Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Oreste Tafrali - Monastere de Poutna (1923)

Oreste Tafrali - Monastere de Poutna (1923)

Ratings: (0)|Views: 29 |Likes:
Published by L Grig

More info:

Published by: L Grig on Nov 29, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/21/2013

pdf

text

original

 
 
LE TRESOR BYZANTIN ET ROUMAINDU
MONASTERE DE POUTNA
 PAR
ORESTE TAFRALI 
(1923)
 
2
LE TRESOR BYZANTIN ET ROUMAINDU
MONASTERE DE POUTNA
 PAR
ORESTE TAFRALI 
(1923)Le monastère de Poutna est situe dans un des pluspittoresques sites des Carpathes moldaves, sur les bords dela petite rivière qui porte le même nom, et a 32 km. al’ouest de la ville de Radaoutzi, en Bucovine. C’est unefondation d’Etienne le Grand, défenseur de la chrétienté enOrient, après la chute de Constantinople. Ce princemoldave est une grande figure du XV
e
siècle. Il défenditson pays contre les Tatares et les Turcs. Il livra quarante-quatre batailles, dont deux, les plus importantes, contre cesderniers.Apres chaque victoire, il avait l’habitude de bâtir une égliseou un monastère. Celui de Poutna fut construit après labataille de Chilia, en 1465. Commence en 1466, il futachevé en 1469.Etienne le Grand dota son monastère de grands domaineset surtout de vêtements sacerdotaux et autres objets sacres,très riches. Sa première femme, Marie de Mangop, étaitune byzantine de la famille impériale des Comnènes. Oncomprend aisément pourquoi les objets donnes au
 
3
monastère de Poutna furent exécutés soit par des maîtresbyzantins, soit par des artistes travaillant sous l’influencede l’art byzantin.L’église du monastère, ses cellules et son enceinte furentsouvent saccagées. Mais nulle invasion ne produisit plus dedégâts que celle des Cosaques, commandes par le hetmanTimousch Chmelnitschi, venu pourtant pour prêter main-forte a son beau-père Basile le Loup, prince de Moldavie,dans la première moitie du XVII
e
siècle.L’église et les bâtiments environnants subirent pendantcette expédition une destruction a peu près complète, ce quiobligea Basile le Loup à les reconstruire de fond encomble. L’église actuelle, les cellules et l’enceinte datentde cette époque (XVIIe s.). On y constate, du reste, commedans tous les monuments religieux moldaves, une profondeinfluence gothique. Des bâtiments d’Etienne le Grand, il nereste qu’une grande tour a trois étages, très bien construiteet parfaitement solide.Le monastère de Poutna a pu sauver comme par miracle laplupart de ses objets sacres, dont le plus grand nombreappartient à l’époque d’Etienne le Grand. Quelques-unssont même antérieurs. Il y a des croix, des icônes, desencensoirs, des bagues, des couronnes, des «encolpia», enor et en argents, ornes de pierres fines, de perles etd’émaux. Mais surtout on remarque une admirablecollection de broderies et de tissus byzantins et roumainsdes XIV
e
et XVe siècles, qui comptent parmi les plusbeaux et les plus intéressants que l’on connaisse.La majeure partie a été décrite dans une monographie enlangue roumaine, publiée par le R.P. Dan:
 MonastireaPutna
, ainsi que dans un rapport plus ancien et moins

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->