Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Politis Sarkozy Bling Blig

Politis Sarkozy Bling Blig

Ratings:

4.0

(1)
|Views: 434|Likes:
Published by francescobelliard

More info:

Published by: francescobelliard on Mar 11, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/29/2013

pdf

text

original

 
Politis
p      o        l        i        t        i      s  .        f      r
        P     o        l       i       t       i     s
ISemainedu5au11mars2009In°1042I
ChosesvuesenMartinique
ÉCOLOGIE
Dubisphénoldanslebiberon
FRONTDEGAUCHE
Contactstousazimuts
IDÉES
Renouvelerleminisme
              3            :            H            I            K            N            O            G            =            V            U            X            U            U            Z            :            ?            l            @            a            @            e            @            c            @            k              ;
       M       0       3       4       6       1
     -          1          0          4          2     -
          F       :
       3  ,       0       0
       E
Bling-bling,blabla
etpatatras
CRISE,CORESOCIALE,SONDAGES
 N O U V E L L E
 F O R M U L E
 
2
I
P O L I T I S
I
5mars2009
SOMMAIRE
CULT
 
URE
CINÉMA
.
Lefestival Cinémaduréel.
Pages22 et 23
THÉÂTRE
«Le jour se lève,Léopold», de Serge Valletti.
MUSIQUE
.
«Makan»,deKamilya Joubran.
Page24
MÉDIAS
T
 
ÉLÉVISION
.
«Mais qui a tuéMaggie?», deWilliam Karel.
Page25
ENTRETIEN
avec Nicole Savy:«Renouveler le féminisme».
Pages26 et27
DEBONNEHUMEUR
Lachronique de SébastienFontenelle.
Page29
RÉSISTANCES
IMMIGRATION
.
Des papiersàl’arraché.
Page30
LE POINT DE VUEDES LECTEURS
Pages32 et 33
BLOC-NOTES
Pages34 et 35
 
L’ÉVÉNEMENTIDÉES
 /
DÉBATSDOSSIER
SARKOZY
:
GROSSEFATIGUE
L’hyperprésidenceen plein naufrage.Navigation à vue.Fronde à l’UMP.
Pages18 à21
       C       O       E       X        /       A       F       P
DOM
-
TOM
.
La Martinique crieson rejet du modèledominant, par Mireille Fanon-Mendès France.
Pages 4 et5
ÉCONOMIE
EMPLOI
.
Le piègede l’indépendance.
Page6
ÉCOLOGIE
TOXICOLOGIE
.
Du bisphénoldans le biberon.
Pages 10 et11
POLITIQUE
FRONTDEGAUCHE
.
Contactstous azimuts.
Page13
SOCIÉTÉ
SANTÉ
Des bébés faitsmaison.
Pages14 et15
Une : Dominique Faget/AFP
 
NUMÉROSPÉCIAL
*
Crise sociale, financièreetécologique
2003-2008 six années d’analyses économiques
4,90 euros
chez votre marchand de journauxet sur
www.politis.fr
Pour connaître le point de vente le plus proche de chez vous
0142 46 02 20
(du lundi au vendredi de 10h à 17h).
Commandez-le auprès de Brigitteau
0155 25 86 86
(du lundi au vendredi de 9h à 17h.).
ou par courriel:
pagecourrier@politis.fr
* Hors abonnement.
Les exemplaires de ce numéro adresséà nos abonnés incluent unencartdu Monde diplomatique.
 
