Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 06/10/2012

LE BUTEUR PDF du 06/10/2012

Ratings: (0)|Views: 604 |Likes:
Published by PDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on Nov 05, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
SusictitilleHalilhodzic
«Vahid voudra se vengerde moi parce que je le batssouvent au tennis»
J-8
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2096 PRIX 20 DAMARDI 6 OCTOBRE 2012
JSK MCA
Mbolhiversl’Azerbaïdjan
Les supporters kabyles à Menad
«Dahleb, quel joueur ! Dommage que je n’aie pas beaucoup joué avec lui !»
 
«Djamelnoust’aimons,maisles3pointsresterontàTizi!»
 
Menad : «La JSK, c’est spécial, mais je veux lui refaire le coup du CRB»
 
14
millionspourbattrelaJS
 Affaire JSS-USMH
Matchgagné
pourElHarrach
USMA
Daïf,Maïzaet Yekhlefsurledépart
CRB
 
Lefkir:«Jeproposeunrendumpourmonretour»
Ghrib
«Onveu t5000places,pas2000!»
Ouali : «Cette fois, le scénariode Zabana ne se reproduira pas»
      A    n    e    p    :      9      4      7      2      6      9   -      L    e      B    u     t    e    u    r      d    u      0      6   -      1      1   -      2      0      1      2
 
