Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
ZINN, Howard • 'You can’t be neutral in a moving train' (dossier 2010.01.30)

ZINN, Howard • 'You can’t be neutral in a moving train' (dossier 2010.01.30)

Ratings: (0)|Views: 53 |Likes:
Published by Gérard Reyne
ZINN, Howard • 'You can’t be neutral in a moving train' (dossier 2010.01.30)
ZINN, Howard • 'You can’t be neutral in a moving train' (dossier 2010.01.30)

More info:

Published by: Gérard Reyne on Sep 16, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/31/2014

pdf

text

original

 
Collé à partir de <http://howardzinn.org/default/> 
Howard Zinn
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à :Navigation, rechercher
Pour les articleshomonymes ,voir Zinn.
Cet article ou cette section traite d’une personne
morte récemment(27 janvier 2010).
Dernière modification de cette page le 29 janvier 2010 à 22:33.
Le texte peut changer fréquemment, n’est peut
-
être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas
à participer, encitant vos sources.
Howard Zinn
(né le24août1922àBrooklyn, New York,mort le27janvier2010àSanta Monica, Californie1)est un historienet unpolitologueaméricain. Zinn a été actif dans lesdroits civils, libertés publiqueset lesmouvements anti-guerreaux États-Unis, et a beaucoup écrit sur ces trois sujets.Cet ancien aviateur qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale a participé au bombardement deRoyanoù l'arméeaméricaine a utilisé pour la première fois massivement lenapalm,a conçu une horreur rétrospective pour cette action et pour toute forme de guerre. Son expérience dans l'armée sera le déclencheur de toute sa politique quiélève au rang de devoir «la désobéissance civique». Comme le précisait déjà en 2006 Frédéric Deshusses dans lequotidien suisseLe Courrier: «La désobéissance, la résistance à une autorité illégitime, le pacifisme deviendrontles thèmes centraux des travaux historiques d'Howard Zinn2»Depuis lesannées 1960,il est un acteur de premier plan dumouvement des droits civiquescomme du courant pacifisteauxÉtats-Unis. Auteur de vingt livres, dont lebest-seller
Une histoire populaire des États-Unis
, Howard Zinn étaitprofesseuréméritedu département de science politique de l'Université de Boston.Il vivait à Newton dans leMassachusetts.  Sa femme Roselyn, elle-mêmeartisteet éditrice, a activement participé à la publication de tous les livres de sonmari. Elle est décédée le14mai2008,ils étaient mariés depuis 64 ans.
ZINN, Howard
'
You can’t be neutral in a moving train'
samedi 30 janvier 201000:36
on_nc_1011 Page 1
 
