Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
07 Le Chariot

07 Le Chariot

Ratings: (0)|Views: 14 |Likes:
Published by crmerida

More info:

Published by: crmerida on Aug 10, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/27/2014

pdf

text

original

 
et
dans la région
de
la loi du Serpent formulée comme suit :
«
Tu marcheras sur ton ventre
et
tu mangeras de la poussiere tous les jours deta
vie
»,
c'est-a-dire dans la région
ou
iI
n
'y
a pas de Gnice.Mais quelle est la conséquence irnmédiate de la tentation repoussée? Le récit de l'f:vangile donne la réponse :
(;
Alors, le diOble le laissa;
et
aussitót des anges
s'approcherent,
et
il
s
le
servaient
Al.
Cette réponse appartient
a
I'ordre d'idées
et
de faits du septiemeArcane du Tarot
«
Le
Chariot
»
dont
la
Lame représente,
vude
face, un homme debout sur un char triomphal tiré par deux chevaux.
VII 
LE
CHARIOT 
\84
 
«LE
CHARIOT» 
.Alors, le diable
le
laisSll;
et aussitót des
anges
s approcherent,etils
le
servaient.
(Matthieu, IV, 11)
Lorsque I'esprit impur est sorti d'un homme,
iI
va
par des lieux arides, cher-chant du repos, et n en trouvant point, 
iI
dit
:
le
retournerai dans ma maison, d
vu
ie suis sorti. Et, étam revenu, illa trouve balayée et ornée. A
lors
iI
s
'en
va
etprend avec lui sept autres esprit s plus méchants que lui, qui y entrent et y demeurent et
la 
dern;ere condition de cet homme devient pire que
la
premiere. 
(luc,
XI, 24-26)
Je
suis venu
au
nom de mon Pere, etvous
ne
me
recevez
paso
Qu
'un
autrevienne en son propre nom, vous lerecevrez.
(Jean, V, 43)
Cher
Ami
Inconnu,
L'Arcane
«
Le
Chariot
»
a un double aspect,
de
meme que
les
arcanes précédents.
11
représente, d'un coté, celui qui, ayant triomphédes trois tentations, est resté
fidtHe
aux
vceux
d'Obéissance,
de
187
 