D’après des inormations concordantes qui noussont parvenues, le gardien numéro 1 de la sélectionnationale, Rais Ouhab Mbolhi, serait pisté par unclub évoluant en première division d’Azerbaïdjan, etayant pour nom, Nefci Baku. Ce club qui occupe ac-tuellement le 7e rang du classement dans ce cham-pionnat, après 12 journées disputées, chercherait àrecruter un nouveau gardien et serait, donc, prêt à ac-cueillir le portier des Verts dès cet hiver. D’après cequ’on a pu savoir aussi, les dirigeants de ce club au-raient pris attache récemment avec l’agent du gardienpour lui ormuler une ore. Pour l’instant, ledit agent,n’a pas encore répondu à cette proposition et serait entrain d’étudier cette possibilité avec le joueur. Mbolhi,qui a déjà évolué au Japon, en Bulga-rie et en Russie, pourrait bien accep-ter ce nouveau challenge et opterpour le championnat azerbaïdjanais,lui qui est, pour rappel, relégué enéquipe réserve du Krylia Sovetov Samara depuis l’entame de la saison.Ça devrait aussi lui permettre de re-trouver du temps de jeu, en pers-pective de la prochaine CAN, qui sedéroulera du 19 janvier prochain au 10évrier en Arique du Sud.
S.F.
Les déclarations du sélectionneur national,Vahid Halilhodzic tout de suite après le tirageau sort pour la phase nale de la CAN, eec-tué le 24 octobre dernier à Durban, avait laisséperplexes les spécialistes de la balle ronde al-gérienne et autres supporters des Verts. Eneet, ces derniers n’avaient pas trop comprisl’inquiétude exagérée achée par le patron dela barre technique de l’EN, alors que l’équipereste sur une belle série de victoires et devraitoccuper lors du prochain classement FIFA dece mois de novembre, la 19e place. Le techni-cien bosnien avait, pour rappel, déclaré que«
l’Algérie viserait surtout la deuxième place du groupe lors de cette CAN 
», ne manquant pas demontrer son pessimisme, après que le tiragelui a réservé la Côte d’Ivoire (qu’il souhaitaitabsolument éviter), la unisie et le ogo. «
Ona eu un tirage au sort très difcile, qui n’est pasdu tout avorable à l’Algérie. Nous ne sommes pas contents, mais bon, on va aire avec
», avait-t-il souligné. Ce discours, disons-le, assez dé-aitiste, n’est en ait qu’une stratégie decommunication bien étudiée d’Halilhodzic,qui, cette ois-ci, a voulu changer de tactique,si on peut dire cela comme ça, pour des rai-sons bien précises.
Il ne veut pas répéter l’erreurde 2010
Quelques mois après sa prise de onction àla tête de l’EN, Vahid Halilhodzic ne cachaitpas ses ambitions : qualier les Verts à la CAN2013 et aussi au Mondial 2014. «S
i je savaisque je ne pouvais pas atteindre ces deux objec-tis, je n’aurai pas accepté dès le départ cettemission qui m’a été conée d’entraîner l’Algérie
»,précisait-il lors de ses conérences de presse.Le coach tenait, ensuite, et avec l’enchaînementdes victoires, un discours toujours plein d’opti-misme et de conance, jusqu’au jour oùl’équipe a concédé cette déaite au BurkinaFaso, ace au Mali (2-1). Après ce match trèsamer, il y a eu un changement radical de lan-gage chez l’ancien driver du PSG, au point deaire de la Libye, l’adversaire des Verts en touréliminatoire de la CAN 2013, un épouvantailpresque imbattable. Avant d’aborder la CAN,Vahid semble maintenir la même attitude, luiqui craint surtout de revivre l’épisode doulou-reux de 2010, où il avait été limogé de la Côte-d’Ivoire à cause d’une seule déaite subie en 23matchs, ace à l’Algérie. On se souvientqu’avant cette CAN de 2010 en Angola, Halil-hodzic très sûr de lui et de ses stars, avait as-suré que la Côte d’Ivoire ira là-bas pour rem-porter le trophée, promettant monts etmerveilles au peuple ivoirien, mais hélas, latournure des événements ut tout autre !
Se faire tout petit pourprévenir une possibledésillusion
Ainsi donc, et pour éviter de commettre lamême erreur et donner de aux espoirs aupeuple algérien, Halilhodzic a décidé de la jouer modeste cette ois-ci et de ne rien pro-mettre du tout. Cela an d’éloigner toute pres-sion sur les joueurs et sur lui aussi. Unestratégie pas du tout anodine, car en cas d’unéchec au premier tour et d’une éliminationprématurée (ce que l’on ne souhaite pas, bienévidemment), l’amertume et la déception desAlgériens ne seront pas aussi grandes que s’ilavait promis, par exemple, une place parmi lesquatre premiers. Vahid entend poursuivre jusqu’au bout le chantier qu’il a entamé il y a18 mois et sait que, pour l’heure, rien n’est en-core ait et que tout peut s’inverser. La CAN nesera qu’un tremplin pour cette jeune sélectionalgérienne, manquant cruellement d’expé-rience du très haut niveau.
