Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La culture stratégique de la politique étrangère allemande

La culture stratégique de la politique étrangère allemande

Ratings: (0)|Views: 16 |Likes:
Published by IFRI
2
© Ifri
Résumé
Affichant sa volonté d’assumer ses responsabilités dans les inter-ventions internationales, mais s’abstenant lors du vote de la réso-lution du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Libye, l’Allemagne semble avoir adopté une attitude imprévisible. La politi-que étrangère allemande a longtemps été marquée par une culture stratégique forte reposant sur l’attachement aux valeurs, sur le multilatéralisme et la mise en place de partenariats, ainsi que sur l’antimilitarisme et la préférence pour les actions civiles. Mais l’Allemagne se trouve aujourd’hui dans une situation complexe cau-sée par le décalage entre ces principes et son statut de puissance qu’elle peine à assumer.
Cette contribution analyse donc les évolutions de la culture stratégique allemande. Si les principaux éléments qui la composent perdurent, il n’en ressort pas moins des changements dans les fonctions de l’attachement aux valeurs ou du multilatéralisme. Ils relèvent d’une normalisation par laquelle les intérêts de l’Allemagne et les considérations de Realpolitik entrent désormais davantage en ligne de compte. En revanche, l’antimilitarisme constitue une source manifeste de problèmes et de tensions.
Une définition plus claire des intérêts et des priorités de l’Allemagne est nécessaire. Mais plus globalement, une discussion stratégique doit être menée afin de surmonter les blocages constatés par la mise en place d’une politique à même de changer les mentalités.
2
© Ifri
Résumé
Affichant sa volonté d’assumer ses responsabilités dans les inter-ventions internationales, mais s’abstenant lors du vote de la réso-lution du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Libye, l’Allemagne semble avoir adopté une attitude imprévisible. La politi-que étrangère allemande a longtemps été marquée par une culture stratégique forte reposant sur l’attachement aux valeurs, sur le multilatéralisme et la mise en place de partenariats, ainsi que sur l’antimilitarisme et la préférence pour les actions civiles. Mais l’Allemagne se trouve aujourd’hui dans une situation complexe cau-sée par le décalage entre ces principes et son statut de puissance qu’elle peine à assumer.
Cette contribution analyse donc les évolutions de la culture stratégique allemande. Si les principaux éléments qui la composent perdurent, il n’en ressort pas moins des changements dans les fonctions de l’attachement aux valeurs ou du multilatéralisme. Ils relèvent d’une normalisation par laquelle les intérêts de l’Allemagne et les considérations de Realpolitik entrent désormais davantage en ligne de compte. En revanche, l’antimilitarisme constitue une source manifeste de problèmes et de tensions.
Une définition plus claire des intérêts et des priorités de l’Allemagne est nécessaire. Mais plus globalement, une discussion stratégique doit être menée afin de surmonter les blocages constatés par la mise en place d’une politique à même de changer les mentalités.

More info:

Categories:Types, Research
Published by: IFRI on Oct 03, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/27/2013

pdf

text

original

 
 
 ______________________________________________________________________ 
 
La culture stratégiquede la politique étrangère allemande
 ______________________________________________________________________ 
 
Henning Riecke
Novembre 2011
Comité d’études des relations franco
-allemandes
NNootteedduuCCeeaa9900 
 
 
L’Ifri est, en France, le principal centre indépendant de recherche, d’infor 
-mation et de débat sur les grandes questions internationales. Créé en 1979par Thierry de M
ontbrial, l’Ifri est une association reconnue d’utilité publique
(loi de 1901).
Il n’est soumis à aucune tutelle administrative, définit librement ses activités et
publie régulièrement ses travaux.
L’Ifri associe, au travers de ses études et de ses débats,
dans une démarche
interdisciplinaire, décideurs politiques et experts à l’échelle internationale.
 Avec son antenne de Bruxelles (Ifri-
Bruxelles), l’Ifri s’impose comme un des
rares
think tanks 
 
français à se positionner au cœur même du débat européen.
 
Les opinions exprimées dans ce texte
n’enga
gent que la responsabilité de
l’ 
auteur.
Cette « Note du Cerfa » est publiée dans le cadredu «
Dialogue d’avenir franco
-allemand », un projet mené
en coopération par le Comité d’études des relations franco
-allemandes
de l’Institut français des relations internationales,
la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik et laLes activités de recherche, de secrétariat de rédaction et de publicationdu Cerfa bénéficient du soutien de la Direction de la prospective du ministèredes Affaires étrangères et européennes et du Frankreich-Referatd
e l’Auswärtiges Amt.
 Directeurs de collection : Yann-Sven Rittelmeyer, Hans StarkTraduction : Dorothée Cailleux
ISBN : 978-2-86592-958-0© Ifri
 –
2011
 –
Tous droits réservésSite Internet : 
 
Ifri-BruxellesRue Marie-Thérèse, 211000
 –
Bruxelles
 –
B
ELGIQUE
 Tél. :
 
+32
 
(0)2
 
238
 
51
 
10Fax
 
:
 
+32
 
(0)2
 
238
 
51
 
 
Ifri27 rue de la Procession75740 Paris Cedex 15
 –
F
RANCE
 Tél. : +33 (0)1 40 61 60 00Fax : +33 (0)1 40 61 60 60Email : ifri@ifri.org 
 
 
1© Ifri
Auteur 
Henning Riecke dirige le programme « Relations transatlantiques » àla Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) à Berlin. Il arejoint la DGAP en 2000 en tant que responsable des groupes derecherche « Questions stratégiques », « Politique européenne » et« Problématiques mondiales futures ».Il est docteur en science politique et diplômé de la FreieUniversität de Berlin
après avoir étudié la science politique, l’histoire,l’économie nationale et les relations internationales à Francfo
rt-sur-le-Main et Berlin. Il a réalisé un post-doctorat au Weatherhead Center 
for International Affairs de l’université de Harvard portant sur lapolitique américaine en matière d’armement léger. De 1994 à 1999, il
a été chercheur à la Freie Universität de Berlin où il a travaillé sur lesrelations transnationales et la politique étrangère et de sécurité. En1995, il a été chercheur invité au Center for Science and International Affairs
de la Kennedy School of Government de l’université de
Harvard.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->