Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
CAMPUS Mercredi 20 Fevrier 2013.PDF

CAMPUS Mercredi 20 Fevrier 2013.PDF

Ratings: (0)|Views: 284|Likes:
Published by Campus Nice-Matin

More info:

Published by: Campus Nice-Matin on Feb 20, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/20/2013

pdf

text

original

 
Mercredi  février 
le journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiante
Edition spécialeEdition spécialeEdition spécialeEdition spéciale
Du 
er
au  mars,venez à larencontredes étudiantsdu masterMapi/Maje,managementde jeux vidéo,qui présenterontleurs réalisationsà Cannesà l’occasiondu festivalinternationaldes jeux.
LIRE EN PAGE 
Master Mapi/Maje :Les jeux sont faits !
BONS PLANS
Agendaculturel,infospratiques
p  et 
ZOOMMars auxMusées  :le
 making of 
 
P
Mercredi  février 
le
 
 journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiantele journal de la vie étudiante
Edition spécialeEdition spécialeEdition spécialeEdition spéciale
Du 
er
au  mars,venez à larencontredes étudiantsdu masterMapi/Maje,managementde jeux vidéo,qui présenterontleurs réalisationsà Cannesà l’occasiondu festivalinternationaldes jeux.
LIRE EN PAGE 
Master Mapi/Maje :Les jeux sont faits !
BONS PLANS
Agendaculturel,infospratiques
p  et 
ZOOMMars auxMusées  :le
 making of 
 
P
 
Campus
M
aster en 2 ans, le parcours Maje demanagement de projets innovantsen jeu vidéo, est l’une des – très –rares formations universitaires qui se pen-che sur la création d’un jeu vidéo sous tousses aspects. Hébergé par l’institut interna-tional du jeu vidéo à Cannes, ce master a enoutre l’originalité de présenter chaqueannée des produits finis ou des démos joua-bles lors du festival international des Jeuxqui se déroule début mars, à Cannes égale-ment.
Une course contre la montre
Pour les étudiants, c’est à la fois une su-perbe vitrine pour leurs réalisations… etune terrible deadline à respecter ! La forma-tion intègre bien cette contrainte et les pro-jets mûris au cours de la première annéesont sélectionnés dès la fin du M1 pourlancer la course contre la montre dès larentrée en M2.Chaque projet est alors porté par son initia-teur, ou
 product owner 
, conduit par un chefd’équipe appelé
scrum master 
et accueilleenviron 10 des cinquante étudiants de lapromotion master 1 + 2, chacun apportantses compétences particulières.
Des parcours complémentaires
Car les étudiants du master Maje, recrutéspour leur motivation, viennent d’horizonstrès différents. À l’image des
 product owner 
 2013 : responsable de
 Structurin
g, Jean-LucMolero est passé par une école de com-merce, Alexandre Le Mieux, qui gère
 Horse Madness
a commencé en administrationéconomique et sociale, Théo Andreoletti,initiateur d’
 Aquatrail 
est diplômé en géolo-gie et Astrid Salin qui porte le concept
 Echos de Xion
a fait du droit avant de bifur-quer vers la communication mutimédia. À leurs qualités s’ajoutent celles des autresétudiants dont nombre d’informaticiens,mais aussi des littéraires, des graphistes etc.Pour que tous ces profils deviennent des
 game producers
complets, le master Majes’appuie essentiellement sur des profes-sionnels en activité qui enseignent des dis-ciplines variées appliquées aux jeux vidéos,mais pas seulement. L’insertion profession-nelle restant la priorité, cette ouverturepermet aux étudiants d’être spécialisés enjeux vidéo, sans pour autant être limités àce secteur d’activité.
A.B.C.
www.master-maje.fr
Dossier
Du 1
er
au 3 mars, au festival des jeux de Cannes, le master management en jeuxvidéo de l’université présentera les cinq prototypes jouables que ses étudiants ont réalisés
Jean-Luc, Alexandre, Théo et Astrid : des chefs de projets investis.
 
