Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
07_residus_ponderes_4parpage

07_residus_ponderes_4parpage

Ratings: (0)|Views: 10|Likes:
Published by Daghboudj Samir

More info:

Published by: Daghboudj Samir on Nov 12, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/12/2014

pdf

text

original

 
Méthodes de résolution approximatives –Applications aux problèmes de l’ingénieurmécanique
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
1 / 60
Introduction
Mth. Approx.
IntroductionPb. typesDi
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
2 / 60
Pour e
ff 
ectuer des modélisations, des calculs et des prédictionsde phénomènes physiques, l’ingénieur utilise des modèlesmathématiques.
En général, les modèles sont construits à partir d’équationssimples décrivant des phénomènes physiques généraux.
Ce qui est compliqué, par contre, est la solution des équationsdécrivant le phénomène physique dans le cas général ouspécifique.
Il y a des situations où les équations qui entrent en jeu n’ontpas encore de solution analytique connue.
Dans la majorité des problèmes rencontrés par l’ingénieurmécanique en calcul de structures, la géométrie du problèmeest trop complexe pour même espérer à rêver peut-êtretrouver une solution analytique.
On doit donc développer des techniques numériques quipermettent de trouver des solutions approximatives les plusproches possibles de la solution exacte du problème.
Quelques problèmes typiques en mécanique des solides
Mth. Approx.Introduction
Pb. typesDi
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
3 / 60
Figure 1: Problèmes de la mécanique des solides où l’on retrouvedes équations di
ff 
érentielles
Di
ff 
érences finies
Mth. Approx.IntroductionPb. types
Di
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
4 / 60
Les équations di
ff 
érentielles régissent la nature.
Il existe quelques techniques pour résoudre des problèmes auxéquations di
ff 
érentielles
Di
ff 
érences finies
Éléments finisDi
ff 
érences finies
Une méthode très ancienne
Dans cette méthode, on va discrétiser, ou dérivernumériquement, la fonction dans l’équation di
ff 
érentielle.
Par exemple, si l’on cherche à connaître la fonction
u
(
x
)
, onpourrait écrire que:dd
xu
(
x
) =
u
(
x
)
u
(
x
h
)
h
+
O
(
h
)
(1)
 
Di
ff 
érences finies
Mth. Approx.IntroductionPb. types
Di
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
5 / 60
Considérons le problème suivant
u
1
= 0
u
2
u
3
u
4
= 1
x
1
= 0
x
2
=503
x
3
=1003
x
4
= 50
Figure 2: Exercice sur le barreau droitL’équation di
ff 
érentielle qui caractérise ce problème est la suivante:dd
xu
(
x
) =
25250
3
x
(2)
Di
ff 
érences finies
Mth. Approx.IntroductionPb. types
Di
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
6 / 60
u
1
= 0
u
2
u
3
u
4
= 1
x
1
= 0
x
2
=503
x
3
=1003
x
4
= 50
En utilisant l’approximationdd
xu
(
x
)
u
(
x
)
u
(
x
h
)
h
On obtiendra le système d’équations suivant:d
u
d
x
x
=
x
2
=
u
(
x
2
)
(
u
(
x
1
) = 0)
h
=25250
3
x
2
(3a)d
u
d
x
x
=
x
3
=
u
(
x
3
)
u
(
x
2
)
h
=25250
3
x
3
(3b)d
u
d
x
x
=
x
4
=
u
(
x
4
)
u
(
x
3
)
h
=25250
3
x
4
(3c)
Di
ff 
érences finies
Mth. Approx.IntroductionPb. types
Di
ff 
. finiesÉléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
7 / 60
Ce système peut se mettre sous la forme:
350
1 0 0
1 1 00
1 1
u
2
u
3
u
4
=
0
.
1250
.
1670
.
25
(4)
Ce qui conduit à la solution
u
2
u
3
u
4
=
2
.
0834
.
869
.
03
(5)
Cette solution est bien loin de la solution exacte
u
4
= 7
.
636
...
Éléments finis
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finies
Éléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
8 / 60
Avec la méthode des éléments finis, on va prendre une toutautre approche.
L’approche retenue est plus physique que mathématique.
Par exemple, pour ce problème, on avait divisé le barreau desection variable en barreaux droits dont l’aire de la section avaitune valeur moyenne entre celles calculées à ses extrémités:
u
1
= 0
u
2
u
3
u
4
=
k
1
=˜
A
(1)
L
(1)
k
2
=˜
A
(2)
L
(2)
k
3
=˜
A
(3)
L
(3)
Figure 3: Représentation de la modélisation par éléments finis duproblème illustré à la figure 2
Dans ce problème, on peut considérer les barreaux comme desressorts de rigidité
k
i
.
 
Éléments finis
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finies
Éléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
9 / 60
En utilisant la compatibilité géométrique et l’équilibre desforces, on peut voir que la force transmise dans chaque ressortdoit être égale (ressorts installés en série).
On aura donc le système d’équations suivant:
k
1
(
u
2
u
1
) = 1
(6a)
k
2
(
u
3
u
2
) = 1
(6b)
k
1
(
u
4
u
3
) = 1
(6c)qui peut se mettre sous la forme:
k
1
0 0
k
2
k
2
00
k
3
k
3
u
2
u
3
u
4
=
111
(7)
Éléments finis
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finies
Éléments finisComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
10 / 60
En réorganisant les équations, on obtient finalement
k
1
+
k
2
k
2
0
k
2
k
2
+
k
3
k
3
0
k
3
k
3
u
2
u
3
u
4
=
001
(8)qui est bien le système que l’on obtient en utilisant la techniquemontrée au début du cours.
Par la suite, en supposant que le déplacement varie linéairemententre les deux extrémités de l’élément, on peut obtenir unefonction approchée
u
(
x
)
de la solution
u
(
x
)
.
Di
ff 
érences finies vs. éléments finis
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finiesÉléments finis
ComparaisonPb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
11 / 60
Di
ff 
érences nies Éléments nisCherche à résoudre une équationdi
ff 
érentielleCherche à résoudre une équationdi
ff 
érentielleDiscrétise l’équation di
ff 
éren-tielleOn choisit une forme approchée
u
(
x
)
de la solution
u
(
x
)
Conduit à un système linéaired’équations à résoudreConduit à un système linéaired’équations à résoudreLa solution donne les valeurs dis-crètes
u
(
x
i
)
La solution donne les valeurs dis-crètes
u
(
x
i
)
ainsi qu’une inter-polation entre elles
u
(
x
)
Applicable à des problèmes où lagéométrie est simple et régulièreAucune restriction sur lagéométrie du problème ni surles conditions limites et lechargementPrécision améliorée en prenantdes pas de calculs
h
de plus enplus petitsPrécision améliorée en prenantdes éléments de plus en plus pe-tits
Problèmes à conditions aux rives
Mth. Approx.IntroductionPb. typesDi
ff 
. finiesÉléments finisComparaison
Pb. cond. rivesMéthode sol.ExempleRés. pond.Convergence
12 / 60
Dans ce cours, on va étudier l’équation di
ff 
érentielle typiquesuivante (en 1D):
dd
x
α
(
x
)
d
d
x
+
β 
(
x
)
(
x
) =
(
x
)
(9)
Cette équation générale est rencontrée dans plusieurs problèmesphysiques associés à la mécanique des solides
Flèche d’une poutre
Conduction thermique
etc.
Dans un problème physique réel modélisé par l’équation 9, oncherche à connaître la solution dans un domaine particulier.
Cela peut être par exemple une poutre de longueur
L
ou uneplaque de surface
A
.
L’équation 9 peut aussi être généralisée en 3D.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->