Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Savoirs et compétences Rapport final 260412

Savoirs et compétences Rapport final 260412

Ratings: (0)|Views: 26|Likes:
Published by ddufourt
Par arrêté en date du 16 Juin 2011, le professeur André Tiran, Président de l'Université Lyon 2, a bien voulu me confier une mission de réflexion sur les points suivants :
- Constitution d'une bibliothèque numérique sur les rubriques suivantes : des plateformes pédagogiques au portefeuille numérique d’expériences et de compétences, la construction de l’espace européen d’enseignement supérieur et de recherche, la politique de formation tout au long do la vie, les référentiels dans 1’enseignement supérieur en Europe, et aux USA, les portefeuilles numériques
de développement personnel et les fonctionnalités du Web 2.0, l’évolution comparée Europe –USA en matière de E-learning
- Elaboration d’un argumentaire (à destination des étudiants principalement) situant les fonctionnalités du Web 2.0 et des nouveaux outils (serious games, clouding etc..) au regard de changements en cours dans la production et transmission des connaissances,
- Constitution de référentiels pour les enseignements de licence : méthodologie.de Tuning. modalités d’élaboration des General Education Requirements des Universités américaines,
- Introduction du portefeuille numérique : le portefeuille de développement personnel et le portefeuille des acquis de formation
Le rapport présenté ci-après tente de répondre à ce cahier des charges.
Par arrêté en date du 16 Juin 2011, le professeur André Tiran, Président de l'Université Lyon 2, a bien voulu me confier une mission de réflexion sur les points suivants :
- Constitution d'une bibliothèque numérique sur les rubriques suivantes : des plateformes pédagogiques au portefeuille numérique d’expériences et de compétences, la construction de l’espace européen d’enseignement supérieur et de recherche, la politique de formation tout au long do la vie, les référentiels dans 1’enseignement supérieur en Europe, et aux USA, les portefeuilles numériques
de développement personnel et les fonctionnalités du Web 2.0, l’évolution comparée Europe –USA en matière de E-learning
- Elaboration d’un argumentaire (à destination des étudiants principalement) situant les fonctionnalités du Web 2.0 et des nouveaux outils (serious games, clouding etc..) au regard de changements en cours dans la production et transmission des connaissances,
- Constitution de référentiels pour les enseignements de licence : méthodologie.de Tuning. modalités d’élaboration des General Education Requirements des Universités américaines,
- Introduction du portefeuille numérique : le portefeuille de développement personnel et le portefeuille des acquis de formation
Le rapport présenté ci-après tente de répondre à ce cahier des charges.

More info:

Published by: ddufourt on Feb 17, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/04/2013

pdf

text

original

 
Savoirs et compétences.
De l’Université au mondeprofessionnel
Rapport au Professeur André TiranPrésidentde l’Université Lumière- Lyon2
Daniel DufourtProfesseur des UniversitésMars 2012
 
2
 Avant Propos
Par arrêté en date du 16 Juin2011, le professeur André Tiran, Président del'UniversitéLyon 2, a bien voulu me confier une mission de réflexion sur les pointssuivants:
- Constitution d'une bibliothèque numérique sur les rubriques suivantes: des plateformespédagogiques au portefeuille numérique d’expériences et de compétences, la construction de l’espaceeuropéen d’enseignement supérieur et de recherche, la politique de formation tout au long do la vie,les référentiels dans 1’enseignement supérieur en Europe, et aux USA, les portefeuilles numériquesde développement personnel et les fonctionnel tés du Web 2.0, l’évolution comparée Europe–USA enmatière de E-learning- Elaboration d’un argumentaire (à destination des étudiants principalement) situant lesfonctionnalités du Web 2.0 et des nouveaux outils (serious games, clouding etc..) au regard dechangements en cours dans la production et transmission des connaissances,- Consti
t
ution de référentiels pour les enseignements de licence : méthodologie
.
de Tuning. modalitésd’élaboration des General Education Requirements des Universités américaines,- Introduction du portefeuille numérique: le portefeuille de développement personnel et le portefeuilledes acquis de formation
Le rapport présenté ci-après tente de répondre à ce cahier des charges dans unemarcheen trois temps. Il s'agit d'abord de s'interroger sur les finalités de la relation pédagogique, son
identité essentielle afin de disposer d’une problématique
philosophiquement fondée, avant de passerà l'examen des procédures de certification quicouronnent et valident les formations universitaires. Ils'agit ensuite de s'interroger sur ledevenir des missions de l'Université dans un contexte marqué à lafois par l'anement de la socnumérique et de nouveaux rapports ausavoir conduisant àreconnaître un rôle actif auxapprenants, et par les préoccupations fondamentales prises encharge par la politiqueeuropéenne de formation tout au long de la vie.Il s'agit, enfin, de rendre compte des modalités qui permettent d'élaborer des profils deformation et d'évaluer les acquis d'apprentissage en tenant compte des exigences scientifiques et desattentes sociales.Puisse l'ensemble des parties prenantes au complexe et passionnant travail de formationconsidéré dans toutes ses dimensions, y compris les plus routinières, tirer parti des réflexions qui sontainsi livrées à leur examen.
Lyon, le 26 mars 2012
Daniel DufourtProfesseur honoraire de sciences économiques
 
3
INTRODUCTION
Depuis le début des années 2000, l’exigence de professionnalisation des formationsfait une entrée en force dans les Universités. Comme l’expression précédente le laisse entendre, ils’agit moins d’adapter le contenu des formations à des référentiels de métiers, ou d’emplois-typesaujourd’hui disponiblessur le marché du travail, que de reconfigurer les savoirs et leursmodalités de transmission dans une logique facilitatrice de l’acquisition de compétencessusceptibles d’être mobilisées de manière appropriée, ultérieurement dans la vie active, dans dessituations professionnelles diverses voire inédites.Plusieurs considérations éclairent les enjeux et la portée de ces changementsquibouleversent la vision traditionnelle du rôle de l’enseignement supérieur et de ses missions. Nousnous bornerons à titre liminaire à rappeler des problématiques emblématiques portant sur troisniveaux décisifs de la relation entre Université et monde professionnel.Enfin, nous rappelleronsà quel point en dépit des représentations erronées qui circulent, l’insertion professionnelle desdiplômés de l’Université reste bonne (selon la note de novembre 2011 de la DGESIP).
1- Qu’est-ce que la professionnalisation des Universités?
a) Une tendance de longue périodeInitiée dès le début des années soixante avec la création desInstitutsuniversitaires de technologie, poursuivie dans les années 70 avec la création des DESS en 1974,cellede l’université technologique de Compiègne et la mise en place des licences LEA etmaîtrises MIAGE, cette tendance s’amplifie dans les années 1980, après l’adoption de la loi du 26 janvier 1984qui réaffirme la contributionde l’enseignement supérieur “à la réalisation d'unepolitiquede l'emploi prenant en compte les besoins actuelset leur évolution prévisible” etprescrit uneorganisationdes enseignementssurieursen liaisonavec les milieuxprofessionnels:ainsi
«leurs représentants participent à la définition des programmes dans les instancescompétentes ; les
praticiens contribuent aux enseignements ; desstages peuvent être aménagés dansles entreprises...». Puis,dans la foulée de la création des DEUST en 1984 et DRT en 1985 seront

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->