(ABC)
Testez les jeux innovants %
made in UNS 
Pour joindre la rédaction : campus@nicematin.fr
Jusqu’à la dernière goutte.
Aquatrail est un jeu développépour smartphone tactile. On yincarne une goutte d’eau quipeut passer aux états solides ougazeux pour franchir desobstacles.Le jeu se présente sous la formed’un scrolling en D avec destableaux thématiques qu’il fautréussir le plus vite possible.Au-delà de l’aspect ludique, ce titre sait aussi attirerl’attention des joueurs sur l’équilibre écologique et enparticulier la nécessité de préserver l’eau.
Aquatrail
Un jeu d’aventure original basé sur les sons, uneapplication pour jouer avec la science, les courses dechevaux revisitées, un jeu écologique autour de l’eauet une arène de combats : il y en a vraiment pour tousles goûts !Entièrement conçus par les étudiants du masterMapi/Maje de l’UNS, ces prototypes jouablesreprésentent l’aboutissement de longs mois deréflexion et de travail.Vous pouvez venir les essayer du 
er 
au  mars,durant le festival international des jeux de Cannes, auPalais des festivals et des congrès, de  h à  h,allée -, stands . à .. Entrée libre.
www.festivaldesjeux-cannes.com
Les  projets jouables au FIJ
Reasoning & résonance.
Une aventure sensorielle,voilà ce que propose cetitre original qui plonge le joueur dans un scénariorythmé par les sons de sonunivers cyberpunk.Grâce à l’utilisation dubinaural D qui spatialise chaque bruit et auxinteractions audio et kinétiques, il faut en effet sedéplacer à tâtons, un peu comme un malvoyant avec sacanne. Le jeu s’adresse d’ailleurs aussi bien auxdéficients visuels qu’aux valides et offre une expériencede jeu commune rarissime.
Echos de Xyon
Découvrir les sciencesen s’amusant.
Sur une commande del’Espace Turing, lesétudiants de cette équipeont réalisé trois mini-jeux autour du pavage de Wangqui est une disposition géométrique de pièces decouleurs. On peut ainsi s’essayer à l’exercice de façonclassique, comme un tetris ou façon casse-tête chinois.En outre un quatrième mini-jeu explore lamorphogénèse en associant des formes d’animaux àdes pelages. Après le FIJ, ces jeux seront présentés surdes iPad pour accompagner la visite de l’Espace Turingà Saint-Jean-d’Angély.
Structuring
Gare aux galops descanassons gagas !
Horse madness adaptela convivialité surtablette tactile. Un
device
au centre etquatre joueurs toutautour : la course peutcommencer. Onavance à coups de dés mais bonus/malus délirants etmini-jeux endiablés compliquent la donne. Quatrechevaux aux caractères bien trempés sont proposés audépart de quatre circuits différents. On parie que vousallez aimer ?
Horse Madness
Six guerriers et trois racespour une arène.
Border Wars est un FirstPerson Shooting (FPS) quiréunit trois équipes dedeux joueurs sur unemême carte. Des humainsbien équipés, des aliensfurtifs et des robots lents mais résistants.Le temps d’une partie, les alliances se forgent et sedénouent aussi vite car le but du jeu est d’éliminer lesautres races. Conçu pour être joué en trois dimensions,un écran de démonstration permettra, à Cannes, devoir les parties avec des lunettes D.
Border Wars
 
