Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lettre MPM Vinci 1

Lettre MPM Vinci 1

Ratings: (0)|Views: 10 |Likes:
Published by marsactu

More info:

Published by: marsactu on Jan 18, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/01/2014

pdf

text

original

 
Objets : 1) demande de retrait de la délibération n° DTUP 009-786/12/CC du14/12/2012 portant approbation de l'avenant n° 1 au contrat de concession n°09/149 pour la réalisation et l'exploitation du parc de stationnement J4 àMarseille (2ème arrondissement).2) demande de communication du contrat de concession 09/149 pour laréalisation et l'exploitation du parc de stationnement J4 à Marseille (2èmearrondissement).3) demande de communication des annexes à l'avenant 1 au contrat deconcession 09/149 pour la alisation et l'exploitation du parc destationnement J4 à Marseille.
LR/AR.
Marseille Provence Métropole - Communauté UrbainePalais du Pharo – 58 bd Charles Livon13007 Marseille
Marseille, le 9 janvier 2013Monsieur le Président,J’ai l’honneur, habitant à Marseille à l’adresse suscitée, travaillant également àMarseille dans des locaux situés 7 rue Gustave Ricard, 13006 Marseille, et étant ainsicontribuable de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole à double titre (taxed’habitation et contribution économique territoriale), de vous demander de bien vouloir retirer la délibération n° DTUP 009-786/12/CC du 14/12/2012 portant approbation de l'avenant n° 1au contrat de concession 09/149 pour la alisation et l'exploitation du parc destationnement J4 à Marseille (2ème arrondissement), ainsi que de me communiquer une copiede ce contrat de concession n° 09/149 comme des annexes à ce avenant n° 1 (documents nondisponibles sur le site internet de MPM).En effet, cet avenant n° 1 accorde à la société Vinci Park France la somme de8.600.000 euros, en supplément de la subvention d'équipement de 16.169.600 euros déjàversée suivant ce contrat de concession, ce qui paraît illégal pour les raisons suivantes, sousréserve que je dispose de toutes les informations utiles (d'où également ma demande dedocuments).1)En premier lieu, la délibération du 14 décembre 2012 pcise que sur les 8,6 MEaccordés seuls 2,352.442E résultent de l'application stricte du contrat. Il est donc permis de sedemander pourquoi MPM paie 8,6 ME alors qu'en appliquant le contrat strictement elle payerait nettement moins, et si les sommes supplémentaires sont effectivement imputables àMPM.Un tel questionnement s'impose d'autant que le contrat de concession a été conclu defaçon extrêmement avantageuse pour Vinci (qui était d'ailleurs curieusement le seul des quatrecandidats admis à avoir remis son offre) : subvention d'équipement MPM et Euroméditerranéecouvrant 90 % des travaux et contribution à l'équilibre d'exploitation en cas de baisse duchiffre d'affaires (de 50 % à 80 % selon l'importance de la baisse). Ainsi, toute participationsupplémentaire de la collectividoit-elle correspondre à une contrepartie nouvelle, les11
 
 prestations du contrat étant déjà largement payées et compensées.Le contrat de concession n'est pas disponible sur le site de MPM en pièce jointe de ladélibération du 02/10/2009 l'ayant approuvé. Je vous demande donc de bien vouloir m'enadresser une copie afin de pouvoir apprécier dans le tail quelles sont les clausescontractuelles en cause dans cet avenant.De même, dans la mesure où l'avenant n° 1 au contrat de concession renvoie à ses propres annexes, qui ne sont pas disponibles sur le site internet de MPM, en particulier àl'annexe n° 5 consacrée à la description de la nouvelle organisation de chantier et des surcoûtscorrespondants (voir 
infra
n° 3), je vous demande également de bien vouloir me communiquer une copie de ces 7 annexes.Vous pouvez bien entendu m'adresser ces deux documents par mail à l'adresse citée entête de la présente, me les envoyer ou me demander de venir les chercher dans vos bureaux.2)En deuxième lieu, le coût des travaux ls à un aléa géotechnique dans le forage du parking est pour moitié supporté par MPM, à hauteur de 1,5 ME, alors que la délibération du02/10/2009 ayant approuvé le contrat de concession prévoit qu'est confié «
au délégataire laréalisation et l'exploitation d'un parc de stationnement de 700 places, à ses risques et périls
»et que «
le délégataire prend à sa charge l'entretien, les grosses réparations de l'ouvrage et lerenouvellement des équipements
».De plus, dans le principe, la découverte d'une difficulté technique liée au forage dessols ne constitue pas un aléa imprévisible et devrait être assumée par l'entreprise chargée de laréalisation de l'ouvrage, qui possède les capacités techniques tant pour prévoir ce type d'aléaque pour y remédier.Il n'existe donc pas de raison de payer ces 1,5 ME.Et il en existe d'autant moins que par ailleurs, le délégataire fait à son profit la stricteapplication du contrat : le coût de mise en décharge des terres polluées est entièrementsupporté par MPM, de même que le coût généré par l'absence de mise à disposition d'une airede stockage des terres et celui du redimensionnement de la dalle de couverture.Ainsi, Vinci facture à 100 % ses coûts supplémentaires à MPM alors que MPM partage avec Vinci 50 % des frais imprévus de forage normalement à la charge du délégataire.Un tel avantage est parfaitement illégal car sans contrepartie. Il s’apparente à unelibéralité.3)En troisme lieu et surtout, MPM, qui paie donc 4,3 ME pour l'ensemble de cestravaux supplémentaires, ajoute 4,3 ME pour selon la délibération «
valider les mesuresd'accélération du parc
», ce qui apparaît dans l'avenant comme étant le coût de l'accélérationdes travaux, plus précisément le coût du respect du terme convenu initialement, soit fin avril2012, alors que compte tenu des travaux suppmentaires contenus dans cet avenant,l'ensemble des travaux aurait été achevé mi-août 2012.Ces 4,3 ME représentent donc le coût d'une accélération estimée dans l'avenant à 3,5mois, soit entre fin avril et mi-août 2012. Et cette durée de 3,5 mois correspond pour 2 moisaux travaux de forage liés à l'aléa géotechnique et pour 1,5 mois à la nouvelle dalle demandée par MPM, les autres travaux supplémentaires ayant pu être réalisés dans les temps grâce à«
l'optimisation de l’organisation du chantier 
» (article 4.2 de l’avenant).22

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->