Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1650_PDF_du_04_04_2013

1650_PDF_du_04_04_2013

Ratings: (0)|Views: 30,297 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Apr 03, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/09/2013

pdf

text

original

 
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2244 PRIX 20 DAJEUDI 4 AVRIL 2013
      L     e      B    u      t     e    u     r      d    u      0      4   -      0      4   -      2      0      1      3
Saâdanenégocieavecle
Slimani
«MonbutfaceauBéninvamelibérer»
«Je jouerai en Europe,pas ailleurs !»
ClubAfricain
 Après sa non-convocation chez les A’ 
 Asselahserévolte
Ghribmetlapressionsurl’arbitreGhribmetlapressionsurl’arbitreGhribmetlapressionsurl’arbitreGhribmetlapressionsurl’arbitreGhribmetlapressionsurl’arbitreGhribmetlapressionsurl’arbitre
«J’espère que Necib necommettra pas d’erreurs»
«C’est de la hogra,on veut me saboter !»
«Il faut peut-êtrerester sans club pourêtre convoqué»
«Il n’y a que Cédric quiest meilleur que moi»
Mokdadannonce
lacouleur
«Je respecte leMCA mais surle terrain, jeme donneraià fond pourla JSK»
 Au Cameroun sans 7titulaires, ni Courbis
USMA
LesUsmistessacrifientla
CoupedelaCAF
Zemmamouche
«Je veuxparader avecla Coupe arabeà Soustara»
 Amroucherègleleprobmedustade
«On louera le 5-Juilletpour cinq ans»
MCAJSK 
 
