Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
5Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 17/01/2013

LE BUTEUR PDF du 17/01/2013

Ratings: (0)|Views: 936|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jan 16, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2167 PRIX 20 DAJEUDI 17 JANVIER 2013
8
De nosenvoyés spéciauxen Afrique du Sud
Ce soir, à 19h, Platinum Stars-Algérie
Lestitulairesserontconnusaujourd’hui
Halliche
«En sélection,les places s’arrachent,elles ne se donnent pas»
Ghoulam,lesgrandsbutsGhoulam,lesgrandsbutsGhoulam,lesgrandsbutsGhoulam,lesgrandsbutsGhoulam,lesgrandsbutsGhoulam,lesgrandsbuts
«Mon choix pour l’Algérieest irrévocable, mêmesi je signe au Real»
«Pas encore sûr que je soisprésent face au Bénin»
«La seule offre que j’ai reçue,c’est celle de Stuttgart»
Menadpromet
deschangements
Ghrib
«Il a toute ma confiance»
Sandjaksouspression
JSK MCA
«J’en ai marre de voirmon équipe dominersans marquer»«Je ne mettrai pasla pression sur lesnouvelles recrues»
«Je rêve de jouer une CAN, mais je n’étais pas prêt pour celle-là»
«Inch’Allah, l’Algérie iraloin dans ce tournoi»
Belfodildittoutau
Buteur 
Lestuyaux 
d’AbouTrika
«Il seradifficile debouger la
Côte d’Ivoire»
  E
  x
 c
l
s  
i   
f    
  D
 e
n
 o
  t
 r
 e
e
 n
 v
o
 y
é 
é 
c  
i  
a  
l  
e  
n  
I   
t   
a   
l    i    
e    
 
Tout d’abord, revenons si vous le voulezbien sur votre excellente prestation ace àla Juventus, dimanche dernier. On étaitprésents au stade et tous les journalistesont été unanimes à dire que vous étiezl’un des meilleurs joueurs sur le terrain.Il ne manquait que ce petit but, n’est-cepas ?
Oui, je dirais que ça s’est bien passé. C’est vrai que j’ai eu quelques occasions de mar-quer, notamment en première mi-temps.Sur certaines actions, j’ai manqué le geste juste à la fn, et il y a eu aussi ce sauvetagesur la ligne de but du déenseur adverse, enl’occurrence Lichtsteiner. En tout cas, c’estl’ensemble de l’équipe qui a réalisé un bonmatch. On a tenu tête à une grosse équipecomme la Juventus, et à la fn, on peut direque le match nul est largement mérité.
On constate que la réussite semble voussuivre depuis quelques semaines. Vousavez réussi à décrocher une place de titu-laire et vous enchaînez les buts. Com-ment expliquez-vous cette éclosion, touten sachant que le championnat italien estconnu pour être assez ermé et difcilepour les attaquants ?
C’est dû surtout à mon travail aux entraî-nements et aussi à mon coach qui est tou- jours derrière moi et ne me lâche pas. Il veutque je progresse lui qui sait que j’ai les quali-tés pour ça. Depuis plusieurs semaines, jetravaille plus à l’entraînement et j’essaie tou- jours de reproduire ça, lors des matches.Après, c’est vrai que lorsque tu enchaînes lesbuts, tu gagnes en assurance et tes coéqui-piers te ont plus confance. Ils te passentdavantage le ballon et te mettent dans debonnes conditions pour marquer des buts.El hamdoulilah, actuellement les chosesmarchent bien pour moi, et c’est aussi parrapport à l’équipe qui reste sur une bonnedynamique. Ensuite, c’est acile que des in-dividualités émergent.
Peut-on dire que Parme est le club idéalqui vous permet de vous épa-nouir et de progresser constam-ment, quand on sait que lesautres grands clubs d’Italie sontsouvent soumis à d’énormes pressions ?