Campus
M
aster en 2 ans, le parcours Maje demanagement de projets innovantsen jeu vidéo, est l’une des – très –rares formations universitaires qui se pen-che sur la création d’un jeu vidéo sous tousses aspects. Hébergé par l’institut interna-tional du jeu vidéo à Cannes, ce master a enoutre l’originalité de présenter chaqueannée des produits finis ou des démos joua-bles lors du festival international des Jeuxqui se déroule début mars, à Cannes égale-ment.
Une course contre la montre
Pour les étudiants, c’est à la fois une su-perbe vitrine pour leurs réalisations… etune terrible deadline à respecter ! La forma-tion intègre bien cette contrainte et les pro-jets mûris au cours de la première annéesont sélectionnés dès la fin du M1 pourlancer la course contre la montre dès larentrée en M2.Chaque projet est alors porté par son initia-teur, ou
 product owner 
, conduit par un chefd’équipe appelé
scrum master 
et accueilleenviron 10 des cinquante étudiants de lapromotion master 1 + 2, chacun apportantses compétences particulières.
Des parcours complémentaires
Car les étudiants du master Maje, recrutéspour leur motivation, viennent d’horizonstrès différents. À l’image des
 product owner 
 2013 : responsable de
 Structurin
g, Jean-LucMolero est passé par une école de com-merce, Alexandre Le Mieux, qui gère
 Horse Madness
a commencé en administrationéconomique et sociale, Théo Andreoletti,initiateur d’
 Aquatrail 
est diplômé en géolo-gie et Astrid Salin qui porte le concept
 Echos de Xion
a fait du droit avant de bifur-quer vers la communication mutimédia. À leurs qualités s’ajoutent celles des autresétudiants dont nombre d’informaticiens,mais aussi des littéraires, des graphistes etc.Pour que tous ces profils deviennent des
 game producers
complets, le master Majes’appuie essentiellement sur des profes-sionnels en activité qui enseignent des dis-ciplines variées appliquées aux jeux vidéos,mais pas seulement. L’insertion profession-nelle restant la priorité, cette ouverturepermet aux étudiants d’être spécialisés enjeux vidéo, sans pour autant être limités àce secteur d’activité.
A.B.C.
www.master-maje.fr
Dossier
Du 1
er
au 3 mars, au festival des jeux de Cannes, le master management en jeuxvidéo de l’université présentera les cinq prototypes jouables que ses étudiants ont réalisés
Jean-Luc, Alexandre, Théo et Astrid : des chefs de projets investis.
 
(ABC)
Testez les jeux innovants %
made in UNS 
Pour joindre la rédaction : campus@nicematin.fr
Jusqu’à la dernière goutte.
Aquatrail est un jeu développépour smartphone tactile. On yincarne une goutte d’eau quipeut passer aux états solides ougazeux pour franchir desobstacles.Le jeu se présente sous la formed’un scrolling en D avec destableaux thématiques qu’il fautréussir le plus vite possible.Au-delà de l’aspect ludique, ce titre sait aussi attirerl’attention des joueurs sur l’équilibre écologique et enparticulier la nécessité de préserver l’eau.
Aquatrail
Un jeu d’aventure original basé sur les sons, uneapplication pour jouer avec la science, les courses dechevaux revisitées, un jeu écologique autour de l’eauet une arène de combats : il y en a vraiment pour tousles goûts !Entièrement conçus par les étudiants du masterMapi/Maje de l’UNS, ces prototypes jouablesreprésentent l’aboutissement de longs mois deréflexion et de travail.Vous pouvez venir les essayer du 
er 
au  mars,durant le festival international des jeux de Cannes, auPalais des festivals et des congrès, de  h à  h,allée -, stands . à .. Entrée libre.
www.festivaldesjeux-cannes.com
Les  projets jouables au FIJ
Reasoning & résonance.
Une aventure sensorielle,voilà ce que propose cetitre original qui plonge le joueur dans un scénariorythmé par les sons de sonunivers cyberpunk.Grâce à l’utilisation dubinaural D qui spatialise chaque bruit et auxinteractions audio et kinétiques, il faut en effet sedéplacer à tâtons, un peu comme un malvoyant avec sacanne. Le jeu s’adresse d’ailleurs aussi bien auxdéficients visuels qu’aux valides et offre une expériencede jeu commune rarissime.
Echos de Xyon
Découvrir les sciencesen s’amusant.
Sur une commande del’Espace Turing, lesétudiants de cette équipeont réalisé trois mini-jeux autour du pavage de Wangqui est une disposition géométrique de pièces decouleurs. On peut ainsi s’essayer à l’exercice de façonclassique, comme un tetris ou façon casse-tête chinois.En outre un quatrième mini-jeu explore lamorphogénèse en associant des formes d’animaux àdes pelages. Après le FIJ, ces jeux seront présentés surdes iPad pour accompagner la visite de l’Espace Turingà Saint-Jean-d’Angély.
Structuring
Gare aux galops descanassons gagas !
Horse madness adaptela convivialité surtablette tactile. Un
device
au centre etquatre joueurs toutautour : la course peutcommencer. Onavance à coups de dés mais bonus/malus délirants etmini-jeux endiablés compliquent la donne. Quatrechevaux aux caractères bien trempés sont proposés audépart de quatre circuits différents. On parie que vousallez aimer ?
Horse Madness
Six guerriers et trois racespour une arène.
Border Wars est un FirstPerson Shooting (FPS) quiréunit trois équipes dedeux joueurs sur unemême carte. Des humainsbien équipés, des aliensfurtifs et des robots lents mais résistants.Le temps d’une partie, les alliances se forgent et sedénouent aussi vite car le but du jeu est d’éliminer lesautres races. Conçu pour être joué en trois dimensions,un écran de démonstration permettra, à Cannes, devoir les parties avec des lunettes D.
Border Wars
 
