Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
20121031-Petite Explication Des Droits Musicaux

20121031-Petite Explication Des Droits Musicaux

Ratings: (0)|Views: 17|Likes:
Published by Axel Beelen

More info:

Published by: Axel Beelen on Oct 31, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/16/2012

pdf

text

original

 
Update : 31/10/2012 Axel Beelen1
Petite explication des droits musicaux
1
 
Les artistes (qui peuvent être auteurs-compositeurs de leurs chansons) signent avec un producteurpour faire un disque.Le producteur verse aux artistes une somme d’argent en échange (si la somme est importante, leproducteur pourrait aussi exiger une partie des futurs revenus des artisters issus des festivals, radios,etc.).Les artistes vont aussi signer un contrat avec un éditeur qui sera chargé lui de placer les chansonsdans des films, des publicités, etc.Le producteur est chargé de réaliser le disque (pressage des CD, lay out des CD, promos,enregistrement, etc.).Dans le cas où l’artiste n’est qu’un interprète, il signe un contrat avec un auteur-compositeur pourqu’il lui fasse une chanson. Le contrat va souvent dire que la somme versée à l’auteur-compositeurrecouvre toutes les formes d’exploitation de l’œuvre. Toutefois, cela dépend de la célébrité del’auteur-compositeur aussi qui pourrait revendiquer plus (des droits sur le live, etc.).Vu la crise, souvent des producteurs sont aussi des éditeurs.
Droits de reproduction mécanique
2
 
Le producteur va, pour pouvoir presser les CD, payer des droits de reproduction mécanique pourpouvoir reproduire l’œuvre sur un CD à la Sabam
3
.Ces droits seront répartis par la Sabam moitié moitié entre les auteurs et l’éditeur.
Live/radio
Lorsqu’un festival a lieu, il doit envoyer sa play list à la Sabam. La Sabam va leur demander de luipayer des droits de communication au public qui seront répartis par la Sabam entre les auteurs-compositeurs des chansons et le producteur. Passer à la radio (et en forte rotation) est donc trèsimportant pour les artistes.Les artistes touchent aussi un cachet du festival pour venir prester.
iTunes/Deezer/Spotify
1
Ceci est une vue théorique qui sera bien sûr différente dans la pratique en fonction de la célébrité de l’un oude l’autre des intervenants ou d’autres critères.
2
On entend par droits de reproduction mécanique tous les droits liés aux reproductions autres que graphiques(sur papier) permettant à l'auteur de communiquer ses œuvres au public. Fixer, sur n'importe quel type desupport pour permettre l'audition (ou la vision) de ses œuvres, est du droit exclusif de l'auteur.
3
En s’associant à la Sabam, les auteurs concluent un contrat de cession fiduciaire avec la SABAM, c'est-à-direqu’ils lui cèdent leurs droits présents et à venir afin qu'elle les gère à leur place. Les auteurs ne peuvent plusdisposer librement de leurs droits sauf réserve expresse de leur part stipulée au contrat d'affiliation et decession fiduciaire. (Précision de la SABAM : "Les auteurs peuvent poser des actes d'exploitation (par exemplesigner un contrat d'édition) mais c'est la SABAM qui perçoit les droits d'auteurs.)

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->