N° 2244 Jeudi 4 avril 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
Mbolhi doit semontrer plusvigilant sur lestirs lointains
 Au lendemain de l’élimination des Verts en Coupedu monde 2010, qui s’est déroulée sur le sol sud-afri-cain, tous les Algériens ont été unanimes à dire que lasatisfaction était Raïs Mbolhi qui, incontestablement,avait été la révélation du Mondial. Le pensionnaire duchampionnat bulgare avait, en effet, sorti deuxmatchs de haute facture face à l’Angleterre et auxEtats-Unis. Depuis, il est devenu incontestablement lenuméro 1 de l’Equipe nationale. Cependant, par lasuite, il a connu des hauts et des bas avec les clubsdans lesquels il avait joué, au point où il est resté sanscompétition durant six mois au Krylia Sovetov de Rus-sie. Ce problème a, d’ailleurs, influé négativement surson rendement, encaissant des buts vraisur des er-reurs stupides. Il n’est un secret pour personne que lerendement de Mbolhi a beaucoup régressé, mais il atoujours bénéficié de la confiance du coach. Halilhod-zic, comme il l’a souvent répété dans les conférencesde presse, il s’en tient à un principe : le poste de gar-dien de but est très sensible et requiert une stabilitépour qu’il y ait des automatismes au sein du comparti-ment défensif.
4 buts lui sont imputés
Ce qui est reproché à Mbolhi par les observateurs,c’est sa propension à encaisser des buts sur des tirslointains. D’ailleurs, 4 buts encaissés en sélection luisont directement ou indirectement imputés. Cela avaitcommencé en septembre 2010, pour le compte deséliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations2012, l’Algérie recevait la Tanzanie au stade Musta-pha-Tchaker de Blida. On jouait la demi-heure de jeulorsque le milieu de terrain tanzanien, Idrissa Rajabu,a botté un coup franc directement vers le but deMbolhi, à partir des 35 mètres. Malgré la distance, laballe avait fini au fond des filets. Un mois plus tard, leportier des Verts a refait la même erreur : il encaisseun but de loin à Bangui, contre la République centra-fricaine, même s’il a eu le mérite d’arrêter quelquesballes de but. C’est ce but, inscrit par Eude Dagoulouà la 82’, sur un tir des 30 mètres, qui avait mis la sé-lection algérienne, drivée à l’époque par Abdelhak Benchikha, à genoux, alors qu’elle tenait le point dunul. La défaite qui s’en est suivie avait pesé lourde-ment dans le décompte final des éliminatoires. Depuisce match face à la RCA, il aura fallu attendre plusd’une année et demie pour voir Raïs Mbolhi s’inclinerdans de telles situations. Le 14 juin 2012, l’Algérie re-cevait la Gambie au stade Tchaker de Blida. Alors queles Verts menaient au score par 2 à 0, après avoirréussi à revenir de Banjul avec un précieux succès,Mbolhi a encaissé un but dans le quart d’heure de lapremière mi-temps, sur un tir à l’entrée de la surfacede réparation. Heureusement que ce but n’avait euaucune incidence sur le résultat du match. Durant ladernière CAN, Mbolhi a encaissé un autre but de loin,inscrit par Youcef Msakni, lors du premier match dupremier tour. Les avis des spécialistes diffèrent, cer-tains estimant qu’il n’a aucune part de responsabilitésur ce but et d’autres affirmant le contraire.
Il a aussi sauvé des situationschaudes
Le dernier match des Verts face au Bénin n’a pasété sans conséquence. Les Verts avaient, certes,réussi à battre les Ecureuils sur le score de 3 à 1, maisMbolhi s’est illustré par une grosse bévue, sur coupfranc, lorsque la balle, après une faute de main, a finiau fond des filets, plongeant les Verts et leurs suppor-ters dans le doute. Ce dernier but est arrivé sur uneerreur flagrante, ce qui a soulevé le courroux des sup-porters des Verts. Cependant, il ne faut pas occulterque Mbolhi a sauvé plusieurs situations chaudes surdes tirs de loin, notamment face au Maroc (en aller etretour) et la Libye. Ce serait malhonnête de ne retenirde ses prestations que les points négatifs. Cela n’em-pêche qu’il devra travailler plus pour se faire pardon-ner et se faire ôter cette «étiquette» de gardien debut fragile sur les tirs lointains.
Hamza R.
Vous n’avez pas été retenu dans la liste del’EN A’ établie par Toufk Korichi. Un com-mentaire ?
Que voulez-vous que je vous dise, sans douteque je n’ai pas le niveau. Peut-être qu’on meconsidère comme le plus mauvais gardien d’Al-gérie, allez savoir…
On vous sent dépité, n’est-ce pas ?
Comment ne pas l’être ? J’attendais qu’on measse appel en A, et là, je vois que même avec lesA’, on m’ignore. Au vu de la saison que je réalise,c’est tout simplement du sabotage.
A ce point ?
Oui, et plus que ça. Ce n’est pas normal qu’onm’ignore ainsi, alors que je joue dans l’un desplus grands clubs d’Algérie et que je ais degrands matchs depuis plusieurs semaines. Ap-paremment, il aut avoir un passeport rouge(européen) pour espérer jouer en sélection.
Mais là, ça concerne l’Equipe A’…
Oui, je sais. On prend les immigrés qu’onconsidère toujours les meilleurs. Mais nous,ceux qui sont nés ici en Algérie, on n’a, appa-remment, pas le niveau pour déendre les cou-leurs de notre pays. Sincèrement, je suisdégoûté.
Donc, selon vous, votre non-convocation n’aaucune relation avec l’aspect sporti…
Oui, c’est évident. Il y a un jeu de coulissesqui se ait et moi, malheureusement, il n’y a per-sonne pour me déendre. Je me contente dem’entraîner, aire mes matches et rentrer à lamaison sans aire de bruit, et cela ne m’arrangepas, fnalement.
