Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1595_Binder1

1595_Binder1

Ratings: (0)|Views: 689 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Feb 19, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/07/2013

pdf

text

original

 
MeRCReDi 20 féVRieR 2013
   A   n   e   p  :   l     B  u   t    u  r   d  u   2   0  -   0   2  -   2   0   1   3
 Abdkadr Ghzza ac
«u s sab, ’acra -mêm»
«Avc taïdr, ’Agr ra c aar»
Les Kabyles
Belkalem jette un pavédans la mare
Maïza en colère
Sandjak 
«i sà r rscrms dcss»
Nouzaret, c’estdu pipeau !
MCA
«prs aMda m’a cac»
QuotiDien nAtionAl SpoRtif n° 2201 pRix 20 DA
2-22-22-22-22-22-2
attendent l’USMA 
«A a JSK,cras  r mvr sr bac»
 Amrouche
«J ’a jamas rs RDV avc »
1-01-01-01-01-01-0
 jours après, l’Entente
tombe à Bologhine
Courbis
«
Maa,  a bar a JSK»
94
«Mon frère Rachid sait pourquel pays il va jouer»
 
N° 2201 Mercredi 20 février 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
 AGO de la LFP :
Le mandat de Kerbadjprolongé d’une année
Kerbadj
«J’estime quemon bilan est positif»
Dans une brève déclaration faite à la presse à l’issuede l’AGOP de la LFP, le président Kerbadj est revenu surson bilan à la tête de la ligue durant la saison dernière :
«J’estime que mon bilan est positif, notamment sur le plan de l’organisation. Les membres de l’AG ont ap- prouvé à l’unanimité les bilans moral et financier.» 
Et depoursuivre :
«En ce qui concerne le problème financier dont souffre tous les clubs, il faut savoir que la ligue dé- fend toujours l’intérêt des clubs. D’ailleurs, je me suis réuni à maintes reprises avec le ministre pour essayer de trouver des solutions à ce problème. J’étais prési- dent d’un club et je sais la pression et les problèmes dont souffre un président. Les présidents de club doi- vent savoir que la Ligue ne ménage aucun effort pour les aider.» 
«Il n’y a jamais eu de deux poidsdeux mesures au sein de la LFP»
Le président de la LFP a tenu à insister sur un pointen expliquant que la LFP ne fait jamais dans le deuxpoids deux mesures :
«Il faut savoir que la LFP ne fait  jamais dans le deux poids deux mesures. Nous traitons tous les clubs sur un pied d’égalité que ce soit la JSK,l’ESS ou le CRT. La Ligue défend l’intérêt de toutes les équipes.» 
«Serrar ne peut passe porter candidat»
Le président de la LFP, Kerbadj, a répondu à l’ancienprésident de l’ESS, Serrar, qui avait émis le vœu de seporter candidat à sa succession. Le premier responsablede la Ligue professionnelle de football n’est pas allé partrente-six chemins pour répondre à Serrar en déclarant:
«La réglementation est claire : il faut être membre d’une Ligue ou responsable d’un club pour être candidat à la présidence de la LFP. A ma connaissance, il (Serrar,ndlr) ne remplit pas ces deux conditions. Donc, il n’a pas le droit de se porter candidat à la présidence de la LFP.» 
Medouar : «Il n’y pasde confiance entre leMJS et les clubs»
Dans son intervention pendant l’AGOde la LFP, Medouar a dressé un tableaunoir de la situation actuelle de notrefootball :
«Il n’existe pas de confiance entre le MJS et les clubs. On se de- mande pourquoi l’accompagnement de l’Etat pour les clubs tarde à se concréti- ser sur le terrain. Il faut trouver des so- lutions pour aider nos clubs à surpasser ces obstacles. La situation est grave, et au train où vont les choses, tous les clubs risquent de se retrouver dans une situation de faillite.» 
 Yahla : «Leprofessionnalisme telqu’il est conçu cheznous est un échec»
Pour l’ancien président du WAT, Yahla, le professionnalisme tel qu’il estprôné est un échec.
«Le professionna- lisme tel qu’il est conçu chez nous est un échec. Il faut savoir que les prési- dents de club font des efforts énormes pour subvenir aux besoins de leurs clubs. Et au lieu de les critiquer, il fau- dra alors les aider»,
dira l’ancienhomme fort du WAT et d’ajouter :
«La ligue doit prendre en charge les de- mandes des clubs et les défendre au niveau du MJS. La situation ne peut plus continuer. Il faut aider les clubs.» 
