Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La docrine du salut personnel contre la théologie de l'Alliance

La docrine du salut personnel contre la théologie de l'Alliance

Ratings: (0)|Views: 35 |Likes:
Published by bahrmanou
Clifton A. Emahiser
Clifton A. Emahiser

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: bahrmanou on Sep 01, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/17/2013

pdf

text

original

 
L
 A DOCTRINE INSENSÉE DU
S
 ALUT
P
ERSONNELPAR RAPPORT À L
T
HÉOLOGIE DE L
LLIANCE
 Vous êtes libres de copier ce texte, mais pas de l’éditer.
P
REMIÈRE PARTIE
Il est tout simplement incroyable de voir comment le pseudo-Christianisme deséglises essaie de nous faire croire que Jean 3:16 constitue « le passage en or dela Bible ». Bien que Jean 3:16 soit bien dans les Écritures, ce passage est le mieuxtraduit par William Finck dans son
Christogenea New Testament
:« Car Yahweh a tant aimé la Société, qu’Il a donné son Fils préféré,afin que quiconque croit en Lui ne soit pas perdu, mais qu’il ait la vieéternelle ».« Croire » en le sang du Christ qui nous ramène, nous Israélites, sous l’Alliance Abrahamique,estlaclé!Afindecomprendrecorrectementlecontextedeceverset,il est impératif que nous demandions : quoi, quand, où, pourquoi, comment et àqui il s’adresse. Étant donné que le contexte tout entier de la Bible repose sur laThéologie de l’Alliance, le « à qui » ne peut être qu’Abraham, Isaac, Jacob et sesdouze fils et leurs descendants! En d’autres termes, qui a aimé Yahweh? QuelleSociété? Ce n’est pas pour n’importe qui ou pour tout le monde!Quand Yahweh prit une côte d’Adam, créa Ève et la présenta à Adam, celui-cis’exclama : « Celle-ci est os de mes os et chair de ma chair ... » (Gen. 2:23). Toutcomme Ève était de la même race qu’Adam, nous, les Anglo-Saxons et peuples dela même famille, sommes de la même race que le Christ! En Éphésiens 5:29–30,nous lisons :
 
L
 A DOCTRINE INSENSÉE DU
S
 ALUT
P
ERSONNEL
Clifton A. Emahiser
« Car personne n’a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et lachérit, comme aussi le Christ l’assemblée : car nous sommes membresde son corps, – de sa chair et de ses os [
c-à-d de la même race
] ».Pour interpréter ce passage correctement, il faut comprendre qu’il se réfère à larace Adamique, et parmi cette race, plus spécifiquement à Abraham, Isaac, Jacob,ses douze fils et leurs descendants. Comment les églises osent-elles faussementproclamer que l’Évangile s’adresse aussi aux non-Blancs? David Livingstone etHenry Morton Stanley n’eurent jamais la moindre autorité biblique pour apporterl’Évangile de la Nouvelle Alliance aux noirs d’Afrique! David Livingstone, le soi-disant missionnaire médical écossais, écrivit imprudemment :« Tout ce que je puis ajouter dans ma solitude, c’est que puissent lesriches bénédictions des Cieux tomber sur tout homme, Américain, An-glais ou Turc, qui aidera à guérir les plaies ouvertes du monde » (
 A History of England
, par Goldwin Smith, page 658).Nous ne pouvons que nous désoler pour l’erreur capitale de Livingstone, qui étaitincapable de faire la distinction entre des Blancs Américains ou Anglais et desTurcsderaceslangéesKirghizes,Sartes,Kalmouks,Ouzbeks,Tadjiksetautresraces moins importantes en nombre »,
World Scope Encyclopedia
, sous « Turkes-tan »). Nous voyons ici David Livingstone accordant « ... les riches bénédictionsdes Cieux ... » à un peuple racialement très corrompu! C’est pourquoi j’insistetoujours sur le fait que le niveau le plus élevé de l’Identité Israélite-Chrétienne(I.I.C.) est la Théologie de l’Alliance! Le problème est que quand nous prenonsconnaissance de l’I.I.C. (et je m’inclus dans ce « nous »), nous emmenons un ba-gage superflu de ces dénominations variées que nous avons quittées. J’ai apprispar expérience que je devais réexaminer toutes les choses que je croyais avoir ap-prises (ou que je croyais connaître) et que je devais tout recommencer depuis ledébut!Maintenant, pour comprendre pourquoi Yahweh choisit Abraham, Isaac, Jacob,ses douze fils et leurs descendants parmi tous les autres, nous consulterons
de William Finck, en Hébreux 11:1–10 :
1
Or la foi c’est attendre une assurance, l’évidence des faits qu’on ne voit pas.
2
Car c’est par cela que les anciens furent accrédités.
3
Par la foi, nous comprenons que les âges ont été meublés par la parole de Yahweh, de sorte que ce qui se voit n’a pas été fait de choses visibles.
4
Par la foi, Abel offrit à Yahweh un meilleur sacrifice que Caïn, et par cesacrifice il a été accrédité comme juste, rendant témoignage de Yahweh parses dons, et ayant été tué à cause de cela, il parle encore.
5
Par la foi, Énoch fut enlevé pour qu’il ne vît pas la mort; et il ne fut pastrouvé, parce que Yahweh l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il futaccrédité pour avoir plu à Yahweh.
2
 