Vous savez, il y a toujours la pression, car jouer en Serie A, c’est déjàune grosse pression àgérer. Après, c’est clairqu’à Parme, il y amoins de pression quedans les autres grandsclubs d’Italie, où lapresse est stricte aveceux et n’hésite pas àleur tomber dessusen cas de mau- vais résultats.Cette saisonà Parme, ondisposed’uneéquipe jeune ettrès ta-lentueuse.On s’en-tend toustrès bien etcela acilitenotre tâchesur le terrain.
Vous avez parlétout à l’heure de votre coach, Donadoni.Ce dernier justement a toujourstenu des propos élogieux sur vous, maisa souvent souligné, néanmoins, votremanque de discipline. Il a précisé que vous deviez vous aguerrir au niveau pro-essionnel pour progresser davantage. Ça vous vexe d’entendre ça ou pas du tout ?
Sincèrement, ça m’aurait vexé, si j’avais 28ou 29 ans. Quand on dit ça à un joueur quia êté il y a deux jours ses 21 ans, c’est nor-mal et j’accepte sans problème. Je sais que jedois encore améliorer beaucoup de chosesdans mon jeu, et ranchement, les propos ducoach ne me ont pas mal. Je sais qu’il estdur avec moi, car il veut que je progresse. Ilsait que je ne suis pas le genre de joueur quise prend la tête pour un rien. Quand c’estbien, il me le dit, et quand ce n’est pas bien,il me le dit aussi. Cela m’aide à me corriger.Donadoni me veut du bien et c’est un plaisirpour moi de travailler sous ses ordres.
Est-ce qu’on peut dire que la Serie A vousa apporté cette rigueur, dont vous avieztant besoin pour progresser et gravirles échelons ?
Oui, c’est tout à ait ça. De la ri-gueur, t’en a vraiment besoin ici detoute açon pour jouer régulièrement.Les matches ici, c’est une bataille phy-sique, mais aussi tactique. ousles jours à l’entraînement, jesens que je m’améliore. Ontravaille beaucoup l’as-pect tactique, laconcentration, la dis-cipline sur et en de-hors du terrain.out est réuni icipour que je pro-gresse encore et en-core.
Evidemment, vosexcellentes presta-tions ne sont pas pas-sées inaperçues. Lesmédias italiens évo-quent presque quoti-diennement l’intérêt decertains grands clubs eu-ropéens à votre égard, degrosses cylindrées, telles l’Inter, laJuve, le Milan, Dortmund, Le- verkusen et Stuttgart, pourne citer que celles-là. Qu’enest-il au juste de tout ça ? Ya-t-il eu réellement desapproches ou carrémentdes contacts ofciels ?
Pour ma part, et je vous le dis ran-chement, je liscomme vous ceque rapportentles médias ici. J’aiun long contrat avec ce club et j’ai monagent qui s’occupe de tout ça. Bien entendu,ça me ait plaisir que d’aussi grands clubss’intéressent à moi. out le monde a enviede jouer un jour dans un grand club, et c’estmon cas aussi. Cela dit, tant qu’il n’y a pasd’ores concrètes et tant que la direction duclub n’est pas venue vers moi pour me direqu’on a reçu cette proposition pour toi, je nepeux vous confrmer donc avec exactitudeces contacts.
Pourtant, la presse ici a parlé d’une orereusée par votre président, émanant deStuttgart (Ndlr, le montant de la sommeproposée est de l’ordre de 5 millionsd’euros)…
C’est une inormation vraie. Il y a monagent qui m’a parlé de cette ore de Stutt-gart. Ce dernier a ormulé une ore, mais leclub et mon agent ont poliment reusé. Detoute açon, la direction de Parme a dit pasde transert pour moi avant cet été, aumoins.
Vous avez dit tout à l’heure que votresouhait était d’évoluer un jour au seind’un grand club européen. QuitterParme à la n de cette saison serait-elleune bonne décision pour vous, ou envi-sagez-vous de rester une année de pluspour vous afrmer davantage et partirensuite avec un certain statut ?
