ne change pasune habitude qui fait gagner…
Footaises
 Abou  Triaafiche sonsoutien à Morsi
Linternationalég yptien Mohamed AbouTrika,quisappteà participerau tournoideootballdesjeuxOlympiques,areconnua voirsoutenulenou veau présidentdel’Eg ypte,leFrèremusulmanMohamedMorsi.
« Je  ho  ur la el ig im rt an  da  la  vi .’a so ut en or id é ti li ie .in fo on  , j ’ ai  j is re nc on tr é . C er ta ns  pr ét ’a fa it in té rê  , p ou r o bt en  po st  ,is ’e st lè em fa  x .’ ai te nu or co ct on .»  
 L
 i
 n
 f
  o
p
   e
   o
   p 
       l
     e
Liewig attend
letajine,la chorba et le bourek 
Ce n’est pas de la languede boisNourredine Benmouhoub,directeur de l’OCO«Bienvenue auMCA, maisaprès avoirtrouvé unaccord sur lerèglement dela créance»
 
Mourad Meghni est attendu, au- jourd’hui dimanche, à Doha pourrejoindre sa nouvelle équipe, Lekh-wiya. C’est une source autorisée au-près du club qatari qui nous a révélécette information. En effet, le clubdouble champion du Qatar a jeté sondévolu sur le milieu de terrain algé-rien, dans le but de renforcer sesrangs, en prévision de la participa-tion du club à la Ligue des cham-pions asiatique. Il faut dire que lapremière participation a été quelquepeu décevante pour le club dont lesresponsables, à l’instar de l’entraî-neur Djamel Belmadi, voulaient at-teindre un tour avancé de cettecompétition, la plus prestigieuse ducontinent asiatique. Après une sériede négociations entre la direction deLekhwiya ainsi que Djamel Belmadid’un côté, et Mourad Meghni de l’au-tre et même les responsables d’UmmSalal, un accord a été trouvé. L’Algé-rien, qui est toujours sous contratavec Umm Salal et qui a été prêté àAl Khor, portera les couleurs du clubqui a dominé le football qatari cesdeux dernières saisons. A son arri- vée à Doha, Mourad Meghni trou- vera à son accueil, à l’aéroport deDoha, des responsables du club.
Une fois au Qatar, ilsignera le contrat deprêt
Une fois à Doha, la premièrechose que fera Mourad Meghni serala signature du contrat de prêt.Comme nous l’avons déjà indiqué,l’ex-milieu de terrain internationalalgérien s’engagera avec Lekhwiyapour une durée de six mois seule-ment. Ce sera, en effet, sous formede prêt, sachant surtout qu’il lui resteencore deux ans de contrat avecUmm Salal dont les responsablesont, en effet, négocié et trouvé un ac-cord avec leurs homologues deLekhwiya. Dans le cas où Meghnidonne satisfaction aux dirigeants deLekhwiya et à Belmadi, ces dernierspourraient lever l’option d’achatpour acquérir dénitivement les ser- vices de ce joueur pétri de talent,mais qui a été freiné par des bles-sures à répétition.
Il s’est préparé en solo àFréjus
Au départ, il était prévu que Mou-rad Meghni rejoigne le club deLekhwiya à Mascate, capitale du Sul-tanat d’Oman, à l’occasion du tradi-tionnel stage de préparation, maisun changement de programme a eulieu puisque l’Algérien n’avait pas re- joint l’équipe à Oman. Une sourcebien informée affirme que c’est Dja-mel Belmadi qui a pris cette déci-sion, après avoir eu une discussionavec le joueur. En effet, l’entraîneur aautorisé le joueur à se préparer ensolo pendant environ trois semaines,dans le but d’être au top physique-ment. Ainsi, l’Algérien est allé se pré-parer pendant plus de trois semainesau centre de remise en forme deSaint-Raphaël, à Fréjus, aprèsquelques jours de vacances. Lamême source indique que le joueur n’a ressenti aucune dou-leur et que cette blessure faitpartie de l’histoire ancienne.On annonce aussi que le joueur a retrouvé labelle forme et ne de- vrait pas trouver desoucis pour inté-grer le groupe desa nouvelleéquipe.
Sonobjectif est de nepas décevoirBelmadi
Mourad Meghnisemble très enthou-siaste cette fois-ci à réus-sir cette expérience et cepassage chez le doublechampion du Qatar. C’estce qu’il a laissé entendre àun cercle restreint d’amis.Après presque trois saisonsdifficiles, l’ex-Laziale estime,en effet, qu’est vraiment venule moment pour lui de rebon-dir et de retrouver le haut ni- veau. Mais le plus importantdans tout ça, c’est qu’il veut rele- ver le dé et prouver que Belmadine s’est pas trompé sur son choixen le recrutant. En d’autres termes,le premier objectif sera de ne pasdécevoir l’ex-capitaine des Verts.
Hamza R.
Après une protestationofficielle des Libyens
Libye-Algérie,lapisteduMarocs’éloigne
Selon les différentes thèses de lapresse locale, les autorités libyennesont saisi officiellement leurs homo-logues marocaines pour protestercontre le mauvais traitement des Li-byens sur le sol marocain. Il s’agitd’une lettre de protestation que les au-torités libyennes ont envoyée aux res-ponsables marocains. D’autre part, leministère des Affaires étrangères li-byen a convoqué, jeudi dernier, lechargé d’affaires de l’ambassade duMaroc à Tripoli pour protester et luidemander des explications, suite aumauvais traitement réservé aux ressor-tissants libyens dans les aéroports ma-rocains. Cette affaire risque toutsimplement de compliquer les chosespour la fédération libyenne de footballdéjà dans l’impasse, après la démissionde son président Kuweidir Muah. Ladomiciliation de la rencontre Libye-Algérie, prévue entre les 7 et 9 septem-bre, est remise en cause. Alors que leMaroc est aussi en course pour abriterle match, à l’instar de la Tunisie etl’Egypte, cette affaire de protestationpourrait carrément mettre l’option duroyaume chérien hors course, sur-tout qu’elle risque de prendre del’ampleur. Connu pour être rancu-nier, le peuple libyen pourrait exer-cer une pression terrible sur lafédération locale pour écarter l’op-tion du Maroc.