 Atteindre le dernier carrédemeure son principal but
Entre dire quelque chose et le penser réelle-ment, c’e sont deux choses diérentes. Ceuxqui connaissent paraitement Halilhodzic, vous diront que ce dernier est un perection-niste et quelqu’un qui vise toujours plus haut.Certes, son discours paraît à première lecturedéaitiste, mais en réalité, son objecti lors dela prochaine CAN ne sera assurément pas deaire de la guration. oujours aussi exigeant,le sélectionneur national cherchera à tirer lemaximum de ses joueurs et leur demanderatoujours plus. Dans sa tête, sa seule préoccu-pation est de mener l’EN dans le dernier carré,et même s’il sait que la mission ne va pas êtreacile, il n’empêche qu’il era tout pour réussir,comme organiser un stage de trois semainesdans un luxueux centre sporti en Arique duSud, avant l’entame de la compétition pourmettre son groupe dans les meilleures condi-tions possibles.
SaïdF.
 Abdoun et l’Olympiakosreçoivent Montpellier
Victorieux au match aller à la Mosson,l’Olympiakos tenterad’enchaîner avec unautre succès, enrecevant cesoir au stadeKaraiskakis,la ormationde Montpel-lier pour lecompte de la 4e journée de la Ligue des cham-pions. Les coéquipiers de Dja-mel Abdoun doiventabsolumentl’emporterpoures-pérer encore se qualier pourles 8
es
de nale de cette presti-gieuse compétition euro-péenne. Laissé sur le banc lorsdu match aller, l’ancien Ca-nari devrait être aligné d’en-trée cette ois-ci.
Djebbour, blessé,ne jouera pas
De son côté, Rak Djeb-bour ne pourra pas prendrepart à cette rencontre, lui quin’a pas été retenu par son en-traîneur en raison de sa bles-sure. En eet, le joueur aressentiunenouvelleoisunedouleur au genou et a, donc,étécontraintdedéclareror-ait pour ne pas compliquerson cas. Au rythme où vontles choses, le joueur, qui aété convoqué par le sélec-tionneur national pour lematch de la Bosnie-Herzé-govine, pourrait manquer àl’appel.
S.F.
Mbolhi,directionl’Azerbdjan?
Conférence de presse du sélectionneur demain
Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, animera une conérence de presse, demain à 11h30, à lasalle des conérences du stade Mustapha-Tchaker de Blida. L’occasion pour le technicien bosnien de re- venir sur le tirage au sort de la CAN, efectué récemment et de parler des chances de l’Algérie dans cetournoi continental.
Programmed’entraînementdesVertsjusqu’àjeudi
Les joueurs locaux sont entrés, hier matin, en stage à Sidi Moussa pour unedurée de quatre jours sous la houlette du sélectionneur national, Vahid Halil-hodzic,etdeses adjoints,NordineKorichietCyrilMoine.Letechnicienbosnien,et comme souvent lors de ces stages, a programmé du biquotidien, sauf pour ladernière journée, le jeudi, qui verra les coéquipiers de Belkalem quitter SidiMoussa pour rejoindre leurs clubs respectifs. Ainsi, le programme d’entraînement tracé par Halilhodzic se présente commesuit :
q
Mardi 6 novembre2012 : 10h00 (stade Mustapha-Tchaker de Blida)16h30 (centre technique de Sidi Moussa)
q
Mercredi 7 novembre 2012 : 10h00 (stade Mustapha-Tchaker de Blida)16h30 (centre technique de Sidi Moussa)
q
Jeudi 8 novembre 2012 : 10h00 (centre technique de Sidi Moussa
)
Mesbah absent face àMalaga
Pas totalement remis de sa blessure, le latéral gauche du Milan AC,Djamel Mesbah, n’a pas été retenu parmi le groupe qui va afronter cesoir, pour le compte de la 4e journée de la Ligue des champions, la or-mation de Malaga. L’international algérien, que nous avons joint avant-hier, nous dira qu’il s’entraînait toujours en solo, en attendant dereprendre avec le groupe demain, soit au lendemain de cette rencontreeuropéenne. Mesbah espère être prêt pour la rencontre de championnatace à la Fiorentina, ce dimanche.
Belaïli n’a pas joué face à Ahly
L’attaquant algérien de l’Espérance de Tunis, Youce Belaili, n’a pas participéavant-hier à la nale aller de la Ligue des champions aricaine qui a opposé sonclub à la ormation du Ahly d’Egypte au Caire. L’ancien sociétaire du MCO s’estcontenté de chaufer le banc tout au long de la partie, qui a vu les deux teams sequitter sur un score de parité (1-1). Belaïli pourrait prétendre disputer le matchretour, prévu dans 15 jours, au stade Radès de Tunis.
S. F.
Pas question de parler d’objectifs pour la CAN
Halilhodzic adopte une stratégiede communication bien étudiée
N° 2096 Mardi 6 novembre 2012
 
