Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Baromètre de Transparence ONG 2009

Baromètre de Transparence ONG 2009

Ratings:

5.0

(2)
|Views: 416|Likes:
Published by Opinion Watch
2ème édition du Baromètre de Transparence des ONG réalisé par la Fondation Prometheus sous la direction de Bernard Carayon. Le Baromètre de transparence des Organisations Non-Gouvernementales (ONG) évalue plus de quatre-vingt-dix ONG qui ont reçu des subventions de la Commission européenne et du Ministère des Affaires étrangères ou qui ont participé au Grenelle de l'environnement et à l'élaboration de normes communautaires.
2ème édition du Baromètre de Transparence des ONG réalisé par la Fondation Prometheus sous la direction de Bernard Carayon. Le Baromètre de transparence des Organisations Non-Gouvernementales (ONG) évalue plus de quatre-vingt-dix ONG qui ont reçu des subventions de la Commission européenne et du Ministère des Affaires étrangères ou qui ont participé au Grenelle de l'environnement et à l'élaboration de normes communautaires.

More info:

Published by: Opinion Watch on Feb 28, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/14/2010

pdf

text

original

 
Baromètre 2009
sparecee tr
des ONG
LE PREMIER DO TANK FRANCAIS
 
Baromètre 2009
parenceae t
des ONG
« Adversaire idéologique présumé, l’Etat apparaît aussi comme une source de moyens majeurs pour les ONG. Lesacteurs publics censément agressés par elles les financent en effet de plus en plus... Le resserrement des liens entreorganismes publics et ONG n’est que la traduction d’unenouvelle répartition des rôles et de la généralisation d’unmodèle de coproduction de l’action publique ».
Thierry Pech, Marc-Olivier PadisLes multinationales du coeur,les ONG, la politique et le marchéLa République des Idées
 Le Seuil, Paris, 2004, p. 19-23.
 
5
Organisations non-gouvernementales et associations :
 
un “monde incertain”
Rien ne distingue, en droit, une association sportive locale d’une associationinternationale de déense de l’environnement.
Secteur mal structuré, aiblementnormalisé, son impact médiatique, son inuence politique et son poids économiquesont considérables.
L’ensemble des ressources gérées par le secteur associati 
(ondations comprises)
représente, en France, environ 60 milliards d’euros
 
:
l’équivalent de 3,5
 
% du PIB,réparti entre 34,3
 
% de fnancement public, 60,8
 
% de recettes d’activité et de cotisationset 4,9
 
% de dons et mécénat
1
.
Certaines ONG participent,
par ailleurs,
de açon importante et organisée auprocessus de décision publique,
préfgurant les premières ormes de coproductionpublique, en particulier auprès de la Commission européenne et des organisations inter-nationales. En France, le Grenelle de l’Environnement a plus particulièrement associé lesacteurs de la société civile
 
: vingt-quatre associations de protection de l’environnementet de la biodiversité ont participé aux six groupes de travail, aux côtés de personnalitésacadémiques ou de représentants d’entreprises.La Commission européenne a également, et depuis longtemps, associé à la préparationdes législations communautaires la société civile, considérée comme une source delégitimité et d’expertise importantes.Des “groupes d’experts” participent ainsi à l’élaboration de la norme communautaire ;ils sont défnis“comme [des] entité[s] consultative[s] composée[s] d’experts nationauxet/ou du secteur privé, mise en place par la Commission afn de la conseiller… chargé[s]essentiellement d’assister la Commission et ses services dans la préparation des propo-sitions législatives et des initiatives politiques (droit d’initiative de la Commission) ainsique dans ses tâches de surveillance et de coordination ou de coopération avec les Étatsmembres”
2
. Le registre public des groupes d’experts de la Commission européennerecense, par exemple, trente-huit groupes consacrés aux questions énergétiques, tren-te-six aux questions de santé et quatre-vingts sur l’environnement.D’après une étude d’ALTER-EU
3
, collecti d’ONG militant pour une meilleure transpa-rence de onctionnement de la Commission européenne, 1
 
214 groupes d’experts sontrégulièrement consultés par la Commission
 
: plus de la moitié d’entre eux seraient investispar les ONG, le tiers seulement par les représentants du monde industriel. Ces ONG sesont ortement institutionnalisées.
1
Source Enquête CNRS – Matisse/Centre d’économie de la Sorbonne auprès des associations – 2005/2006, cité parPierre Morange, député (UMP) des Yvelines, rapport d’information sur la gouvernance et le financement des structuresassociatives, octobre 2008, p.53.
2
http://ec.europa.eu/transparency/regexpert/faq/faq.cfm?aide=2
3
www.alter-eu.org/fr/ 

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->