Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1591_PDF_du_17_02_2013

1591_PDF_du_17_02_2013

Ratings: (0)|Views: 751 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Feb 16, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/20/2013

pdf

text

original

 
Il a encaissé 7 buts en 3 matchs
Mbolhienméforme
,
Chaouchiveutenprofiter
«PrêtàjouerfaceauBéninsiHalilhodzicmefaitappel»
Ghezzal
«NepasjouerlaCANaétéuncoupdurpourmoi»
Lesjoueursaubancdes
accusés
2
-
Menad : «Ils ontmanqué d’agressivité»
Ghrib : «Bel-Abbèsétait plus volontaire»
1
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
Sandjakremetses
détracteursàleurplace!
«Les chiens aboient,la caravane passe !»
«Avant moi, la JSK aconcédé 8 défaitesen 12 matchs, monbilan est meilleur»
«Personnen’a de leçonà me donner»
 ASO3-USMH0
3supportersdécèdentdansunaccident
USMA-ESS
Bouchemadéfieleleader!
«Battre Sétif est une question de
nif  
»
J-2
 Velud:«Onnepréparepascematchcommeilsedoit»
JSK
QUOTIDIENNATIONALSPORTIF 2198PRIX20DA
DIMANCHE17FÉVRIER2013
CRB1-C SC1
 Boua l i
 « L ’ e x  p u l s i o n d ’ O u s s e r i r n o u s a p é n a l i s é s »
 
N° 2198 Dimanche 17 évrier 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
D
 jamel Mesbah a bienait de quitter leMilan AC puisquecela lui a permis deretrouver un tempsde jeu plus important avec sa nou- velle équipe. Avant-hier, ace à sesex-coéquipiers, le nouveau latéralgauche de Parme AC a tout sim-plement réussi un sans-aute.Moins ofensi, Mesbah a sucontrecarrer la orce de rappe mi-lanaise sur le anc droit de l’atta-quant rouge et noir, Niang. Djamelqui a répondu présent physique-ment, a muselé le virevoltant mi-lieu de couloir du Milan AC.
Ilaeudroitàun6/10
La première prestation de Dja-mel Mesbah sous ses nouvellescouleurs a été saluée par l’ensem-ble des observateurs et journalistesitaliens. Ils ont, à l’unanimité, as-suré que ce n’est pas pour rien siles journaux spécialisés italiensont attribué un 6/10 amplementmérité à Mesbah. Une note à lahauteur du déenseur :
«L’ancien Rossoneri asorti une partie hon-nête contre ses ancienscamarades. Il a tenubon»,
peut-on liredans la rubrique spor-tive d’un journal localréservée au club par-mesan.
IlconfirmesabonneCAN
Mis en conancepar l’entraîneur natio-nal, Vahid Halilhodzic,qui l’avait titularisé dèsla première rencontredes Verts ace à la Tu-nisie, l’ex-déenseur la-téral de Lecce et duMilan AC, DjamelMesbah, a réalisé uneCAN remarquablemême s’il y a lieu denoter quelques er-reurs indivi-duelles sansconséquences.Mesbah, qui apris part auxdix dernièresminutes dumatch desamedi dernier contreGenoa, a été recon-duit par Donadoni, ce vendredi. LAlgérien,qui n’a pas déçu ace àson ex-équipe, vientconrmer sa bonneCoupe d’Arique.
 Moumen A.
Belfodilsurlebanc,unchoixcontroversé
C’est aujourd’huique le sélection-neur national,Vahid Halilhodzicefectuera son re-tour au pays. L’en-traîneur national aquitté Alger au len-demain du retourde la sélection na-tionale d’Ariquedu Sud où elle avaitpris part à la 29eédition de laCoupe d’Ariquedes nations. Halil-hodzic est restéchez lui en Francependant dix jours,le temps de bien sereposer après leparcours marathonavec les Verts. Parla suite, le sélectionneur nationalavait entamé une tournée en Eu-rope, précisément en Italie et enEspagne.