Je ne saurai vous le dire. out dé-pendra de la saison que j’auraisaite. Si je vois que j’ai progressécette saison, que j’ai des oresintéressantes et que tout lemonde se mette d’accord,pourquoi pas ? Il aut que je gagne encore en assu-rance et en maturité,car ce n’est pas acilede s’imposer dansles grands clubs.On verra biend’ici-là.
Belfodil
«MêmesijesigneauRealMadrid,jenereviendraipassurmadécisiondejouerpourl’Algérie»
I
shak Belodil ne jouera pas la CAN,ça, tout le monde le sait. Pourtant,le joueur a été retenu dans la listedes 40 pré-sélectionnés pour cettecompétition continentale, par le sé-lectionneur national, Vahid Halilhodzic,mais au fnal et comme attendu, le joueur ade nouveau décliné l’invitation. La décisiondu baroudeur parmesan de ne pas rejoindreles Verts, à l’occasion de ce tournoi aricain(au contraire de Ghoulam), a alimenté unecertaine presse en Italie, et même en France.En eet, certains de nos conrères d’Outre-mer ont rapporté tout récemment que le joueur aurait regretté son choix pour l’Algé-rie et penserait sérieusement à jouer pourl’Equipe de France. L’éclosion du joueur cesdernières semaines avec son club de Parmeoù il enchaîne but sur but serait, selon cesmêmes médias, derrière cette décision. Et leait que le joueur ait reusé de participer àun tournoi de la dimension de la CAN aené cette rumeur. Questionné à ce sujet, leprésident de la FAF, Mohamed Raouraoua,avait expliqué lors de son dernier point depresse que le joueur ne pouvait pas revenirsur sa décision, du moment qu’il a envoyésa lettre d’engagement en aveur des Verts.Cela n’a pas rassuré pour autant les suppor-ters de l’EN, eux qui voulaient entendre dela bouche même du joueur qu’il est bel etbien convaincu par son choix et qu’il por-tera fèrement le maillot des Verts.
Son amour pour l’Algérieest profond
C’est ce qui nous a donc poussé à aire ledéplacement jusqu’à la ville de Parme pour justement rencontrer le joueur et lui poserla ameuse question : est-il vrai que vousavez regretté votre choix et que vous sou-haitez rejouer pour la France ?
La réponse du joueur fut,comme on l’attendait, sanséquivoque
«out ça est totalement aux. J’ai choisil’Algérie par conviction et par ferté et je nereviendrai pas sur ma décision. Que je signeau Real Madrid, que je marque des butsmatch après match, je jouerai bien pour l’Al- gérie, pas pour la France.»
Cette nouvelle a-frmation de Belodil era sans doutegrincer les dents à certains de nos conrèresrançais qui continuent d’ignorer la positiondu joueur en le situant comme étant un in-ternational ran-çais dans leurs multiplescommentaires. Il est inutile de rap-peler que le joueur suscite depuis quelquetemps l’intérêt grandissant des médiaslourds rançais qui scrutent désormais sespas en Serie A et n’hésitent pas à inciter Di-dier Deschamps (Nldr, le sélectionneurrançais), à lui aire appel, du moins pourempêcher l’Algérie de le chiper, comme ceut le cas avec les Boudebouz, Feghouli etautres. En tout cas, ce que nous pouvons a-frmer après notre rencontre avec le joueur,c’est qu’il est motivé plus que jamais à re- joindre les Verts et déendre avec orce lescouleurs de son pays d’origine. outeois, ilne demande qu’à avoir un peu plus detemps, histoire d’assurer davantage sa placede titulaire à Parme, puis débarquer en sé-lection avec plus d’assurance.
