Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Les dangers de la mixité

Les dangers de la mixité

Ratings: (0)|Views: 11 |Likes:
Published by bismillah03

More info:

Published by: bismillah03 on Dec 13, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/17/2013

pdf

text

original

 
 eessddaannggeerrssddeellaammiixxiittéé 
______________________________________________________________________________________________ 
][
 
Cheikh Ibn Baz
Traduction: Karim Zentici
:
ﱘ 
Révision: Aux sources de l’Islam
:
 
Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
L’islam à la portée de tous !
ﲟ 
 
 
 
 
1429-2008- 1 -
 
ijk
 
 Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux 
 
Les dangers de la mixité
 
Écrit par cheikh ibn BâzQu’Allah lui fasse miséricordeLouange à Allah, que Ses Prières et Son Salut soient sur Son fidèle Messager, ainsi quesur ses proches, et tous ses compagnons.Les revendications qui prônent la participation de la femme aux fonctions de l’homme(entraînant la mixité des sexes de façon implicite ou non) sous prétexte de se soumettreaux exigences de l’époque et des besoins du modernisme sont très dangereuses. Sesimplications sont aussi périlleuses que ses fruits sont amers et les conséquences ne sontpas minimes. Sans compter qu’elles vont à l’encontre des Textes sacrés enjoignant à lafemme de rester chez elle et de se vouer aux tâches qui lui incombent dans son foyer ouautre.Pour se rendre compte de la portée des inconvénients qu’engendre la mixité, il suffitde contempler l’état des sociétés éprouvées par cette calamité, que ce soit de leur propreinitiative ou non. La personne objective et juste constatera que la situation est lamentableau niveau individuel et collectif et se désolera que la femme ait pu délaisser sa maison, enprovoquant ainsi l’éclatement de la famille. Ce bilan est avoué sans détour par la plumed’un bon nombre d’écrivains et même par les médias. La raison est que ce fléau a pour vocation de désintégrer la société et de saper ses fondations. Par ailleurs, les preuvesexplicites venant démontrer l’interdiction de s’isoler avec une femme étrangère, ou neserait-ce de la regarder, ou d’avoir recours à tout moyen faisant exposer l’individu aupéché, sont nombreuses. Elles sont incontestables concernant l’aspect prohibé de lamixité compte tenu des conséquences non louables qu’elle engendre.Faire sortir la femme de son giron qui est à la fois son royaume et sa source de vierevient à la sortir de son milieu naturel conforme à sa nature innée qu’Allah lui adécrétée. Par conséquent, les slogans prônant la participation de la femme à la vie activedans les domaines exclusifs aux hommes sont des slogans pour le moins téméraires pourla nation musulmane. Parmi les plus grands inconvénients de ce phénomène, c’est qu’ilest l’un des plus grands moyens à l’origine de l’adultère. Source de dégradation pour lacollectivité, il pulvérise les bons principes et les mœurs.Il est notoire que le Seigneur ( 
 ) a octroyé à la femme une morphologie spécifiquelittéralement différente de celle de l’homme. Sa fonction est donc au foyer au sein duquelelle évolue, entourée des autres membres de son sexe. Autrement dit, immiscer la femmedans une fonction consacrée à l’homme, c’est la forcer à sortir de son élément naturelconforme à ses compétences physiologiques. Vouloir ainsi supprimer sa personnalité estun crime odieux attenté à la femme. Les nouvelles générations filles et garçons seront lespremières victimes de cette métamorphose ayant perdu l’affection maternelle et unetendre éducation. Ce rôle appartient en effet, à la mère qui s’est malheureusement
- 2 -
 
désistée de son propre domaine : le cocon familial. Pourtant, elle ne peut trouver lerepos, la sérénité, et la stabilité que dans son intérieur. Les sociétés sombrées dans cetabîme ne peuvent que parvenir à ce constat.L’islam a donc réparti les responsabilités des uns et des autres en attribuant à chacunune fonction définie dans le but de contribuer à l’élaboration de la société à l’intérieur età l’extérieur de la maison. L’homme pour sa part doit subvenir aux besoins budgétaires et vestimentaires du foyer. La femme doit s’occuper de ses enfants dans un climatd’affection et de tendresse ; elle allaite et élève les enfants en bas âge. Il lui convient enoutre tout travail spécifique aux femmes comme l’enseignement des filles, les différentesfonctions dans les écoles, la médecine, les services hospitaliers, etc.Lorsqu’elle délaisse sa fonction à la maison, elle néglige ainsi son foyer et sesmembres. Cela engendre à terme l’éclatement de la cellule familiale tant du point de vuematériel que du point de vue psychologique. Dès lors, la société se fonde sur desapparences et devient artificielle. Démunie de sens, elle n’a plus aucune réalité tangible.Le Seigneur a révélé :Conformément à la loi universelle d’Allah dans sa création, l’homme a l’autorité sur lafemme et lui est supérieur comme le formule ce noble verset. Allah a également ordonnéà la femme de rester chez elle, tout en lui interdisant de se parer, c’est-à-dire de semélanger aux hommes. Cela concerne les rencontres en un même lieu entre des hommeset des femmes étrangères dans les domaines aussi différents que le travail, le commerce(achat/vente), les loisirs, les voyages, etc. si la femme en effet, s’investit dans ce domaine,elle est susceptible de tomber dans les interdits. En se comportant ainsi, elle va àl’encontre des commandements d’Allah et se voit négliger les droits que la religionmusulmane a offerts à la femme.Le Coran et la Sunna sont formels sur l’interdiction de la mixité et de tous les moyensy faisant parvenir à travers le verset suivant :
- 3 -

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->