Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
3Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Tract CGT ECT PAZ Expertise CGIDF Et Projet Roulements IC-TER SA 2013_Nouvelle Grille GCIF

Tract CGT ECT PAZ Expertise CGIDF Et Projet Roulements IC-TER SA 2013_Nouvelle Grille GCIF

Ratings: (0)|Views: 161|Likes:
Published by Guillaume Court

More info:

Published by: Guillaume Court on Nov 12, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

08/10/2013

pdf

text

original

 
S
yndicat CGT des Cheminots de Paris Austerlitz
Section Technique ECT 
7 boulevard de l'Hôpital 75013 Paris
: 01.53.60.78.67 (41.78.67)
: 01.53.60.76.04 (41.76.04)
Echos du CHSCT 
Nouvelle grille des GCIDF, nouveaux roulements IC-TER,
et suppressions des agents B sur l’axe PALITO…
 
Les pressions managériales en GCIDF et les agents B non tenus sont déjà notre quotidien au travail. Le
manque d’effectif et la souffrance au trava
il sont catastrophiques à la SNCF. La direction compte surnotre résignation à subir continuellement sa politique productiviste.Bien que les délégué-es et militant-
es de la CGT soient à l’offensive sur ces sujets, nous sommes
convaincus que nous gagnerons le rapport de forces grâce à
l’intervention de tous, cher
-es collègues,
en vue de la création d’emplois et de l’amélioration de nos c
onditions de vie et de travail.
Expertise à l’UO Transilien
 
Malgré sa dénonciation par la direction,
l’expertise sur l’o
rganisation du travail en GCIDF
s’est bien déroulée dans notre UO. Vingt mois
après la mise en place de la nouvelle grille des
GCIDF, le rapport d’expertise est d’autant plus
objectif et réaliste au sujet de nos conditions devie et de travail.
Notre mobilisation reste
toutefois
nécessaire pour que la directionprenne vraiment en compte les préconisations
de l’expertise et nos réclamations collectives.On n’a pas dit notre dernier mot
!..
 
Projet de
roulements à l’UO IC 
-TER
Pour le SA 2013, nos journées de travail
connaîtraient d’importantes modifications surl’axe PALITO, en conséquence de la suppression
des agents B que la direction persiste à vouloirappliquer sur les rames en Unités Simples (US)(un tract et des propositions de la CGT sontbientôt à venir sur ce sujet).
La suite que nousdonnerons à notre grève de juin dernier est à
mettre à l’ordre du jour de nos discussions
entre collègues. Préparons la bataille pour
transformer l’essai
!..
CHEMINOTS 
 PARIS AUSTERLITZ 
 
 
 A Paris Austerlitz, la commission « roulements » aura lieu le jeudi 15 novembre 2012 avant lechangement de service prévu le dimanche 9 décembre 2012. C 
es roulements seront valables jusqu’au
samedi 06 juillet 2013.Tu peux consulter le projet complet des roulements sur cgtprg.org.
Commençons par tirer un bref bilan de la fusion, en juilletdernier, des roulements dédiés aux activités.
La variété des tournées nous rend
moins las de notre travail
etnous permet de
travailler à nouveau avec des collègues que nouscroisions à peine à l
’entresol
. Aussi, la
répartition des tournéespénibles
 
(travail de nuit, longues amplitudes…) est
plus équilibréeet équitable entre nous
.Mais nous remarquons aussi que
la direction y trouve son compteen économisant des RG
(repos compensateurs)
tandis que le
nombre total d’heures
de nuit est stable dans les roulements
 
(544h34min à l’hiver 2011/2012, et 542h28min à l’hiver prochain)
.
Revenons au projet desnouveaux roulements pourle prochain changement deservice. La direction enmaintient deux : un principaldit « roulement unique »
(RUn°41101)
et un pour le week-end
(VSDL pour VendrediSamedi Dimanche Lundi ouTP pour Temps Partielsn°41102).
Le catalogue des Journées de Travail (JT)
Les tournées sur les axes Paris - Orléans - Tours
(trains n°14XXX et 8605XX)
,Paris - Bourges -Montluçon 
(trains n°39XX)
, etParis - Châteaudun - Vendôme - Tours
(trains n°8606XX)
seraient, àquelques minutes près, identiques.
Après 4 mois de travaux
entre Châteaudun et Vendôme, les circulations (et par conséquent nostournées) reprendraient le 22 décembre prochain
sur cette section de ligne (RU JT n°007, 023/024, 410,et VSDL JT n°013/014).La direction a annoncé que
l
’aller
- retour entre Paris et Les Aubrais du vendredi
(en agents B sur lestrains n°3915 et 3918)
et du dimanche
(en agents R et B sur le train n°3913 et 3924)
seraient prolongés
 jusqu’à Vierzon
(RU JT n°405).Toutefois,
nos réclamations restent insatisfaites sur le découpage des tournées avec 6 trains àaccompagner autour des RHR à Orléans et Châteaudun
(RU JT n°007/008, 009/010, 017/018, 019/020,et TP JT n°009/010, 011/012)
, le taxi entre Vendôme et Châteaudun, et sur la fin des longues coupuresà Vierzon et à Tours
(RU JT n°402 et 404). Par ailleurs, cette dernière (en variante 2) serait décalée àBourges où les trains seront terminus et origine durant les 22 semaines de travaux entre Bourges etMontluçon.
La direction refuse également un deuxième agent à bord du train n°14080 que nous accompagnonsseuls, en soirée, du lundi au samedi
(RU JT n°403). Face à ces mauvaises conditions de travail et desûreté, tes représentants de la CGT au CHSCT ont émis un rapport préventif (à lire sur le panneau
d’affichage du CHSCT, à gauche en entrant à l’entresol)
.
 
