Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
tract n°1 CGT ECT PAZ appel à la mobilisation décembre 2012

tract n°1 CGT ECT PAZ appel à la mobilisation décembre 2012

Ratings: (0)|Views: 94|Likes:
Published by Paris Ligne C

More info:

Published by: Paris Ligne C on Nov 22, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/13/2014

pdf

text

original

 
Flash infos n°1  
 APPEL A LA MOBILISATION« DES FAINEANTS QUI COUTENT CHERS » !
Section ECT 
Tu le sais, l’agent B est menacé de disparaître
à bord des rames Intercités en Unité Simple (7 voitures)circulant 
entre Paris Austerlitz et Toulouse via Limoges, ce qui reviendrait à supprimer 30 emploisd’ASCT et 1 emploi de RET 
dans les trois établissements concernés.
Mais sais-tu comment la direction justifie un tel projet ? Accroches-toi, tu vas bondir ! 
D’abord, elle affirme que
cessuppressions d’emplois seraientindispensables pour réduire de 2millions d’euros par an le « coût »de l’accompagnement des trainssur cet axe.
Alors, nous ASCT,« coûterions chers » ?! Nous quiassurons la production des trainsgénératrice des richesses del’entreprise ?! Nous qui travaillonstous les jours de la semaine, enhoraires atypiques, en découchés,le jour comme la nuit ?! Nous quidevons finir nos journées de travailmême quand elles sont rallongéesde plusieurs heures suite à desincidents dans l’exploitationferroviaire ?! Nous qui ne disposonspas de nos congés quand on en abesoin pour nos vies familiales,mais à qui les congés sontfréquemment refusés pour lesbesoins du service ?! Non et
nouspouvons affirmer que leséconomies ne sont pas nécessairesà la SNCF quand on sait que 43millions d’euros de GIR, primesincitant les agents maîtrise etcadre à appliquer et défendre lapolitique de la directiond’entreprise, sont distribués rienque pour l’année 2012.
Et ce n’estpas l’augmentation de salaire de0,5% proposée aux cheminot-esseulement pour les quatre derniersmois de cette même année qui pèsedans la balance !La direction persiste ensuite dans son explication méprisanteau sujet de ces suppressions d’emplois en déclarant que
lesASCT se la couleraient douce et que le second agent negarantirait pas un bon travail dans le train
(comprends par« bon travail », le contrôle des titres de transport). Et
estimant aussi que toutes les autres missions (sécurité,services à bord…) peuvent être accomplies par un seulagent.
Les dirigeants vont jusqu’à déclarer que le travail àbord du train (là encore résumé à la LAF) serait moins sûr àdeux agents en s’appuyant sur des statistiques (ah, lesstatistiques !) qui, selon eux, démontreraient que les ASCTseraient plus imprudents à plusieurs que seuls pourcontrôler les billets !
Cette analyse lamentable estdédicacée par les mêmes dirigeants qui qualifient de« quasi-agressions » les attouchements sexuels récemmentsubis par la collègue ASCT de Paris St-Lazare
(qui étaitd’ailleurs seule dans le train au moment des faits)
!
 Et la provocation de la direction ne s’arrête pas là puisqu’ellefinit par ajouter que
ces suppressions d’emplois ne seraientpas graves et ne feraient que rééquilibrer l’effectif quiserait excédent dans notre ECT !
Avec 14 départs (retraites,mutations…) et 3 arrivées au sein de l’UO IC-TER de PAZ quiessaie ainsi de fonctionner avec 11 ASCT de moins qu’endébut d’année, ce discours de la direction est d’autant plusinacceptable que ses propres effectifs budgétés ne sont pasrespectés !D’ailleurs,
le sous-effectif est tel que la direction n’hésitepas à déroger
(quand ça l’arrange !)
à sa dogmatiqueséparation des activités en contraignant certain-es d’entrenous, en GCIDF, à accompagner ponctuellement des trainsIC.
Il y a encore peu de temps, des collègues qui avaient prisleur service dans leurs équipes sur la ligne C ont subi despressions hiérarchiques pour qu’ils assurent des TER enagents titulaires. Quelles hypocrisie et contradiction de lapart de la direction ! Etonnant pour un service en « sur-effectif » !
CHEMINOTS 
 PARIS AUSTERLITZ 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->