Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La désinformation sur l'imposition de l'Église orthodoxe en Grèce

La désinformation sur l'imposition de l'Église orthodoxe en Grèce

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 227|Likes:
Published by auto13383906
L’archevêque Jérôme d’Athènes répond à la désinformation de la presse européenne au sujet de l’imposition de l’Église de Grèce, de la rémunération de son clergé, et de ses dépenses
L’archevêque Jérôme d’Athènes répond à la désinformation de la presse européenne au sujet de l’imposition de l’Église de Grèce, de la rémunération de son clergé, et de ses dépenses

More info:

Categories:Business/Law, Finance
Published by: auto13383906 on Jul 21, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/21/2012

pdf

text

original

 
orthodoxie.com
http://www.orthodoxie.com/actualites/larcheveque-jerome-dathenes-repond-a-la-desinformation-de-la-presse-europeenne-au-sujet-de-limposition-de-leglise-de-grece-de-la-remuneration-de-son-clerge-et-de/#more-21071
L’archevêque Jérôme d’Athènes répond à ladésinformation de la presse européenne au sujet del’imposition de l’Église de Grèce, de la rémunération deson clergé, et de ses dépenses
L’archevêque Jérôme d’Athènes a envoyé la lettre suivante au premier ministre Antonis Samaras, auxchefs des partis du Parlement, au ministre de l’Education, de la Culture et des Religions, au secrétairegénéral des questions religieuses, aux ambassadeurs des pays de l’Union européenne en Grèce, auxchefs des organismes européens et à tous les hiérarques de l’Église de Grèce, « afin de recadrer leschoses dans leurs dimensions réelles et d’arrêter la diffusion irresponsable d’informations erronées etstéréotypées, ainsi que la création d’impressions déformées, à l’encontre de l’Église orthodoxe deGrèce, lesquelles de toute évidence poursuivent des objectifs inconcevables ».« A l’occasion des publications réitérées de la presse européenne relativement aux questions del’imposition de l’Égliseet de la rémunération du clergé, dont les rédacteurs, en violation de toute déontologie, se gardent bien d’adresser les questions y relatives au bureau de presse compétent [del’Église orthodoxe de Grèce] pour obtenir des informations complètes, nous sommes obligés deprocéder auxéclaircissements ci-dessous pour rétablir la vérité. 1. Imposition de l’EgliseLes dernières exonérations fiscales en faveur de l’Église orthodoxe, comme pour toutes les religionsconnues en Grèce, ont été définies le 23.4.2010 par la loi N°3842/2010. Depuis lors les personnesuridiques de l’Église orthodoxe de Grèce payent : 1) un impôt sur leurs biens immobiliers et ce à untaux trois fois plus élevé que celui en vigueur pour les autres organismes publics du pays, 2) un impôtannuel sur les revenus immobiliers, à hauteur de 20% de ceux-ci, c’est-à-dire un taux plus élevé quecelui en vigueur pour les particuliers, 3) Une taxe additionnelle sur les revenus de la location de terrainset de bâtiments, au taux de 3% 4), un impôt anticipé pour l’année prochaine fixé à un taux de 55% dumontant de la taxe additionnelle susmentionnée, 5) un impôt sur les successions et les dons à un tauxde 0,5% de leur valeur, 6) un droit de timbre et des droits de l’organisme de l’assurance agricole, d’unmontant global de 2.4% sur toute contribution financière versée par les fidèles aux églises au titre dessacrements. De même, les personnes juridiques de l’Église prélèvent et transmettent au gouvernementhellénique toutes les taxes que doivent acquitter les contribuables privés dans leursrapports avec lestiers (taxe sur les salaires, TVA, etc.) De la taxe foncière sont uniquement exonérés, selon la législationfiscale, les installations d’utilité publique de toutes les religions et confessions sans exception.Le service central de l’Église de Grèce, les diocèses métropolitains, les paroisses, les monastères etles instituts ecclésiastiques ont versé, en 2011, des impôts s’élevant au total à 12 584 139,92€.2. La rémunération du clergéLa rémunération du clergé est effectuée par l’État et résulte de l’obligation contractée par lui en 1833,alors que 65%, soit les deux tiers, des biens agraires et des biens immobiliers urbains possédés par l’Église, avaient été cédés à l’État. Depuis lors et jusqu’à ce jour, 96% du reliquat des bienssusmentionnés a été transmis à l’État soit de façon unilatéral par différentes lois de l’État hellénique,soit l’Église qui lui en a fait don.
 
