Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
nombres entiers et rationnels

nombres entiers et rationnels

Ratings: (0)|Views: 25 |Likes:
Published by MATHS - VIDEOS
cours écrit commenté sur http://maths-videos.com
cours écrit commenté sur http://maths-videos.com

More info:

Published by: MATHS - VIDEOS on Sep 01, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/01/2012

pdf

text

original

 
 
http://www.maths-videos.com
 1
Nombres entiers et rationnels
I) Différents types de nombres :
9 ; 7; 17; 0; 4
;
153
sont des nombres
entiers naturels 
3,4 ; 9,87 ; 0,12 ;451000;35; 22,09
sont des nombres
décimaux 
13;911;146 
sont des nombres
rationnels II) Diviseurs communs à deux entiers : Définition :
 Soient a et b deux nombres entiers naturels
.
Un
diviseur commun
à deuxentiers positifs a et b est
un nombre entier qui divise a et qui divise b. 
Ex : 7 est un diviseur commun à 35 et 56 (35 =7x 5 ; 56 =7x 8)
Définition :
Le
plus grand des diviseurs
communs de deux entiers naturels estnommé le
PGCD (Plus Grand Commun Diviseur)
de ces deux entiers.
 
«nous les connaissonsdepuis l’école primaire !»«ces nombres ont un nombre
fini
de chiffres après lavirgule !
Attention
, un nombre
entier
est aussi un nombre
décimal
. 5 = 5,00 !!!»
20,0454,70,6
«ces nombres peuvent s’écrire sous formede
quotients de nombres entiers
! Toutnombre
entier
ou nombre
décimal estaussi
un nombre
rationnel
 
:7 =7010; 9,56 =956100
»« il existe des nombres qui ne sontni entiers, ni décimaux, ni rationnels! On les appelledes
irrationnels
.
On ne peut pas les écrire 
, leur nombre de décimales est infini
et
sanssuite logique»
π
 
est irrationnel.
π
= 3,14159265358979323846264338327950288419716939….
27est rationnel.27=
0,285714285714285714
 «
1
est un diviseur commun à
tous
les entiers naturels !13 =1x 13 ; 57 =1x 57 ; a =1x a»
911= 0,818181…..5
 
 
http://www.maths-videos.com
 2
 Ex : Recherchons le PGCD de 8 et 12Lesdiviseurs communsà 8 et 12 sont1,2,
4
 Le PGCD de 8 et 12 est4.
PGCD (8 ; 12) = 4
 
Définition :
Deux entiers naturels non nuls sont
premiers entre eux
lorsque leurPGCD est égal à1 Ex :Les diviseurs de 5 sont
1
et5 Les diviseurs de 12 sont
1
, 2, 3, 4, 6, 12 5 et 12 sontpremiersentre eux. PGCD (5 ;12) = 1
III) Recherche du PGCD :
1) 1ère méthode :
la méthode des soustractions successives
 
Propriété :
Soient a et b deux entiers naturels tels que a>b
PGCD (a,b) = PGCD (b, a – b)
 
Calculons le PGCD de 66 et 48 
66 – 48 =1848 – 18= 30  30 – 18 =12 18 –  12= 6 12 – 6 =68 = 4 x 2 = 2 x 2 x 2
Les diviseurs de 8 sont1,2,4, 8
 
12 = 4 x 3 = 2 x 2 x 3
Les diviseurs de 12 sont1,2, 3,4, 6, 12
 
« les diviseurs communs divisent le PGCD !»
« si un nombre
divise a et b
, il divise forcément leur différence
a – b
!Par exemple,
5
divise
25 et 10
, il divise donc
(25 - 10)
soit 15 !»
« PGCD 66,48 = PGCD48,18 »« PGCD 48,18 = PGCD30,18 »« PGCD 30,18 = PGCD18,12 »« PGCD 18,12 = PGCD12,6 »« PGCD (12,6) = PGCD(6,6) = 6»« j’arrête mes soustractions, la différence suivante serait égale à 0 ! »
 
 
http://www.maths-videos.com
 3
 B) 2
ème
méthode :
l’algorithme d’Euclide ou la méthode des divisions successives
 Pour trouver facilement le
diviseur commun le plus grand
(PGCD), le mathématiciengrec Euclide a mis au point une méthode appelée l’
algorithme d’Euclide
(ou algorithmedes divisions successives)
.
 Il établit la
propriété suivante
:
Propriété :
Soient a et b deux entiers naturels tels que a>bSi le reste de la division euclidienne de a par b est non nul :
PGCD (a,b) = PGCD (b,r)
 Vérifions le sur l’ exemple précédent : 12 = 8 x 1 + 4 et 4<8
PGCD (12,8) = 4PGCD (8,4) =4
 « Pourquoi ne pas continuer ? Je trouverai alors facilement le PGCD en m’arrêtantquand le reste sera nul !» se dit Euclide
Calculons le PGCD de 288 et 84
12814
 
« la propriété est vérifiée ! »
28884363612308436212
288
=
84
x 3 + 36
et 36<84
 
84
=
36
x 2 + 12
et 12<36
 
36
=
12
x 3 + 0Voici le dernier reste non nul,c’est forcément le PGCD donc
PGCD (288,84) = 12
 
Le PGCD de 12 et 0 est 12. Le PGCDest donc le dernier reste non nul desdivisions euclidiennes successives.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->