Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Syntec numérique / Panorama Top250 éditeurs 2012

Syntec numérique / Panorama Top250 éditeurs 2012

Ratings: (0)|Views: 2,423 |Likes:

More info:

Published by: Gilbert Laszlo Kallenborn on Sep 25, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/25/2012

pdf

text

original

 
Panorama Top 250 des éditeurset créateurs de logiciels français
2
e
édition - Septembre 2012
 
 
Editorial
Les éditeurs de logiciels français, au cœur du redressement économique
Pour la deuxième année consécutive,Ernst & Young et Syntec Numérique publient le
 
Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs delogiciels français
. Un peu plus de 400 sociétés– dont, de manière inédite, des concepteurs de jeux vidéo – composent cette fois le panel. Cenombre grandissant de répondants à notre étudeinstalle le Top 250 comme un outil de référenceincontournable, offrant une photographie uniquedu marché français du logiciel.Le principal enseignement de cette édition
du Panorama Top 250 est que le secteur conrme
son statut de locomotive pour l’ensemblede l’économie française.
Malgré un contexte
économique difcile, aussi bien le chiffred’affaires que les effectifs augmentent avecun taux à deux chiffres !
Rares sont les secteursqui peuvent s’en prévaloir aujourd’hui. Et cela estinscrit dans la durée : 80 % des éditeurs du panelont l’intention de continuer à embaucher. Parailleurs, donnée importante de l’étude : deux tiersdes effectifs de R&D sont localisés en France.Mais au-delà de ces chiffres, le logiciel permetde diffuser sa dynamique, de manière induite,à l’ensemble des autres secteurs économiques.Un euro investi chez un éditeur peut sedémultiplier dans toutes les entreprises aveclesquelles il est en contact. Exemple : l'équipementd'une entreprise en logiciels ou la créationd'un site internet lui permet d'optimiser saperformance et de créer de nouveaux emploisentre service informatique et webmastering.Malheureusement, le marché français reste encoretrès éclaté avec 70 % des éditeurs réalisant moinsde 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. Entreles grands acteurs internationaux et les petitessociétés régionales, il y a un vide à combler ; vide
qui illustre la difculté des PME françaises à passer
au stade d’Entreprise de Taille Intermédiaire(ETI). Pourtant, les éditeurs de logiciels français,créateurs d’emplois et générateurs de croissance,peuvent jouer un rôle majeur dans le redressementde notre économie. Favoriser leur développement,les aider à grandir, c’est la garantie d’un fort retoursur investissement pour l’Etat.
C’est pour bénécier de ce " ROI numérique ",à l’effet multiplicateur, qu’il est importantde mettre le secteur du logiciel au cœur despolitiques publiques
. L’Etat a en effet un doublerôle. D’une part, par la mise en place de dispositifsincitant à l’innovation et favorisantle développement des éditeurs : ils sont ainsi
58 % à proter de nancements publics et 74 % à
plébisciter le Crédit Impôt Recherche. D’autre part,en investissant massivement sur l’administrationnumérique, créant ainsi un cercle vertueux dontles effets positifs se mesurent à la foisau niveau économique, via le levier de la commandepublique et de l’amélioration de la productivité,
mais également au niveau qualitatif : efcacité
des services publics et acculturation d’une partienon négligeable de la population à l’utilisation desnouvelles technologies.Dans cette situation de crise, il est donc essentielde consolider les dispositifs existants et de trouverde nouvelles pistes pour soutenir un secteurqui tire vers le haut notre économie. De la JeuneEntreprise Innovante (JEI) au Crédit ImpôtInnovation, l’enjeu est d’assurer une chaîne
de nancement pour que les start-up et les PME
françaises puissent grandir et être les championsinternationaux de demain.
Bruno Vanryb
 
Président du Collège éditeursSyntec Numérique
 
Avant-propos
Le secteur du logiciel a ceci de particulier qu’il semble ne jamais pouvoir s’arrêter dans sa course à l’innovation,tant il est revitalisé en permanence par de nouvelles applications, de nouveaux usages… Auparavant cantonnésau domaine de l’immatériel, les logiciels sont désormais des éléments incontournables de la plupart des produits,processus commerciaux ou modèles économiques. L’innovation logicielle peut avoir des conséquences aussiimmédiates que durables sur la vie économique, mais aussi sur la société dans son ensemble.Avec pour objectif d’apporter un éclairage sur ce secteur complexe et disparate, nous nous associons pourla deuxième année consécutive à Syntec Numérique pour présenter le Top 250 des éditeurs et créateursde logiciels français. Ce panorama ambitieux, lancé en 2011 à l’initiative conjointe d’Ernst & Young etSyntec Numérique, met en lumière les données relatives à plus de 400 sociétés, offrant ainsi l’image la plus
large et la plus détaillée possible d’un secteur qui conrme cette année encore son potentiel de croissance et
de création d’emplois.Ce panorama est réalisé sur la base d’une enquête par questionnaire menée auprès des acteurs français du
logiciel. Seules sont incluses dans ce panorama les sociétés françaises déclarant ne pas être liales d’un groupe
étranger sur l’exercice concerné. Les éléments chiffrés individuels communiqués dans la présente étude sontissus de données déclarées par les entreprises en réponse au questionnaire, et complétés pour certainessociétés de données publiques. Certaines analyses ne sont réalisées que sur la base des 260 éditeurs ayantrépondu à l'intégralité du questionnnaire. Le classement général est effectué sur la base du chiffre d’affairescorrespondant à l’activité d’édition de logiciels.
An de reéter la richesse et la diversité de ce secteur, nous avons déni trois catégories différentes selonles prols et spécialités des éditeurs, certains pouvant appartenir à plusieurs catégories :« Editeurs Sectoriels » : Editeurs et créateurs de logiciels dédiés à un secteur d’activité particulier (banque,
administration, industrie, transport, etc.) ;
« Editeurs Horizontaux » : Editeurs et créateurs de logiciels proposant une offre générale à tous les secteurs
d’activité ;
« Particuliers et Jeux » : Editeurs et créateurs de logiciels s’adressant aux particuliers et éditeurs de jeux.
Nous sommes heureux de pouvoir partager cette année encore les enseignements du Top 250, convaincus qu’ilscontribuent à une meilleure observation et analyse du secteur français des éditeurs de logiciels et de sa placedans notre économie.
Franck Sebag
Associé Ernst & Young
Sommaire
Points clésdu panoramaL'édition logicielle française :une croissance forte quise maintientUn secteur créateurd'emplois
123
Une activité qui
conrme sa mutation
progressive
Innovation et nancement,
les clés de la croissanceClassement Top 250des éditeurs et créateursde logiciels français
456
Ce panorama a été réalisé avec le soutien du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV).

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->