Raouraoua l’a rassuré
Comme tout le monde le sait, la décisionde Belodil de retarder sa venue en sélectionn’a pas été vraiment du goût de Vahid Halil-hodzic. Ce dernier ne s’est d’ailleurs pas priéde recadrer le joueur lors de ses conérencesde presse, tout en pointant du doigt son en-tourage (du joueur), qui, d’après lesélectionneur national,serait derrière cette déci-sion. D’après nos inorma-tions, le joueur n’a que trèsmoyennement apprécié cespropos, lui qui ne s’attendaitguère à être appelé aussi rapidement. Néan-moins, et pour ne pas laisser l’inquiétudes’emparer du joueur, Mohamed Raouraoual’a de suite appelé pour le rassurer et lui ex-pliquer que le coach national n’avait nulle-ment l’intention de le nuire et de porter unmauvais jugement sur lui.
Saïd F.
 
De notre envoyé spécial en Italie :
Saïd Fellak 
« Jesuivraia veca t ten tionlaC ANe tinch Allah,l Algérieiraloindanscetourno
 Alors que certaines rumeurs avaient affirmé que le joueur voulait revenir chez les Bleus...
Belfodil refroidit de nouveaula France et… ses médias !
N° 2167 Jeudi 17 janvier 2013
0
2
Coup d’œil 
Équipe nationale
 
«Posez-luiuneseulequestionsurl’Algérie»
I
l n’est pas sim-ple d’interviewer Ishak Belodil en ce moment, eton l’a vérifé à nos dépens.En eet, alors qu’on s’était renduà Parme, dimanche dernier,pour suivre sur place la rencon-tre de championnat entrel’équipe locale et la Juventus etprofter de la zone mixted’après-match pour questionnerdurant quelques minutes lenouveau baroudeur parmesan,notre mission ut vouée àl’échec. N’ayant pas été désignéau préalable, le joueur n’a pasété autorisé par sa direction às’adresser aux médias, quelsqu’ils soient. On a bien tenté deconvaincre un responsable duclub de nousle ramener aumoins pour 5minutes, mais
«non, c’est non»,
nous a-t-il bien aitcomprendre. Commetout bon Algérien qui nerend jamais les armes, on acontinué à aire le orcing pourl’avoir. C’est alors que l’attachéede presse du club, la très sou-riante, mais pas moins stricte,Maria Luisa Rancati, est appa-rue, accompagnée du coach,Roberto Donadoni. On s’estprésentés à elle et on l’aconvaincu péniblement de nousramener le joueur. Après unaller-retour au vestiaire, notreinterlocutrice nous révèle :
«Ah,vraiment désolé, mais le joueur vient à peine de quitter le stadeavec ses coéquipiers. Une pro-chaine ois.»
Dégoûté, on a in-sisté pour avoir un rendez-vousle lendemain.
«Ce n’est pas pos-sible, demain, c’est une journéede repos pour le joueur et vousne pourrez pas le voir»
, nous a-t-elle martelé, avant de continuer:
«Bon, je vois que vous êtes venude loin, je vous propose alors unrendez-vous pour mardi endébut d’après-midi, si cela vousintéresse.»
Après un momentd’hésitation (notre retour versAlger était programmé au dé-part mardi matin), on a ré-pondu, oui, on y sera.
«Ok, maisvous ne lui poserez qu’une seulequestion sur l’Algérie, d’accord !»
a-t-elle poursuivi.
«Le club ne veut pasavoir de problèmeavec votrefédération»
Une seule question sur l’Algé-rie ! On se demandait pourquoi,mais Maria Luisa Rancati nousa répondu :
«Je sais que vousallez lui poser beaucoup de ques-tions sur la CAN et sur sa non- participation, alors je vous le disdès maintenant, une seule ques-tion à ce sujet, car à Parme,on ne veut avoir de problèmesavec personne, ni votre édé-ration, ni votre sélectionneur. Aussi, on pense pour le biendu joueur.»