Les tournées Paris - Valence
(trains n°57XX et 58XX)
demeureraient inchangées alor
s qu’elles dérogent
chroniquement aux limites règlementaires pour la
durée journalière du travail effectif et de l’amplitude
fixées par le RH0077
à 8 heures si la journée de
service comprend plus d’
1h30min dans la périodenocturne (entre 23h00 et 06h00).
Avec plus de 325 JT dérogatoires les 9 premiers mois
de l’année
, entre Paris et Valence, les membres de laCGT au CHSCT ne cessent de dénoncer cette situationet de préconiser un RHR à Lyon en vue de
l’atténuation
de la pénibilité due à un long travail de nuit et de
l’amélioration des
conditions de travail des ASCT.
Mais la direction s’obstine à ne pas respecter la
réglementation du travail
(à défaut de respecter nosconditions de travail !)
et à diminuer le temps d’accueil des
ASCT.
Nous avons de nombreuses et justes raisons de
s’opposer à cette
dernière fausse solution :
 
plusieurs des JT concernées par ces dérogations
avaient déjà subi une baisse du temps d’accueil
;
 
i
l n’y a pas de temps d’accueil à réduire dans les JT
de retour du RHR à Valence ;
 
la présence des ASCT est nécessaire sur toute la
durée de l’accueil «
embarquement » qui est undispositif participant à la sûreté à bord des trains denuit ;
 
les collègues de la vente à Paris Austerlitz sontappelés à être polyvalents de façon à assurer lesaccueils « embarquement » des trains de nuit.Ainsi, tes représentants de la CGTcontinuent de réclamer
une relève àLyon
qui
est possible si la directionrevient sur les roulements dédiésaux activités à la résidence des ASCTde Valence.
Il suffirait alors que lesASCT lyonnais et valentinoiséchangent une partie de leur chargede travail entre les TGV et les trainsIntercités de nuit.
La direction campe sur ses positionsdogmatiques pour refuser la relèveà Lyon qui, selon elle, fragiliserait larentabilité financière des trains denuit ! Elle ose évoquer le soit-disant« coût du travail »
qui n’est pas un
problème dans notre société, etencore moins dans ce dossier !Les tournées
sur l’axe
Paris - Limoges - Toulouse
(trains n°36XX et 37XX)
connaîtraient de profondschangements en conséquence du projet de la direction de supprime
r l’agent B sur 72 circulations
 hebdomadaires
(la liste complète des agents B supprimés par ce projet est à consulter sur le panneau
d’affichage du CHSCT, à gauche en entrant
 
à l’entresol
).
De nombreux transferts de charge de travail seraient alors réalisés entre les trois ECT de PALITO
(la listecomplète est aussi à consulter sur le
panneau d’affichage du CHSCT, à gauche en entrant à l’entresol
).
Ence qui concerne Paris Austerlitz, le solde est nul pour notre ECT avec autant de septièmes
 
récupérés quecédés
(au nombre de 33) ; (1/7 = 1 JT/jour de la semaine). Et nous comprenons alors que la suppressionmassive
des agents B sur l’axe PALITO
serait la cause exclusive des 23 septièmes perdues dans nosroulements !
Parmi ces échanges de charges de travail, nous récupérerions notamment
l’accompagnement
des trains :
 
n°4053
« la palombe bleue », en agent A et B, les vendredis, de Paris à Toulouse, avec un retour lessamedis sur le train n°3692 ;
 
n°3690
, en agent A, les lundis, mardis, vendredis, de Brive et Paris ;
 
n°3700 et 3703
« Téoz éco », en agent A, respectivement les samedis et dimanches, entre Brive etParis.
C’est quoi une dérogation chronique ? 
 
Dans son article 2, le RH0203 prévoit que
« les dérogations […] qui ont affecté au
moins cinq fois dans le mois civil la même journée de roulement constituent desdérogations chroniques donnant lieu àl'ouverture d'une fiche d'étude en vue de permettre un examen rapide desmesures à prendre pour y remédier ».

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->