 Howard Zinn auMarlboro Collegele 17 février 2004.
Sommaire
Un parcours engagé
Le mouvements pour les droits civiques
À partir de1956,Howard Zinn devient directeur du département d'histoireet desciences socialesduSpelman Colleged'Atlanta,uneuniversité d'arts libérauxréservée aux étudiantesafro-américaines.Il prend, lors de ses années d'enseignement enGeorgie,une part active aumouvement des droits civiques.Sur le plan académique, il milite avec l'historienAugust Meierpour «mettre fin aux réunions de l'Association des historiens du Sud(
Southern Historical Association
) dans des hôtels pratiquant laségrégation raciale»3.Spelman est également l'occasion pour lui de collaborer avec l'historienStaughton Lyndet de suivre de jeunes étudiantes activistes, parmilesquelles figuraientAlice Walker, Betty Stevens, Marie Thomas,lakényanneDorcas Boit, Lana TayloretMarian Wright Edelman,maintenant présidente duChildren's defense fund.Edelman a plus tard révélé que Zinn avait constitué une influence majeure du cours sa vie4.Sa proximité avec les mouvements étudiants l'a notamment amené à servir comme conseiller duStudent Nonviolent Coordinating Committee(SNCC, littéralement «Comitéde coordination des étudiants non violent»); il écrivit à ce sujet en 1964 un ouvrage intitulé
SNCC: the newabolitionnists
.Bien que Zinn fût professeur titulaire, il fut renvoyé en juin1963,après avoir pris parti pour les étudiantes qui avaient défié la formation traditionnellement dispensée à Spelman en participant aux manifestations contre laségrégation racialedans les lieux publics d'Atlanta.Les années de Zinn à Spelman, dont il dit qu'elles sont probablement les plus intéressantes, excitantes et instructives de sa vie, sont relatées dans son autobiographie
You Can't Be Neutral on a Moving Train: A Personal History of Our Times
5.Alors qu'il était à Spelman, Zinn a relevé trente violations des premier et quatorzième amendements de laconstitution américaineàAlbany, Georgie,comprenant la liberté d'expression, la liberté d'assemblée et l'égalité devant la loi. Il a dénoncé la réticence du présidentJohn F. Kennedyà faire appliquer la loi et souligné sa passivitéainsi que celle de son ministre de la justiceRobert Kennedyou duFBI,deJohn Edgar Hoover,devant les brutalités des ségrégationnistes à l'égard des manifestants pour les droits civiques6.Zinn a beaucoup écrit au sujet de la lutte pour les droits civiques, à la fois en tant qu'acteur et qu'historien. En1961, il a arrêté l'enseignement durant une année afin d'écrire
SNCC: the New Abolitionists
et
The southernmystique
. Il affirme notamment dans son ouvrage sur leSNCCque les sit-ins contre la ségrégation étaient initiéspar les étudiants et donc indépendants des organisations de défense des droits civiques les plus installées.Il est retourné à Spelman en 2005 pour donner une conférence intitulée «Against discouragement»7.
 