Vous vous sentez réellement marginalisé ?
C’est de la hogra pure et simple. Je sais que j’ai ma place en Equipe nationale A, et personnene peut dire le contraire. Le pire, c’est que je necomprends pas pourquoi on m’ignore ainsi,alors que je n’ai eu aucun problème avec per-sonne en sélection.
Avez-vous essayé de parler à Kaoua ?
Non, il ne m’a jamais parlé. D’ailleurs, je medemande sur quelle base on juge les gardiens.Halilhodzic est venu superviser nos matches,récemment, où j’ai été plus qu’à la hauteur. Lo-giquement, je m’attendais à être appelé en A.
Selon vous, les gardiens qui ont été convo-qués n’ont pas le niveau requis…
Je n’ai pas dit ça, même si j’avoue que seulCédric Si Mohamed est le meilleur, en ce mo-ment, et mérite amplement d’être convoqué. Ensélection, j’ai constaté qu’on ait du deux poids,deux mesures, malheureusement.
Vous n’êtes pas le premier à ustiger les mé-thodes de sélection des gardiens en EN.Chaouchi, lui aussi, n’a pas été tendre dansses déclarations envers le sélectionneur
Le cas de Chaouchi est diérent. Lui, il aconnu la sélection, et ses déclarations neconcernent que sa personne. Après, il sait dequoi il parle, et pas la peine de dessiner un ta-bleau pour vous le aire comprendre. Permet-tez-moi d’ajouter quelque chose.
Oui, allez-y…
Je crois que j’ai trouvé la solutionpour jouer en sélection. La sai-son prochaine, je ne vais opterpour aucun club, peut-être quecela se paie. Apparemment, c’estle premier critère de sélection.
Vous accusez Halilhodzic,alors qu’il vous a sélectionnéen août 2011 pour le stage deMarcoussis…
Premièrement, je n’accuse pas Ha-lilhodzic. Ceux qui ne veulent pas demoi en EN se reconnaissent, et pas lapeine que je les cite. D’ailleurs, en parlantde Marcoussis, je vous rappelle que, certes,on m’avait retenu dans un premier temps,mais aute de visa, je n’ai pu rejoindre le lieu dustage. C’est quand même bizarre cette histoire.Jusqu’à ce jour, je ne l’ai pas encore avalée.Aussi, et d’après ce qu’on m’a expliqué, il paraîtque Halilhodzic aurait dit qu’il ne me convo-querait pas, car j’ai cette manie de dribbler dansla surace. Si cela est vrai, je trouve que c’est ri-dicule.
Entretien réalisé par Saïd Fellak 
Le gardien de but de la JS Kabylie, Malik Asselah, frustré de ne pas avoir été retenu au seinde l’Equipe nationale A’, n’a pu se taire, exprimant publiquement sa colère contre cetteinjustice, dira-t-il. Dépité, Asselah n’a pas été tendre dans ses déclarations. Cinglant !
«Qu’on nousdise quels sontles critères desélection pourles gardiens !»«Seul Cédricest le meilleuret mérited’être appelé»
Retenu en sélection A’ 
 Yachir sommé depasser par la FIFA pour être qualifié
S
amy Ali Yachir, l’at-taquant du Mou-loudia d’Alger, aété retenu enEquipe nationale A’ pour le stage de préparation,prévu le 12 avril prochain, auCentre technique national deSidi Moussa, pour le comptedes éliminatoires du cham-pionnat d’Afrique des nationsprévu fin juin. Le joueurmouloudéen a, jusque-là,fourni un très bon parcoursdepuis le début de la saisonsous le maillot des Vert etRouge. Ainsi, ses efforts ontattiré l’attention du sélection-neur national de l’équipe A’,Taoufik Korichi, lequel a dé-cidé d’inscrire son nom sur laliste des 30 joueurs retenuspour le regroupement. Seule-ment, il ne pourra pas jouerdirectement avec l’Equipe na-tionale algérienne, sans pas-ser par la FIFA.
Il a joué dans lescatégories de jeunes de l’Equipede France
Pourquoi Samy Yachir doitpasser par la plus haute ins-tance footballistique de laplanète, pour pouvoir jouerau profit de l’Equipe nationalealgérienne ? C’est la questionque, sans doute, beaucoupde gens vont se poser. Etbien, avant de venir en Algé-rie tenter une expérience àl’USM El-Harrach pour relan-cer sa carrière, il avait jouéchez les jeunes catégories del’Equipe de France. Selon lesinformations en notre posses-sion, Samy Yachir a défendules couleurs des moins de 17ans français et des moins de19 ans. Du coup, il estsommé de passer par la FIFApour être qualifié au profit del’Equipe nationale algérienne,pour éviter ainsi des compli-cations lors du coup d’envoides éliminatoires.
Korichis’entretiendraavec le joueur aucours du stage
Selon une source bien in-formée, Taoufik Korichi, le sé-lectionneur national des A’,devrait être au courant decette affaire, mais il préfèreentretenir le secret. Déjà, de-puis son installation officielle,il n’a pas livré à la presse na-tionale la moindre déclara-tion, préférant s’adresser auxmédias au cours de la pro-chaine conférence de pressequi sera organisée incessam-ment. Selon notre source,Taoufik Korichi profitera dustage du 12 avril, pour discu-ter en tête-à-tête avec le joueur, afin d’avoir tous lesdétails sur cette affaire. Notresource nous a révélé que Ko-richi a décidé de le convo-quer, malgré sa situation, caril l’a impressionné technique-ment, et semble êtreconvaincu que le Mouloudéenest capable de donner unplus aux Verts.
Il sera qualifiéà temps
Une fois que Taoufik Kori-chi aura discuté avec le joueur, le sélectionneur natio-nal devrait sans aucun douteprendre attache directementavec le président de la Com-mission des équipes natio-nales, Wali Sadi, pourentreprendre les démarchesnécessaires auprès de la FIFApour qualifier le joueur. Avecles nouveaux règlements,l’attaquant du Mouloudia d’Al-ger pourra jouer en sélectionnationale, sans aucun souci,à condition qu’il envoie undossier à cette instance.
Hamza R.
 