«Uniquement cettesemaine, Ishak areçu sept demandesd’interview etcroyez-moi, je vousai privilégié»
Par la suite, l’attachée depresse de Parme nous dira :
«Vous savez, Ishak est très de-mandé ces dernières semaines par les médias. Uniquement cettesemaine, on a reçu sept de-mandes d’interview de la part de médias italiens et rançaisaussi. On ne leur a pas encorerépondu, car on veut préserver la concentration du joueur. Jevous le dis, je vous ai privilégié,en vous permettant de parler au joueur
S. F.
A l’issue de cette rencontre ace à la Ju- ventus, y a-t-il eu des approchesde la part des dirigeants turinoisou pas du tout ?
Non, il n’y a pas eu d’approche. Je me suispleinement concentré sur mon match etc’est tout.
Sur un plan personnel, quel est votre ob- jecti cette saison. Par exemple, vous pré- voyez de marquer combien de buts ?
Vous savez, on m’a posé cette questionplusieurs ois, mais croyez-moi, je ne mesuis pas fxé un nombre précis de buts àmarquer. J’essaie àchaque match dedonner le maxi-mum et de marquerdes buts, puisque je suis attaquant, et c’estmon boulot. Sinon, de servir l’équipe endonnant un maximum de passes décisiveset l’aider à gagner ses matches.
Passons à l’Equipe d’Algérie. Les Algé-riens vous ont vainement attendu pourla CAN, mais nalement, vous n’avezpas répondu aux sollicitations du sé-lectionneur. Dites-nous pourquoi ?
J’ai tout dit sur ça. J’ai été clairconcernant ce sujet dès le départ. Enpremier lieu, j’ai donné mon accord etdit que je souhaitais jouer pour l’Algé-rie. outeois, je n’ai pas dit tout desuite. Je suis jeune et donc, je n’ai pasenvie de précipiter les choses. Voussavez très bien que la sélection est unechose sacrée et que ce n’est pas un truc àprendre à la légère. Je n’ai pas envie d’alleren sélection pour y aller seulement. Jepréère prendre mon heure, évoluer en-core plus dans mon club et m’imposeraprès. Comme ça, après, j’arrive en sélec-tion plus ort et avec des bases solides.
Disputer une CAN ne vous a pas motivéà changer votre position ?
La CAN est une compétition qui aitrêver, et tout le monde ambitionne de la jouer, au moins une ois dans sa carrière.outeois, et comme je vous l’ai dit, je sais auond de moi-même que je ne suis pas encoreprêt à revêtir le maillot na-tional et je ne veux surtoutpas brûler les étapes. C’estd’ailleurs le discours que j’aitenu aux responsables de laédération.
Justement, avez-vous dis-cuté avec Vahid Halilhodzicsur ce sujet ?
Je l’ai eu une ois au télé-phone. Après, on n’a pas tropparlé de ça. Je me suis expliquéavec le sta et je crois que lecoach a bien compris ma posi-tion. D’ailleurs, il n’y pas eu deproblème par rapport à ça et tout le mondea accepté mon avis. Ce n’est pas comme ici,un joueur âgé qui fnit sa carrière et qui re-use d’aller en sélection. Entre la France etl’Algérie, j’ai choisi l’Algérie, mais je ne pen-sais pas du tout que les choses allaient seaire aussi vite et qu’on me asse appel toutde suite. Moi, j’ai bien envie de prendre montemps et j’en discuterai après avec le sélec-tionneur après la CAN, inch’Allah. Partir àla CAN comme ça et laisser le club, ce n’étaitpas dans mes plans.
L’inquiétude s’est emparée des suppor-ters algériens, notamment après qu’unecertaine presse en Italie a révélé que vousaviez regretté votre choix pour l’Algérie.Il a été dit que votre reus de jouer laCAN, c’est surtout pour revenir enEquipe de France, d’autant que vous en-chaîniez les bonnes perormances depuisquelques semaines et qu’une convoca-tion chez les Bleus ne serait pas tout àait une surprise. Quelle est votre ré-ponse sur ça ?
out ça est totalement aux. J’ai ait toutesles démarches et j’ai envoyé tous les docu-ments nécessaires pour que je sois qualiféavec l’Algérie. Je peux comprendre que cer-tains pensent que je veux revenir sur ma dé-cision, mais sincèrement, cette idée ne m’a jamais eeuré lesprit. Je peux même signerau Real Madrid, marquer des buts durantchaque match, mais ne vous inquiétez pas, je jouerai que pour l’Algérie. C’est juste unequestion de temps. Je vais bien mepréparer tranquillement et quand je jugerai,moi, ma amille et mes conseillers que lemoment est venu, je rejoindrai la sélection.
