Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
9 Sourate le Repentir

9 Sourate le Repentir

Ratings: (0)|Views: 53 |Likes:
Published by Tawhid 001

More info:

Published by: Tawhid 001 on Mar 18, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/03/2014

pdf

text

original

 
9 - SOURATE DU REPENTIR
129 verset
Révélée à Médine, à l’exception des deux derniers versets révélés à LaMecqueRévélée à la suite de la sourate de la Table\
((J) Si ili ^ *4?
iJjfZ
Üii "¿ij
4
Î
1
Î c*Vl (4¿^kS3f 
bara’atum-mina-L-Lâhi wa ralihT ’ilâ-l-ladîna ‘âhattum mina-l-musri-na (1) fasîhû fî-l-’ardi ’arba‘ata ’ashurin wa-lamû ’annakum gayrumu‘ji-L-Lâhi wa ’anna-L-Lâha muhzî-l-firîna (2).
Rupture par Allah et Son Prophète des pactes qui les lient aux idolâ-tres (1) Pendant quatre mois encore vous pouvez circuler dans le pays.
 
Mais sachez que vous n’aurez jamais raison d’Allah, et qu’Allah
Lvt,
sou-mettra les infiles (2).
D’après les dires d’AI-Bara Ben Azeb, cette sourate figure parmiles dernières qui furent révélées à l’Envoyé de Dieu - qu’Allah le bénisse et le salue -, et le dernier verset est le suivant:
«On t’interroge.
 
Disleur: «Voici la règle d’Allah sur les collatéraux...»
[Coran IV, 176].On remarque qu’elle ne commence pas par l’invocation du Miséricordieux, c’est que les compagnons, en transcrivant le Coran, ne l’ontpas citée en imitant le prince des croyants Othman Ben Affan -que
Dieu
l'agrée et le rende satisfait-.
252
 
Les premiers versets de cette sourate furent descendus au Prophète - qu’Allah le bénisse et le salue -, lors de son retour de l’expédition de Tabouk où il chargea Abou Bakr de présider à la mission dupèlerinage en cette année, et afin d’apprendre aux hommes les ritesde ce devoir, d’avertir les polythéistes qu’il leur sera interdit de faire lepèlerinage après cette année-ci et de réciter aux gens cette sourate:
«Rupture par Allah et Son Prophète....»
Abou Bakr fut suivi par Ali BenAbi Taleb comme nous allons en parler plus loin.Cette «rupture» signifie un désaveu de la part de Dieu et de SonProphète à l’égard des polythéistes avec lesquels ils ont conclu unpacte.
«Pendant quatre mois encore vous pouvez circuler dans le pays».
Ceverset fut le sujet d’une controverse dans les opinions entre les exégè-tes:On a dit qu’il s’agit de ceux avec qui ont conclu un pacte permanent, ou un pacte dont la durée est inférieure à quatre mois, dans cecas on lui accorde un temps complémentaire pour les compléter.Quant à ceux dont le pacte expire après un temps limité, en jouironttant que la date n’a pas échu, en se référant à ce verset:
«Exécutez les
 
engagements que vous avez pris envers eux jusqu’au terme fixé»
[Coran IX,4]. Enfin quiconque avait conclu un pacte avec l’Envoyé de Dieu -qu’Allah le bénisse et le salue -, en jouira jusqu’à l’écoulement de ceterme.Ibn Abbas a commenté cela en disant: «A ceux qui avaient concluun pacte avec l’Envoyé de Dieu, Dieu leur fixa une période de quatremois pendant laquelle ils voyageraient librement. Et à ceux qui ne jouissent pas d’un tel pacte, Il octroya une date qui échoira aprèsl’écoulement des mois sacrés. Il ordonna à son Prophète qu’à la dateéchue, il devra combattre ces derniers jusqu’à ce qu’ils embrassent l’Islam. Quant à ceux qu’un pacte vous lie à eux, après l’écoulement dequatre mois, à partir du jour de sacrifice jusqu’au dixième jour de Rabi'deuxième, le Prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - fut ordonné
également de combattre ces gens-là tant
qu’ils
n’auront pas
embrassél’Islam.Moujahed a précisé que ce verset concerne surtout les tribus
253
 
Khouza‘a et Medlej et d’autres qui jouissaient d’un pacte. Le Prophète-qu’Allah le bénisse et le salue -, en retournant de l’expédition de Ta-bouk et voulant accomplir le pèlerinage, dit aux hommes: «Puisque lesidolâtres font la circumambulation nus autour de la Ka'ba, je n’aimepas être présent à ce spectacle». Il envoya Abou Bakr et Ali -que Dieules agrée- pour aller dire aux hommes qui se trouvaient en ce moment-là à Zil-Mijaz et en d’autres endroits où ils pratiquaient le commercesurtout dans les foires, que ceux qui bénéficient d’un pacte ne seronten sécurité que pendant quatre mois. Puis à l’expiration de cette période qui commençait au 20 Zoul-Hijja et terminait le 10 de Rabi1deuxième, ils n’auraient aucun droit à la protection tant qu’ils ne seconvertissent pas.
wa ’adânum-mina-L-Lâhi wa rasûlihT ’ilâ-n-nâsi yawma-l-hajji-l-’akbari’anna-L-Lâha barf’um mina-l-musrikîna wa raluhû fa’in tubtum fahu-wa hayru-l-lakum wa ’in tawallaytum fa‘lamu ’annakum gayru mu‘ji-L-Lâhi wa bassiri-l-ladîna kafarû bi ‘adâbin ’alîmin (3).
D’ordre d’Allah et de Son Prophète, il devra être porté à la connais-sance des hommes, le jour du pèlerinage solennel, qu’Allah et son Prophète
 
sont déliés de tout pacte avec les idolâtres. S’ils se soumettent, ce ne sera
 
que profit pour eux. S’ils s’obstinent, qu’ils sachent qu’ils n’auront jamais
 
raison d’Allah. Annonce aux infiles un châtiment rigoureux (3).
Ce fut donc une proclamation de la part de Dieu et de Son Prophète aux gens le jour
«du pèlerinage solennel»
c’est à dire le jour dusacrifice où l’on accomplit le rite le plus méritoire, cette proclamationconsistait à faire connaître aux hommes
«qu’Allah et Son Prophète sont
 
déliés de tout pacte avec les idolâtres».
Mais elle ne s’arrêta pas là, carelle appela ces idolâtres à revenir à Dieu repentants en reniant tout polythéisme et égarement, et cela
«ne sera que profit pour eux»
En cas oùils persévèrent dans leur incrédulité
«qu’ils sachent qu’ils n’auront jamais
254

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
oukhty liked this
sanfing liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->