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
 
0
3
N° 2096 Mardi 6 novembre 2012
 Coup d’œil 
Équipe nationale
Qu’est-ce que cela vous ait de re-trouver Vahid Halilhodzic, votrecompatriote qui jouait en mêmetemps que vous en France dansles années 80 ?
Ça ait toujours plaisir de retrou- ver Vahid. Nous nous appelons sou- vent au téléphone. Cela ait quelquetemps que nous ne nous sommespas vus, mais je suis content de le re-trouver la semaine prochaine, à l’oc-casion du match amical qui nousopposera à la sélection d’Algé-rie.
Est-ce qu’il vous aconsulté, avant deconclure cematch ?
Ah, oui ! Ça aitquelque temps quenous évoquions lapossibilité de disputerun tel match. Celaavait commencé il y a 6ou 7 mois où il m’avait de-mandé si j’étais intéressé par untel match. A ce moment-là, il étaitplutôt question d’un tournoi pourcélébrer la ête d’Indépendance del’Algérie. Je lui avais répondu quepour un match, c’était OK, mais paspour un tournoi, car nous ne pou- vions pas aire une tournée dans unpays avec la rareté des dates FIFA.Nous ne pouvions pas réunir les joueurs pour un tournoi. Il m’arappelé il y a trois semainespour me demander si j’étais toujours intéressépar un match amicalunique contre l’Algé-rie, et j’ai accepté.
Quelle a été votreprincipale motivationen acceptant ce match ?Est-ce votre amitié pourVahid Halilhodzic ou bienl’intérêt d’afronter la sélectionalgérienne ?
Nous avions tout intérêt à accep-ter ce match parce que le 14 novem-bre est une date FIFA pour lesmatchs amicaux et nous n’avions pasd’adversaire pour cette date. Nouscherchions un adversaire intéres-sant, une bonne équipe et je sais quel’Algérie a de tout temps eu unebonne équipe. De plus, ce sera à l’oc-casion de la ête d’Indépendance del’Algérie. Il y aura donc beaucoup demonde dans un grand stade et c’estmotivant de jouer de tels matches.C’est pour ça que j’ai demandé à tousles joueurs de la sélection de Bosnie-Herzégovine de venir. Je veux ali-gner la meilleure équipe possible.
Vous gardez certainement debons souvenirs du ootball algé-rien puisque vous avez joué avecMustapha Dahleb et Salah Assadau Paris Saint-Germain…
Ah, oui ! Bien sûr ! Il y a égale-ment un troisième Algérien avec qui j’avais joué au PSG : Lyazid Sandjak.Ce sont des joueurs que j’appréciaisbeaucoup, surtout Dahleb qui était vraiment un très, très grand joueur.Lorsque j’étais arrivé au PSG, il étaitpratiquement à la n de sa carrière,ce qui ait que nous n’avions pasbeaucoup joué ensemble. Mais il n’y a pas à dire : c’était vraiment ungrand joueur.
Vous auriez pu constituer un trèsbeau duo au milieu du terrain etmême un très beau trio avec Ha-lilhodzic, s’il était resté trois ansde plus au PSG…
Oui, cela aurait été certainementintéressant. Malheureusement, je n’aipu jouer souvent avec Dahleb quiétait en n de carrière et qui, deplus, était souvent blessé. Nousn’avons pas ait beaucoup dematches ensemble, mais lorsquec’était le cas, c’était vraiment extraor-dinaire de jouer à ses côtés.
Vous avez joué au oot-ball à une époque où leootball algérien étaitau sommet,l’époque des Mad- jer, Belloumi et au-tres Assad, celle dela double participa-tion à la Coupe dumonde… Que rete-nez-vous de cette pé-riode aste du ootballalgérien ?
Je retiens surtout la victoire enCoupe du monde contre l’Alle-magne. C’était un moment ort. Jesais que l’Algérie a toujours eu debons joueurs. Il y en avait dont lepassage en France était marquant,comme Madjer au Matra Racing deParis. Il y en avait d’autres, mais jene me souviens pas de tous leursnoms.
Vous souvenez-vous deDjamel Tlemçani quiévoluait au FC Rouenet au SC Toulon ?
