Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Déclaration de Jean-Marc Ayrault sur la Corse

Déclaration de Jean-Marc Ayrault sur la Corse

Ratings: (0)|Views: 3 |Likes:
Published by Lui Président

More info:

Categories:Types, Letters
Published by: Lui Président on Oct 24, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/04/2012

pdf

text

original

 
 Hôtel de Matignon
 – 
57, rue de Varenne 75007 PARISPREMIER MINISTRE___________SERVICE DE PRESSEParis, le 22 octobre 2012
Déclaration de Jean-Marc Ayrault, Premier ministresur la lutte contre la criminalité en Corse
Hôtel de MatignonLundi 22 octobre 2012Je viens de tenir une réunion avec Madame Christiane TAUBIRA, Garde des sceaux,
Monsieur Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, Monsieur Pierre MOSCOVICI, ministre del’Économie et des finances, et Monsieur Jérôme CAHUZAC, ministre délégué au Budget.
Nous venons de décider
d’une stratégie d’ensemble de lutte contre la criminalité organisée en
Corse.
La violence et l’affairisme ont atteint en effet dans l’île un niveau qui est sans commune
mesure avec les autres régions françaises, et cette situation menace les fondements mêmes de
la société en Corse. Le gouvernement, comme je l’ai annoncé la semaine dernière, prend
toutes ses responsabilités et est déterminé à mener une action de grande ampleur et dans ladurée. La dérive actuelle doit être stoppée. La Corse fait partie du territoire de la République.
Les actes graves qui se déroulent en Corse sont le fait d’une minorité, une petite minorité, quine respecte pas les règles de l’État de droit et qui doit donc être poursuivie et présentée à la
 justice.
L’immense majorité des Corses aspire légitimement à la paix et à la sécurité, et l’immense
majorité des Corses refuse que le banditisme impose ses propres règles en lieu et place deslois de la République. Le gouvernement refuse la banalisation de la banalisation de laviolence.
Il a décidé d’agir en profondeur dans les secteurs et contre les pratiques qui sont àl’origine de ces activités criminelles. Les affaires économiques et financières qui sont àl’origine de la plupart des homicides, des tentatives d’homicides et des atten
tats sont la cible
de la stratégie qui vient d’être adoptée par cette réunion interministérielle.
Une attention particulière sera portée à la lutte contre le blanchiment, notamment dans le
domaine de l’immobilier et y compris du sport, ainsi qu’aux procéd
ures de marchés publics,
aux autorisations d’urbanisme et plus particulièrement au respect de la loi littoral ainsi qu’autrafic de drogue. Dix mesures ont été retenues qui permettront de renforcer et appuyer l’action
des services déjà engagée dans cette l
utte. D’ailleurs, je voudrais à cette occasion saluer le
travail des fonctionnaires qui le font dans des conditions souvent difficiles. Chacun doit en
effet avoir conscience de la difficulté de la tâche des services d’enquête, de la tâche des
magistrats, d
es policiers, des gendarmes et de l’ensemble des fonctionnaires de l’État quiœuvrent chaque jour pour le respect du droit en Corse.
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->