Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le demantelement de l’Armee Francaise est bien en route...... La défense ne doit pas payer la facture d'une mauvaise politique du gouvernement

Le demantelement de l’Armee Francaise est bien en route...... La défense ne doit pas payer la facture d'une mauvaise politique du gouvernement

Ratings: (0)|Views: 9|Likes:
Published by Nicolas Marion
Dans les prochains jours, le président de la République et le gouvernement vont prendre des décisions d'une gravité exceptionnelle pour l'avenir de notre pays et sa place dans le monde. Ils vont décider des moyens de notre défense pour les années à venir.
Les Français doivent être conscients de ce qui se joue, parce que la puissance de l'armée française, sa capacité à assurer la défense de notre pays, de ses intérêts et de ses valeurs dans le monde fait partie d'un certain modèle français auxquels ils sont attachés et qui ne doit pas être remis en cause.

Aujourd'hui sont en jeu rien de moins que la place de la France dans le monde et sa capacité à assurer sa défense.
Dans les prochains jours, le président de la République et le gouvernement vont prendre des décisions d'une gravité exceptionnelle pour l'avenir de notre pays et sa place dans le monde. Ils vont décider des moyens de notre défense pour les années à venir.
Les Français doivent être conscients de ce qui se joue, parce que la puissance de l'armée française, sa capacité à assurer la défense de notre pays, de ses intérêts et de ses valeurs dans le monde fait partie d'un certain modèle français auxquels ils sont attachés et qui ne doit pas être remis en cause.

Aujourd'hui sont en jeu rien de moins que la place de la France dans le monde et sa capacité à assurer sa défense.

More info:

Categories:Types, Research
Published by: Nicolas Marion on Mar 26, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/14/2014

pdf

text

original

 
Le demantelement de l’Armee Francaise est bien en route......
La défense ne doit pas payer la facture d'unemauvaise politique du gouvernement
LE MONDE | 25.03.2013 à 15h31 • Mis à jour le 26.03.2013 à 10h59Claude Guéant (Ancien ministre del'intérieur et ancien secrétaire général de l'Elysée)
Dans les prochains jours, le président de la République et le gouvernement vont 
des décisions d'une gravité exceptionnelle pour 
de notre pays et sa place dans le monde. Ils vont décider desmoyens de notre
 pour les années à
.
Les Français doivent être conscients de ce qui se joue, parce que la puissance del'arméefrançaise, sa capacité à assurer la défense de notre pays, de ses intérêts et de ses valeurs dans le monde fait partie d'un certain modèle français auxquels ils sont attachés et qui ne doit pasêtre remis en cause.Aujourd'hui sont en jeu rien de moins que la place de la France dans le monde et sa capacitéàassurer  sa défense. La France peut être fière des actions récentes de sesarmées en Afghanistan, enLibyeet de sa mission encore inachevée, au Mali. Elle rend hommage avec gravité aux soldats qui donnent leur  vie pour que les enfants de France vivent dans un monde plus sûr et dans un monde plus juste.Elle sait que sa défense se joue aussi dans l'ombre, dans l'action discrète desservicesderenseignement ou dans la constance de notre force de dissuasion.Le risque auquel nous sommes confrontés aujourd'hui, c'est que dans cinq ans, dans dix ans, dansquinze ans, la France ne soit plus en état deconduirede telles actions. C'est que notre aviation etnotre marine ne soient plus capables deconduireune intervention de la nature de celle qu'elles ontmenée à bien en Libye. C'est que notre armée de terre ne puisse plus, comme au Mali,entrer  en  premier sur un théâtre d'opérations et y projeter très rapidement plusieurs milliers d'hommes.
Lire l'éditorial Armée amputée, France déclasséePLUS EN ÉTAT D'ASSURER LA SÉCURITÉ DE SA POPULATION
Le danger, c'est que la France ne dispose plus des moyens de renseignement, des moyens desurveillance permettant de guider l'action militaire pour qu'elle atteigne ses buts sans disperser ses efforts et sansoccasionner de dommages inutiles, notamment parmi les  populations. Le péril réel, c'est que la France ne soit plus en état d'assurer tout simplement la sécurité de sa  population.
 
La menace ultime, enfin, c'est que la France ne soit plus en état d'entretenir et derenouveler sa force de dissuasionnucléaireen lui conservant son autonomie absolue, qui est la garante del'indépendance stratégique et  politique de la France, comme le général de Gaulle l'avait voulu. Ces risques sont réels, parce queconstruireet maintenir une armée est une œuvre de longue haleine qui exige constance et détermination. L'armée professionnelle dont le président JacquesChirac a voulu doter la France doit être équipée et entraînée selon des standards exigeants. Il faut des années d'entraînement coûteuses et des matériels lourds pour  former un pilote de chasse, un marin ou un soldat aguerris. Il faut des décennies et un engagement financier constant pour constituer  une force de dissuasion complète et crédible. A l'inverse,laisser  les hommes sans entraînement, laisser  les matériels se dégrader  oudevenir dépassés, perdredes compétences technologiques et des savoir-faire stratégiques a des conséquences rapides et dont l'effet croît avec les années de façon exponentielle. Les dégâts peuvent être profonds et dans certains cas irrémédiables.L'argent est et restera le nerf de la guerre. Pour  avoir  voulu l'oublier , le gouvernement deLionel Jospina fragilisé l'armée française au moment où elle opérait cette mutation pourtant cruciale quil'a conduite à la professionnalisation.
 
Lire Défense : les scénarios noirs des coupes budgétaires(édition abonnés) REDRESSER LE BUDGET DE LA DÉFENSE
La baisse du budget de la défense, notamment de son budget d'équipement, qui avait alors étéopérée en dépit de conditions économiques favorables, aurait puavoir des conséquences lourdes.Les efforts constants menés depuis 2002, d'abord par Jacques Chirac, puis par   Nicolas Sarkozy,  pour redresser  le budget de la défense, ont toutefois permis de reprendreet de consolider la construction de notre armée de métier.A travers l'adoption du Livre blanc sur la défense et de la sécurité nationale, rendu public le 17 juin 2008, le président Nicolas Sarkozy avait indiqué quelle défense il voulait pour la France : une défense crédible à l'égard du monde et crédible pour les Français, une défense solide etfinancée, une défense restructurée pour une armée efficace et sûre d'elle-même.Malgré lacrise financièrepuis économique apparue quelques mois à peine après la publicationdu Livre blanc, la priorité donnée à la défense n'a jamais failli. La loi de programmation militairede 2009 prévoyait un effort supplémentaire pour la défense dans le cadre du plan de relance.Dans le budget triennal 2011-2013, budget pourtant marqué par les efforts de redressementdesfinancespubliques, deux budgets étaient en hausse : l'emploiet la défense. Des ressources exceptionnelles étaient dégagées pour  maintenir l'effort global de défense à un niveau très proche de celui qui était prévu dans le cadre du Livre blanc.Enfin, toutes les économies réalisées sur le budget de la défense lui étaient restituées. Dans uncontexte pourtant difficile, le maintien de l'effort de défense a constitué une ardente obligation. Il

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->