Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Fécondation et gamétogènèse

Fécondation et gamétogènèse

Ratings: (0)|Views: 270|Likes:
Published by coursenligne.lille1

More info:

Published by: coursenligne.lille1 on Feb 21, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/02/2013

pdf

text

original

 
Biologie terme introduit par Lamarck en 1801 qui sépare la nature en deux
→ 
 –
Corps organisé vivant
 –
Corps brute et sans vie
Organisme vivant : 
 –
Organisation structurale plus ou moins compliqué ( molécule cellule tissu
 organe)
 –
Organisation physiologique ( organe assure une fonction physiologique comme larespiration ou dans ce cours la reproduction )
La reproduction peut être assuré de 2 manière : 
 ✗
Reproduction asexué
Mode de reproduction qui ne fait pas intervenir les cellules germinales mécanisme de
 multiplication cellulaire
 –
Procaryotes : reproduction par division binaire
 –
Unicellulaires (protistes, uniflagellés et amibes) : reproduction se confond avec ladivision cellulaire (mitose)
 –
Eucaryote pluricellulaire :
Végétaux bouturage
Animaux scissiparité (éponges, cœlentérés)
Dans ce mode de reproduction, on a un organisme parental unique dont la majorité desdescendants sont des sosies génétiquesL'ensemble des sosies sont appelés « clone »Dans certains cas il y a des mutations mais à une fréquence rare tous les 1/10
6
cellulesCe mode de reproduction n'est pas favorisé car ce qui assure la survie c'est le pouvoird'adaptation et cela nécessite une certaine variabilité
 ✗
Reproduction sexuée
La reproduction sexuée implique deux individus de sexe différent. Il y a alorsrecombinaison du matériel génétique des deux parents.La reproduction sexuée chez les bactéries et quelques organismes unicellulaires existe, il ya alternance entre le mode sexué et le mode asexué.
Fécondation et gamétogénèse
I - Introduction
Chaque individu est issu d'une cellule unique :le zygote (=œuf fécondé), il estdiploïde, c'est à dire à 2n chromosomeCette cellule unique va subir en 1
er
lieu une série de mitose qui établie une communautéde cellule diploïde.Cette masse de cellule va subir des phases de spécialisations changement
 morphologique et fonctionnel.Elles vont formés leslignées somatiques: ensemble d'environ 200 types cellulaires
 
Il y a une lignée qui évolue de manière particulière :la lignée germinale, cellules qui vont se localiser au niveau des glandes sexuel ougonadeet forment lesgonocytes Ces gonocytes subissent la méiose pour obtenir des cellules haploïdes, puis spécialisationmorphologique par cytodifférenciationA la suite de cette différenciation : les cellules sont prêtes pour la reproduction2 type de gamète :
 –
Chez les mâles :spermatozoïdesélaborés dans les testicules
 –
Chez les femelles :ovocytesélaborés au niveau des ovairesGonochorisme: gamète porté par des individus distincts mâle et femelle.Hermaphrodisme: glande mixte soit les 2 sexes simultanément soit le sexe varie dans le
 temps (mâle puis femelle)L'union d'un gamète mâle avec un gamète femelle est lafécondationformation du
 zygote.Concepts généraux :Chez le mâle et la femelle, la morphologie des gonades est globalement identique, puisdifférenciation en spermatocyte ou ovocyte
Gonocyte subissent 3 phases successives 
:
 –
Phase de multiplication
: phase de mitose, on augmente le nombre de gonocyte.Elle se produit chez le mâle tout au long de la vie mais chez la femelle cesserelativement tôt (au alentour de la naissance)
 –
Phase d'accroissement
 : phase durant laquelle les gonies accumulent des réserves.
 –
Phase de maturation
: les cellules deviennent des gamètes fonctionnels, durantcette phase se produit la méiose (obtention de 4 cellules filles haploïdes à partird'une cellule diploïde)Cette maturation est accompagné d'une cytodifférenciation, elle fait évoluer les cellules entype mâle ou femelle
 –
Gamètes mâles pauvre en réserve cytoplasmique, cellules de petites tailles,généralement mobiles
 –
Gamètes femelles riches en réserve cytoplasmique en énergie et information sousforme d'ARNm, cellules volumineuses et immobiles
II - Mécanique chromosomique au cours de la méiose
Mécanisme de division nucléaire au cour duquel des noyaux haploïdes sont formés à partirde noyaux diploïdesPhénomène complexe et long (dure plusieurs jours)Elle s'effectue par le biais de 2 divisions successivesPremière division
Prophase I
: relativement longue en 5 étapes
 –
 
Stade Leptotène : leptos= mince, stade ou les chromosomes s'individualisentet vont prendre l'aspect de longs filaments. Bien que l'ADN est bien répliqué,les 2 chromatides sœurs sont tellement fines et accolées que chaque
 
chromosomes semblent être unique, sur certain endroit de ces chromosomeson trouve des épaississement appeléschromomère
 –
Stade Zygotène : Zygos = couple
,
chaques chromosomes trouvent sonhomologue, stade d'appariement (=synapsis) . L'appariement se fait pointpar point, chromomère par chromomère. Augmentation de la spiralisationdes chromosomes ils se réduisent et deviennent plus épais. Chaque
 association donne unBivalent
 –
Stade Pachytène : Pachos = épais, appariement totalement terminé donc surla totalité de la longueur l'épaississement est plus net. Les chromosomessont raccourcis, on voit les chromatides. Phénomène de brassage via lescrossing-over(enjambement entre chromosomes qui abouti à des échangesde matériel génétique entres chromatides non-sœurs)
 –
Stade Diplotène : Les deux chromosomes de chaque bivalent s'écartent lesuns des autres, les points de contacts qui restent sont leschiasma(matérialise les lieux d'enjambements). Les chromosomes ont un aspect enécouvillon, ce stade peut durer des années chez les ovocytes
 –
Stade Diacinèse : Condensation des chromosomes maximal, les chiasmasprogressent vers les extrémités :phase de terminalisation. Les 4 chromatidessont nettement visibles, reliées par les centromères. C'est la fin de laProphase I
Métaphase I
 : Disparition de l'enveloppe nucléaire et des nucléoles, il se forme unfuseau de division, les tétrades s 'alignent sur une plaque équatoriale, et de part etd'autre de cette plaque, les chromosomes homologues se font face
Anaphase I
 : Séparation du matériel génétique, les chromatides migrent vert lespôles du fuseau, chaque groupes de chromosome va s'organiser pour former unnouveau noyau
Télophase I
: Formation du noyauFin de la première division
DIVISION REDUCTIONNELLE
 noyau diploïde en 2 noyaux
 Haploïdes qui contiennent des chromosomes déjà dupliquésSans transitions la deuxième division s'effectueDeuxième division
Prophase II
: Chaque noyau contient 2 chromatides reliées par leurs centromères
Métaphase II
: Mise en place des fuseaux de divisions, les centromères deschromosomes se place sur l plaque équatoriale
Anaphase II
: Séparation des chromatides, chaque chromatide sœur devient unchromosome individuel, ils se dirigent vers les pôle du fuseau
Télophase II
: Formation des 2 noyauxFin de la deuxième division
DIVISION EQUATIONNELLE

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->