Campus
̈̈̈̈
 
ZoomZoomZoomZoom
 
À
deux semaines dela soirée d’ouver-ture, le 7 mars auPalais Lascaris, les étu-diants de l’associationMica chargée d’organiserMars aux Musées 2013voient toute notion detemps libre disparaître deleur quotidien. «
C’est beau- coup de travail, mais c’est un si beau projet 
», résumela présidente Kelly Robini.C’est un peu le prix à payerquand on a l’opportunitéde monter, de A à Z, unprojet de cette envergure.«
 Nous sommes conscientsde notre chance
, estimeLucie Bournet,
aucun stagene pourrait nous placer aussi bien en situation
».«
C’est une expérience d’unequalité exceptionnelle
, con-firme Chloé Hondareyte,
nous traitons directement avec des professionnels et nous sommes aussi consi- dérés comme tels
».
Des pôlesmagnétiques
Dix-huit étudiants pour in-venter et faire exister unequinzaine d’événementsd’envergure, cela demandede nombreuses compéten-ces différentes. Pour separtager le travail, les étu-diants se sont constituésen pôles : communication,budget, etc., plus ungroupe par manifestation.Mais même s’ils sont aidéspar des bénévoles de diffé-rentes filières intéresséspar l’événement, ils doi-vent chacun s’impliquerdans trois ou quatre grou-pes, choisis soit par affini-tés avec le travail à effec-tuer, soit par envie de dé-couvrir le domaine traité.«
C’est très formateur 
, ex-plique Adrien Leboeuf,
car on a ainsi des tâches et desresponsabilités différentes
».
La démocratieen marche
Le choix du thème puisdes manifestations estpassé par des dizaines devotes : «
c’est aussi l’ap-  prentissage du travail col- lectif, la gestion des com-  pétences et caractères dechacun
», précise CamilleAgostini. Un mélange fruc-tueux, souligne Kelly Ro-bini : «
comme on a tousdes parcours différents, ons’apprend beaucoup les unsaux autres
».
Un climatde confiance
«
Ce qui est beau à voir,dans notre travail, c’est lamobilisation de chacun
,ajoute la présidente de l’as-sociation Mica.
 Nous som- mes soutenus à 100 % par la ville de Nice qui nous fait le cadeau de nous ouvrir tous les musées de la cité et  par l’université à travers ladirection de la culture, maisl’accueil des professionnelsaussi a été superbe. On peut sentir qu’ils nous font con- fiance et qu’ils nous traitent comme de futurs pros. Par ailleurs tous nos interlocu- teurs sont très motivés et les conservateurs des mu- sées, par exemple, font  preuve d’une grande ouver- ture
». Au sens figurécomme au sens proprepuisque certains ont ou-vert leurs réserves pourque les organisateurs puis-sent y pêcher des piècesqu’ils souhaitaient montreraux étudiants. Un privilègequi sera d’ailleurs étenduaux étudiants visiteursdans des salles du mu-séum habituellement fer-mées au public.Tous ces efforts n’ontqu’un seul objectif : vousdonner l’occasion de vousrendre dans les musées ni-çois, à l’occasion des mani-festations musicales, dan-santes, théâtrales et artis-tiques de ce mois de mars,à l’invitation de Mica.Alors n’ayez pas peurd’être curieux et de vousaventurer dans les voya-ges proposés : le dépayse-ment est garanti !
A.B.C.
www.marsauxmusees.fr
Du 7 au 28 mars, des étudiants de l’UNS proposent la 11
e
édition de cet événement cultureld’envergure nationale.
Campus
vous entraîne jeter un coup d’œil en coulisses