Raouraouaestrentréhier
Pour sa part, le président de laFédération algérienne de ootball,Mohamed Raouraoua, a ait sonretour hier à Alger en provenancede Paris, où il aurait passé une journée. Après la nale de la CAN2013, le président de la FAF s’estenvolé directement vers Zurich enSuisse pour prendre part à la réu-nion du comité exécuti.
Lete-têteauralieuà Alger
Avec le retour des deuxhommes, à savoir Raouraoua etHalilhodzic, le tête-à-tête aura belet bien lieu. Il devrait avoir lieuaujourd’hui, ou au plus tard de-main, selon une source autoriséeauprès de la Fédération algériennede ootball. Par ailleurs, on ne saitpas encore si les deux hommes sesont rencontrés en France ou non,du ait que le retour d’Halilhodzicd’Espagne a coïncidé avec le pas-sage du président Raouraoua àParis.
LesélectionneurremettraunrapportauprésidentsurlestouresenItalieetenEspagne
Au cours de ce tête-à-tête entreRaouraoua et Halilhodzic, ce der-nier remettra un rapport au prési-dent de la FAF sur les deuxtournées efectuées en Italie et enEspagne. En Italie, Vahid Halil-hodzic s’est entretenu toutd’abord avec Ishak Belodil,attaquant du FC Parme, àpropos de sa présence aumatch du Bénin. Par la suite,Halilhodzic s’est entretenuavec le milieu de terrain duFC Bologne, Saphir Taïder.Après, le sélectionneur natio-nal s’est rendu en Espagne,précisément à Granada où ilaurait eu une discussion avecYacine Brahimi, milieu deterrain de l’équipe locale, quia ait le choix de jouer pourl’équipe algérienne. Mais, au-cune inormation n’a ltré surle tête-à-tête entre les deuxhommes. Autrement dit, Ha-lilhodzic mettra le présidentau courant de tout ce quis’est passé.
Lesujetdel’adjointseraabordé
S’il y a bien unequestion qui revientsur toutes les lèvres,mais qui demeuresans la moindre ré-ponse, c’est l’identitéde l’entraîneur adjointqui secondera Vahid Ha-lilhodzic et qui sera sélec-tionneur de l’EN A’. En efet,beaucoup de noms ont été évo-qués mais jusqu’à présent, aucunedécision n’a été prise. Raouraouaet Halilhodzic vont se concerteravant de aire leur choix. Unechose est sûre, ce sera un local.
Unpointdepresseseratenuprochainement
Comme nous l’avions indiqué,Vahid Halilhodzic devrait tenir unpoint de presse dans les jours à venir. Halilhodzic annoncera demanière ocielle la venue de nou- veaux joueurs comme Belodil,Brahimi et Taïder. Ce sera aussil’occasion de conrmer son main-tien à la tête de l’EN.
H. R.
La mise sur le banc d’Ishak Belodil, vendredi soir à Milan, n’a pas étésans susciter la polémique à Parme. Les spécialistes de la Serie A n’ontpas trop compris ce choix surprenant du coach parmesan, Roberto Do-nadoni, qui a prééré introniser, d’entrée de jeu, Amauri. Ainsi, titulaire jusque-là, le néo-international algérien de Parme AC a été relégué auposte de remplaçant contre le Milan AC. C’est son concurrent dans cesystème à une seule pointe devant, Amauri, qui avait commencé la par-tie. Belodil a été incorporé à la 71’. Une option critiquée par la presselocale qui s’est posé des questions sur les raisons de cette non titularisa-tion du joueur ormé à Lyon
Ilafaillimarquerd’unetalonnadeàlaMadjer
Lentrée en jeu d’Ishak Belodil a eu l’efet de aire bouger la déensemilanaise jusqu’ici pas trop embêtée. Belodil s’est même procuré unebelle occasion de but à quelques minutes de la n de la rencontre. Au-teur d’un joli travail individuel, l’Algérien, qui était à la nition de l’ac-tion qu’il a lui-même enclenchée, a ailli aire mouche. Sa belletalonnade à la Madjer, a été détournée in-extremis par le gardien deMilan, Abiatti.
