Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
ENEL Contemporanea 2012

ENEL Contemporanea 2012

Ratings: (0)|Views: 10|Likes:

More info:

Categories:Topics, Art & Design
Published by: Paris Tonkar magazine on Nov 14, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/06/2012

pdf

text

original

 
 
1/3
 
ENEL CONTEMPORANEA 2012 : UNE ÉDITION SPÉCIALEPOUR LES 50 ANS D'ENEL POUR LA VILLE DE ROME
 
 
Le 11 décembre prochain, sera inaugurée “Big Bambú” une œuvremonumentale des artistes américains Doug et Mike Starn, réalisée pour Enel Contemporanea 2012.L'œuvre est réalisée dans l’enceinte du MACRO Testaccio à Rome, àl'occasion du cinquantenaire de l'entreprise Enel.
Rome, octobre 2012
– Les américains et frères jumeaux
Doug et Mike Starn
sont les artistes dela sixième édition d'
Enel Contemporanea
, le
 
rendez-vous majeur de l'art contemporaininternational dirigé par Francesco Bonami. Cette année, c’est une
édition spéciale
conçue pour
 
les
50 ans d'Enel
: la réalisation d’une
installation monumentale “Big Bambú”
, crééespécialement pour la
ville de Rome
dans l’enceinte du spacieux MACRO Testaccio (Musée d'ArtContemporain de Rome).Après le Double Carrousel en mouvement de l'artiste allemand Carsten Höller en 2011 et la« Maison des Papillons » du duo hollandais Bik Van der Pol en 2010 (qui inaugura magistralement lenouveau MACRO de Rome), cette année, le public pourra admirer et expérimenter une œuvresurprenante soutenue par Enel dans le cadre de son association
 
avec le MACRO.Enel Contemporanea 2012 offrira au public la possibilité de vivre autrement le MACRO Testaccio.Dans l’enceinte extérieure du musée, des milliers de bâtons de bambou seront reliés et imbriquésles uns aux autres selon une méthode traditionnelle, capable de créer une structure-sculptureinédite dans laquelle les visiteurs pourront pénétrer et se faufiler le long de parcours, de galeries etde dédales. Conçue par les frères Starn comme un organe vivant, en transformation continue danssa complexité et son énergie, l'œuvre de la série “
Big Bambú
” se déploiera à près de 25 mètres dehaut grâce à l'utilisation du bambou, matériau solide et flexible, mais aussi hautement symbolique.Cette architecture-sculpture, cet imprévisible dédale de bambous, construit et assemblé par lesartistes eux-mêmes et leur groupe d'experts grimpeurs, deviendra à la fois un élément ludique etl'expression de la multiplicité de la vie, de l'imagination et de la créativité humaine.En rendant la souplesse et l'enchevêtrement du bambou, éléments physiques de construction maisaussi éléments mentaux de réflexion, le visiteur pourra s'abandonner dans l'espace de cette œuvred'art en transformation continue, conçue comme si son élaboration n'avait pas de fin.Un organe vivant qui se meut, bouge, s'adapte au temps, et qui grandit non pas en dimension maisen sensations. Ainsi les frères Starn conçoivent des œuvres rares qui, bien que se présentantcomme une sculpture achevée, restent constamment organique et vivante, capable d'accueillir lespectateur et de l’accueillir comme partie intégrante du processus.
En 2010, l'installation “Big Bambú: You Can’t, You Don’t and You Won’t Stop” (tu ne peux pas, tune veux pas et tu ne t'arrêteras pas) de Doug et Mike Starn, exposée au Metropolitan Museum deNew York, a été la neuvième exposition la plus visitée de l'histoire du musée, et la quatrième la plusvisitée au monde cette année-là. Elle a été ensuite présentée à la 54ème Biennale de Venise en2011. Doug et Mike Starn travaillent ensemble depuis plus de vingt ans, en se concentrant  principalement sur l'art conceptuel et sur la photographie. Leurs œuvres, conçues comme desstructures organiques en évolution, sont présentes dans de nombreuses collections publiques et  privées. Elles ont été exposées dans les musées et les galeries du monde entier, parmi lesquels le
 
 
2/3
 
MoMA, le Metropolitan Museum of Art et le Guggenheim Museum de New York, la National Gallery of Victoria de Melbourne, le Yokohama Museum of Art au Japon et la Maison Européenne de laPhotographie de Paris. Cet automne 2012, Doug et Mike Starn participent également à l'exposition“Gravity of Light” au Cincinnati Art Museum. Ils ont longtemps été représentés par la galerie LéoCastelli. Ils travaillent aujourd’hui à Beacon, New York.
Cette sixième édition d'Enel Contemporanea, qui renouvelle l’association fructueuse avec le MACRO,permet de créer une œuvre d'art permanente pour la ville de Rome. Enel confirme ainsi sa volontéde soutenir l'art et la culture dans ses diverses formes et expressions, en travaillant aux côtésd'institutions majeures et au bénéfice de la collectivité.
Enel Contemporanea
est un projet promu par Enel qui prévoit chaque année la réalisationd'œuvres sur le thème de l'énergie par des artistes de diverses nationalités(www.enelcontemporanea.com). Une initiative qui en est aujourd'hui à sa sixième édition, et qui sepropose d'explorer le concept d'énergie à travers le langage universel de l'art. Depuis quelquesannées en effet, Enel a épousé le langage de l'art contemporain pour sa capacité d'exprimer et detransmettre les valeurs de l'innovation, de l'attention à l'environnement et de d'internationalisme,qui aujourd'hui constituent les trois lignes directrices fondamentales sur lesquelles se joue le défid'un futur durable, et qui représentent bien le parcours et le développement d'une entreprisecomme Enel.Les
précédentes éditions d'Enel Contemporanea
rassemblent les interventions de neuf artistesinternationaux :
 
en 2011 :
Double Carousel with Zöllner Stripes
de Carsten Höller
 
en 2010 :
 Are you really sure that a floor can't also be a ceiling ? 
de Bik Van der Pol
 
en 2009 : installation à ciel ouvert de l'américain Doug Aitken sur la pointe de l'île Tiberine àRome
 
en 2008 : une éco-salle d'attente de l'américain Jeffrey Inaba au Policlinico Umberto I deRome. Un parcours d'images, de néons et de projections vidéo des assume vivid astro focusentre les ruines du Cours Argentine à Rome, et un jardin caché du groupe A12 sur la lagunede Venise à l'occasion de le 11ème exposition Internationale d'Architecture de la Biennale deVenise
 
en 2007 : une œuvre-chantier de l'italien Patrick Tuttofuoco sur la place du Peuple à Rome,une fontaine d'eau interactive du danois Jeppe Hein dans le quartier de la Garbatelle et uneéclipse lunaire suggestive de la britannique Angela Bulloch sur l’Ara Pacis.
Fondée en 1962, après le débat politique historique qui mena à la nationalisation de 1.300entreprises électriques locales pour créer une infrastructure énergétique en mesure d'unir le pays et de promouvoir le développement.
Enel 
est aujourd'hui, après 50 ans, la plus grande entrepriseélectrique d'Italie et l'une des premières sociétés de service public du monde. Enel est un opérateur intégré, actif dans les secteurs de l'électricité et du gaz. Aujourd'hui il œuvre dans 40 pays dumonde, avec une capacité installée nette d'environ 97.000MW. Il vend de l'électricité et du gaz à plus de 61 millions de clients.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->