Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
16Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
ArchOrdCola

ArchOrdCola

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 3,123 |Likes:
Published by ossama

More info:

Published by: ossama on Jan 13, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

07/13/2013

 
Introduction
I.1 Architecture des ordinateursI.1.a L'informatique aujourd'hui
Apparue il y a une cinquantaine d'années, l'informatique a connu et connaît une évolutionextrêmement rapide. A sa motivation initiale qui était de faciliter et d'accélérer le calcul, se sontajoutées de nombreuses fonctionnalités, comme l'automatisation, le contrôle et la commande depratiquement tout processus, la communication et le partage de l'information. Dans nos sociétésoccidentales elle omniprésente. Après avoir été un outil réservé aux centres de recherche, elles'est implantée dans l'industrie et depuis une dizaine d'années elle envahit nos foyers. Au départnous n'avions que des systèmes centraux, puis sont apparus les postes de travail individuels, trèsrapidement reliés en réseaux locaux. Tous, ou presque, sont maintenant connectés à la "Toile".Nombreux sont les projets actuels d'utilisation et de gestion d'une puissance de calcul énormedistribuée sur un grand nombre de sites disséminés de par le monde. L'informatique est en grandepartie responsable de la profonde transformation que connaît actuellement la civilisation des paysriches.Les évolutions techniques sont telles que la durée de vie des matériels est relativementcourte. Le marché est extrêmement instable et en permanente évolution. La position desconstructeurs est presque remise en cause chaque jour. Face à cette situation, après une premièrepériode de systèmes propriétaires, dans lesquels un client de pouvait en pratique s'approvisionnerqu'auprès d'un seul constructeur, nous sommes passés aux systèmes ouverts. Cela sous-entend desarchitectures normalisées pour lesquelles les éléments peuvent provenir de plusieursconstructeurs. En parallèle, du côté logiciel un accent important est mis sur la réutilisation desproduits, qui doit permettre de suivre ces évolutions au prix d'un effort moindre, sans avoir àrepartir de zéro à chaque passage sur une nouvelle plate-forme par exemple. Cela expliquel'émergence des technologies "Orientées Objets" et du "Génie Logiciel". Il est à remarquer quecela se fait souvent avec une perte d'efficacité, masquée par l'évolution des performances auniveau technique.Face à cette situation très volatile, nous constatons tout de même que les concepts de baseintroduits par les pionniers perdurent, même s'ils peuvent se décliner de façons très différentes.Pour éviter d'avoir à réécrire ce cours d'Architecture des Ordinateurs tous les ans, j'ai donc pris leparti de principalement développer et expliquer ces concepts et les technologies de base. Unepartie est cependant consacrée une illustration plus concrète : l'architecture du PC. Ce choix mesemble être aujourd'hui (en l'an 2000) incontournable. Il y a quelques années j'aurais sans doutechoisi les architectures RISC des stations de travail. Je ne prendrai pas le risque de prédire quelsera l'exemple à choisir dans cinq ou dix ans.
 
15
Fonctions logiques élémentaires
II.1 Systèmes binaires et algèbre de Boole
Actuellement, alors que les ordinateurs analogiques sont encore du domaine de larecherche, les informations traitées par les systèmes informatiques sont codées sous formebinaire. Un système binaire (signal, circuit, etc…) est un système qui ne peut exister que dansdeux états autorisés. Le circuit de la figure 1 est un exemple plus que simpliste de circuit binaire :selon que l'interrupteur S est ouvert ou fermé la tension V
0
ne peut être égale qu'à +5 V ou 0 V.
 
R+5VSV
0
Figure 1Diverses notations peuvent être utilisées pour représenter ces deux états :nurique :1 et 0 (bit : binary digit)logique :vrai et faux (true et false)oui et non (yes et no)électronique :ON et OFFhaut et bas (HI et LO, H et L, H et B)Pour étudier les fonctions de variables binaires on utilise une algèbre développée auXIX
ème
siècle par un mathématicien anglais : Georges Boole. Dans ce chapitre nous nousproposons de présenter les fonctions de base de l'algèbre booléenne ainsi que leursreprésentations symboliques en électronique. Nous rappellerons également, sans prétendre à larigueur mathématique, les quelques notions élémentaires nécessaires à l'étude des circuitsélectroniques.
 
33
Logique combinatoire
Dans ce chapitre nous nous intéressons à une famille de circuits logiques pour lesquels lasortie dépend uniquement des états des entrées.
III.1 Addition binaireIII.1.a Demi-additionneur
Addition et soustraction sont deux opérations arithmétiques de base. Commençons parl'addition de deux nombres binaires, la soustraction sera étudiée dans le prochain paragraphe. Enbase 2 l'addition de deux bits s'écrit :
=+=+=+=+
1011010101100000Comme en décimal, nous devons donc tenir compte d'une éventuelle retenue (carry). La figure 1montre la décomposition de l'addition de deux nombres binaires de quatre bits.
a
3
aaa
012
bbbb
3210
s
3210
sssr
3210
rrrnombre Anombre Bsomme : S = A + Bretenues+
Figure 1L'addition des deux bits de bas poids (LSB : Least Significant Bit) a
0
et b
0
, donne un résultatpartiel s
0
et une retenue r
0
. On forme ensuite la somme des deux bits a
1
et b
1
et de la retenue r
0
.

Activity (16)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Rodrigue Nyazozo liked this
Mahdi Farkouch liked this
DERNIB liked this
Mohamed Amri liked this
Roma Esperanza liked this
mensiaf liked this
Toufiq EL Ouardi liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->