Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Internet: La mégacom de Kim Dotcom - High-Tech - lematin.ch

Internet: La mégacom de Kim Dotcom - High-Tech - lematin.ch

Ratings: (0)|Views: 60|Likes:
Published by Sebastien Fanti
Le créateur de MegaUpload a lancé son nouveau site de téléchargement dimanche. Et la planète entière en parle. Faut-il vraiment s’y inscrire?
Le créateur de MegaUpload a lancé son nouveau site de téléchargement dimanche. Et la planète entière en parle. Faut-il vraiment s’y inscrire?

More info:

Categories:Types, Business/Law
Published by: Sebastien Fanti on Mar 16, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/16/2013

pdf

text

original

 
24.01.13 21:06Internet: La mégacom de Kim Dotcom - High-Tech - lematin.chPage 1 sur 3http://www.lematin.ch/high-tech/megacom-kim-dotcom/story/27887813/print.html
Par 
Laurent Flückiger 
. Mis à jour à 09h20
LiensMega, nouveau paradis dupiratageMegaupload renaît de sescendres avec MegaKim Dotcom se fait censurer puis pirater Articles en relationKim Dotcom lance lesuccesseur de MegaUploadMots-clésMegaUpload
 
Kim Dotcom
 
Partager & Commenter 
La mégacom de Kim Dotcom
INTERNET
Le créateur de MegaUpload a lancé son nouveau site detéléchargement dimanche. Et la planète entière en parle. Faut-ilvraiment s’y inscrire?
Il a le sens de la mise en scène, Kim «Dotcom» Schmitz. Dimanche, leBibendum le plus connu de la sphère Internet depuis que les Etats-Unis veulent le juger pour violations de droits d’auteur lançait sonnouveau site de partage de fichiers baptisé Mega. Un an pile après laperquisition par la police néo-zélandaise de sa vaste propriété à Auckland. Et le soir, c’était mégafête dans sa mégamaison avecacteurs déguisés en commandos et hélicoptères pour reconstituer leraid!Le plan com a parfaitement fonctionné. La naissance de Mega.co.nz aété largement médiatisée et Kim se vante d’avoir plus d’un milliond’inscrits en quelques jours. «Pour l’instant, c’est beaucoup de bruitpour pas grand-chose», analyse Stéphane Laurenceau, producteur del’émission «Point barre» sur Couleur 3. Car, si les orphelins de
MegaUpload
semblent s’être laissé tenter par cette nouvelle offre lesyeux fermés, Mega n’est pas aussi attrayant que le sulfureux Kimvoudrait nous faire croire.
MEGA VS MEGAUPLOAD Le nouveau site est-il différent del’ancien?
«Mega et MegaUpload n’ont absolument rien en commun», répond
Kim Dotcom
dans une interview au
Nouvel Observateur 
. Et
 
24.01.13 21:06Internet: La mégacom de Kim Dotcom - High-Tech - lematin.chPage 2 sur 3http://www.lematin.ch/high-tech/megacom-kim-dotcom/story/27887813/print.html
d’expliquer que «le but de ce nouveau site est de démocratiser le stockage dans le cloud, pour lesparticuliers comme les professionnels, le tout avec la sécurité de cryptage la plus puissante.» Autrement dit, rien de bien différent des services actuels comme Dropbox ou Google Drive.
MEGA VS SES CONCURRENTS Quels sont ses avantages?
La version gratuite de Mega offre 50
!
Go de stockage. Il y a aussi trois formules payantes: 9,99 eurospar mois pour 500
!
Go d’espace, 19,90 euros par mois pour 2To et 29,99 par mois pour 4To. Comparéà Dropbox, qui propose 500
!
Go pour 49, 99 euros par mois, Mega est plus intéressant. «Je vois plusça comme un prix d’appel, prévient Stéphane Laurenceau. Et comme Kim Dotcom est un personnagesulfureux, les gens préféreront opter pour la version gratuite. «Le chiffre est très attractif, mais lesconcurrents de Mega vont s’adapter, renchérit Sébastien Fanti, avocat spécialisé dans les nouvellestechnologies. C’est un peu comme Xavier Niel et sa société Free dans le domaine de la téléphoniemobile.»
MEGA DEVANT LA LOI Une plate-forme légale ou illégale?
Le nouveau site n’est pas plus illégal que le précédent. Il doit respecter la législation relative austockage et au partage de données, tout comme Dropbox ou Google Drive. Et Kim précise dans sesconditions générales qu’on ne peut pas mettre de contenu illégal. Il est pourtant tout à fait possibled’utiliser Mega pour héberger des fichiers piratés et de les partager avec d’autres internautes. Certainsse sont empressés de proposer des sites qui référencent ces fichiers illégaux. D’un clic, on récupère lecontenu sur son ordinateur. Si SearchonMega a déjà fermé – «son succès le rendant absolumentingérable» peut-on lire sur sa page d’accueil –
Megafolder.org
ou
Mega-Search.me
sont toujoursaccessibles.
LES RISQUES Le site peut-il disparaître et nos données avec?
«Il faut être fou pour mettre ses données professionnelles là-dessus!» s’alarme Sébastien Fanti.Malgré les garanties de Kim Dotcom, il n’est en effet pas impossible que Mega subisse des attaques.Que ce soit de la part de hackers – certains ont déjà réussi en partie – ou de la justice. L’adressed’hébergement étant en Nouvelle-Zélande, le site dépend du droit néo-zélandais. «S’il y a unproblème, c’est là-bas qu’il faudra aller pour l’attaquer, prévient l’avocat. De plus, Kim Dotcomdonnera accès à nos propres données. Quand il dit que c’est crypté, c’est du bullshit! De surcroît, sonprétendu cryptage est moins bon que celui de ses concurrents.» L’internaute n’est pas non plus àl’abri d’une fermeture du service. Dans ce cas, il perdrait toutes ses données. «Si le cloud crashe, iln’y a rien dans les conditions d’utilisation concernant l’indemnisation.» Enfin, le nom de domainepourrait très bien être supprimé.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->