Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
The Light French edition (December 12 issue)

The Light French edition (December 12 issue)

Ratings: (0)|Views: 10 |Likes:
organ of Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam of lahore
organ of Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam of lahore

More info:

Published by: Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam on Feb 13, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/09/2013

pdf

text

original

 
 
Editeurs 
Shahid AzizMustaq Ali
Contenu:
 
Page
 
L’appel du Messie
1
Khutba “id ul Adha par Shahid Aziz
3
Les meurtres d’honneur
7par Zahid Aziz
Webdiffusions
: Veuillez noter que la Khut-
ba et les prières de Vendredi, les discours, aussibien que les rencontres sont partagés sur laMosquée Virtuelle (www.virtualmosque.co.uk
).
L’appel du Messie
 
(Suite de l’édition précédente)
mesures de précaution
Il doit aussi être rappelé ici que nous
avons,lors de notre premiè-re annonce, proposé unplan, à titre de précaution,pour isoler la peste. Mais il
n’a jamais été dans nos in-tentions de suggérer qu’il y
avait un remède absolu et sûr, si digne de confiance et 
infallible qu’après cela il n’y
aurait plus de besoin ni
d’aspiration à la prière.
Nous avions seulement vou-
lu dire qu’il y avait une
grande chance que cela ap-porte un effet bénéfique.Nous savons pour sûr
qu’en considérant une ma-ladie, il n’y a dans les mains des docteurs et desmédecins aucun traitement qu’ils puissent 
avancer et clâmer que celui ci va, avec un pleinsuccès, remporter le combat contre la dictaturede la destinée, soiner et délivrer infailliblement 
avec la certitude d’une loi, toute nature desgriffes de la maladie. Notre conviction, d’unautre côté, est que jusqu’à maintenant les mé-decins n’ont pas été capables de trouver quel-que traitement de telle sorte, ni qu’il puisse, en
tout état de cause, produire un effet bénéfiquesur tous les hommes de différente nature, diffé-rents âges et différents pays, et que ce traite-
ment puisse ne jamais s’épuiser et échouer.C’est, par conséquent, malgré le plan et le dis-
positif, la salle de la prière et de la supplication,qui demeura de toute façon ouverte et vide. Et la peste, dans la liste de toutes les maladiesmortèles, reste clairement au sommet; ainsicomment un homme peut il prétendre, concer-
nant une telle maladie mortelle, qu’un certain
médicament ou moyen peut sauver toutes lesvies sans exception, de leur dernier soupir?
But de la prière
Encore, quand il est évident à partirde la Loi de la Nature, que la sciencede la médecine en elle même est sim-
plement spéculative, et qu’ainsi sont 
tous ses plans et ses prescriptions,alors comme il est malencontreux
que l’on puisse faire reposer toute sa
confiance sur ces incertitudes et nepas chercher, au travers de la prière,la grâce du Dieu Le Plus Grand Quiest la Suprême Source de tous lesbiens et tous les conseils. Que de-mandons-nous et sollicitons-nous autravers de la prière? Nous imploronset supplions le Grand Connaisseur
 
décembre2012
Webdiffusion sur le premier service Islamique mondial en temps réel à l’adresse
www.virtualmosque.co.uk 
La Lumière
Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam Lahore (France)
La seule organisation Musulmane soutenant la finalité de lamission du Prophète.
 
 Je dois aimer toute lhumanité 
 
L’arrivée d’Hazrat Amir était en
première page des journaux.
 
2
décembre2012
La Lumière
 Je dois aimer toute lhumanité 
 
de l’invisible qui connait la véritable nature de
la maladie aussi bien que son traitement, denous tendre Sa main bienveillante, et de nousfournir des médicaments qui peuvent être effi-
caces avec excellence, ou Qu’il puisse, par sa
Bienveillance et grâce, ne pas provoquer surnous le déclin en ces jours où nous pouvons êtredans le besoin de médecins et de leurs traite-ments. Se trouve-t-il quelque doute ou incertitu-
de sur le fait qu’il y a un Être Suprême, possé-
dant toutes sortes de pouvoirs, et dont la volon-té peut suffir à ce que nous vivions ou mour-rions, et que dans quelque direction se tourne et 
s’incline sa volonté, dans cette direction se plie
le système tout entier de cette terre et du ciel.
S’Il décidait que l’état de santé d’un pays devait,
en tout temps, être solide et ferme, Il le ferait 
par des moyens par lesquels l’eau de ce pays
resterait sauve de toute sorte de pollution et 
impureté, et que l’air n’ait à souffrir d’aucune
sorte de changement anormal et singulier, et que la nourriture soit saine, tendant à fortifier lasanté corporelle; lui sont garantis, et tous lesautres sujets secrets, terrestres aussi bien quecélestes, qui peuvent être nuisibles à la santé
humaine, n’ont pas l’autorisation d’entrer en
ligne de compte; car, toute la souveraineté et 
l’état des cieux et de la terre reposent dans Sa
main, et chaque particule de nourriture et demédicament, corps et substance, écoute et obéit 
à Sa parole. Et ce n’est pas après la création decet univers qu’Il fut mis à l’écart comme une
personne sans pouvoir et futile. Il est, même
maintenant, le même Créateur de l’univers qu’Ill’était avant. Au cours de quelques années les
anciennes cellules de nos corps sont dissouteset meurent, laissant la place à de nouvelles; Tel
est le processus qui porte à l’existence et la créa-
tion continue incessamment de cette manière;un monde mert et disparaît, et un autre vient après pour prendre sa place. De la même maniè-re, notre Dieu est aussi le Pourvoyeur, le Soutie,de ce onde, de Qui toutes choses dépendent 
pour leur existence; et ce n’est pas qu’Il na pas
créé toute âme et substance, ou que les ayant 
créées, il s’est retiré à la position du repos et del’inactivité; mais Il est, en vérité, la vie de toute
vie, et toute chose qui existe ne peut exister
qu’au travers de Sa grâce, et atteindre la vie
éternelle simplement au travers de Sa bienveil-lance et faveur; et comme nous ne pouvons vivresans Lui, de la même manière, nous ne venonspas à exister sans Lui.
Pas d’existence sans la Grâce de Dieu
 