PAR RAPPORT À LA 
T
HÉOLOGIE DE L
’A 
LLIANCE
6
Or, sans la foi il est impossible de lui plaire; car il faut que celui qui s’ap-proche de Yahweh croie que Yahweh est, et pour ceux qui le cherchent, ildevient le rémunérateur.
7
Par la foi, Noé, étant divinement averti des choses qui ne se voyaient pasencore, craignit et bâtit une arche pour la conservation de sa maison; et parcette arche il condamna la société et devint héritier de la justice qui est selonla foi.
8
Par la foi, Abraham, étant appelé, obéit pour s’en aller au lieu qu’il devaitrecevoir pour héritage; et il s’en alla, ne sachant où il allait.
9
Par la foi, il demeura dans la terre de la promesse comme dans une terreétrangère, demeurant sous des tentes avec Isaac et Jacob, les cohéritiers de lamême promesse;
10
car il attendait la cité qui a les fondements, de laquelle Yahweh est l’archi-tecte et le créateur.
D’après ce passage en Hébreux, il est clair qu’Abraham était le dernier Homme Adamique qui croyait Yahweh. Comme Noé, Abraham fut mis à part pour rece- voir l’héritage de Yahweh sous la forme d’une Alliance. S’il y avait eu un autreHomme Adamique vivant qui croyait Yahweh à l’époque où Abraham crut et étantun dirigeant juste, Yahweh aurait du l’inclure cette autre personne avec Abra-ham. Il n’y en avait aucun, et donc Il ne le fit pas! En d’autres termes, Abraham,en cette époque, était la dernière chance pour Yahweh de sélectionner un peuplechoisi (peut-être pour toujours). Nous ne pouvons que conclure que tous les autresHommes Adamiques (venant de Cham, de Japheth ou de la portion restante deSem) furent exclus de l’Alliance Abrahamique. Une autre façon de le dire est celle-ci : les dix premiers chapitres de la Genèse sont concernés par la création de laRace Blanche et le reste des Écritures
ne s’applique qu’à un homme et à safamille!
Cette famille était (et est)
patriarcale
par nature, pas
matriarcale
. Lesfemmes doivent être soumises à l’autorité de leur mari dans notre société blancheisraélite, mais les femmes possèdent une autorité déléguée et exercent une grandeinfluence, à condition qu’elles soient restées pures de la contamination dûe à desrelations sexuelles avec des étrangers d’une autre race! Le résultat de l’Alliance de Yahweh avec Abraham fut que ceux sous l’Alliance devinrent « libres » tandis queceux qui n’étaient pas sous l’Alliance devinrent « tributaires », ou serviteurs des« libres ». Il n’existe aucune possibilité biblique que qui que ce soit, de sa propreinitiative, puisse recevoir Yahshua Christ en tant que sauveur personnel. La Bibleproclame exactement le contraire!
L
 A NOTION STUPIDE SELON LAQUELLE UN HOMME PEUT CHOISI
 Y 
 AHWEH
!
Il est clairement déclaré, en Jean 15:13–17 :3

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->