Lahlou : «On attendtoujours la subventiondu MJS»
Le président de l’O Médéa a mis l’accentsur la situation financière des clubs en s’inter-rogeant sur les raison du retard du renfloue-ment des caisses des clubs par la subventiondu MJS.
«On attend toujours la subvention du MJS. On ne comprend pas ce retard surtout qu’on nous a promis de nous aider sur le plan financier. Il faut savoir que les clubs souffrent financièrement. On vous demande, Monsieur Kerbadj, de nous défendre et d’être de notre côté»,
ajoutera le premier responsable del’OM et de poursuivre :
«Pour ce qui est des 20 % des rentrées du stade, nous avions dis- cuté avec le président de la FAF qui nous a promis de les céder aux clubs.» 
Nezar : «La Ligue doitdéfendre les clubs»
Dans son intervention devant les membresd’AG, le président du CA Batna, Nezar, a de-mandé au président de la LFP de défendre lesintérêts des clubs professionnels :
«La Ligue doit défendre l’intérêt des clubs. Il faut savoir que nous vivons des situations très difficiles et c’est nous les présidents de club qui faisons face à tous ces problèmes. Nous avons eu le courage de prendre en main ces clubs dans les moments difficiles. Si la situation persiste,tous les clubs seront en situation de faillite.Comment voulez-vous produire des joueurs dans de telles situations ? Il faut aider les clubs et essayer de trouver des solutions qui leur permettront de bien fonctionner.» 
Riad O.
La commission de candidatures de la FAF installée
Les membres de l’AG de la LFP ont élu hier, lors de l’assemblée générale dela Ligue professionnelle de football, la commission de candidatures pour laprésidence de la FAF. Cette commission est composée de quatre personnes :Lahlou (OM), Laïfaoui (ASK), Arab (ESS) et Ferssado (CSC).
C’est hier que s’est déroulée l’as-semblée générale ordinaire de laLigue professionnelle de football à lasalle de l’hôtel Méridien. Cette AGO adébuté avec une heure de retard.Prévue à 14h, cette assemblée acommencé à 15h. Sur les 40 mem-bres qui composent l’AG de la LFP, 27d’entres y ont assisté. Le quorum at-teint, le président de la LFP, Kerbadj,a ouvert la séance en composant lesmembres du bureau de cette ses-sion. Trois membres, en l’occurrenceLaïfaoui (ASK), Abdelilah (MCO) etGuelil (vice-président de la LFP), ontconstitué ce bureau. Le président dela LFP a laissé à son adjoint, FouziGuelil, le soin de présenter aux mem-bres d’AG le rapport de gestion de laLFP durant l’année 2012 Le vice-pré-sident de la LFP leur a même pré-senté les statistiques concernant leschampionnats des Ligues 1 et 2 :
«Nous avions octroyé 791 licences pour les équipes des deux catégories senior et U21 pour la Ligue 1 ainsi que 375 licences pour les équipes du championnat de Ligue 2. Vingt-cinq licences ont été délivrées pour les  joueurs étrangers. Il faut savoir que ces derniers n’ont eu que 30 % de temps du jeu la saison précédente.Quatre d’entre eux n’ont pas joué le moindre match. Deux n’ont eu que 10 % de temps de jeu tout au long de la saison sportive précédente. De ce fait, je me demande s’il est utile de faire appel aux joueurs étran- gers.» 
Le vice-président de la LFPajoutera :
«Pour ce qui est de la moyenne d’âge des joueurs, il faut savoir que l’effectif le plus jeune du championnat de la Ligue 1 est celui de l’USMH avec une moyenne d’âge de 24 ans. L’équipe la plus vieillis- sante est celle du CSC avec une moyenne d’âge de 29 ans. En Ligue 2, l’effectif le plus jeune est celui du NAHD avec une moyenne d’âge de 23 ans, alors que le MOC est la for- mation qui possède l’effectif le plus âgé du championnat avec une moyenne d’âge de 28 ans.» 
Il évo-qué a par la suite le bilan financieren expliquant que les recettes de laLFP en 2012 ont atteint les 452 mil-lions de dinars, alors que les dé-penses ont été estimées à 397millions de dinars. Le bilan moral etfinancier a été adopté à l’unanimitépar les membres de l’AG Autre pointévoqué lors de cette AGO, la prolon-gation d’une année supplémentairedu mandat des actuels membres dela LFP. Ces derniers ont adopté unerésolution pour mettre en conformitéle mandat des membres de la LFP àcelui du cycle olympique. Ainsi, lemandat de Kerbadj à la tête de laLFP a été prolongé d’une année sup-plémentaire, soit jusqu’en 2016. Plu-sieurs responsables de club sontintervenus lors de cette AGO pourévoquer les problèmes que vivent auquotidien les clubs des deux divi-sions.
