Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
BTAC-Info 60 Novembre 2012

BTAC-Info 60 Novembre 2012

Ratings: (0)|Views: 378|Likes:
Published by youri59490

More info:

Published by: youri59490 on Dec 10, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/04/2013

pdf

text

original

 
 BRIGADE DE TRANSMISSIONS ET D’APPUI AU COMMANDEMENT 
BTAC Info n°53 février 2012B
 
TAC Info n° 60 novembre 2012
Mobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre Fraternité
CNE CORBEIL
 L
e 25 octobre dernier, lors d’une cérémonie à l’école militaireà Paris, la brigade a remis 3000 € à Terre Fraternité.Cette somme correspondait aux 2000 € collectés auprès du pu-blic ayant assisté au concert donné lors de l’opération « les dra-peaux dans la ville » le 15 septembre à Douai et aux 1000 € ré-coltés par le 28
e
régiment de transmissions à l’occasion des ob-sèques du
sergent-chef Alexandre MAZUY 
, décédé dans un acci-dent de moto début 2012.Le saviez-vous ?Association loi 1901, à but non lucratif, « TerreFraternité » a vocation à donner à la celluled’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT,organisme militaire) les moyens financiersd’intervenir rapidement au profit des blessés enservice et de leurs familles, ainsi que des fa-milles des décédés en service. Cette aide vienten complément des aides institutionnelles déli-vrées par l’action sociale des armées (ASA) oupar l’office national des anciens combattants(ONAC).
SommaireSommaireSommaireSommaire
Page 1Page 1Page 1Page 1 ::::Mobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre FraternitéMobilisation pour Terre FraternitéPage 2Page 2Page 2Page 2 ::::Stage commando au 40Stage commando au 40Stage commando au 40Stage commando au 40
eeee
RTRTRTRTMarathon de BeyrouthMarathon de BeyrouthMarathon de BeyrouthMarathon de BeyrouthPage 3Page 3Page 3Page 3 ::::Guépard réserveGuépard réserveGuépard réserveGuépard réserveLe pigeon VaillantLe pigeon VaillantLe pigeon VaillantLe pigeon VaillantPage 4Page 4Page 4Page 4 le saviezle saviezle saviezle saviez----vous ?vous ?vous ?vous ?Le prédécesseur de l’EE8Le prédécesseur de l’EE8Le prédécesseur de l’EE8Le prédécesseur de l’EE8Qui c’est ?Qui c’est ?Qui c’est ?Qui c’est ?
 
La remise au GA (2S) THORETTE, président de Terre FraternitéLa remise au GA (2S) THORETTE, président de Terre FraternitéLa remise au GA (2S) THORETTE, président de Terre FraternitéLa remise au GA (2S) THORETTE, président de Terre Fraternité
Don du 28Don du 28Don du 28Don du 28
eeee
RTRTRTRT
 
 MJR GAUDIN 
BTAC Info n°49 septembre 2011
Vie de la brigadeVie de la brigadeVie de la brigade 
 
.
BTAC Info n° 60 novembre 2012
 M 
i-octobre, deux sections du 40
e
RT ont passé une se-maine au fort de Penthièvre (Morbihan). L’intensitépsychologique, le doute et l’aguerrissement ont formé le trip-tyque pédagogique fixé par le commandant d’unité, le
capi-taine HUGUES-FLEURY 
.Côté activités, les stagiaires ont pu apprécier le panel completdes savoir-faire commando : pistes individuelle et collective,brancardage avec obstacles, TIOR, escalade, rappel, vie encampagne et parcours nautique.En fin de semaine, un raid tactique en autonomie de 25kmcomprenant une marche commando compagnie de 8km, unbrancardage de 3km et enfin une piste groupe, a clôturé cettepériode d’aguerrissement des sections du
lieutenant DOUCET 
et de
l’adjudant MOULIN.
 
