Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lettre SNCM

Lettre SNCM

Ratings: (0)|Views: 9|Likes:
Published by marsactu

More info:

Published by: marsactu on Mar 28, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/02/2014

pdf

text

original

 
Pierre LaurentSecrétaire national du PCFSénateur de Paris
Monsieur Jean Marc AyraultPremier ministreHôtel de Matignon57 rue de Varenne75007 Paris
Paris, le 8 mars 2013
 
Monsieur le Premier ministre,Je tiens à attirer votre attention sur la situation extrêmement préoccupante de la SNCM et de laCNM, et plus généralement de l’ensemble de la filière du transport maritime.Ces dix dernières années, les conditions de la mise en œuvre de la desserte publique de la Corse ontconsidérablement changé. En lieu et place de la convention de 1976, un dispositif concurrentiel a été mis en place. Ce dispositif, subventionné sur la dotation de continuité territoriale, sous couvert d’aide sociale estcontestable. Par ailleurs, sous le gouvernement Villepin/Sarkozy, nous avons assisté à la privatisation de laSNCM, et depuis 2008, le gel de la dotation de continuité de cette ligne est inscrit au budget de la nation.Ces éléments vont à l’encontre d’une exigence essentielle à nos yeux pour la Corse, seule régioninsulaire de la France métropolitaine : assurer l’expression de la solidarité nationale dans le domaine dutransport.Alors que nous nous apprêtons à célébrer l’année du 70ème anniversaire de la Libération de la Corse, premier département libéré après l’insurrection de son peuple, je ne peux imaginer que des navires comme le« Danielle Casanova » et le « Jean Nicoli » ne puissent plus desservir l’île.Pourtant, la SNCM est aujourd’hui menacée, et à double titre. Véolia Environnement annonce savolonté de désengagement du capital pendant que la procédure d’appel d’offre lancée par la CTC montre lafragilité et les risques pour cette compagnie, comme d'ailleurs pour la CNM.Le périmètre de la DSP a été divisé par deux et le montant de la compensation financière plafonné à70 M€. Deux candidats ont répondu à cet appel d’offre. Le groupement d’opérateurs historiques SNCM etCMN et Corsica Ferries France, société genevoise dont le siège est rattaché à la banque du Gothard, qui bat pavillon italien second registre.Corsica Ferries a fait une offre jugée techniquement inacceptable, mais sous le plafond des 70 MEétabli par le président de l’OTC, alors que le groupement SNCM-CNM annonce une offre avoisinant les 140M€.Je me permets donc d’attirer votre attention sur cette situation lourde de dangers et dont les risquessoulignent la perversité du système prétendument destiné à garantir la mise en concurrence loyale. Non seulement ce n'est pas le cas, mais au surplus l’AOT perd la maîtrise économique et politique dece qu’elle décide en ce sens. L’idée d’une compagnie régionale est d’autant plus contestable qu’elle seraitsoumise à la même logique sous la seule responsabilité de la CTC.Par ailleurs, la Délégation de Service Public intègre la possibilité de maintenir en service des naviresde plus de 25 ans, n’incitant pas au renouvellement de la flotte. Non seulement, cela favorise un faible niveaud’exigences, y compris en termes de sécurité, mais elle contribue à grever la relance industrielle deschantiers naval français.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->