Riad O.
Boudebouz dans
l’équipe type dela 25e journée
L’
excellente prestation deRyad Boudebouz di-manche soir face auPSG n’est pas passéeinaperçue. En effet, letrès célèbre journal L’Equipe, qui a at-tribué au lendemain du match la notede 8/10 au milieu de terrain algérien,l’a retenu hier dans l’équipe type de la25e journée de Ligue 1, en compagniede deux autres de ses coéquipiers.Une belle récompense pour Ryad, qui va sans doute lui booster le moral enperspective des échéances à venir quece soit avec son club de Sochauxqu’avec la sélection nationale.
Face au PSG, il a joué son150e match en L1
Bien qu’il ait fêté hier ses 23 ansseulement, Ryad Boudebouz demeureun joueur assez expérimenté de laLigue 1 française. En effet, le numéro10 montbéliard a disputé face au PSGdimanche dernier son 150e match enL1 sous les couleurs sochaliennes. Le joueur en est à 21 buts inscrits et à 22passes décisives délivrées lors de ses150 matchs.
Eric Hély (coach deSochaux) : «Ryad ne m’a jamais dit qu’il voulaitpartir»
Eric Hély, l’entraîneur sochalien,s’est exprimé sur RMC au sujet des joueurs qui voudraient quitter le clubà la n de la saison et notammentRyad Boudebouz. Pour lui, il n’y aaucun problème de ce côté-là.
«Ryad n’est jamais venu me voir pour me dire je veux partir. Moi, je travaille, leurshistoires de transferts, ils voient avecles dirigeants. Moi, j’aime leur menta-lité»
, a-t-il déclaré.
S. F.
 Yebda se blesseet quitte l’entraînement
Hassan Yebda, l’international algériende Granada CF, n’est pas allé au termede la séance d’entraînement d’hiermatin, puisqu’il s’est blessé, rappor-tent certains médias locaux, aupied, lors d’un match d’applica-tion. Par mesure de précaution,le joueur a donc quitté l’en-traînement pour suivre dessoins chez le staff médical.Cette blessure ne de-meure pas grave et nedevrait pas le priver duprochain match faceau Celta Vigo, bienque le coach Alca-raz ne comptepas énormé-ment sur lui.
 Al-Jaïsh s’inclineface à Al-Khor, en l’absencede Ziani
Le club d’Al-Khor astoppé, hier, la belle séried’Al-Jaïsh qui restait sur qua-tre victoires consécutives, ens’imposant sur le score dedeux buts à zéro. L’absencede Karim Ziani, suspendupour ce match, a, semble-t-il, beaucoup pesé. Cette dé-faite éloigne davantageAl-Jaïsh du titre.
Madjid a concédé un penalty
Lakhouiya etBougherraaccrochés
Pour le compte de la17e journée du cham-pionnat qatari, la forma-tion de Lakhouiya a étéforcée, hier, au partage despoints avec l’équipe d’Al-Gha-rafa (1-1). Bougherra, titu-laire et capitaine, a disputél’intégralité de la partie. Il aconcédé un penalty assez liti-gieux à la 29’, que l’adversairea su bien transformer. C’est le3e match de suite sans vic-toire pour Lakhouiya, qui reste tout de même à la2e place.
Taïder
«L’intérêt de laJuventus me fait plaisir»
Le très convoité en sélectionnationale, Saphir Taïder, s’est ex-primé face à la presse, où il aparlé de sa saison avec Bologneet de l’intérêt de la Juventus deTurin à son égard.
«Je continue à m’entraîner trèsdur pour progresser et faire d’ex-cellents matches avec mon équipe. Ainsi, je suis les conseils de moncoach et de mes partenaires. Monambition est de m’améliorer et d’aider le club. L’intérêt de la Ju-ventus me fait plaisir, évidem-ment, mais je ne me prends pas la tête pour autant. Jesuis encore jeune et j’ai encore beaucoup à apprendre»
,a-t-il déclaré, sans pour autant évoquer son choix desélection.