Les étudiants de l’association Mica chargés d’organiser Mars aux Musées .
(Mica)
Mars aux Musées  :le
making of 
de l’événement
Mica, c’est qui ?
En partenariat avec l’universitéNice Sophia Antipolis et la villede Nice, Mars aux Musées estorganisé par les « médiateursingénieurs culturels associés »ou Mica. Il s’agit d’uneassociation regroupant étudiants de l’UNS de master versés dans la médiationculturelle.
Médiation culturelle ?
Une médiation, c’est un peu une visite version .. C’estla recherche d’une façon d’intéresser le public en allantvers l’art et en l’expliquant.Pour chaque musée, il s’agit ainsi de créer desévénements attractifs qui vont permettre de mieuxcomprendre à la fois les lieux visités et leurs expositionspermanentes ou temporaires.
C’est pour qui ?
L’une des originalités de cet événement unique enFrance, c’est qu’il est réalisé par des étudiants etspécifiquement pour des étudiants… mais à l’échelled’une grande ville dont le rayonnement culturel estconsidérable.
Ca coûte combien ?
Toutes les manifestations sont gratuites. L’objectif est dedonner aux étudiants la possibilité de (re) venir dans lesmusées : pas question de les faire payer ! Bien sûr cettegratuité suppose qu’en amont les organisateurs ont réussir à obtenir des subventions et motiver despartenaires car monter des événements cela aévidemment un coût.
De quoi ça parle ?
Le thème retenu pour  est le voyage au sens large :dans l’espace ou dans le temps, dans l’imaginaire aussi.Chaque événement est très différent parce qu’il a étépensé en lien étroit avec le lieu où il est présenté etcomme un moyen de découvrir le site et ses collections.
On peut aider ?
Absolument, toutes les bonnes volontés sont lesbienvenues. Contactez : kelly.robini@gmail.com
C’est où et quand ?
Début des festivités le  mars et clôture le  (lire unepartie du programme dans l’encadré ci-dessus).Lieux variables à consulter sur :www.marsauxmusees.fr
Mars aux Musées en sept questions
Jeudi  mars
Musée du Palais LascarisLes Lascaris ne sont pas couchés : voyage au cœur du XVII
e
  h  : accueil du public en musique h : discours d’inauguration h  : début des animations (théâtre, musique et jeux)
Vendredi  mars
Musée à ciel ouvert : Art in the city h : rendez-vous place Masséna pour participer à un jeude société grandeur nature à la découverte des œuvres dumusée à ciel ouvert.Sur réservation : marsauxmusees.tram@gmail.com
Samedi  mars
Musée Matisse h  à  h : visite-atelier vitrail h,  h et  h : déambulation à travers les salles dumusée au rythme d’improvisations théâtrales et musicalesVisite de l’atelier sur réservation :marsauxmusees.matisse@gmail.com
Dimanche  mars
Musée national Marc Chagall h  à  h : médiation « MarcChagall,d’une guerre l’autre » h à  h : spectacle Pierrot Buto h à  h : goûteret démonstration d’artistes de cirqueEntrée libre pour les étudiants
Mardi  mars
Bibliothèque universitaire du campus Carlone h  : inauguration de l’expositionEntrée libre jusqu’au  mai, du mardi au samedi.
Jeudi  mars
Campus Saint-Jean-d’Angély h : Premières partiesétudiantes h : The Chillers h  : Hyphen Hyphen h à minuit : DJ Snatch
Demandez le programme
   (   V   i   l   l  e   d  e   N   i  c  e   )   (   C   i  e   L  e   C  œ  u  r   A  c  c  o  r   d  s   )   (   D   R   )
Mercredi 20 février 2013
nice-matin
 