Donadoni(Ent.Parme):«LaprochainefoisjetireraiausortpourchoisirentreBelfodiletAmauri
En n de rencontre, Roberto Donadoni, l’entraîneur de Parme AC, aété invité, lors de la conérence de presse d’après-match, à s’expliquer sursa décision de se passer des services de l’international algérien deParme, Ishak Belodil, pour ce match perdu àMilan, deux buts à un. L’ancien atta-quant milanais, aujourd’hui entraî-neur de Parme, s’est contenté dedire :
«J’ai mis Belodil sur lebanc, et après ? C’est un choix.D’ailleurs, même si j’avaisopté pour Belodil, j’auraiseu à répondre à la questioninverse». «La prochaine ois, je procéderai à un ti-rage au sort pour désigner le titulaire entre Belodil et  Amauri
(rires)» a-t-il an-noncé pour ironiser, sans,bien entendu, donner lesraisons sûrement techniquesqui l’ont poussé à mettre Bel-odil sur le banc de touche.
 MoumenA.
PremièreréussiedeMesbahavecParme
HalilhodzicderetouràAlgeraujourdhui
LefuturBFcommenceàprendreforme
 Alors que l’assemblée générale élective de la Fé-dération algérienne de football est prévue pour le 7mars, beaucoup se posent la question sur la composantedu futur bureau fédéral jusqu’en 2017. En effet, MohamedRaouraoua, qui sera candidat à sa propre succession, asollicité et fait confiance aux gens avec lesquels il a déjàtravaillé. Une source bien informée nous a révélé l’identitéde cinq personnes, à savoir Walid Sadi, Djahid Zefzef, Ben-hamza, Bendaoud et l’ex-joueur de l’USM Annaba desannées 1970, Ali Attoui. Par ailleurs, l’on s’interroge surl’éventuelle présence de Ali Fergani dans la nouvellecomposante du BF, après que ce dernier a sou-tenu la candidature de Raouraoua, malgré sadémission du BF, dont le mandat prendfin ces jours-ci.
 
Beaucoup de personnes ne ces-sent de réclamer votre retour ensélection, et ce, même à traversles diférents orums…
C’est une reconnaissance qui meait vraiment plaisir, et le ait d’avoirla conance des supporters m’inciteà redoubler d’eforts. Personnelle-ment, je suis toujours prêt à reveniren sélection, et c’est le rêve dechaque joueur. D’ailleurs, je me suistoujours préparé pour que je puisse jouir de tous mes moyens. Si on meait de nouveau appel, je serai réjouide retrouver l’EN qui m’a tant man-qué.
Vous avez rejoint le MCA pourretrouver la sélection, ce quin’est pas le cas…
Le Mouloudia est un grand club,et c’est un honneur pour moi deporter ses couleurs. Maintenant, si je n’ai pas retrouvé l’EN, c’est unequestion de destin seulement. Uneois de plus, je dirais que jesuis toujours prêt à re- jouer en sélection. Toute-ois, je n’ai jamaisregretté mon choixde jouer au Moulou-dia, et je me sensdans ma seconde a-mille. Ainsi, un joueur de renom n’apas à s’inquiéter, carses qualités plaident pour lui.
Auriez-vous souhaité participerà la CAN ?
Il n’y a aucun joueur qui n’aime-rait pas prendre part à la CAN pourdéendre les couleurs se son pays. Jene vous cache pas que je voulaisprendre part à ce grand tournoi,mais il y a des choix qui ont été aitset qu’il aut respecter. C’est à moi desaisir une autre chance si elle seprésente cette ois-ci.
En votre qualité d’ancien joueurde la sélection nationale, com-ment avez-vous suivi la CAN ?