Medjani et Monaco prennent lelarge
En s’imposant 0-2 avant-hier soir en clôture de la25e journée de Ligue 2 sur la pelouse de Dijon, undes prétendants pour la montée en L1, l’AS Monacoa frappé un grand coup, prenant du coup le large auclassement, avec désormais cinq points d’avance surson poursuivant immédiat, en l’occurrence le FCNantes. Carl Medjani, titulaire lors de cette rencon-tre, a disputé l’intégralité de la partie.
Le SportingLisbonne s’activepour Nabil Ghilas
Comme nous l’avions soulignédans notre édition d’hier, plu-sieurs représentants de clubs eu-ropéens étaient présentsdimanche soir dernier au stadeDom Afonso Henriques de Gui-maraes pour suivre la rencontreVitoria-Moreirense et superviserde près l’attaquant algérien, Nabil Ghilas. Des clubscomme l’Atlético Madrid, le Rayo Vallecano, WestBromwich, Montpellier, Marseille ou encore Ever-ton. Toutefois, le journal portugais A Bola, a rap-porté hier que le Sporting Lisbonne, l’autre grandclub du Portugal, est très intéressé par le prol dunatif de Marseille et s’active ces jours-ci pourconclure rapidement le transfert.Rappelons que Halilhodzic a envoyé un émissaireau Portugal, pour ce match justement pour suivre deprès la performance de Ghilas, qui, d’après les médiaslocaux, fut l’un des meilleurs éléments sur le terrain.
Khoukhi s’offre un tripléface à Al-Siliya
L’attaquant algérien de la formation qatarie d’Al-Arabi, Boualem Khoukhi, s’est brillamment illustré,hier, lors de la rencontre de championnat face àl’équipe d’Al-Siliya, en inscrivant un triplé, à la 7’, 56’et 64’. Un coup du chapeau qui permet à son équipede remporter la victoire (3-0) et de respirer quelquepeu au classement.
S. F.
 
Vous venez de faire votre retour à la compéti-tion officielle après une absence de près decinq mois due à votre grave blessure au genou.Vous devriez être soulagé et heureux…
Oui, je suis très content. J’attendais ce retouravec impatience. Dieu merci, je commence peu àpeu à retrouver mes sensations. Comme vousl’avez souligné, j’ai contracté une grave blessure,qui nécessitait en règle générale une indisponibi-lité de sept à huit mois, mais El hamdoulilah, avecle travail que j’ai effectué durant ma rééducation, j’ai pu revenir plus tôt que prévu.
Vous avez pris part à deux matchs de cham-pionnat et on vous a senti très à l’aise sur leterrain. Dites-nous comment vous sentez-vousphysiquement, à l’heure actuelle ?
Sincèrement, je me sens super bien sur le planphysique. J’ai joué le dernier match dans sa tota-lité et je n’ai pas ressenti énormément de fatigue.Après, il est clair qu’il me manque des matchesdans les jambes, mais ça viendra avec le temps.Mentalement, je suis bien, c’est le plus important.
Malheureusement pour vous, les résultats de votre club, Bari, ne sont pas à la hauteur, entémoigne, justement, son classement en SerieB (19
e
sur 22)…
Après le bon départ qu’on a fait, actuellement,on traverse une phase moins bien, et cela se réper-cute sur nos résultats. C’est juste un moment diffi-cile qu’on doit vite surmonter. On reste conantstout de même, car on se crée plusieurs occasions,mais malheureusement, la réussite nous fuit.
L’objectif du club sera certainement d’éviterla relégation, n’est-ce pas ?
Oui, c’est bien ça. On doit absolument gla-ner un maximum de points pour se tirer d’af-faire. Il n’y a pas encore le feu à la maison,mais on doit se ressaisir vite et réapprendre àgagner.
Le week-end dernier, vous avez rencontré votre ancienne équipe, celle qui vousa fait découvrir le championnatitalien, Crotone. C’était unmatch spécial pour vous, non ?
Plus que spécial. Cela m’a faiténormément plaisir de retrouverce club qui a une place dans moncœur. J’ai, à nouveau, revu desmembres du staff médical et le ca-pitaine de l’équipe avec qui j’ai joué.Crotone est un club qui me fait rap-peler beaucoup de bons souvenirs. C’estdans ce club que j’ai appris le football italienet je reconnais qu’on m’a beaucoup aidé, d’autantque je débarquais à peine au pays et je ne parlaispas la langue.
Passons à présent à l’Equipe nationale quis’est fait éliminer dès le 1
er
tour de la CAN.Quelle analyse faites-vous sur la participationalgérienne ?
