Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
1Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
SGBD1

SGBD1

Ratings: (0)|Views: 153|Likes:
Published by mustapma

More info:

Published by: mustapma on Dec 28, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

09/25/2013

pdf

text

original

 
Naoual ABDALLAH / Les bases du Modèle Relationnel 1
SGBD I
 
Naoual ABDALLAH / Les bases du Modèle Relationnel 2
Partie II : Le Modèle Relationnel
Les bases du modèle relationnel ont été définies par CODD (mathématicien du centre de rechercheIBM San-José) en 1969.
L’objectif au départ était de combler les inconvénients des modèles hiérarchique et ré
seau enassurant une meilleure indépendance entre les données et les programmes qui les utilisent et enoffrant des règles pour résoudre les problèmes de redondance et de cohérence des données.Le souci par la suite fut de développer un langage de manipulation de données reposant sur des
 bases solides. L’algèbre relationnelle fut alors inventée par CODD. Elle a introduit les opérations etles règles qui régissent et permettent la consultation des données d’une base de données et a
finalement conduit IBM à la création du langage SQL (Structured Querry Language).SQL fut normalisé en 1986. Cette première version ne permettait pas la description des données dela base de données mais uniquement leur manipulation. Il a fallu attendre 1992 pour qu'unedeuxième version plus complète de SQL dite SQL2 soit normalisée.En 1998, une nouvelle version SQL3 a vu le jour. Elle intègre le modèle Objet - Relationnel .
L'ALGEBRE RELATIONNELLE
L'algèbre relationnelle offre un ensemble d'opérateurs permettant de manipuler les donnéescontenues dans les relations. On distingue entre les opérateurs ensemblistes, spécifiques et dérivés.
111...
 
LLLeeesssooo p p pééérrraaattteeeuuurrrssseeennnssseeemmmbbbllliiisssttteeesss::: 
-
 
L'union : L'union entre deux relations R1 et R2 est une nouvelle relation U contenantl'ensemble des t-uplets appartenant aux relations R1 et R2 sans répétitionU = R1 UNION R2
 Exemple
R1 R2
 
 R3 = R1 UNION R2Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut212ab234bcd1234abcd
-
 
L'intersection : L'intersection entre deux relations R1 et R2 crée une nouvelle relation Icontenant les t-uplets commun entre R1 et R2I = R1 INTER R2
 Exemple
R1 R2
 R3 = R1 INTER R2Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut212ab234bcd2 b
 
Naoual ABDALLAH / Les bases du Modèle Relationnel 3
-
 
La différence : La différence entre R1 et R2 est une nouvelle relation D contenant tousles t-uplets de R1 sauf ceux qui appartiennent à R2D=R1 - R2
 Exemple :
R1 R2
 
 R3 = R1 - R2Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut212ab234bcd1 aR1 R2
 
 R3 = R2 - R1Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut212ab234bcd3 c4 d
 Remarque :
L'Union, l'Intersection et la Différence doivent mettre en liaison des relationsincluent le même nombre d'attributs.-
 
Le produit Cartésien : Le produit cartésien entre R1 et R2 est une nouvelle relation PCcontenant la combinaison de tous les t-uplets provenant de R1 et de R2PC=R1 x R2
 Exemple
R1 R2
 
 R3 = R1 x R2Attribut1 Attribut2 Attribut1 Attribut2 R1.Attribut1 R1.Attribut2R2.Attribut1 R2.Attribut212ab234bcd111222aaabbb234234bcdbcd
222...
 
LLLeeesssooo p p pééérrraaattteeeuuurrrssssss p p péééccciiiiiiqqquuueeesss::: 
-
 
La sélection (la restriction) : La sélection appliquée à une relation R crée une nouvellerelation S contenant tous les t-uplets de R obéissent aux conditions de sélection
 
S=S(Condition)R
 Exemple
R1
 
 R2= S(Attribut3='yy')R1Attribut1 Attribut2 Attribut3 Attribut1 Attribut2 Attribut31234abcdyyxxyygg13acyyyy
-
 
La projection : La projection crée une nouvelle Relation P à la base de quelques attributsd'une Relation R. Tous les t-uplets seront conservés
 
P=[Attribut1, Attribut2,...]R

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->