C’est vraiment dommage quel’EN soit éliminée au premier tourde ce tournoi, car on a de la qualitédans cette équipe, mais je pense quele manque d’expérience nous a dé-avorisés, et c’est peut-être ça qui aait la diférence. Touteois, les joueurs ont gagné en expériencedans cette CAN, et cela en est unebonne chose, car il ne aut pas voirseulement l’élimination de l’EN aupremier tour. Tout de même, il y ade bonnes choses que nous avonsdécouvertes, à savoir la qualité de jeu de l’équipe et l’expérience des joueurs à travers leur participation.Globalement, la CAN est bénéquepour le groupe, et nous allons ré-colter les ruits de ce travail à l’ave-nir.
Vous auriez pu encadrer ces jeunes par votre expérience si vous étiez présent à la CAN…
En toute modestie, j’aurai pumettre mon expérience aricaine auservice des jeunes, en leur prodi-guant les conseils nécessaires.Croyez-moi, il y a une grande difé-renceentre un joueur habi-tué à joueren Ariquesous une trèsorte chaleur et un taux d’hu-midité assez élevé avec un autreramené d’Europe, d’Espagneou de France. Si vous avezl’habitude de jouer sousles 10°, celadifère carré-ment lorsque vous êtessous les 40°ou plus. Cesont des pa-ramètres qu’on ne peuten aucun cas négliger.
A l’exception des condi-tions climatiques et de l’expé-rience, qu’est-ce qui a manqué àcette équipe ?
Sans aucune exagération, la dé-termination et la rage de vaincreont ait déaut à l’EN. Lorsque vous jouez en sélection, il aut que voussoyez prêts à donner tout ce que vous avez dans le ventre. Quand vous voyez des joueurs commeHalliche ou Bez-zaz dans cetteCAN, vousconstatez qu’ilsont cette rage de vaincre, et leurprésence en sé-lection permet à l’EN d’être respec-tée par les autres équipes.
Vous évoquez l’expérience, alorsqu’il y a pas moins de cinq joueurs qui ont pris part à laCoupe du monde. Ne pensez- vous pas qu’on exagère lorsqu’onévoque ce paramètre pour justi-er l’échec ?
Les joueurs dont vous parlez ont joué une Coupe du monde et nonune Coupe d’Arique. Même si cetteCAN s’est jouée en Arique du Sud,comme c’était d’ailleurs le cas pourla Coupe du monde, il ne aut pasoublier qu’elle s’est déroulée en étéet pas en hiver. Lorsque nous avons joué, par exemple, ace au Malawien 2010 sous un soleil de plomb,on ne pouvait même pas respirer,et il allait gérer cette situation,c’est de cette expérience que jeparle.
En toute ranchise, est-ce que vous vous attendiez à cetteélimination prématurée del’EN, au bout de deux matchesseulement ?
Sincè-rementnon, caravec laqualité des joueurs, del’entraîneur et de l’enca-drement technique del’EN, personne ne s’atten-dait à cette élimination.
Lors de cette CAN, lasélection nationale a en-caissé cinq buts en troismatches disputés, et toutle monde a endossé laresponsabilité à Mbolhi.Est-il l’unique responsa-ble de cette débâcle ?
Je ne suis pashabilité à parlerde Mbolhi, il y aun staf techniquecapable de le juger et évaluerses prestations.
Mais en tantqu’ancien portierde la sélection, vouspouvez donner votre avis…
Une ois de plus, je ne peuxparler de Mbolhi. Ainsi, lorsque j’ai encaissé trois buts à la der-nière CAN, tout le monde m’apris pour cible, mais quand onencaisse cinq buts, personnen’en parle, et je n’en dirai pasplus.
Si on vous era appel, êtes- vous prêt à jouer ace auBénin ?
Si Hallilhodzic me era appel, jesuis toujours disponible à jouer aceau Bénin et c’est un devoir de ré-pondre à l’appel de l’EN.
Avez-vous des ofres de l’étran-ger ?
