Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Canadian Government - Bill C-10

Canadian Government - Bill C-10

Ratings: (0)|Views: 16|Likes:
Published by amanda_cain_4
Describes all changes in the Omnibus Bill
Describes all changes in the Omnibus Bill

More info:

Published by: amanda_cain_4 on Sep 23, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/20/2014

pdf

text

original

 
First Session, Forty-first Parliament,60-61 Elizabeth II, 2011-2012
STATUTES OF CANADA 2012CHAPTER 1
An Act to enact the Justice for Victims of Terrorism Act and toamend the State Immunity Act, the Criminal Code, theControlled Drugs and Substances Act, the Corrections andConditional Release Act, the Youth Criminal Justice Act,the Immigration and Refugee Protection Act and other Acts
ASSENTED TO
13th MARCH, 2012BILL C-10
Première session, quarante et unième législature,60-61 Elizabeth II, 2011-2012
LOIS DU CANADA (2012)CHAPITRE 1
Loi édictant la Loi sur la justice pour les victimes d
actes deterrorisme et modifiant la Loi sur l
immunité des États, leCode criminel, la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, la Loi sur le système correctionnel et lamise en liberté sous condition, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, la Loi sur l
immi-gration et la protection des réfugiés et d
autres lois
SANCTIONNÉE
LE 13 MARS 2012PROJET DE LOI C-10
 
RECOMMENDATION
His Excellency the Governor General recommends to the House of Commons the appropriation of public revenue under the circumstances, inthe manner and for the purposes set out in a measure entitled
 An Act to enact the Justice for Victims of Terrorism Act and to amend the State Immunity Act,the Criminal Code, the Controlled Drugs and Substances Act, the Correctionsand Conditional Release Act, the Youth Criminal Justice Act, the Immigrationand Refugee Protection Act and other Acts
.
SUMMARY
Part 1 of this enactment creates, in order to deter terrorism, a cause of actionthat allows victims of terrorism to sue perpetrators of terrorism and their supporters. It also amends the
State Immunity Act 
to prevent a listed foreignstate from claiming immunity from the jurisdiction of Canadian courts inrespect of actions that relate to its support of terrorism.Part 2 amends the
Criminal Code
to(
a
) increase or impose mandatory minimum penalties, and increasemaximum penalties, for certain sexual offences with respect to children;(
b
) create offences of making sexually explicit material available to a childand of agreeing or arranging to commit a sexual offence against a child;(
c
) expand the list of specified conditions that may be added to prohibitionand recognizance orders to include prohibitions concerning contact with a person under the age of 16 and use of the Internet or any other digitalnetwork;(
) expand the list of enumerated offences that may give rise to such ordersand prohibitions; and(
e
) eliminate the reference, in section 742.1, to serious personal injuryoffences and to restrict the availability of conditional sentences for alloffences for which the maximum term of imprisonment is 14 years or lifeand for specified offences, prosecuted by way of indictment, for which themaximum term of imprisonment is 10 years.It also amends the
Controlled Drugs and Substances Act 
to provide for minimum penalties for serious drug offences, to increase the maximum penaltyfor cannabis (marijuana) production and to reschedule certain substances fromSchedule III to that Act to Schedule I.
RECOMMANDATION
Son Excellence le gouverneur général recommande à la Chambre descommunes l
affectation de deniers publics dans les circonstances, de la manièreet aux fins prévues dans une mesure intitulée «
 Loi édictant la Loi sur la justice pour les victimes d 
’ 
actes de terrorisme et modifiant la Loi sur l 
’ 
immunité des États, le Code criminel, la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté souscondition, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, la Loi sur l 
’ 
immigration et la protection des réfugiés et d 
’ 
autres lois
».
SOMMAIRE
La partie 1 du texte établit, en vue de décourager le terrorisme, une caused
action permettant aux victimes d
actes de terrorisme d
engager des poursuitescontre leurs auteurs et ceux qui les soutiennent. Elle modifie la
Loi sur 
’ 
immunité des États
afin d
empêcher un État étranger inscrit sur la listed
invoquer, devant les tribunaux canadiens, l
immunité de juridiction dans lesactions judiciaires portant sur son soutien du terrorisme.La partie 2 modifie le
Code criminel 
aux fins suivantes:
a
) accroître les peines minimales obligatoires et les peines maximales pour certaines infractions d
ordre sexuel à l
égard d
enfants, ou prévoir d
autres peines minimales obligatoires pour de telles infractions;
b
) ériger en infraction le fait de rendre accessible à un enfant du matérielsexuellement explicite et celui de s
entendre ou de faire un arrangement avecquiconque pour perpétrer une infraction d
ordre sexuel à l
égard d
un enfant;
c
) allonger la liste des conditions spécifiques dont peut être assortie uneordonnance d
interdiction ou un engagement afin d
y inclure desinterdictions concernant les contacts avec des personnes âgées de moins deseize ans et l
utilisation d
Internet ou de tout autre réseau numérique;
) ajouter certaines infractions à la liste de celles pouvant donner droit à unetelle ordonnance ou à un tel engagement;
e
) supprimer, à l
article 742.1, le renvoi aux infractions constituant dessévices graves à la personne et interdire de surseoir aux peinesd
emprisonnement prononcées pour toutes les infractions passibles d
une peine maximale d
emprisonnement de quatorze ans ou d
emprisonnement à perpétuité, ainsi que pour certaines infractions passibles d
une peinemaximale d
emprisonnement de dix ans et poursuivies par mise enaccusation.Elle modifie aussi la
Loi réglementant certaines drogues et autres substances
afin de prévoir des peines minimales pour les infractions graves liées auxdrogues, d
augmenter la peine maximale pour l
infraction de production demarihuana et de transférer à l
annexe I certaines substances inscritesactuellement à l
annexe III.Also available on the Parliament of Canada Web Site at the following address:
http://www.parl.gc.ca
Aussi disponible sur le site Web du Parlement du Canada à l
adresse suivante:
http://www.parl.gc.ca
 
