Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Droite Sociale Motion

Droite Sociale Motion

Ratings: (0)|Views: 241 |Likes:
Published by LeMonde.fr

More info:

Published by: LeMonde.fr on Sep 18, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/27/2014

pdf

text

original

 
DEFENSE DES CLASSES MOYENNESLUTTE CONTRE L’ASSISTANATLe mouvement Droite Sociale a vocation à rassembler largement les élus et militants de notre famillevenus d’horizons divers : gaullistes sociaux, démocrates-chrétiens, centristes etc. Plus que jamaisnotre famille a besoin d’unité et il ne s’agit pas de nous diviser en courants comme les socialistes. Nous nous rassemblons autour d'une volonté : l'UMP doit affirmer ses convictions dans le champsocial. Nous voulons être force de propositions, sans se laisser intimider par le politiquement correct, pour défendre la place des classes moyennes et restaurer les équilibres entre les droits et les devoirs, enrefusant les dérives de l’assistanat.
1. Remettre les classes moyennes au centre de notre projet.
Les classes moyennes sont le pilier de la société française. Ce sont celles qui par le fruit d’une vie detravail font tourner notre économie, qui par leurs cotisations financent notre protection sociale, qui par leur respect des règles du vivre-ensemble assurent la cohésion de notre société. Ce sont pour elles que Nicolas Sarkozy a beaucoup œuvré.Mais ces familles sont encore trop souvent les oubliées de notre politique. Alors qu’elles croient dansle travail, elles ressentent de plus en plus mal le sentiment que leurs efforts ne sont pas récompenséset que la société française ferme les yeux sur bien des abus.Entre les plus riches, qui ont bénéficié de la mondialisation, et les plus pauvres, qui sont accompagnés par notre système de protection sociale, la situation des classes moyennes s’est dégradée avec la crise: toujours plus de cotisations, toujours moins de revenus. C’est le risque du déclassement. Riend’étonnant qu’elles soient tentées par l’abstention et le vote extrême.Les premiers mois de la présidence Hollande, avec la suppression des heures supplémentaires et laremise en cause de la participation et de l’intéressement, ne laissent aucun doute sur le sort qui attendles classes moyennes : un matraquage fiscal d’une ampleur inégalée.Pour toutes ces raisons, notre conviction est que représenter et défendre les classes moyennes afin derétablir l’harmonie sociale est aujourd’hui un des grands défis politiques de l’UMP. Nous, membres de la Droite Sociale, proposons : 
Supprimer les effets de seuil pour que les classes moyennes ne soient plus systématiquement lesoubliées de nos politiques (par exemple pour les aides aux étudiants)
 
 
Rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires pour redonner du pouvoir d’achat à desmillions de salariés 
Favoriser massivement la participation et l’intéressement pour partager les fruits de la croissance 
Faire de l’accès à l’emploi un des critères d’attribution des logements sociaux afin de mieuxaider les classes moyennes 
2. Faire de l’UMP le parti des droits et des devoirs : oui au social responsable, refus del’assistanat.
 Nous avons laissé dériver notre système de protection sociale en cautionnant trop d’abus et en laissants’installer l’idée que les gens n’ont que des droits et pas de devoirs. Si l’on poursuit sur cette tendancec’est tout notre système de solidarité qui sera remis en cause à la fois en raison des coûts mais aussien raison de son injustice parce que nous n’aidons plus ceux qui en ont vraiment besoin.Il faut revenir à une conception saine du social : la seule véritable aide, c’est de remettre les gens sur le chemin du travail et non de verser des prestations sociales aveugles et peu motivantes qui finissent par décourager celui qui travaille sans aider celui qui cherche un travail.De la même manière, les rémunérations parfois exorbitantes déconnectées de tout lien avec les performances d’une société que se versent certains grands dirigeants du CAC 40 minent notre contratsocial en donnant le sentiment qu’à tous les niveaux c’est le règne du chacun pour soi. Nous, membres de la Droite Sociale, proposons : 
Demander en contrepartie du versement du RSA des heures de travail d’intérêt général 
Renforcer la lutte contre les fraudes fiscales et sociales au nom du patriotisme
Lutter contre l’exil fiscal en imposant les ménages qui vivent plus de 3 mois en France 
Financer aux jeunes le permis de conduire en contrepartie d’un service social qui permettecomme le faisait le service militaire de leur transmettre des valeurs communes 
Lier le versement de l’assurance-chômage au fait de suivre une formation pour rebondir vers unnouvel emploi
3. Contre les excès d’un capitalisme financier, défendre un capitalisme d’entrepreneurs ancréssur le territoire et mettre fin au harcèlement normatif.
La France a été dans son histoire une grande nation agricole et industrielle. Avec la compétition de lamondialisation, le risque est tout simplement que notre pays décroche et perde ses entreprises les unesaprès les autres. Cette bataille pour l’efficacité économique est essentielle. Les socialistes tournent ledos aux entrepreneurs. Nous devons défendre ceux qui créent de la valeur et des emplois autour d’eux.Mais nous avons aussi le devoir de dénoncer les excès d’un capitalisme financier de court-terme donton a vu les dérèglements pendant la crise : tyrannie du court terme, spéculation, absence de soutienaux petites entreprises.La Droite Sociale veut montrer que l’on peut concilier l’efficacité économique et la justice. Nous, membres de la Droite Sociale, proposons : 
Mettre fin définitivement à la durée légale des 35 heures, dans le respect de la réglementationeuropéenne, en laissant les entreprises négocier leur durée de travail 
Endiguer le harcèlement normatif qui étouffe notre pays en permettant d'avoir des normesdifférentes pour les artisans et les PME par rapport aux grandes entreprises

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->