Oui, oui ! Untrès bon milieude terrain.
A cette époque, vous jouiez dansla sélection de laYougoslavie* dont on disaitqu’elle était le Brésil del’Europe, alors que celle del’Algérie était considérée commele Brésil de l’Arique. On supposeque vous avez toujours été an du jeu technique
Oui, beaucoup, mais il est mal-heureux de constater que la Yougo-slavie et l’Algérie ne s’étaient passouvent arontées à l’époque, ce quiaurait certainement donné lieu à detrès beaux matches. Personnelle-ment, je n’ai jamais joué contre uneéquipe algérienne. Cela sera la pre-mière ois que j’irai en Algérie.
Vous auriez aimé y aller depuis long-temps ?
Oui, ça m’auraitait plaisir de dé-couvrir l’Algérieet d’y jouer.
La Yougoslavie etl’Algérie s’étaientafrontées aux Jeux méditerra-néens de Split, en 1979.Vous n’y étiez pas ?
Non, je n’y étais pas. Je ne me rap-pelle pas exactement du moti demon absence, mais je sais que jen’avais pas participé à ce match-là.
Quels sont les joueurs algériensactuels que vous connaissez ?
A vrai dire, je ne connais pas lacomposante de la sélection nationalealgérienne. Il s’agit d’un match ami-cal et on ne prépare pas un matchamical de la même manière qu’unmatch de qualication. Avant unerencontre à enjeu, je prends le soinde me renseigner sur l’équipe ad- verse et sur tous ses joueurs. Pour cequi est de la sélection algérienne, je vais m’atteler cette semaine à m’in-ormer sur les clubs dans lesquelsévoluent ses joueurs. Je sais que c’estune très bonne équipe. De notrecôté, nous ne viendrons pas justepour jouer. Nous tenterons de mon-trer un très beau visage du ootballbosniaque.
Cela dit, il y a bien des joueurs algériens que vous devez connaître,notamment ceux quiont joué ou jouentencore en France, àl’exemple de RyadBoudebouz et KarimZiani, et aussi SoaneFeghouli qui évolue à Va-lence…
Je connais Ziani qui a joué àMarseille, à Wolsburg et même àSochaux, si ma mémoire est bonne.
A Wolsburg, il avait deux de vos joueurs comme coéquipiers : Mi-simovic et Dzeko…
Ah, oui ! Je le suivais dans ses pres-tations. C’est un très bon joueur.echniquement, il est très bon. Joue-t-il toujours en sélection ?
Non. Vahid Halilhodzicne le convoqueplus, justiantson choix parle ait qu’il y a actuelle-ment meil-leur que luià son poste.Faites-vousconance àson jugement ?
Vahid a été ungrand joueur et il est au- jourd’hui un grand entraîneur. S’il adit ça, c’est qu’il a certainement rai-son. C’est un entraîneur qui aime les joueurs qui se donnent à ond, quicourent beaucoup dans un match. Ildonne aussi leur chance aux jeunes joueurs. Il aut lui aire conance.
On dit de vous que vous êtes ungrand connaisseur en ootball.On dit de Halilhodzic la mêmechose. Cela promet-il un beauduel entre vous deux ?
Il s’agira d’un matchamical. Quel que soit le vainqueur, ce nest pasimportant. C’est vraique nos joueurs nesont pas connus enAlgérie, mais nousavons une belleéquipe que nous e-rons découvrir au pu-blic algérien. Je suispersuadé qu’il y aura un trèsbeau match. Il y aura des buts etbeaucoup d’occasions de part etd’autre.
Les Algériens connaissent quandmême certains joueurs bos-niaques, notamment Dzeko etMisimovic qui avaient joué avecZiani à Wolsburg, le capitaineSpahic qui est passé par Montpel-lier, Pjanic qui avaitévolué à Lyon…
Oui, mais les Algé-riens ne connaissentpas très bien notreéquipe. En tout cas,ce sera un beaumatch. Nous sommesmotivés par la perspec-tive de montrer nos qualitésau public algérien.
Un mot à l’adresse de Vahid Ha-lilhodzic, avant le match ?