Campus
̈̈̈̈
 
ZoomZoomZoomZoom
 
À
deux semaines dela soirée d’ouver-ture, le 7 mars auPalais Lascaris, les étu-diants de l’associationMica chargée d’organiserMars aux Musées 2013voient toute notion detemps libre disparaître deleur quotidien. «
C’est beau- coup de travail, mais c’est un si beau projet 
», résumela présidente Kelly Robini.C’est un peu le prix à payerquand on a l’opportunitéde monter, de A à Z, unprojet de cette envergure.«
 Nous sommes conscientsde notre chance
, estimeLucie Bournet,
aucun stagene pourrait nous placer aussi bien en situation
».«
C’est une expérience d’unequalité exceptionnelle
, con-firme Chloé Hondareyte,
nous traitons directement avec des professionnels et nous sommes aussi consi- dérés comme tels
».
Des pôlesmagnétiques
Dix-huit étudiants pour in-venter et faire exister unequinzaine d’événementsd’envergure, cela demandede nombreuses compéten-ces différentes. Pour separtager le travail, les étu-diants se sont constituésen pôles : communication,budget, etc., plus ungroupe par manifestation.Mais même s’ils sont aidéspar des bénévoles de diffé-rentes filières intéresséspar l’événement, ils doi-vent chacun s’impliquerdans trois ou quatre grou-pes, choisis soit par affini-tés avec le travail à effec-tuer, soit par envie de dé-couvrir le domaine traité.«
C’est très formateur 
, ex-plique Adrien Leboeuf,
car on a ainsi des tâches et desresponsabilités différentes
».
La démocratieen marche
Le choix du thème puisdes manifestations estpassé par des dizaines devotes : «
c’est aussi l’ap-  prentissage du travail col- lectif, la gestion des com-  pétences et caractères dechacun
», précise CamilleAgostini. Un mélange fruc-tueux, souligne Kelly Ro-bini : «
comme on a tousdes parcours différents, ons’apprend beaucoup les unsaux autres
».
Un climatde confiance
«
Ce qui est beau à voir,dans notre travail, c’est lamobilisation de chacun
,ajoute la présidente de l’as-sociation Mica.
 Nous som- mes soutenus à 100 % par la ville de Nice qui nous fait le cadeau de nous ouvrir tous les musées de la cité et  par l’université à travers ladirection de la culture, maisl’accueil des professionnelsaussi a été superbe. On peut sentir qu’ils nous font con- fiance et qu’ils nous traitent comme de futurs pros. Par ailleurs tous nos interlocu- teurs sont très motivés et les conservateurs des mu- sées, par exemple, font  preuve d’une grande ouver- ture
». Au sens figurécomme au sens proprepuisque certains ont ou-vert leurs réserves pourque les organisateurs puis-sent y pêcher des piècesqu’ils souhaitaient montreraux étudiants. Un privilègequi sera d’ailleurs étenduaux étudiants visiteursdans des salles du mu-séum habituellement fer-mées au public.Tous ces efforts n’ontqu’un seul objectif : vousdonner l’occasion de vousrendre dans les musées ni-çois, à l’occasion des mani-festations musicales, dan-santes, théâtrales et artis-tiques de ce mois de mars,à l’invitation de Mica.Alors n’ayez pas peurd’être curieux et de vousaventurer dans les voya-ges proposés : le dépayse-ment est garanti !
A.B.C.
www.marsauxmusees.fr
Du 7 au 28 mars, des étudiants de l’UNS proposent la 11
e
édition de cet événement cultureld’envergure nationale.
Campus
vous entraîne jeter un coup d’œil en coulisses
Les étudiants de l’association Mica chargés d’organiser Mars aux Musées .
