Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Bulletin de la Societe Augustin Barruel nr. 1

Bulletin de la Societe Augustin Barruel nr. 1

Ratings: (0)|Views: 13 |Likes:
Published by romulus13
periodic de dreapta, catolic, contrarevolutionar.
periodic de dreapta, catolic, contrarevolutionar.

More info:

Published by: romulus13 on Jul 23, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/02/2012

pdf

text

original

 
.,
,
,.
'
i.,
)
.
.
,
-9
.
:
.":
Yb
!b
i$.
*-
,
'
f*
,
,
.
.La
5,
L,<
3
<*a**
.,
'
'.
L
"
.'{
.
+."
'1
QuelQi"les
.'..
3
"
b.
,
,
:4
"!.
i'
,
,
:
$A*!
,
.
;-+J
'?
*
'
'
'
.
:
rJ
%
.
Lefl:,t are
hi&é)
&"la
premièse
5
'
de .c'~ ulletin se
..
,
.
-a,
...
A
*$,fit.,&.
,TT
3,ui+&rneJ,
gc~~:l~,*~
,e,t ,jppur
*J:"~~,
ui,
,
est t2au
ait.,
de-' es: qges$ions ?os.
<
,$
fi
,
:
'-9
inkenti~ps?%bnt
claire&
i':'desirant toutefois 6,vitel\+&outeh
,
&b
i<
.:
.
,
.
I
guité&-nous-préciserons.
algré
.tout deux
points
,
,y
\
.
b
>
--
P
%,
$
'L
,:-
i
ii
,
-/
5
,
,?
Le ~rernier~orte
ur
là
nature -de notre gro~pe~ëntqui
.
est une société etL'non ne association
:
ctest-à-dire un corpsqui rassemble un certain nombre de personnes unies per une
-
ritable communauté de pensées et de travaux, non un centre derecrutement d'adhérents plus ou moins fictifs, différence quiimplique un certein style et une certaine ambiance,Les personnes qui désirent profiter de ces études peu-vent souscrire un abonnement au bulletin de
la
société, et ceuxdes abonnés qui voudront apporter leur aide, notamment pour ladiffusion, pourront le faire en prenant contact avec le secré-
.
.
tariat
-
et en devenant correspondants,
-,
 
LtAEBE
EMMANUEL
BARBIER
11
vient de mourir un home qui faboit honneur
à
ln consciencecatholique, et, dans un tenps neilleur;
il
eut appartenu
à
d'a?;-tres
qu'A
ioi
de
lui rendre ce suprêoc homage, auquel nous voudrions n'a--voir
à
joindre aujourd'hui que nos larnes et nos prières.
&lais
c! est
pcine
si
nous avons appris ce deuil par quelqueslignes banales de
La
Croix, et, depuis plus d'un nois, seul un art:-cle
ém
de Félix Lacointa, le
25
nnrs, dans l'Express du
It,iidi,
a
payé.le juste tribut
de
notre reconnaiss~nnyice
à
cet adnirable serviteur dela bonne cause,Quron pardonne donc
à
l'un de ceux qui., du noins,Pont souvent approché, de tracer quel-ques lignes
à
sa louange.
Il
cachait trop discrètehent sa vie pour que nous puissions don-ner
sur
son intinité bea7:-coup de détails
;
nos anis- sont trop frmilia-ris avec son oeuvre paur qu'il soit nécessaire
de
la recenser par le
-
.......
sènu.
.
-.
;
on ne trou~j-erapici essai
de
biographie ni mnseigno~ents
i-
bliographiques qui puissent longt cnps contenter personne. Rion.-gu-'~
..
cri de douleur
!
EJlis
c est assez en attendant
li
euro d'une 'plus.con-plète justice.L'abbé Ennanucl Barbier avait de qui teni';.
Il
naquit, en effet,le
5
mars
1851,
à
Poitiers, d'une vieille fmille
de
robe dont les tra-
2es
renontent dans les archives de
la
province jusqulaux environs ,de
-
15go.Son père, conseiller
à
la Cour d'appel de Poitiers, démissionnaen 1880 pour protcstzr c:lntr~
cs
e~p~1si.î-rise religieux, Sa pieusen&re,-elle-même issue d'une des plus honorables naisons du pays, par-tagea avec cet home juste et Cmignant Dieu l'adïiirable tâdhe d'éle-ver onze enfants, qui, tous, sont ress fidèles
à
ces grands exenples.Nous avons plus particdièrenent connu
l'aîné,
#.
Edouard Barbier.Entrd de bonne heure dans
la
nagistrature, lui aussi donna sa démissionau nonent des décrets,
Il
était alors procureur au
P"s
;
il
se fitinscrire corne avocat au barreau de Poitiers, où
il
occupa pendant plusde trente ans une situation hors de
pair
:
toutes les congrégationspersécutées l'ont eu alors pour défenseur,
Il
servit plusieurs foisàson frère lui-nêue de conseil au cours des difficultés et des procèsque suscitèrent
à
l'abbé Barbier ses controverses,
Il
est nort, en-fin, en 1915, entouré de 'Ytestine universelle, laissant après luitrois enfants, dont un prêtre et une religieuse.Ennanuel fut le quatrièrie
à
prendre place
à
cet
édi
iant .foyer.P!?is
il
le devait quitter un des preniers, car,
à
18
ans.,
il
entraitau noviciat
de
la Colipagnie de Jésus,et celle-ci le destinait
à
l'en-seignement, où s'écoula la plus grande partie de son âge,
C
1
.
,

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->