Depuis que nous avons pris notreretraite de ootballeurs, nous jouonsdes parties de tennis et c’est moi quigagne le plus souvent. Vahid va cer-tainement tenter de prendre sa re- vanche sur moi en tant qu’entraîneurde ootball, puisqu’il ne peut pas mebattre en tennis (rires).
Entretienréalisépar FaridAït-Saâda
Susic:«Vahidvoudrasevengerdemoicarjelebatssouventautennis»
Dans la sélection de l’ex-Yougoslavie, deux joueurs bosniaquesémergeaient : Vahid Halilhodzic et Safet Susic. Ils avaient joué plusieursannées dans le même pays, la France, et avaient même été coéquipiersdurant la saison 1986-1987 au Paris Saint-Germain. Aujourd’hui, ils sonttous deux sélectionneurs, l’un en Algérie, l’autre en Bosnie-Herzégovine.Liés par une profonde amitié, ils seront opposés, le 14 novembre prochain,au stade du 5-Juillet à l’occasion d’un match amical qui opposera les deuxsélections. Susic nous parle de ce match et aussi de ses souvenirs avec lefootball algérien.
SoaneFeghouliaétéélumeilleurjoueurdumatchValence-AtléticoMa-dridetc’estpeudire.L’internationalalgérien,deretourauseindesonéquipeapsavoirpurgétroismatchesdesuspension,amontréàquelpointilestimportant,sinonindispensable,danslejeuvalencian.Ensonabsence,sonéquipen’aremportéqu’unseulmatchdeLiga,ettrèsdicilement.Samedi,ilaaitmontred’unegrandematuritédanssonjeu,commel’illustreledeuxièmebutqu’ilaconstruittoutseul:enchaînementd’undribble,d’uncoupdusombreroetd’unepassetoutennessequiadémarquésoncoéqui-pierValdezaceaubut.UneactiondegrandeclassemontréeenboucleparplusieurschaînesdelévisionenEuropeetquinousaaitretrouverleme-neurdejeuqu’ilétaitdutempsoùiljouaitàGrenoble.
Son absence aux trois matchs a fait ressortir soninfluence
Cematchdémontreaumoinsunechose:Feghoulipeuttrèsbientenirleledemeneurdejeu.Ilsutjustequ’ilaitlaconancedesonentraîneuretdesescoéquipiers.Quelquepeu«boudé»parcesdernierslorsdecertainsmatchesoùilsneluidonnaientpassouventleballon,iladémontré,parsonabsence,queçacoûtedesepasserdesontalent.D’ailleurs,mêmelesmédiasetsonentraîneuravaientsoulignéàquelpointilavaitmanquéàsonéquipe.Résultat:aceàl’AtléticoMadrid,ilaététrèssollicitéparsescoéquipiers.C’estcetteconancequiluiapermisdeaireétalagedesontalent,sansstressnipression.C’estdecetteconancedontilabesoinensélectionnationalepourêtrelemeneurdejeudesVertsetdevenirlepatronindispensabletelqu’ill’estactuellementauFCValence.
L’absence des Verts à la CAN-2012 l’ahandicapé pour le titre africain
SilaCAFnel’apasretenudanslalistenaledesdixjoueursquisedisputerontletitredeFoot-balleuraricaindel’année,celan’arienàvoiravecsontalent,nullementremisencause.Ceuxquiontétésélectionnésontsoitremportédestitresavecleursclubsousélectionsrespectis,soientontrem-portédesdistinctionsindividuelles.Commel’Algérien’apasparticiàlaCAN-2012,celaaétéunacteurhandi-capantpourFeghouli,maisnulnepeutcontesterqu’ilestactuellementl’undesootballeursaricainslesplusenvueenEurope.
F.A.-S.
 
«J’ai conclu ce match avec lui il y a trois semaines»
«Si Vahid neconvoque plusZiani, il faut faireconfiance à son jugement»«Dahleb,quel joueur !Dommage que jen’ai pasbeaucoup jouéavec lui»«J’auraisaimédécouvrirl’Algérieplus tôt»«Jesuis sûr quece sera unbeau matchavec beaucoupde buts»«JeconnaisDahleb, Assadet Sandjak»
* La Yougoslavie n’existe plusaujourd’hui, laissant place à six Etats indépendants : la Serbie, laCroatie, la Bosnie-Herzégovine,la Slovénie, la Macédoine et leMonténégro.
OnaretrouvéFeghoulilemeneur

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
Moh Jam liked this
nassim_2000 liked this
karjef liked this
arthaslittle liked this
mek66 liked this
ykiloeht liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->