SGT PICARD
Stage commando auStage commando auStage commando auStage commando au
En avant !En avant !En avant !En avant !Le marathon de Beyrouth… c’est fait !Le marathon de Beyrouth… c’est fait !Le marathon de Beyrouth… c’est fait !Le marathon de Beyrouth… c’est fait !
 D
imanche 11 novembre dernier une délégation du 28
e
RT s’est présentée au marathon (42,195 km)de Beyrouth. Le
lieutenant PLUCHOT 
, l’
adjudant-chef AZZARO
, les
adjudants BONNERUE 
et
 DECROIX 
et le
sergent DECQ
ont pris le départ sous une pluie battante aux côtés des 450 coureurs liba-nais et de la force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).L’équipe qui était parfaitement unie par sa motivation et sa bonne humeur a abordé cette compétitionavec plus ou moins d’expérience des longues distances et la volonté de participer ou de réaliser une per-formance.Fiers d’avoir élargi leur palmarès outout simplement de faire partie désor-mais de la « caste » des marathoniens,les coureurs sont retournés dès le lende-main à Naqoura, après une bonne nuit àl’hôtel, prêts à poursuivre leur missionde soldats de la Paix au Sud-Liban.Résultats :-
lieutenant PLUCHOT 
368
e
en 4h50 ;-
sergent DECQ
248
e
en 4h09 ;-
adjudant DECROIX 
210
e
en 3h58 ;-
adjudant BONNERUE 
119
e
en 3h38 ;-
adjudant-chef AZZARO
78
e
en 3h21.
Ils ont couru le marathon de BeyrouthIls ont couru le marathon de BeyrouthIls ont couru le marathon de BeyrouthIls ont couru le marathon de Beyrouth
 
 
Vie de la brigadeVie de la brigadeVie de la brigade 
BTAC Info n° 60 novembre 2012
Briefing de l’étatBriefing de l’étatBriefing de l’étatBriefing de l’état----major tactiquemajor tactiquemajor tactiquemajor tactique
 L
es habitants du Bayonnaisont été surpris de voir leurbourg investi par des militaires pendant les vacances de la Tous-saint. Ils sont étudiants, professeurs, ouvriers et employés et ontsouscrit un engagement de trois ans dans la réserve opérationnelledes régiments de la BTAC. Ils étaient d'alerte « 48 heures » de-puis un mois et prêts à être engagés pendant huit jours.À cette occasion, ces militaires réservistes volontaires ont montréleurs savoir-faire tactiques et leur engouement à servir leur pays.Bon nombre d'entre eux ont déjà participé à des missions VIGIPI-RATE, notamment dans les grandes gares parisiennes, marseil-laises et lilloises. Le saviez-vous ?Environ 600 réservistes sont en alerte permanente sur le terri-toire national dans le cadre du dispositif d'alerte « GUEPARDRESERVE Théâtre National » mis en place depuis juillet 2011.Leur mission est d'aider, de protéger la population et de renfor-cer les différents corps del'Etat en cas de catas-trophes naturelles ma- jeures ou de situationd'insécurité grave mettanten péril la Nation.
 
 L
e 1
er
juin, les troupes allemandes prennent le fort de Vaux pourcible. Rapidement, les 600 défenseurs dirigés par le commandantRaynal sont cernés dans la forteresse. Le 7 juin, après une résistancehéroïque, les 250 survivants sont contraints par la soif à la reddition.Le 4 juin 1916, privé de tout autre moyen de communication, le com-mandant Raynal avait fait parvenir un dernier message au gros destroupes françaises en utilisant le pigeon dénommé « Vaillant » :
« Nous tenons toujours, mais nous subissons une attaque par les gaz et les fumées, très dangereuse. Il y a urgence à nous dégager. Faites-nousdonner de suite communication optique par Souville qui ne répond pasà nos appels. C’est mon dernier pigeon. »
 Pour la réussite de la transmission de ce message, « Vaillant » reçut lacitation suivante :
« Malgré des difficultés énormes résultant d’une intense fumée et d’uneémission abondante de gaz, a accompli la mission dont l’avait chargé le commandant Raynal. Unique moyen de communication de l’hé-roïque défenseur de Vaux, a transmis les derniers renseignements re-çus de cet officier. Fortement intoxiqué, est arrivé mourant au colom-bier »
 
Regard sur le 11 novembre : citation du pigeon VaillantRegard sur le 11 novembre : citation du pigeon VaillantRegard sur le 11 novembre : citation du pigeon VaillantRegard sur le 11 novembre : citation du pigeon Vaillant
Plaque commémorativePlaque commémorativePlaque commémorativePlaque commémorative
COL CHENU 
Le capitaine ROUET donne ses ordresLe capitaine ROUET donne ses ordresLe capitaine ROUET donne ses ordresLe capitaine ROUET donne ses ordres
Guépard réserveGuépard réserveGuépard réserveGuépard réserve
Contrôle des groupesContrôle des groupesContrôle des groupesContrôle des groupes

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->