D’un point de vue global, on peut dire que ça aété une CAN décevante pour l’Algérie. Mainte-nant, il faut reconnaître que l’EN a hérité d’ungroupe très difficile et sa tâche n’était pas du toutfacile. Il est clair qu’on aurait tous aimé que la sé-lection passe ce 1
er
tour et fasse une grosseCAN, d’autant qu’on gurait parmi les favoris.Mais bon, les choses ne se sont pas passéescomme on le souhaitait.
Les spécialistes ont noté le beau jeu pro-duit par l’Algérie durant cette CAN, ensoulignant, néanmoins, l’inefficacité de laligne offensive. Comment expliquez-vous justement cette difficulté qu’ont rencontréeles attaquants à marquer ?
Ce n’est pas à moi de donner une explication àça, mais je ne pense pas que ce soit un problèmed’attaquants seulement. Plusieurs joueurs pre-naient part à leur première CAN et manquaientd’expérience à ce niveau. N’oubliez pas que Vahidest en train de perfectionner un nouveau groupeet qu’il a besoin de temps pour atteindre ses ob- jectifs.
Etes-vous d’ac-cord avec ceux qui ont dit queVahid aurait dûemmener à cetteCAN plus de joueurs dexpé-rience ?
Avoir des joueursexpérimentés dansun groupe est unplus, surtout quandon joue en Afrique,mais ce n’est pastout, cependant. Cequi est fait est fait,désormais, et jepense que c’est unebonne expériencepour le grouped’avoir joué cetteCAN. Ça va permet-tre à certains jeunes joueurs d’acquérir del’expérience, en pré- vision des élimina-toires au prochainMondial.
Au terme de cetteCAN, Halilhodzic adéclaré que l’ENmanquait d’untueur devant.Ainsi, si vousétiez présentdans ce tournoi,auriez-vous puapporter un plus àla ligne offensive ?
Vous savez, Vahida très bien fait leschoses. Physique-ment, je n’étais pasprêt à jouer cetteCAN. J’étais encoreen rééducationlorsqu’il a fait sa liste,et sincèrement, je nepense pas que j’auraifait grand-chose si j’étais présent.Certes, je voulais jouer la CAN et j’étais déçu de ne pasavoir été présent enAfrique du Sud,mais ce n’est pas àcause des choix dusélectionneur, maisc’est surtout à causede cette blessure.
Si vous continuez àenchaîner les ren-contres avec Bari, vous serez sansdoute prêt pour la partie face auBénin, prévue pour le 26 marsprochain. Un appel à lancerau coach ?
Entre Vahid et moi, il nes’est jamais rien passé. Il a faitses choix de sélectionneur etmoi, en tant que joueur, je lesai respectés. Soyez cetain que jen’abandonnerai jamais la sélec-tion et je tiens toujours à y reve-nir. Après, comme je l’aitoujours dit, Vahid sait ques’il a besoin de moi, je ré-pondrai toujours présent.
Etes-vous en contactavec lui ?
Non, pas encore.
On évoque depuisquelques jours le ren-forcement prochainde l’EN par de nou- veaux éléments, àl’image des Belfo-dil, Brahimi etmême Saphir Taï-der. Ce dernier, jus-tement, qui évolueen Italie, le connais-sez-vous ?
Oui, je le connais.Il joue à Bologne etc’est un très bon joueur. Ça fait déjà pasmal d’années qu’ilévolue ici. Il a énor-mément progressé, etcomme Belfodil, ilréalise de grosmatchs en Serie A.Ces deux joueurs, justement, explo-sent en ce mo-ment, et ce ne seraque du bénéf’ pourl’EN.
Vous qui connaissez assez bien Saphir Taïder.Parlez-nous un peu de lui, de ses qualités ?
Il a d’énormes qualités. C’est un joueur qui va vite, et physiquement, il est très bon.Techniquement aussi, il esttrès à l’aise. En somme,c’est un très bon joueurqui peut apporterbeaucoup à la sélec-tion. La preuve, c’estqu’il évolue en SerieA et il est en trainde réaliser d’excel-lents matches avecson club.
Pour ce qui est de Bel-fodil, êtes-vous surpris deson éclosion cette saison enSerie A ?
Non, je ne suis pas surpris. Ishak est quelqu’unque je connais parfaitement bien. Il évoluait avecmon petit frère, quand il était plus jeune. Je croisqu’à Lyon, on ne lui a pas laissé assez de tempspour bien s’affirmer. Si on lui avait fait un peu plusconance, je pense qu’il aurait fait pareil, si ce n’estplus avec l’OL cette saison. C’est un jeune qui aénormément de talent. Il a beaucoup de qualités,que ce soit sur le plan technique ou physique, et jesuis content qu’il ait pu trouver un club où il s’épa-nouit parfaitement.