Le Soudan, le Tchad etle Niger, les solutionsles plus plausibles
Si l’option du Maroc devrait êtreécartée, à cause de ce problème diplo-matique, la Tunisie et l’Egypte consti-tuent, elles aussi, des choix quipeuvent être écartés. Pour ce qui est dela Tunisie, il faut s’attendre à un refusdes autorités ou à un accord sousconditions, car on craint des déborde-ments. Avec la proximité avec les deuxpays, la Libye et l’Algérie en l’occur-rence, des débordements entre les sup-porters des deux camps qui envahirontla Tunisie n’est pas à écarter, vu les re-lations politiques très tendues.Concernant l’Egypte, il faut dire qu’à90 %, les autorités refuseront d’accueil-lir le match, puisque le ministère del’Intérieur a carrément refusé la re-prise du championnat national quiest interrompu depuis sept mois.Devant une telle situation, la pistedu Soudan reste la plus plausi-ble, avec bien sûr le Tchadet le Niger, des paysfrontaliers avec laLibye et lointainspar rapport àl’Algérie. Cesera ainsi unatout de pluspour les cheva-liers de la Médi-terranée.
H. R.
En prévision de la reprise des entraînements
Meghniattenduaujourd’huiàDoha
SalimKerkar mis àl’essai à Charlton
Salim Kerkar se trouve, en ce mo-ment, en Espagne pour effectuer desessais, avec Charlton Athletic Club,pensionnaire de la Premier League, qui aentamé son stage d’intersaison. Selon leséchos qui nous sont parvenus, Kerkar a fait cechoix par rapport aux conseils de Madjid Bougherra, ca-pitaine des Verts, qui a déjà porté les couleurs de ceclub. Il est à noter que le jeune Algérien a décidéde quitter les Glasgow Rangers, après que leclub a été relégué en quatrième divi-sion, suite à des problèmesnanciers.
M
adjid Bougherra aété opéré avec suc-cès, à la clinique deBercy (Paris), poursoigner une pubal-gie récurrente qui lui a constituéune gêne depuis plusieurs mois.L’intervention chirurgicale a été ef-fectuée dans la plus grande discré-tion, sans tambour ni trompette,suivant le vœu du joueur qui ne voulait pas susciter des inquiétudeschez le public algérien. Elle a étémenée par un éminent spécialistedu domaine, le professeur Pierre LePicard, qui a déjà réalisé des inter- ventions chirurgicales sur des spor-tifs et notamment chez desfootballeurs.
Comme Ziani, il lui fallaitune intervention pour êtrecomplètement guéri
Après s’être blessé aux adducteurs àLekhwiya il y a trois mois, il avaitété contraint de déclarer forfaitpour le match amical face au Nigerainsi que pour la confrontation offi-cielle face au Rwanda à Blida, carressentant toujours des douleurs en-gendrées par sa blessure. Les dou-leurs ayant diminué dans la semainequi avait précédé le match face auMali, il avait été aligné à Ouagadou-gou. Or, les douleurs sont revenuesau cours de la rencontre et, surtout,à la n, ce qui montrait que la bles-sure n’était pas guérie. Après avoireffectué des examens approfondis,les médecins lui ont conseillé de sefaire opérer an de guérir déniti- vement, comme l’avait fait KarimZiani, il y a un an et demi, pour soi-gner sa pubalgie. Il a donc franchi lepas et devrait être maintenant dé-barrassé de son mal.
Mieux vaut qu’il rate laLibye que la CAN et leséliminatoires pour leMondial
Reste à présent la convalescence.Comme il s’agit d’un problème asso-ciant des muscles et des os, la guéri-son prend un peu de temps. Pour lecas de Bougherra, la convalescencedurera un mois au minimum. Au-trement dit, il ne pourra pas repren-dre les entrainements avant le 20août, soit à une vingtaine de joursdu match aller Libye-Algérie en éli-minatoires pour la CAN-2013. Il y ade fortes chances donc qu’il rate cematch. Cependant, il est clairqu’il est préférable, dans l’inté-rêt de la sélection nationale,qu’un joueur expérimentécomme Madjid Bougherra,soit absent dans un matchéliminatoire pour la CANque de traîner encore sablessure et être ainsi indis-ponibles pour des rendez- vous plus importants l’annéeprochaine : la CAN-2013 (encas de qualication) et lesmatches restants des élimina-toires pour le Mondial-2014.
F.A.-S.
Sa présence contre la Libye est incertaine
Bougherraaété
opérédelapubalgie
Bougherra: «Je ferai toutpour être rétabli enseptembre»
Dans une brève communication télépho-nique, Bougherra a tenu à rassurer les Algériensquant à la réussite de l’intervention chirurgicale.
«Tout s’est bien déroulé, el hamdoullah. Je vais être à présent soumis à une période de repos, puis j’attaque-rai la phase de rééducation. Je ferai tout pour être ré-tabli en septembre, pour le match contre la Libye»,
nous a-t-il déclaré. Il n’a pas manqué, au passage,de souhaiter
«un bon Ramadhan, avec beau-coup de piété, de bonté et de générosité»
aupeuple algérien, tout en demandant un«douaâ» (prière) pour qu’il re- vienne vite sur les terrains.
F. A.-S.
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
3
N° 1992 Samedi 21 juillet 2012

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->