La plus grande quantité de concessions de terres agricoles à l’État ont été faites pour aider lesréfugiés de la catastrophe d’Asie Mineure (1922) et des paysans privés de leurs terres après 1945.Les bâtiments publics les plus importants de la capitale (institutions académiques, hôpitaux, etc) ontété construits sur des terrains qui ont été offerts par l’Église dans ce but. Aujourd’hui, la majeure partiedes propriétés ecclésiastiques sont constituées par des terres forestières dont la destination oul’utilisation, conformément à la Constitution hellénique, ne peut être changée. Les quelques propriétésurbaines, dont la plupart ont été expropriées par l’État pour des raisons d’utilité publiques, n’ont pasfait l’objet de dédommagement à l’égard des personnes juridiques de l’Église orthodoxe en raison dumanque de fonds des municipalités.Mentionnons encore que le salaire du diacre et du prêtre de l’Église orthodoxe est déterminé par lamême loi que celle en vigueur pour les fonctionnaires, et est soumise aux mêmes déductions etretenues fiscales.3. Les dépenses de l’ÉgliseLes dépenses de l’Église proviennent des revenus des immeubles restants, des dividendes d’actionsbancaires et des contributions volontaires des fidèles.Il convient de mentionner que, conformément à la loi, le payement des dividendes aux actionnaires desbanques a été suspendu depuis 2008, et que le marché immobilier traverse une crise majeure.Malgré cela, l’Église de Grèce, en octobre 2010 a soutenu l’économie grecque, participant à larecapitalisation de la Banque nationale de Grèce à hauteur de 27 millions d’Euros, ledit montantprovenant d’emprunts bancaires. Ces actions, aujourd’hui, hormis le fait qu’elles ne produisent pas dedividendes, ont une valeur de revente quasiment équivalente à zéro.Il convient de souligner que l’Église de Grèce n’a pas de rentrées financières en provenance ducommerce ou d’entreprises commerciales.4. L’œuvre sociale de l’Église.Les diocèses métropolitains, les églises et les instituts ecclésiastiques, depuis la création de l’Étathellénique et sans interruption jusqu’à ce jour, a fortiori maintenant, alors que notre peuple est soumis àdure épreuve, a déployé une multitude d’œuvres et d’initiatives caritatives pour soulager ceux qui sontdans le besoin. Aujourd’hui, dans le cadre de l’Église de Grèce, fonctionnent : 2325 organismes de bienfaisance poules indigents, 10 crèches, 10 foyers pour enfant, 19 foyers pour personnes âgées dans l’archevêchéd’Athènes et 66 dans les diocèses métropolitains, 13 dispensaires les malades chroniques, 8 pour lespersonnes avec des besoins particuliers, 10 hôpitaux-dispensaires, 7 instituts psychiatriques, 6 hôtelspour les sans domicile, 1 hôtel pour héberger les familles de malades, 36 pensionnats-orphelinats, denombreux instituts de protection de l’enfance, plus de 200 cantines gratuites avec augmentationconstante des portions de nourritures distribuées, des supermarchés sociaux, des points dedistribution pour les articles gratuits tels que vêtements et chaussures ,et encore des foyersd'étudiants.Les bénéficiaires de toutes les catégories d’aide sociales de l’Église en 2011 (séjour, nourriture, soinsmédicaux et médicaments) se sont élevés à 5862 personnes.54 camps sont organisés pour les jeunes, dont le nombre s’élève annuellement à 15 000.En outre, un artement du Saint-Snode fonctionne our l’accueil des émirants et leur soutien

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->