Part 3 amends the
Corrections and Conditional Release Act 
to(
a
) clarify that the protection of society is the paramount consideration for the Correctional Service of Canada in the corrections process and for the National Parole Board and the provincial parole boards in the determinationof all cases;(
b
) establish the right of a victim to make a statement at parole hearings and permit the disclosure to a victim of certain information about the offender;(
c
) provide for the automatic suspension of the parole or statutory release of offenders who receive a new custodial sentence and require the NationalParole Board to review their case within a prescribed period; and(
) rename the National Parole Board as the Parole Board of Canada.It also amends the
Criminal Records Act 
to substitute the term
recordsuspension
for the term
 pardon
. It extends the ineligibility periods for applications for a record suspension and makes certain offences ineligible for arecord suspension. It also requires the National Parole Board to submit anannual report that includes the number of applications for record suspensionsand the number of record suspensions ordered.Lastly, it amends the
International Transfer of Offenders Act 
to provide that one of the purposes of that Act is to enhance public safety and to modify the list of factors that the Minister of Public Safety and Emergency Preparedness mayconsider in deciding whether to consent to the transfer of a Canadian offender.Part 4 amends the sentencing and general principles of the
Youth Criminal  Justice Act 
, as well as its provisions relating to judicial interim release, adult and youth sentences, publication bans, and placement in youth custodyfacilities. It defines the terms
violent offence
and
serious offence
, amendsthe definition
serious violent offence
and repeals the definition
 presumptiveoffence
. It also requires police forces to keep records of extrajudicial measuresused to deal with young persons.Part 5 amends the
Immigration and Refugee Protection Act 
to allow officersto refuse to authorize foreign nationals to work in Canada in cases where togive authorization would be contrary to public policy considerations that arespecified in instructions given by the Minister of Citizenship and Immigration.The enactment also makes related and consequential amendments to other Acts.La partie 3 modifie la
Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition
aux fins suivantes:
a
) préciser que la protection de la société est le critère prépondérant appliqué par le Service correctionnel du Canada dans le cadre du processuscorrectionnel et par la Commission nationale des libérations conditionnelleset les commissions provinciales dans toutes les décisions qu
elles prennent;
b
) octroyer aux victimes le droit d
intervenir lors des audiences sur l
éventuelle libération conditionnelle des délinquants et de se fairecommuniquer des renseignements spécifiques à leur sujet;
c
) prévoir la suspension automatique de la libération conditionnelle ou de laliberté d
office des délinquants qui sont condamnés à une peined
emprisonnement supplémentaire et l
examen de leur cas par la Com-mission dans le délai réglementaire;
) changer le nom de la Commission pour la Commission des libérationsconditionnelles du Canada.Elle modifie également la
Loi sur le casier judiciaire
afin de remplacer leterme « réhabilitation » par « suspension du casier » et d
allonger la périoded
inadmissibilité pour la présentation d
une demande de suspension du casier;elle rend aussi certaines infractions inadmissibles à la suspension du casier. Elleexige de la Commission qu
elle présente un rapport annuel comportannotamment le nombre de demandes de suspension de casier présentées durant l
année et le nombre d
entre elles où la suspension a été ordonnée.Enfin, elle modifie la
Loi sur le transfèrement international des délinquants
 pour prévoir que l
un des objets de la loi est de renforcer la sécurité publique et  pour modifier les facteurs dont le ministre de la Sécurité publique et de laProtection civile peut tenir compte pour décider s
il consent au transfèrement des délinquants canadiens.La partie 4 modifie les principes généraux et les principes de déterminationde la peine énoncés dans la
Loi sur le système de justice pénale pour lesadolescents
, ainsi que les dispositions de celle-ci portant sur la mise en liberté provisoire par voie judiciaire, l
assujettissement aux peines spécifiques et aux peines applicables aux adultes, l
interdiction de publication et le placement enlieu de garde. Elle définit de plus les termes « infraction avec violence » et « infraction grave », modifie la définition de « infraction grave avec violence »et abroge la définition de « infraction désignée ». Elle exige en outre des corpsde police qu
ils tiennent un dossier à l
égard des mesures extrajudiciaires prisesà l
endroit de tout adolescent.La partie 5 modifie la
Loi sur l 
’ 
immigration et la protection des réfugiés
afinde permettre aux agents de refuser d
autoriser un étranger à exercer un emploiau Canada si, selon les instructions du ministre de la Citoyenneté et del
Immigration, l
intérêt public le justifie.En outre, le texte apporte des modifications connexes et corrélatives àd
autres lois.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->