Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Initiation à l'éducation chrétienne (1e partie)

Initiation à l'éducation chrétienne (1e partie)

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 1,957 |Likes:
Published by Barnabas CLC
Cours d'introduction à l'éducation chrétienne. Application à l'église en Haïti.
Cours d'introduction à l'éducation chrétienne. Application à l'église en Haïti.

More info:

Published by: Barnabas CLC on Mar 11, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/10/2014

pdf

text

original

 
- 1 -
 
Education chrétienne: son sens et son but
L'éducation chrétienne est un mouvement de formation biblique qui se dessinede plus en plus dans le milieu évangélique. On observe la création de différentesassociations dont le but est d'offrir des programmes éducatifs formels et informels envue de la croissance spirituelle des individus et des familles.
1
Citons par exemple:l'Ecole du dimanche, les associations de jeunesse dans les églises, les cours d'été, etc.Toute éducation est un processus d'enseignement-apprentissage,
2
et l'éducationchrétienne renferme aussi cet aspect. Avec la différence, cependant, que ce processusse déroule selon une orientation chrétienne de la vie, de la réalité en général. Deuxpoints essentiels caractérisent le processus enseignement-apprentissage de l'éducationchrétienne: 1) la
centralité de la Bible 
reconnue comme infaillible et l'autorité finale enmatière de foi et de conduite; 2) la
participation du Saint-Esprit 
qui apporte ladynamique surnaturelle et spirituelle de ce processus.
3
 Il convient de noter aussi que l'éducation chrétienne a un contenu. On peut direqu'on a reçu une bonne éducation. Ce qu'on a reçu n'est pas un mouvement ni unprocessus. D'une façon simple on dira qu'on a été inculqué de la connaissance de lavérité de Dieu: la vraie compréhension de la réalité et des vraies relations à l'intérieurde cette réalité.
4
En effet, pour l'éducation chrétienne nous croyons que
toute vérité vient de Dieu.
5
 L'éducation chrétienne trouve sa raison d'être dans la mission de l'Eglised'enseigner aux fidèles disciples tout ce que le Seigneur avait appris aux apôtres (Mt28:18-20). Le but visé dans ce ministère est la maturité chrétienne. L'apôtre Paulexprime cet objectif éloquemment en Colossiens 1:28 :
C'est lui [le Christ] que nous annonçons, exhortant tout homme, instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme devenu parfait en Christ.
 
1
 
 More Than Sunday School
, (Wheaton: ETA, 1992), p. 5.
 
2
 
Petit Dictionnaire Larousse
 
3
K. O. Gangel,
 Educational Program of the Church
,
4
De Haan,
 Education in the Truth
,
5
F. Gabelein,
The Pattern of God's Truth
,
 
 Initiation à l'Education Chrétienne
2
 
Le mot pour «parfait» ici est le grec
τελειος
(
teleios 
) qui donne l'idée de maturité.D'autres expressions bibliques traduisent cette même idée de maturité: «état d'hommefait» (Ep 4:13), «homme accompli» (2 Tim 3:17). Une étude de cette idée de maturitédans le NT nous montre qu'il a plusieurs aspects. Selon Ephésiens 4:13-14, leschrétiens sont appelés à dépasser l'état d'enfant pour arriver à la maturité, « à l'étatd'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. » En particulier il estquestion ici de
maturité en doctrine 
. Les « enfants » spirituellement sont « ballotés etemportés par tout vent de doctrine »; les hommes mûrs par contraste sont «fondés etenracinés dans la foi. »Hébreux 5:13-14 souligne un autre aspect de l'état d'homme fait. Par la pratique,il a habitué ses sens à discerner le bien du mal. Ici c'est la
maturité en sagesse 
. Cettesagesse donc consiste en la faculté de discerner ce qui est bien et ce qui est mal. Ellesuppose aussi un engagement pour la justice, c'est-à dire le choix d'aimer le bien et dedétester le mal (cf. Amos 5:15).L'homme adulte spirituellement est propre àtoute bonne oeuvre (2 Ti 3:17). Le but de Dieu dansl'oeuvre du salut par la foi sans les oeuvres est queles croyants pratiquent les bonnes oeuvres qu'il apréparé d'avance (Ep 2:10). Plusieurs activités sontclassées comme bonne œuvre ou piété dans laBible: s'occupper des pauvres, des veuves et desorphelins, prendre soin de sa famille, donner à ceuxqui sont dans le besoin, se préserver des souillures du monde, jeûner et prier, etc.Faire tout cela de façon agréable à Dieu suppose donc la
maturité en service 
.L'image du fruit communique aussi l'idée de maturité. En Galates 5:22, le fruit del'Esprit c'est l'amour. Dans 1 Ti 1:5 l'apôtre Paul confirme que l'un des objectifs del'enseignement qu'il donne dans l'épître c'est de « susciter l'amour qui vient d'un coeurpur » (FC). Il y a donc aussi l'aspect de
maturité en amour 
, en bonnes relationsfraternelles. C'est une dimension de la vie chrétienne à ne pas négliger puisque lemonde ne saura vraiment que nous sommes disciples du Christ que lorsqu’il verra quenous avons de l'amour les uns pour les autres (Jn 13: 35).
 