Pauvreté
et
de Chasteté;
il
représente aussi
le
danger de la
quatriemetentation
qui est
la
plus subtile
et
la
plus intime
et
constitue la synthese invisible des trois autres:la tentation spirituelle du victorieuxpar
sa
victoire meme.C'est la tentation d'agir
«
en son propre nom»,.d'agir en maitre
et
non en serviteur.
Le
septieme Arcane est celui de
la
maitrise
comprise dans le sensd'achevement aussi bien que de teri.tation. Les trois citations de l'Evangile, qui
se
trouvent en téte de cette Lettre, en indiquent la démarche.Paul
MARTEAU
dit que le sens général
et
abstrait de la septiemeLame est qu'elle
«
représente
la
mise en mouvement dans
les
septétats,
c'est-a-dire en tous domaines»
(Le Tarat de Marseille,
p.
33)et
c'est exactement ce que nous venons
de
désigner par
«
maltrise».Car la maltríse n'est pas
l'état
d'etre
mu,
mais bien celui d'étre améme de mettre en mouvement.
Le
Fils de I'Hornme résista a
se
laisser mouvoir
par
les trois tentations dans le désert;
par
conséquent e'est lui qui
mit
en mouvement desforces qui
le
servaient.
«
Alors,
le
diable
le
laissa;
et
aussitót desanges s'approcherent,
et
ils
le servaient
».
Voila encore une loí fondamentale de la
Magie
sacrée.
On
pourrait
la
formuler de la maniere suivante :
Ce
qui est en haut étant comme ce
qui
est en
bas,
la
renonciation en bas
met
en mouvement des [orcesd'accomplissement d'en haut
et
le
renoncement
el
ce
qui
est en haut.met en mouvement
des
[orces d'accomplissement d'en
bas
o
Quel est lesens pratique
de
cette loi ?Lorsque vous résistez a une tentation ou renoncez a une eh osedésirée en bas, vous mettez en mouvement par
ce
fait meme des force sde la réalisation de ce qui
correspond en haut
a
ce a quoi vous venezde renoncer en basoC'est ce que le Maitre désigne par
le
mot
«
récompense» lorsqu'il
dit,
par exemple, qu'il faut se garder de pratiquer sajustice devant les hommes, afin d'etre regardé par
eux,
car
«
autre
ment
vous n aurez pas de récompense de votre Pere qui est auxcieux ». La
récompense
est done l action que l'on
met
en mouvementen
haut
par la renonciation aux désirs des choses en
baso
C'est le
«
oui
»
d en
haut
correspondant au
«
non»
d'en
baso
Et cette
COrres
pon danceconstitueune base de la réalisation magique
et
une loi fondamentale de I'ésotérisme ou hermétisme chrétien. Gardons-nous dela prendre a la légere, car
la
nous est donnée
une
des clefs principalesde la Magie sacrée.
Ce
n'est pas
le
désir qui porte la réalisatibn
magi-
que,
mais bien
la
renonciation au désir, que vous avez auparavantéprouvé. Car la renonciation
par
indifférence
n'a
pas de valeur moraledone magique.
188
Désirez
et
puis renoncez, voila
le
sens pratique magique de
la
«
loi
»
de récompense. Dire qu'il faut renoncer
a
ce que I'on désirerevient a
di
re qu'il faut pratiquer les trois
vceux
sacrés d'Obéissance,
de
Pauvreté
et
de Chasteté. Car le renoncement doit etre
sincere
pour
qu'il
mette
en mouvement les forces de réalisation d'en
haut
et
il
ne
peut
I'etre s'il lui manque I'air, la lumiere
et
la chaleur des
vceux
sacrés.
11
faut done comprendre une fois
pour
toutes qu'il n'y a pasde vraie magie sacrée -ni mystique, gnose
ou
hermétisme -
en
dehorsdes trois
vceux
sacrés;
le
véritable
entrainement
magique n'est essentiellement que la pratique des trois
vceuX
.
Est-<:e
dur
?
Non, c'est
doux,
telle est la
«
concentration sans effort»
dont
il
était questiondans la premiere de ces Lettres.Réfléchissons maintenant sur
le
texte du récit de l'Evangile relatifa ce qui advint irnmédiatement apres les trois tentations.
«
Alors
le
diable
le
laissa»
(tóte
aphiesin autori
ho
diábolos) dit l'Evangileselon Matthieu, mais l'Evangile selon Luc ajoute
«
pour
un temps».Or ces mots ajoutés laissent supposer qu'une épreuve ou tentation-la quatrieme, la plus subtile
et
la plus intime est encore a.venir.
Et
c'est elle qui fait partie de I'enseignement du septiemeArcane représentant I'hornme couronné
debout
sur
un
char triomphaltiré par deux ehevaux.
«
Et
aussitót des anges s'approcherent.»(kai idou angeloi proselthon) c'est-a-dire qu'ils
pouvaient
s'approcher,
«
I'espace »
dont
ilsavaient besoin
pour
leur descente
étant
libre. Pourquoi et
comment?
Les anges (hoi angeloi, en grec) sont des entités qui
se
meuvent
verticalement,
c'est-a-dire
de
haut
en bas
et
de bas en haut.
«
Se mouvoir»
poureux
signifie
«
changer de respiration», la
«
distance»est
poureux
le
nombre-
et
l'intensité
d'effort
qu'il comporte -d'inspirations
et
d'expirations modifiées. Ainsi, par exemple,
la
OU
nous disons
«
une distance de
300
kilometres de la terre », l ange dirait
«
troismodifications successives
de
la'respirationnorrnale dans la spheredes anges».
«
S'approcher»
pour
un ange signifie changer
de
respiration;
«
ne pas pouvoir s'approcher»veut dire que
l'
«atmosphere»de la sphere de laquelle
il
veut s'approcher est telle qu'il n'y peut plusrespirer et qu'il
«
s'évanouirait»s'il entrait dans
cette
sphere-Ia.Voici pourquoi les anges
ne
pouvaient pas s'approcher du Fils del'Homme pendant
le
temps ou les forces concentrées de I'évolutionterrestre, les forces du fils du Serpent-étaient actives. lis
«
occupaient»
pour
ainsi dire, I'espace autour du Fils de l'Hornme de sorteque les anges ne pouvaient pas y respirer done y entrer sans s'évanouir.Mais
«
aussitót que le diable
se
retira de lui»(Luc)
et
que I'atmos
189

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->