S’Il est, donc, un Dieu tel que notre vie et 
existence repose dans la paume de Sa main, et 
que les particules de nos existences s’unissent 
et se désintègrent par Sa volonté, quelle grandeerreur est-ce que de supposer que nous pou-vons vivre en reposant simplement sur notrepropre système et plan, sans Son aide et Sa grâ-
Siège de l’Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam
 Hazrat Amir arrive au Centre
 
décembre2012
3
La Lumière
 Je dois aimer toute lhumanité 
 
Khutba ‘Id ul Adha
 
Par Shahid Aziz
64:14 Ô vous qui croyez, certes il y a parmi vos
femmes et vos enfants des ennemis contre vous,ainsi prenez garde à eux. Et si vous pardonnez, êtespatients et indulgents, certes Allah est Clément et Miséricordieux.
64:15 Votre richesse et vos enfants sont juste
une épreuve, et Allah
Avec lui est la grande ré-compense.
9:24 Dis: Si vos pères et vos fils et os proches
et vos femmes et vos parentés et la richesse quevous avez acquise, et le commerce dont vous crai-gnez la platitude, et les logements que vous appré-
ciez, vous sont plus chers qu’Allah et Son Messager
et que vous luttez dans Sa voie, alors attendez
qu’Allah fasse venir son ordre, car Allah ne guide
pas les transgresseurs.
37:102 Mais quand il (Ismael) arriva à l’âge de
travailler avec lui (Abraham), il a dit: Ô mon fils,
j’ai vu dans un rêve que je devrai te sacrifier: alors
considères ce que tu en penses. Il dit: Ô mon père,
fais ce qu’il t’est commandé; s’il plait à Allah, tu me
trouveras parmi les endurants.Le Coran est unique parmi les écritures reli-gieuses du monde, du fait que sa totalité est consti-
tuée de conseils. Il est vrai qu’à certains endroits
dans les autres écritures il y a des directives come
les Dix Commandements dans l’Ancien Testament mais dans sa plus grande partie il est empli d’his-toires de différentes sortes. Il commence avec l’his-
toire de la création qui ne doit pas pas nous aiderde quelque manière que ce soit pour vivre nos viescomme des serviteurs obéissants de Dieu. Le Nou-veau Testament commence avec la généalogie deJésus mais une fois encore, cela ne nous aide pas àapprendre comment nous devons nous-mêmesnous comporter dans ce monde.Une manière de voir le Saint Coran consiste àdiviser ses versets en deux parties. Un ensembleretroupe le conseil et la manière dont on peut agir
selon ce conseil. Et chercher l’aide de Dieu afin d’ê-
tre capable de suivre Ses instructions est une par-
tie de ce que nous devons faire. L’autre ensemble
est constitué de versets qui nous disent ce qui est arrivé aux personnes qui ont agi selon ce conseil et 
ce qui est arrivé à celles qui ne l’ont pas fait. Jésus
ce. Non; même nos plans viennent de Lui; lumière,
quand Il l’accorde, est faite dans nos cerveaux; mê-me l’air et l’eau ne sont pas sous notre contrôle. Il
y a de nombreuses choses qui ont un grand effet sur notre santé; mais elle sont hors de la sphère denotre autorité. Et exclusivement sous la puissance
du Plus Grand Dieu, comme il l’est déclaré par Luidans le Saint Coran “Et le changement des vents et 
des nuages asservis entre les cieux et la terre, il y acertes des signes pour un peuple qui com-
prend” (2:164).Et le changement est de deux sortes: l’une, ex-
terne, qui signifie le changement des vents et des
nuages d’une direction ou d’un lieu à un autre, et l’autre, interne, qui est la création d’un tel effet,
prophylactique, ou toxique dans les vents et lesnuages, que cela peut devenir la cause de la paix et de la prospérité pour les gens, ou entrainer des
épidémies. L’homme, il est évidemment clair, n’a
pas le moindre contrôle sur ces changements; ilssont entièrement au delà de son pouvoir et de soncontrôle. Et il y a maintenant une autre difficulté
que l’état de la solidité de nos corps ou de notre
santé ne dépend pas de ces deux facteurs unique-
ment, mais qu’il y a aussi des milliers d’autres cau-
ses, plus subtiles les unes que les autres et qui sont 
masquées à la vue et à l’esprit de l’homme, et qui
peut dire que toutes ces causes peuvent être
créées par son effort et sa compétence. Il n’y a au-cune doute, donc, que l’homme a toujours besoin
de ce Dieu aux mains duquel reposent toutes cescauses et sous causes.Construite par Roshan Ghani, la première
mosquée à montrer fièrement qu’elle est associéeà l’AAII
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->