En parlant de votre petit frère Rachid, com-ment jugez-vous, jusque-là, sa saison avecl’Olympique Lyonnais ?
Déjà, je suis content pour lui, même si je saisqu’il lui faut encore du temps pour s’affirmer da- vantage. Je sais que ce nest pas facile de passer dela réserve à l’équipe professionnelle. C’est un autrechampionnat et d’autres ambitions. Toutefois, jedirais que le club, plus précisément le coach, RémiGarde, le gère très bien. Il le fait jouer régulière-ment, mais sait aussi le préserver quand il le faut.C’est bien, car ça lui permet de nepas brûler les étapes. En tout cas,à Lyon, c’est l’environnementidéal pour lui pour progresserdavantage.
Récemment, lors d’un pointde presse qu’il a animé, laquestion a été posée à votrefrère au sujet de son choix desélection, entre l’Algérie et laFrance. Et sa réponse fut évasive,en disant qu’il n’avait pas encore réé-chi à la question, puisque son objectif, àl’heure actuelle, est de s’affirmer à l’OL. Quelest votre commentaire ?
Je l’ai très souvent au téléphone et je peux vousdire que sa décision est claire à ce sujet. Voussavez, il est encore jeune et les choses sont sou- vent mal interprétées. Je vous le dis, c’est juste unequestion de temps et de stabilité. Il sait parfaite-ment pour quelle sélection il jouera, et quand lemoment sera arrivé, il se fera un grand plaisird’annoncer ouvertement et publiquement sa déci-sion.
Peut-on dire qu’il optera pour l’Algérie, maisqu’il a juste besoin de plus de temps, c’est biença ?
Je lui laisserai le soin d’annoncer lui-même sadécision. En tout cas, ce que je peux dire, c’estqu’il a juste besoin de temps, comme ce fut le casavec d’autres joueurs, avant lui. Tout lui vient d’uncoup. Il a donc besoin de se stabiliser d’abord.
Votre contrat avec Bari arrive à terme à la nde cette saison. Pensez-vous déjà à votre ave-nir ou pas encore ?
Non, mon contrat expire en juin 2014. Cela dit,pour l’heure, je ne pense pas encore à mon avenir.Ma préoccupation est d’enchaîner les matches etaborder avec un grand sérieux les prochaines ren-contres qui nous restent en championnat et aussiles échéances qui attendent l’EN. En n de saison, je discuterai avec mon agent et le directeur sportif du club la question de mon avenir.
On vous laisse conclure…
Je tiens à remercier les supporters algérienspour leur soutien et leurs encouragements auquotidien, notamment via mon Twitter personnel.Cela m’a donné la force de revenir vite sur les ter-rains, et Inch’Allah, je reviendrai pro-chainement en sélection pour leurapporter encore plus de bon-heur.
Entretien réalisé  par Saïd Fellak 
 Abdelkader Ghezzal annonce
 
 Après cinq mois d’absence, Abdelkader Ghezzal aretrouvé le 9 février dernier, à l’occasion du match dechampionnat face à Varese, la compétition officielleavec son club, Bari. Cette reprise tombe bien pour le joueur, lequel pourra aspirer à un retour en sélection,peut-être pour le match face au Bénin prévu le 26mars. Joint hier par téléphone, l’ancien joueur deLevante est revenu avec nous sur ce retour et a parléde la participation de la sélection à la CAN. Il a aussiévoqué d’autres sujets, dont celui du choix desélection de son petit frère Rachid, qui s’illustre enLigue 1 avec sa formation, l’Olympique Lyonnais.
«Mon frère Rachid a déjà pris sa décision,il a juste besoin de temps pour l’annoncer»
«Une fois qu’il serastable à Lyon, il se feraun plaisir d’annoncer sadécision»
«Tout lui vientd’un coup, il fautle comprendre»
«Ceque réaliseBelfodil enSerie A ne mesurprend pas.Lyon pourraitle regretter»«L’éliminationde l’EN à la CAN,ce n’est passeulement àcause desattaquants»«CetteCANservirad’expérienceà cegroupe»«Taïder estun très bon joueur quiapporteraénormémentà l’EN»«Halilhodzicfait du très bontravail et il fautle laissercontinuer»«Si Vahid abesoin de moiface au Bénin, je suis là»
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
3
N° 2201 Mercredi 20 février 2013

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->