Jusqu'à présent, je n’aiaucun contact, et je meconcentre sur montravail avec le Mou-loudia.
Kamel M.
«Laragedevaincreamanquéàl’ENenCouped’Afrique»
«J’auraispumettremonexpérienceauservicedugroupe»«DesjoueurscommeHallicheetBezzazpouvaientredonnerlerespectàl’EN»
Chaouchiveutprofiter
delaméformedeMbolhi
«Prêt à jouer face au Béninsi Halihodzic me fera appel»
FouziChaouchiretrouverat-ilunjourlasélectionnationale?Certainsvousdirontqueceluiquiestconsicommel’undesartisansdelaqualificationdel’AlgérieauMondial2010lorsdufameuxmatchd’appuifaceàl’Egypteméritedeporterànouveaulemaillotdel’équipenationale.Sesperformancesenclub,leMCAenl’occurrence,plaidentlargementensafaveur.D’autres,parcontre,nepartagentpascetavis.PoureuxMbolhirestelenuro1etletemramentcoriquedel’enfantdeBordjMenaïlneseraitpasutileàlalection,bienaucontraire.Leconcer,lui,nesemblepasperdreespoir.
LeGFCAAjaccioachutédenouveauàlamaison
Une déaite de plusqui vient précipiter ledépart du coach ajac-cien, Jean-Michel Ca- valli. D’autre part,Raïs Ouaheb Mbolhi,qui a été engagé cethiver par le clubCorse, ne rassureplus. Ce ne sont pasles sept buts concédésen trois matchs qui vont nous contredire.Après avoir encaissédeux buts contre Lenspuis deux autres aceà Dijon, Mbolhi apris trois buts avant-hiercontre Nîmes. Apparem-ment Raïs paye cher sesnombreux mois passéssans jouer.
Laconcurrencedanslesbutsdel’ENrelancée
Jusque-là considérécomme le numéro un del’équipe nationale, le gar-dien de but de GazalécAjaccio, Raïs OuahebMbolhi, risque de perdrece statut de titulaire indis-cutable en sélection. Au rythme desbuts qu’il encaisse pratiquement àchacune de ses sorties, il est ort àparier que cela nira par aire douterle sélectionneur national, déjà pastrop convaincu du niveau de Mbolhilors de la dernière CAN 2013. Unechose est sûre, tous ces buts pris enchampionnat de Ligue 2 rançaise nesont pas pour rassurer le portier in-ternational algérien, à quelques jours du prochain rendez vous desVerts ace au Bénin, comptant pourle match aller des éliminatoires de laCoupe du Monde 2014.
 Moumen A.
7butsen3matchs,
Mbolhi,nerassureplus
 Yahia-Chérifderetour,IstresbattuparAuxerre
LeFCIstresOuest-Provenceaconcédéun reversàla maison vendredi contre Auxerre. Une déaite qui vient compromettre les chances d'accession en Ligue1 des Istriens. De retour de blessure à la cuisse, Sid-Ali Yahia-Chéri a commencé le match comme titu-laire. C’est le cas aussi de son compatriote algérien,Nassim Akrour. Si Akrour est allé au bout de cematch,Yahia-Chéri,quantàlui,aétéremplaaprès70 minutes de jeu.
Passeuretbuteurdécisif,Nouriretrouvesonefficacité
Le duel entre Algériens qui a opposé le gardien debut du GFCA Ajaccio, Raïs Ouaheb Mbolhi, à l'atta-quant du FC Nîmes, Ryad Nouri, s'est terminé surune victoire du dernier nommé. Les Crocodiles sont allés s'imposer troisbuts à deux en Corse. Nouri, qui est arrivé à Nîmes cet hiver sous ormede prêt en provenance du Havre, a retrouvé son ecacité puisque c’est luiqui a marqué le troisième but victorieux des Nîmois.
 M. A.
0
3
N° 2198 Diamnche 17 évrier 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
mek66 liked this
nassim_2000 liked this
tournesol91 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->