Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Chapitre 6 - Le Post-impressionnisme _cours Integral

Chapitre 6 - Le Post-impressionnisme _cours Integral

Ratings:

5.0

(2)
|Views: 4,590 |Likes:
Published by celineta

More info:

Published by: celineta on Jan 13, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/10/2014

 
Chapitre 6
POST-IMPRESSIONNISME
Le terme de post-impressionnisme est assez vague. Il nous permet cependant deregrouper des artistes qui ont comme point commun d’avoir su tirer les conséquences desrecherches des impressionnistes. Seurat et Signac, comme nous l’avons vu dans le chapitre surle néo-impressionnisme, ont fondé une nouvelle science de la perception à partir del’authenticité de la sensation. D’autres peintres comme Toulouse-Lautrec, Van Gogh,Gauguin et Cézanne éprouvent, eux-aussi, le besoin d’un approfondissement de la sensation.Vous allez voir que par leurs recherches, ils portent l’héritage impressionniste dans différentesdirections et vers une intensité inédite. On appelle cela le Post-impressionnisme.Dans le développement du Post-impressionnisme, il faut signaler l’importance qu’a eule japonisme –c'est-à-dire un certain goût pour la culture japonaise- dont la vogue s’épanouitvers 1860. Les artistes indépendants, avides d’innovations picturales, vont s’intéresser auxmaîtres de l’estampe japonaise. Ils vont remettre en question la représentation occidentale enintégrant les innovations de l’estampe japonaise :-contrastes de couleurs,-graphisme,-utilisation du cerne,-absence de perspective au profit d’une construction des images par planssuccessifs….Dans le cadre de ce cours sur le Néo-impressionnisme, nous allons évoquer ses quatrefigures majeures, à savoir les peintres :-Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901)-Vincent Van Gogh (1853-1890)-Paul Gaugin (1848-1903)-Paul Cézanne (1839-1906)Ces quatre artistes partent tous de l’héritage des peintres impressionnistes maisdéveloppent chacun une voie artistique personnelle.
 
I. HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901) : Représentation et saisie
Henri de Toulouse-Lautrec est considéré le peintre du quartier parisien de Montmartre,quartier bohème célèbre, en cette fin du XIXe siècle pour ses cabarets, ses spectacles et sesmaisons closes.Par conséquent, Toulouse-Lautrec est proche de Degas dans le choix de ses sujets, maisaussi, vous le verrez, dans l’importance qu’il accorde au dessin.Il saisit des images brutales de la réalité et joue sur les couleurs criardes, moinsnaturalistes que celles des impressionnistes mais plus expressives. De même, son dessin,rapide, sert à saisir ce qui, au-delà de la sensation visuelle, agît comme stimulantpsychologique. Toulouse-Lautrec utilise d’ailleurs volontiers la lithographie et le pastel quipréservent l’immédiateté du croquis.
 Loïe Fuller aux Folies-Bergères
 Dans son étude pour la lithographie,
 Loïe Fuller aux Folies-Bergères
(
1893,huile/carton, 63 x 45 cm, Musée Toulouse-Lautrec, Albi), l’artiste esquisse en quelques traitsprécis la silhouette de Loïe Fuller, en captant les formes tourbillonnantes des voiles dues à latechnique et à la gestuelle de la danseuse.Grâce à la fulgurance du trait, Lautrec crée une représentation souple et surtoutintensément communicative dans laquelle les traits verticaux accentuent l’impression demouvement.Ainsi, en quelques traits de crayon qui peuvent être rehaussés de couleur, Lautrec isoleles caractéristiques de son modèle. Il fait de même dans certains portraits de personnalités, parexemple celui de la vedette de cabaret Yvette Guilbert.
Yvette Guilbert saluant le public
 
Yvette Guilbert saluant le public
(1894, épreuve photographique rehaussée de peinture,48 x 28 cm, Musée Toulouse-Lautrec, Albi) est une oeuvre qui a été réalisée à partir d’uneépreuve photographique agrandie. Cette épreuve photographique a ensuite été rehaussée depeinture. La technique utilisée par Toulouse-Lautrec témoigne des rapports, riches, quis’instaurent, à cette époque, entre la peinture et la photographie.Lautrec a volontairement vieilli son modèle. Ce subterfuge presque caricatural luipermet de souligner les traits du visage et la torsion du corps. Le traitement des chairs et lemaquillage font ressortir la bouche aux lèvres fines, les yeux du modèle, la montrant en oiseaudes nuits parisiennes.

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Maya Mhanna liked this
Maxence Lemasson liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->