Donc, pas sûr qu’on vous voit présentace au Bénin au mois de mars pro-chain…
Je ne sais pas encore. On verra après. J’es-père qu’on se mettra d’accord et que je neprécipiterai pas les choses.
Allez-vous suivre les matches de l’Algériedurant la CAN ?
Oui, bien entendu. Je serai devant montéléviseur et je suivrai avec attention les per-ormances de l’Algérie. Je souhaite d’ailleursbonne chance aux joueurs et j’espère que lasélection era un bon tournoi.
Etes-vous en contact avec certains joueurs de l’EN ?
Sincèrement, non.
Un joueur algérien aurait pu vous rejoin-dre à Parme dès cet hiver, en l’occurrenceDjamel Mesbah. L’échange qui devait y avoir entre lui et Zaccardo ne s’est pasconcrétisé…
Oui, j’ai lu ça dans la presse. Dommage, j’aurai bien aimé qu’il vienne chez nous.
Lors d’une interview qu’il nous a accor-dée récemment, Mesbah a dit beaucoupde bien de vous et nous a ait savoir que votre prol, c’est ce que recherche le plussouvent les grands clubs italiens…
Mesbah joue en Italie depuis plusieurs an-nées maintenant et connaît mieux que moile ootball italien. S’il a dit ça, c’est sansdoute qu’il a raison. Après, ça me ait plaisird’entendre ça et cela m’encourage à m’amé-liorer sans cesse.
Ishak, on vous remercie de nous avoir ac-cordé cette interview et on vous souhaitebonne chance pour la suite de la sai-son…
Merci à vous d’être venu jusqu’ici.ransmettez mes salutations au peuple al-gérien.
Interview réalisée à Parme par Saïd Fellak
 
«JoueruneCANestunrêve,mais jen’étaispasprêtpourcelle-là»
0
3
N° 2167 Jeudi 17 janvier 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
 
Leonardi
(directeur sportif de Parme)
«Belfodil restera,quoi qu’il arrive,parmesan jusqu’àla fin de lasaison»
A l’issue de la rencon-tre Parme-Juventus dis-putée dimanchedernier, on a accrochéle directeur sporti decette équipe parmesane,Pietro Leonardi, pour lequestionner sur l’avenir deBelodil, et surtout savoir où en est-onde l’échange évoqué dans la presse ita-lienne, entre Mesbah et Zaccardo.
«Pour Belodil, je vous le dis dès main-tenant. Il restera à Parme jusqu’à la fnde la saison, au moins. On est contents del’avoir parmi nous et il est heureux ici.»
«Mesbah ne viendra pas»
«En ce qui concerne Mes-bah, beaucoup de chosesont été dites dans la presse ici qui ne sont  pas toutes vraies. Jevous le confrme à100%, il n’y auraaucun échange avec Zaccardo, et Djamel  Mesbah ne viendra pas àParme cet hiver.»
Voilà qui est clair.
S. F.
Maria Luisa Rancati
(attachée de presse de Parme) :
«A vrai dire, on n’a pas beaucoup parlé Halilhodzic et moi»
«Lorsque lebon momentsera venu, jeviendrai et j’apporteraile plus qu’onattend demoi»
«Pasencoresûrquejesoisprésen tfaceauBénin»
«Laseuleo f  f reque jaireçue,c’es tcelledeS tu t tgar t,maisleclublare f usée»

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
nassim_2000 liked this
mek66 liked this
Moh Jam liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->