Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Debbie Macomber - Tendres Querelles

Debbie Macomber - Tendres Querelles

Ratings: (0)|Views: 528 |Likes:
Published by ddeekkee

More info:

Published by: ddeekkee on Aug 19, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/18/2012

pdf

text

original

 
 Tendres querellesCe jour-là, en sortant du bureau, Mariah était convaincue que Christian
O’Hal
loran la détestait. Pour quelle
raison précise? Cela, elle l’ignorait.
Mis à part quelques petites maladresses, elle faisait correctement sontravail de secrétaire à la compagnie Midnight Sons. Alors, pourquoi,
mais pourquoi s’acharnait
-il sur elle?Si elle avait eu la moindre dignité, elle lui aurait déjà jeté sa lettre dedémission à la figure... Seulement voilà, elle se plaisait beaucoup à HardLuck. Elle
s’était tout de suite intégrée à la petite communauté et, dans
cette superbe région du Grand Nord, elle se sentait bien plus à sa place
que chez ses parents, à Seattle. Mais il n’y avait pa
s que son attachement
au village qui la retenait en Alaska. Non, si elle restait, c’était aussi pour
Christian.
D’emblée, elle avait été séduite par le charme de son patron et l’aimait en
secret depuis leur première entrevue...
 
Chère Lectrice,Bienvenue à Hard Luck, mon petit village de chercheurs d'or en plein Alaska ! Si vous voulez bien m'y rejoindre, je vous présenterai les frèresO'Halloran, aviateurs émérites, leurs amis, leur famille, leurs futuresépouses.Je tiens à remercier tout particulièrement les inspiratrices de cette saga.Il s'agit des trois héroïnes de ma trilogie de la Vallée du verger : Valérie,Stéphanie et Norah, publiée en France en 1994. Je me suis attachée à cespersonnages, à leur vie, et le plaisir que j'ai éprouvé à les décrire s'estdécuplé à la lecture des lettres de mes lectrices.Lorsque les Editions Harlequin m'ont proposé un projet de six livres, j'aidonc été enchantée. Peu de temps plus tard naissait Hard Luck 
lesfrères O'Halloran et la petite compagnie d'aviation Midnight Sons. Je neme suis jamais autant amusée qu'en effectuant les recherchespréliminaires. J'ai passé tout l'été 1994 à voyager en Alaska avec monmari et je suis tombée sous le charme de la région. Le pays est d'une beauté à couper le souffle, les gens y ont la chaleur des derniers vraispionniers.Je vous invite à oublier tout et à tourner les pages tranquillement pourrencontrer des hommes formidables, fiers, rudes, et les femmes qui ontsu leur tenir tête. Elles avaient peu de chances de s'habituer au GrandNord, mais ont eu le cran de s'y aventurer pour changer de vie. Pari tenu,pari réussi et couronné par de belles rencontres amoureuses pour deshéroïnes qui nous ressemblent beaucoup, à vous et à moi !Très amicalement, Debbie.
 
Hard Luck, Alaska : un bref historiqueHard Luck, autrement dit « Pas de chance », est situé à quatre-vingtskilomètres au nord du cercle polaire, à proximité de la chaînedéchiquetée des Brook Range. Camp de pionniers au départ, le village futfondé par Adam O'Halloran et sa femme Anna en 1931. Ils étaient venusdans cet endroit poussés par un grand rêve : celui des chercheurs d'or. Adam ne fit pas fortune à Hard Luck, mais il décida d'y rester malgrétout avec Anna et leurs deux jeunes fils, Charles et David.D'autres chercheurs d'or, ainsi que des aventuriers, les rejoignirent bientôt, certains avec femme et enfants. Le camp devint village, centrepostal, lieu de ravitaillement. La famille Fletcher, qui arriva en 1938,ouvrit une quincaillerie. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Hard Luck comptait unesoixantaine d'habitants. La plupart des jeunes gens, dont les filsO'Halloran, s'engagèrent dans les Forces Alliées. Charles partit pourl'Europe en 1942, et David l'y suivit en 1944, dès l'âgé de 18 ans. Charlestomba au champ d'honneur. David revint, accompagné d'une jeuneépouse britannique, Ellen Sawyer, bien que, avant son départ, il se fûtfiancé avec Catherine Fletcher. Après la guerre, David obtint son brevet de pilote. Pour tirer profit desamateurs de chasse et de pêche qui découvraient l'Alaska, il construisitdes maisonnettes de rondins, et se fit guide. Au début des années 70, ilremplaça les cabanes par un grand bâtiment couvert de bardeaux. Quel-que temps plus tard, cet hôtel fut détruit par un incendie.David et Ellen eurent trois fils, alors qu'ils étaient déjà assez âgés :Charles en 1960, nommé ainsi à la mémoire du frère de David, Sawyer en1963 et Christian en 1965.En 1970, la population de Hard Luck dépassait tout juste une centained'habitants. Pendant les années fastes du boom pétrolier, l'Etataméricain finança la construction d'une école et d'une salle des fêtes. A lafin de la guerre du Viêt-nam, Ben Hamilton, un ancien militaire, vints'installer à Hard Luck. Il y ouvrit un café qui devint le centre derencontres de la petite communauté. A la fin des années 1980, les trois frères O'Halloran s'associèrent pourcréer Midnight Sons, une entreprise de transport aérien. On leur confiale service postal et, très vite, leurs avions se révélèrent indispensables. Ilsse chargeaient de l'approvisionnement en combustible, des commandespar correspondance, transportaient les passagers depuis l'aéroport deFairbanks jusqu'à différentes destinations de la région polaire. Au moment débute cette série de 6 romans, Hard Luck compteenviron 150 habitants
des hommes en majorité...

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->