Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
CursoDeLadino.com.ar - Ladino (judéo-espagnol calque) et commentateurs - H. V. Séphiha

CursoDeLadino.com.ar - Ladino (judéo-espagnol calque) et commentateurs - H. V. Séphiha

Ratings: (0)|Views: 5|Likes:

More info:

Published by: Curso De Ladino Djudeo-Espanyol on Aug 19, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/16/2013

pdf

text

original

 
Ladino (judéo-espagnol calque) et commentateurs
In: Revue de l'histoire des religions, tome 188 n°2, 1975. pp. 117-128.
RésuméLe présent article essaie de montrer comment, au cours des siècles, le ladino, langue liturgique, subit des changements malgréson caractère sacré. Ces changements sont soit linguistiques soit exégétiques. Les premiers, qui se révèlent aux niveaux de laphonétique, du lexique et de la morphologie, ont été étudiés ailleurs par l'auteur. Seuls les seconds font l'objet de la présenteétude. Celle-ci se propose de déterminer quels commentateurs ont retenus les traducteurs des versions ladinas de la Bible, quiont jalonné les siècles, et d'ouvrir ainsi la voie à des recherches à peine entamées.Citer ce document / Cite this document :Séphiha Haïm Vidal. Ladino (judéo-espagnol calque) et commentateurs. In: Revue de l'histoire des religions, tome 188 n°2,1975. pp. 117-128.
 
Ladino
(judéo
-espagnol
calque)
et
commentateurs
Le
présent
article
essaie
de montrer
comment,
au
cours
dessiècles,
le
ladino,
langue
liturgique,
subit
des
changementsmalgré
son
caractère
sacré.
Ces
changements
sont
soit
linguistiques
soit
exégétiques.
Les
premiers,
qui
se
révèlent
aux
niveaux
de
la
phonétique,
du lexique
et
de
la
morphologie,
ont
été
étudiés
ailleurspar
l
auteur.
Seuls
les
seconds
font
l'objet
de
la
présente étude.
Celle-ci
se
propose
de
déterminer
quels
commentateurs
ont
retenus
les
traducteurs
des
versions
ladinas
de
la
Bible,
qui
ont
jalonné
les
siècles,
et
d'ouvrir
ainsi la
voie
à
des
recherches
à
peine
entamées.
LE
LADINO
Le
judéo-espagnol
calque
ou
ladino
est
le
produit
de
la
traduction
mot
à
mot
des
textes
bibliques
et
liturgiques,
hébreux
ou
araméens,
en
un
espagnol qui
semble
remonter
au
xnie
siècle1.
C'est
une
langue
dont
la
syntaxe
est
hébraïque
ou
araméenne
et
le
lexique
espagnol2.
Sa
fonction première
fut
pédagogique,
mais, la
langue
de
départ étant
sacrée,
le
ladino,
qui
la
calque
aussi
fidèlement
1)
On
en
trouvera une
étude
approfondie
dans
nos
travaux
:
a)
Le
ladino
(judéo-espagnol
calque)
:
«
Deutéronome
»,
versions
de
Constanti
nople
1547)
et
de
Ferrare
(1553).
Edition,
étude
linguistique
et
lexique,Paris,
Editionshispaniques(Sorbonně),
1973,
620
p.
Titre
abrégé
ainsi
dans
le
restant
de
cet article
:
Le
ladino...
b)
Problématique
du
judéo-espagnol,
Bulletin
de
la
Société
de
Linguistique
de
Paris,
1974,
t.
LXIX,
fasc.
1,
pp.
159
à
189.
c)
Théorie
du
ladino
:
additifs,
Mélanges
offerts
à
Charles-Vincent
Aubrun,
Paris,
Editions
hispaniques,
1975,
sous
presse.
2)
Sur
l'évolution
linguistique
du
ladino,
qui
n'est
pas
envisagée
ici,
voir
notre
communication
«
Diachronie
du
ladino
»
faite
en avril 1974
au
«
XIV
Congresso
internazionale
di
linguistica
e
fllologia
Romanza
»,
à
paraître
dans
les Actes
de ce
Congrès,
ainsi
que
notre
communication
«
Evolution
du
ladino
(judéo-espagnol
calque)
du
xine
siècle
à
nos
jours
»
faite
en
juin
1974
à
la
«
Société
des
Etudes
juives
»,
à
paraître
dans
la
R.E.J.
REVUE
DE
L'HISTOIRE
DES
RELIGIONS 4/75
 
118
REVUE
DE
L
HISTOIRE
DES
RELIGIONS
que
possible,
se
sacralisa
à
son tour.
Ainsi
s'adjoignit-elle
une
fonction
seconde,
la
fonction
liturgique.
C'est
aussi
le
sort
que
connut
le
judéo-araméen
calque
du
Targoum.
Alors
que
toutetraductionrépond
grossomodo
au
schémasuivant
:
Ll
>
L2
(a)
celle
qui
va
de
l'hébreu
(H.)
ou
de
l'araméen
(A.)
au
ladino,
répond
au
parcours
suivant
:
Ll
>
LT
>
L2
(b)
Ll
est
la
langue à
traduire
(H.
ou
A.)
qui
reste en
filigrane,
LT
la
langue traduisante
(l'espagnol
du
xnie
siècle
susceptible
de
réactualisations au niveau
des
différents
étatsde
la
languevernaculaire
des juifs
hispanophones),
et
L2
la
langue
d'arrivée
ou
ladino.
En
(b),LT
et
L2
ne
se
confondent
pas
comme
en
(a).
C'est
le
propre
de
toute
langue
calque,
judéo-,
islamo-,
voire
christiano-,
et
à
la
limite
hagio-langue
calque1.
1)
Le ladino
s'insère
en
effet
dans
une
théorie
générale des
judéo-langues,
dont
j'ai
donné
l'essentiel dans
mes
travaux
cités
en
notes
1)
et 2)
supra.
Il
trouve
par
conséquent
sa
place
dans
le
tableau
suivant
des
judéo-langues
:
JUDÉO-LANGUES
JUDÉO-LANGUES
CALQUES
judéo-araméen
calque
judéo-iranien
calque
judéo-grec
calque
judéo-latin
calque
(???)
judéo-arabe
calque
judéo-italien
calque
judéo-espagnol
calque
ou
ladino
judéo-allemand
calque
ou
kiiumesh-
taytch
judéo-français
calque
(???)
JUDÉO-LANGUES VERNACULAIRES
judéo-araméen
vernaculairejudéo-iranien vernaculairejudéo-grecvernaculaire
(???)
judéo-latin
vernaculaire
(???)judéo-arabe
vernaculaire
judéo-italien
vernaculaire
(???)
judéo-espagnol
vernaculaire
ou
dju-
dezmo
judéo-allemand
vernaculaire
ou
yid-
disch
judéo-français vernaculaire
(???)
JUDÉO-X CALQUE
JUDÉO-X VERNACULAIRE
C'est là
une
simple
grille
de
travail
qui
sera
retenue
aussi
longtemps
qu'elle
nous
apportera de
nouveaux
éléments
et
facilitera
la
réflexion.
Il
faut
insister
sur
le
fait
que la
modalité
calque
est
nécessairement
antérieure
à
la
modalité vernaculaire
correspondante
dont
l'existence
n'est
pas
toujours
attestée.C'est
précisément
pour
souligner
le
caractère
hypothétique
de
celles-ci
que
je
les
accompagne
de
points
d'interrogation
(???)
quand
elles
ne
sont
pas

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->