Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La Cité de Rhodes, Architecture Civil Et Religiuese (Gabriel Albert, Paris 1923)

La Cité de Rhodes, Architecture Civil Et Religiuese (Gabriel Albert, Paris 1923)

Ratings: (0)|Views: 515 |Likes:
Published by porolithos
«Le premier style [les maisons rhodien] il est essentiellement gothique et occidental par le choix des profils et des formes archi-tectoniques, mais les motifs ornementaux perpétuent des thèmes byzantins : dents de scie, billettes, étoiles à quatre branches, pointes de diamant, rinceaux et feuillages stylisés.»
«Le premier style [les maisons rhodien] il est essentiellement gothique et occidental par le choix des profils et des formes archi-tectoniques, mais les motifs ornementaux perpétuent des thèmes byzantins : dents de scie, billettes, étoiles à quatre branches, pointes de diamant, rinceaux et feuillages stylisés.»

More info:

Published by: porolithos on Sep 21, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
See more
See less

11/05/2013

 
ALBERT GABRIEL
ARCHITECTE DIPLOMÉ DU GOUVERNEMENTDOCTEUR ÈS-LETTRES
LA CITÉ
DE
RHODES
MCCCX — MDXXII
ARCHITECTURE
CIVILE ET RELIGIEUSE
OUVRAGE HONORÉ D'UNE SOUSCRIPTIONDE L'ACADÉMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES
PARIS
E. DE BOCCARD, ÉDITEUR
DES ÉCOLES FRANÇAISES D'ATHÈNES ET DE ROME1, RUE DE MÉDICIS, 11923
 
BIBLIOGRAPHIE
Les ouvrages auxquels nous nous référons dans le cours de ce volume figurent pour laplupart dans l'index bibliographique du tome 1
er
(1); on trouvera plus loin le complémentde cette liste.Nous avons dit déjà qu'aux
Archives de Malte
il n'existe aucune pièce de comptabilitérelative aux monuments rhodiens; à défaut de textes plus explicites, nous y avons recueillicertaines pièces qui fournissent incidemment quelques précisions sur les édifices. C'est ainsique des décisions de Chapitres généraux permettent de retracer l'historique des travaux deconstruction de la
Nouvelle Infirmerie
et de fixer la date exacte des différentes parties dumonument (2).On constatera, d'ailleurs, qu'à Malte, la collection des Registres relatifs aux Chapitresgénéraux
(Sacra Capitula Generalia)
est elle-même incomplète; il manque, entre autres, lesdécisions des Chapitres tenus au Couvent en 1440 et 1449. Cette lacune peut être combléegrâce à un manuscrit du xv
e
siècle, conservé à la Bibliothèque Nationale (Ms. fr. 17255),qui renferme une série de décisions capitulaires (3). Les textes que contient ce volume nesont pour la plupart, il est vrai, que la traduction en français des décisions originales rédigéesen latin (4); mais, dans le cas où ces dernières nous sont également parvenues, on peut constater que le texte français est une interprétation exacte du texte latin correspondant (5).Signalons, en outre, le manuscrit français N° 1978, où l'on trouve à la fois la
Règle de
Γ 
Hôpital
et les décisions des Chapitres de 1311 et 1314 (6).Les Statuts de l'Ordre, codifiés par Guillaume Caoursin, vice-chancelier, et rédigés d'aborden latin en 1489, furent traduits en français, sur l'ordre de P. d'Aubusson, en 1493, et imprimés
(1) Cf. Tome I, p. XIII-XVII.
(2) Cf. inf. Ch. III, p. 29; et
Pièces justificatives.
(3) Le volume débute par les
Usages et Coutumes;
il contient également les décisions de Chapitres tenus en TerreSainte et à Limassol de Chypre. — Le plus ancien des Chapitres de Rhodes dont il soit fait mention est celui du 28 septembre 1332; on n'y trouve aucun texte émanant des Chapitres de 1311 et 1314.(4) Depuis le début jusqu'au f°
CXXXII
(Chapitre de
Rome
réuni
par Raimondo Zacosta en janvier
1466),
les textesdes décisions sont traduits en français et précédés d'un titre à l'encre rouge. Les décisions du Chapitre tenu par legrand-maître J.-B. des Ursins (Orsini), en 1472 (f°
CXXXII
et suiv.), sont rédigées de la même main et suivant le mêmedispositif, mais en
latin.
Enfin, à
partir
du f°
CXXXVI
jusqu'à la fin du manuscrit, l'écriture change et les
titres
rougessont supprimés. Ces quatre derniers folios se rapportent à des Chapitres réunis par Orsini.Il semble donc que jusqu'au f°
CXXXVI
exclusivement le manuscrit ait été rédigé en 1472 ou 1473.(5) Nous avons pu comparer, entre autres, deux textes assez étendus relatant une décision du Chapitre du 27 novembre 1454, relative à l'
 Infirmerie
de Rhodes. Elle figure, à Malte, dans les
Sacra Capitula Generalia,
1454, 1459,1462, Ms. 282, f° 18 v.; et à la
Bib. Nat,
dans le Ms. 17255, f° cviij et v., § ij.Les textes latins du Ms. 17255 ont été transcrits avec une exactitude suffisante et les omissions que nous avonsconstatées portent sur des membres de phrase d'intérêt secondaire. Cf.
Sacra Capitula Generalia,
1466, 1471, 1475et 1478, Ms. 283, f° 76 v. et 77, les passages intitulés :
De mille florenis fabrice ecclesie deputatis
et
De Hospitalitate et  Infirmaria,
avec les passages correspondants du Ms. 17255, f° lxvj, v. et f° lxvij.(6) « Ce manuscrit appartenait à Daniel de S. Estène, lieutenant du visitateur général de Lombardie, et très probablement apparenté avec l'auteur de l'
 Exordium Hospitalis.
» (Delaville Le Roulx,
Les Hospitaliers en Terre Sainte,
p. 25, n. 2.)

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Evangelia Moula liked this
Moh Flit liked this
notadmin liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->