on_nc_1011 Page 2
 
Un engagement pacifiste
Le bombardement de Royan
Après Spelman, Zinn fut intégré dans le département de science politique de l'Université de Bostonen 1964. Sescours consacrées auxlibertés publiquesfiguraient, avec 400 inscrits chaque semestre, parmi les plus populaires detoute l'université alors même qu'ils étaient facultatifs. Il a enseigné 24 ans à Boston avant de prendre sa retraiteen 1988, écrivant durant ses années bostoniennes le premier livre à demander le retrait des troupes américainesduVietnam. 
Vietnam: the logic of withdrawal
fut publié dès 1967, sur la base d'articles précédemment parus dans
Commonweal
,
, 
The Register-leader 
et
Ramparts
.Par convictionantifasciste,Zinn avait volontairement rejoint l'Air Forcedurant laSeconde Guerre mondiale.Il avait à cette occasion participé à des bombardements surBerlin,l'ex-Tchécoslovaquieet laHongriecomme il le décrit dans cefilm.La position anti-guerre de Zinn s'appuie donc pour une grande part sur sa propre expérience du combat. En avril 1945, il a notamment participé à l'une des premières utilisations militaires dunapalm,àRoyan (France). Ces bombardements visaient des soldats allemands, qui, aux dires de Zinn, s'étaient repliés en attendantl'abdication de l'Allemagneet ne représentaient donc plus un quelconque danger militaire. Ses attaques tuèrentnon seulement des soldats mais aussi des civils français. Neuf ans plus tard, Zinn est retourné àRoyanpourconsulter des documents ayant trait à cette opération et interviewer des habitants. Dans ses livres
The politics of history
et
The Zinn reader 
, il décrit comment le bombardement fut décidé par la hiérarchie militaire pour desraisons qui tenaient plus à des considérations carriéristes qu'à des objectifs militaires légitimes.D'après Zinn, son expérience en tant que bombardier, combiné à ses recherches sur la cause et les effets dubombardement de Royan, l'ont sensibilisé aux dilemmes moraux associés à toute intervention armée mais surtoutaux atrocités commises au nom de la défense d'intérêts militaires incertains. Dans son pamphlet
Hiroshima:breaking the silence
, il a notamment questionné les justifications d'opérations militaires affectant les civils; s'ildénonce en particulier lesbombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki,son propos vise aussi les bombardementsalliéssur l'Allemagne(Dresde, Essen...), leJapon(Tokyo)voire laFrance(Royan), durant la Seconde Guerre mondiale.Il établit une continuité entre ces bombardements et ceux qui ont touchéHanoidurant laguerre du Vietnam,etBagdaddurant laguerre du Golfe8.
Le Vietnam
Zinn fut chargé durant laguerre du Viêt Namd'une mission diplomatique en compagnie du chanteur activisteDaniel Berrigan.Sa visite àHanoipermit, en pleineoffensive du Têt(janvier 1968), le retour de trois aviateurs américains, les premiers militaires relâchés par les combattants vietnamiens du Nord depuis le début dubombardement américain. L'événement fut largement couvert par les médias et discuté dans plusieurs ouvragescomme celui de Nancy Zaroulis et Gerard Sullivan,
Who Spoke Up? American Protest Against the War in Vietnam1963-1975
9.Zinn est resté ami avec les frères Dan et Philipp Berrigan bien après cet épisode.Lors du conflit,Daniel Ellsberg,un ancien analyste de laRAND Corporation,fournit à Howard et Roslyn Zinn un rapport gouvernemental américain secret sur laguerre du Vietnam,connu sous le nom de
.Avecl'aide deNoam Chomsky,Zinn a édité et annoté le rapport, publié par Beacon Press, l'éditeur de confiance de Zinn, dans ce qui est connu comme l'édition du sénateurMike Graveldes
Pentagon Papers
10.Cette dernière estconstituée de quatre volumes et d'un cinquième consacré à l'analyse de Chomsky et Zinn.Lors du procès d'Ellsberg pour vol, conspiration et espionnage à la suite de la publication d'extraits des
par le
,Zinn fut appelé par l'avocat de la défense en tant qu'expert de l'histoire del'engagement américain auVietnamdepuis la seconde guerre mondiale jusqu'en 1963. Zinn a exposé cette histoirependant plusieurs heures. «J'ai expliqué qu'il n'y avait rien dans les papiers qui ait un intérêt militaire pouvantaffaiblir la défense desÉtats-Unis,que les informations qu'ils contenaient étaient simplement embarrassantes pour notre gouvernement car elles révélaient, sur la base de ses propres mémos interservices, comment il avaitmenti au peuple américain. Les secrets renfermés dans les
Pentagon Papers
étaient susceptibles d'embarrasser lespoliticiens, de nuire aux profits des compagnies exploitantes de l'étain,ducaoutchouc,dupétrole.Mais ce n'est pas la même chose que de blesser la nation, le peuple», a écrit Zinn dans son autobiographie. Les poursuitescontre Ellsberg ont été abandonnées au motif que l'accusation avait été entachée par le cambriolage du bureaudu psychiatre d'Ellsberg par une équipe menée parHoward Hunt,travaillant pourNixon. Le témoignage de Zinn sur les motivations qui poussaient le gouvernement à conserver le rapport secret futconfirmé en 1989 par Erwin Griswold, qui, en tant qu'avocat général des États-Unissous l'administration Nixonpoursuivit le
dans l'affaire des
Pentagon papers
en 1971. Grisswold réussit à persuader trois jugesde laCour suprêmed'empêcher le
de continuer à publier des extraits des Pentagon Papers, sanspouvoir toutefois obtenir une majorité de la Cour11.En 1989, il reconnut cependant dans les colonnes du
que la publication des
ne nuisaient pas à la sécurité nationale. «Il estrapidement apparu à quiconque avait une certaine expérience des documents classés, qu'il y avait overclassification et que la principale préoccupation des promoteurs de la classification n'était pas la sécurité nationalemais d'une manière ou d'une autre un embarras gouvernemental12.» Zinn a soutenu le mouvement anti-guerre des soldats vétérans durant laguerre du Vietnam.Dans le film
Unfinished symphony
, dont le titre fait référence à lasymphonien°3 d'Henryk Gorecki,il revient sur le contexte historique de la marche pacifiste de 1971 desvétérans du Vietnam contre la guerre,une association d'anciens
on_nc_1011 Page 3

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->