Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Dossier Lacanl6

Dossier Lacanl6

Ratings: (0)|Views: 26|Likes:
Published by Frans Tassigny
Le lacanisme est un avatar du freudisme. On comprendra que la cause laca-nienne se plaide comme la cause freudienne. Terrible impérialisme idéologique, institutionnel et politique que les “pyramidaux” de Lacan mèneront vers l’élaboration d’ une “international lacanian association” suite à la scission de 1963 avec l’AFP. L’innovation lacanienne réside dans la recherche de la théorisation du sujet de l’inconscient. Frans Tassigny
Le lacanisme est un avatar du freudisme. On comprendra que la cause laca-nienne se plaide comme la cause freudienne. Terrible impérialisme idéologique, institutionnel et politique que les “pyramidaux” de Lacan mèneront vers l’élaboration d’ une “international lacanian association” suite à la scission de 1963 avec l’AFP. L’innovation lacanienne réside dans la recherche de la théorisation du sujet de l’inconscient. Frans Tassigny

More info:

Published by: Frans Tassigny on Sep 01, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/01/2012

pdf

text

original

 
DOSSIER J.Lacan
o
 Je viens de découvrir dans mes publications une photo assez semblable commentée par J.Lcomme suit : " Il y a
une peinture qui me trotte dans la tête depuis longtemps. J’ai retrouvé le nom propre de son auteur, non sans
les difficultés propres à mon âge. Elle est de Bramantino."
Eh bien, cette peinture est bien faite pour témoigner de la nostalgie qu’une femme ne soit pas une grenouille,
qui est mise là sur le dos, au premier plan du tableau.
Ce qui m’a frappé le plus dans ce tableau, c’est que la Vierge, la
 
 Vierge à l’enfant, y a quelque chose commel’ombre d’une barbe. Moyennant quoi, elle ressemble à son fils, tel qu’il se peint adulte.
 
La relation figurée de la Madone est plus complexe qu’on ne pense. Elle est d’ailleurs mal supportée.
 Ça me tracasse. Mai
s reste que je m’en situe, je crois, mieux que Freud, dans le réel intéressé à qu’il en est del’inconscient.
 
o
 ah oui, avec la totalité du commentaire de Lacan ça se comprend mieux. sauf qu'il en dit pasgrand chose. et vous , qu'en dites vous?
 
  A l'attention de Richard Abibon 
 
 
o
 
 oui on m'a déjà signalé cette peinture, parce que Lacan l'a signalée das un séminaire. bon, etalors?
o
 
 C'est a vous d'établir une correspondance, si il y en a une, perso, j'y vois uneconstruction en W, rien de plus.
 on peut reamrquer aussi comme dans beaucoup d'autres madones de cette époque, qu'elleregarde d'une côté tandis que son fils regarde de l'autre. c'est pire que ça, il tend les bras totalement à l'opposé.côté granouille bien sûr c'est-à-dire côté d'une femme qui sembel attendre son amant... tandis que le viergeregarde de l'autre côté, côté où un homme nu est étendu, qui l'attend aussi? ma foi (sic) il a déjà coiffé sonchapeau d'évèque ne guise de présevatif..
o
 
 
 Pour resté cohérent avec ma première intervention voici la suite du commentaire de
J.Lacan : " Car la jouissance du corps fait point à l’encontre de l’inconscient.
 
D’où mes mathèmes, qui procèdent de ce que le symbolique soit le lieu de l’Autre, mais qu’il n’y ait pas d’Autrede l’Autr
e.
Il s’ensuit que ce que lalangue peut faire de mieux, c’est de se démontrer au service de l’instinct de mort.
 
C’est là une idée de Freud. C’est une idée géniale. Ça veut dire aussi que c’est une idée grotesque.
 
Le plus fort, c’est que c’est une idée qui
 
se confirme de ceci, que lalangue n’est efficace que de passer à l’écrit.
 
C’est ce qui m’a inspiré mes mathèmes Ŕ
 
pour autant qu’on puisse parler d’inspiration pour un travail qui m’acoûté des veilles où pas une muse que je sache ne m’a visité Ŕ
mais il
faut croire que ça m’amuse.
 
Freud a l’idée que l’instinct de mort s’explique par le déplacement au plus bas du seuil toléré de tension par lecorps. C’est ce que Freud nomme d’un au
-delà du principe du plaisir
 Ŕ
 
c’est
-à-dire du plaisir du corps.Il faut bi
en dire que c’est tout de même chez Freud l’indice d’une pensée plus délirante qu’aucune de celles dont j’ai jamais fait part.
 
Car, bien entendu, je ne vous dis pas tout. C’est là mon mérite.
  Voilà. "
o
 
 ma foi, il dit en termes bien alambiqués ce que j'ai tenté de dire de façon beaucoup plussimple : le rapport de la parole à l'écriture, le travail de la pulsion de mort. malheureusement, là, il revoie cetravail à la définition énergétique de Freud, comme s'il avait oublié sa propre géniale définition donnée à la findu séminaire II : c'est le symbolique en tant qu'il est muet. à moins qu'il le dise quand même, mais là c'esttellement obscur que je ne l'y reconnais plus. et qu'on ne voit pas du tout comment il articule corps , parole etécriture, et tout ça à la peinture de référence. oui, les termes sont là, mais c'est tellement mal foutu qu'on n'y litplus rien. ah d'accord "je ne vous dis pas tout". ok, personne ne dit tout. ça pousse à travailler? certes...çapousse à la pulsion de mort, donc au symbolique. en ce cas j'ai fait ma part de boulot, mais Raphaël m'a aussisérieusement poussé !
o
 
  A titre d'info : " "Le concept de pulsion nous apparaît comme concept limite entre le psychique et le somatique,comme le représentant psychique des excitations, issues de l'intérieur du corps et parvenant au psychisme,comme une mesure de ...
 Afficher la suite
 
o
 
 merci, mais j'étais au courant de ces textes de Freud. mais là où il reste le plus génial, c'estlorsqu'il base son concept de pulsion de mort sur le fort-da : c'est de là que Lacan en viendra à l'identifier ausymbolique, via vraisemblablement sa lecture de Hegel et du meurtre de la Chose.
o
 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->