 Initiation à l'Education Chrétienne
3
 
Ainsi, l'éducation chrétienne vise la maturité globale des fidèles dans lesdomaine de la connaissance doctrinale, du discernement et de la sagesse spirituelle, dela pratique des bonnes oeuvres et de la vertu par excellence, l'amour. Le programmede l'éducation chrétienne sera un effort à atteindre ces objectifs. Mais aussi il faudraréaliser qu'il y a une opposition à cet heureux développement de la vie chrétienne.Alors que nous travaillons au progrès de la foi chez les fidèles, selon ce que ditexpressément l'Esprit, dans les derniers temps certains abandonneront cette foi (1 Ti4:1). Cette déperdition est attribuée à l'oeuvre de faux éducateurs et à la séductions deforces maléfiques, sans oublier les passions qui luttent dans nos membres
6
. Dans sonlivre
Le libérateur 
, Neil ANDERSON rappelle que Satan a toujours opposé l'oeuvre deDieu depuis le Jardin d'Eden. Ses tactiques demeurent les mêmes: la tentation,l'accusation, la séduction et le contrôle si possible.
7
Dans son premier livre
Victory over the Darkness 
, le même auteur soutient que la maturité n'est pas possible si le croyantne réalise pas sa liberté en Christ. Car Satan et ses démons sont engagés activementdans un effort de distraire les fidèles de leur cheminement de foi. Sa stratégie est desemer ses pensées et ses idées dans notre esprit. Il ne se donne aucun repos dansses efforts à établir des manières de pensées négatives et mondaines dans notreesprit; cela à son tour produira des manières d'agir négatives et mondaines.
8
 Comme 2 Corinthiens 10:3-5 le suggère, le ministère de l'éducation chrétienne,de la formation de disciple en général, se déroule dans un contexte de lutte spirituellepour la pensée des fidèles. Les théories, méthodes et techniques humaines nesuffisent pas. Par nous-mêmes nous ne pouvons triompher de Satan, du monde et dela chair. Il nous faut des « armes qui ne sont pas charnelles mais [qui] sont puissantespar la vertu de Dieu pour renverser des forteresses » (v. 4). Nous avons besoin del'assistance du Saint-Esprit. Il nous est donc nécessaire d'approfondir notrecompréhension de la participation de l'Esprit dans le ministère d'éducation chrétienne.
6
 
Jn Edner Jeanty,Jr.,
Si tu veux être parfait 
(Port-au-Prince: STEP, 1999), p. 9.
 
7
N. Anderson,
 Le libérateur 
(Eugene, OR: Harvest House Publishers, 1990)
 
8
______,
Victory over the Darkness
(Ventura, CA : Regal Books, 1990), p. 161.
 

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Feten Arfaoui liked this
LSBrice liked this
Joseph Gaston liked this
schimei liked this
solidaires liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->