(Mica)
Mars aux Musées  :le
making of 
de l’événement
Mica, c’est qui ?
En partenariat avec l’universitéNice Sophia Antipolis et la villede Nice, Mars aux Musées estorganisé par les « médiateursingénieurs culturels associés »ou Mica. Il s’agit d’uneassociation regroupant étudiants de l’UNS de master versés dans la médiationculturelle.
Médiation culturelle ?
Une médiation, c’est un peu une visite version .. C’estla recherche d’une façon d’intéresser le public en allantvers l’art et en l’expliquant.Pour chaque musée, il s’agit ainsi de créer desévénements attractifs qui vont permettre de mieuxcomprendre à la fois les lieux visités et leurs expositionspermanentes ou temporaires.
C’est pour qui ?
L’une des originalités de cet événement unique enFrance, c’est qu’il est réalisé par des étudiants etspécifiquement pour des étudiants… mais à l’échelled’une grande ville dont le rayonnement culturel estconsidérable.
Ca coûte combien ?
Toutes les manifestations sont gratuites. L’objectif est dedonner aux étudiants la possibilité de (re) venir dans lesmusées : pas question de les faire payer ! Bien sûr cettegratuité suppose qu’en amont les organisateurs ont réussir à obtenir des subventions et motiver despartenaires car monter des événements cela aévidemment un coût.
De quoi ça parle ?
Le thème retenu pour  est le voyage au sens large :dans l’espace ou dans le temps, dans l’imaginaire aussi.Chaque événement est très différent parce qu’il a étépensé en lien étroit avec le lieu où il est présenté etcomme un moyen de découvrir le site et ses collections.
On peut aider ?
Absolument, toutes les bonnes volontés sont lesbienvenues. Contactez : kelly.robini@gmail.com
C’est où et quand ?
Début des festivités le  mars et clôture le  (lire unepartie du programme dans l’encadré ci-dessus).Lieux variables à consulter sur :www.marsauxmusees.fr
Mars aux Musées en sept questions
Jeudi  mars
Musée du Palais LascarisLes Lascaris ne sont pas couchés : voyage au cœur du XVII
e
  h  : accueil du public en musique h : discours d’inauguration h  : début des animations (théâtre, musique et jeux)
Vendredi  mars
Musée à ciel ouvert : Art in the city h : rendez-vous place Masséna pour participer à un jeude société grandeur nature à la découverte des œuvres dumusée à ciel ouvert.Sur réservation : marsauxmusees.tram@gmail.com
Samedi  mars
Musée Matisse h  à  h : visite-atelier vitrail h,  h et  h : déambulation à travers les salles dumusée au rythme d’improvisations théâtrales et musicalesVisite de l’atelier sur réservation :marsauxmusees.matisse@gmail.com
Dimanche  mars
Musée national Marc Chagall h  à  h : médiation « MarcChagall,d’une guerre l’autre » h à  h : spectacle Pierrot Buto h à  h : goûteret démonstration d’artistes de cirqueEntrée libre pour les étudiants
Mardi  mars
Bibliothèque universitaire du campus Carlone h  : inauguration de l’expositionEntrée libre jusqu’au  mai, du mardi au samedi.
Jeudi  mars
Campus Saint-Jean-d’Angély h : Premières partiesétudiantes h : The Chillers h  : Hyphen Hyphen h à minuit : DJ Snatch
Demandez le programme
   (   V   i   l   l  e   d  e   N   i  c  e   )   (   C   i  e   L  e   C  œ  u  r   A  c  c  o  r   d  s   )   (   D   R   )
Mercredi 20 février 2013
nice-matin

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->