5 mars 2009
I
P O L I T I S
I
3
PAR DENIS SIEFFERT
O
ù en est-on à gauche de lagauche? Comme le lecteurl’apprendra en se reportant unpeu plus loin dans ce journal, lesjours prochains seront décisifs.Que cela ne nous empêche pas de dire icinos espérances et nos craintes. La languefrançaise est ainsi faite que les unes et lesautres tiennent dans la mêmeinterrogation: le Front de gauche,combien de divisions? Autant dire que,pour une fois, c’est l’acception militairequi aurait notre préférence… On connaîtle champ de bataille: ce sont les électionseuropéennes du mois de juin prochain.On connaît l’enjeu: la présence du «nonde gauche» au Parlement européen. Laprésence de députés hostiles au traité deLisbonne, et partisans d’une autre Europedémocratique, écologiste et sociale. Mais,au-delà, il en va de toute une dynamiquequi pourrait aboutir à une recompositiondu paysage politique à gauche. C’est doncun enjeu doublement démocratique. Quicomprendrait que cette partie de l’opinionfrançaise qui fut majoritaire lors duréférendum européen de 2005 ne soit pasreprésentée à Strasbourg? On peut aussiposer le problème différemment. Il s’agitde la représentation politique del’immense majorité de ceux qui ontmanifesté dans les rues de nos villes le29janvier, et qui s’apprêtent àrecommencer le 19mars prochain.
Peut-on imaginer un tel divorce
entre lesparlementaires, fussent-ils en l’occurrenceeuropéens, et la rue? Inutile doncd’insister: les enjeux sont considérables.Pour notre part, au mois de mai dernier,nous nous sommes engagés avec l’Appelde
Politis
dans la voie de l’unité (1). Aulong cours, avec un travail deconvergence sur les idées; et à échéancerapprochée, pour des listes unitaires auxeuropéennes. Nous avons pu vérifierdepuis dix mois combien cette démarcheunitaire correspondait à l’aspiration denombre de nos concitoyens. Où ensommes-nous aujourd’hui, en tout cas àhorizon visible, c’est-à-dire dans laperspective des européennes? Il apparaîtassez clairement, à moins d’être obtus,que le Nouveau Parti anticapitaliste agiten fonction d’un autre agenda qui lui estpropre. Ce choix peut se lire de plusieursfaçons. Le NPA considère-t-il qu’ildispose du meilleur candidat pour laprésidentielle, et qu’en attendant il s’agitde faire grossir les rangs de sonmouvement? Ou qu’il doit créer avec sesfuturs partenaires un rapport de forcesqui lui sera totalement favorable? Ouencore que les joutes électorales ne sontpas si importantes, et que l’essentiel sejoue ailleurs? Après tout, ce qui se passeaux Antilles et se prépare peut-être pourle 19mars peut légitimer ce point de vue.Quoi qu’il en soit, il y a peu de chances devoir à brève échéance le NPA rallier unfront de gauche.
Et pourtant ce Front existe,
Marie-GeorgeBuffet et Jean-Luc Mélenchon en sontconvaincus. Le PCF et le Parti de gauche(PG) sont d’ailleurs engagés dans unesérie de meetings en commun. AprèsFrontignan et Marseille, ils font escale cedimanche au Zénith, à Paris. Ledynamisme et la force de conviction deMélenchon font à chaque fois merveille.Bien entendu, le leader du PG et lesresponsables communistes multiplient lesdéclarations pour nous convaincre que laporte est grande ouverte à unélargissement du Front. À qui? Au NPA,si celui-ci change d’avis. Aux Alternatifs,qui représentent pour nous une familleimportante, moins par leurs effectifs(mais on ne voudrait pas les désobliger)que par leur apport déjà très ancien audébat, à la croisée du social et del’écologie. Ce point de rencontre qui est leberceau même de
Politis
. Aux Collectifsantilibéraux, issus de la dernièreprésidentielle, et qui correspondent aussià des sensibilités et surtout à des formesd’organisation nouvelles, et à une forceréelle. Tous ces courants, et quelquesautres, dont la gauche des Verts(Écosolidaires et Alter Ekolo) etl’association des Communistes unitaires,ont constitué au mois de décembre uneFédération. Or, celle-ci, c’est le moins quel’on puisse dire, peine à se fairereconnaître, notamment du PCF. Dansl’entourage de Marie-George Buffet, onn’apprécie guère d’avoir à négocier avecdes communistes qui revendiquent unedouble appartenance. Et pourtant cettecomplexité reflète assez bien lesévolutions et les débats d’aujourd’hui, ycompris sur les formes mêmesd’organisation. La direction du PCFdécidera-t-elle de passer outre, au nom dela nécessaire unité, et de l’intégration dansle futur processus de femmes et d’hommesde valeur? Ou bien campera-t-elle sur sespositions? Notre souhait est connu. Maisnous ne sommes ni des donneurs deleçons ni des conseilleurs. Tout au pluspeut-on espérer que chacun prenne lamesure des enjeux évoqués plus haut.Évidemment, on peut toujours s’en tireren affirmant que la mobilisation nedépend pas d’alliances «au sommet».Mais nul n’ignore que la mobilisationn’est jamais indifférente à l’offre, et quel’unité est, selon la formule, un «puissantlevier». La question reste donc entière: leFront de gauche, combien de divisions?
P.-S. :
Politis 
lance cette semaine une campagned’abonnements d’un type nouveau. La campagne du « doubleengagement ». Chaque fois qu’un abonnement nousparviendra, nous reverserons cinq euros à l’association Droitau logement (DAL), qui en a grand besoin pour aider lesfamilles qui campent toujours rue de la Banque. Quant à nous,nous avons toujours l’ambition de diffuser plus largement nosidées. Après le DAL, nous envisageons d’autres partenariatsavec des associations qui attendent notre solidarité. Lectriceset lecteurs, montrez-nous que cette campagne du doubleengagement vous intéresse.(1) Nous tiendrons un bureau d’animation de l’Appel le 28 marsà
Politis 
.
Nul n’ignoreque lamobilisationn’est jamaisindifférenteàl’offre, etque l’unitéest, selonlaformule,un« puissantlevier ».
ÉDITORIAL
Le Front de gauche,combien de divisions ?

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Demel96 liked this
badjabadja liked this
lepton100 liked this
kuru2111 liked this
solidaires liked this
gilkarm liked this
ihcenus liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->