Korichitiendraprochainement uneconférence de presse
Le sélectionneur national de l’équipe A’,Taoufik Korichi, fraîchement installé dans sesnouvelles fonctions, devrait animer très pro-chainement une conférence de presse, au ni-veau de la salle de conférences du stade5-Juillet. Depuis sa nomination officielle, Taou-fik Korichi ne s’est pas du tout exprimé. Pis, ilétait injoignable. Il faut dire que beaucoupde questions vont lui être posées, sur l’af-faire Chaouchi, ses relations avec Ha-lilhodzic et autres…
«C’est de la
hogra 
 , on veutmemememememesaboter !»
Il réagit à sanon-convocation en A’ 
 Asselah
 
 Vers un match Algérie-Egypte
Un match amical Algérie-Egypte serait sur le pointd’être organisé, comme l’aindiqué le ministre desSports égyptiens, El AmriFarouk, à l’hôtel où résidaitl’USM Alger au Caire. Aprèss’être déplacé pour s’en-quérir de l’état de la délé-gation algérienne, après lesincidents qui se sont pro-duits au stade des Forces dela défense aérienne, le mi-nistre égyptien a fait savoiraux journalistes algériensprésents que ce match seraorganisé :
«Le ministre des Sports algérien m’a appelé pour programmer un match amical Algérie-Egypte qui réconciliera une fois pour toutes les deux peuples frères.» 
Le ministredes Sportségyptien à Algerprochainement
Le ministre des Sportségyptien, El Amri Farouk,sera prochainement à Alger,pour mettre sur pied, avecson homologue algérien, leprofesseur MohamedTahmi, la tenue d’un match Algérie-Egypte.
 
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
3
N° 2244 Jeudi 4 avril 2013
Un mot sur ce succès que vousavez réalisé ace au Bénin ?
C’était une rencontre très dicile.On devait gagner pour continuer ày croire, et surtout revenir sur leMali qui avait réussi à gagner aceau Rwanda. On savait que lemoindre aux pas allait nous coû-ter cher. En ace, il y avait uneéquipe du Bénin, accrocheuses quinous a causé quelques problèmes,mais comme vous l’avez vu (entre-tien réalisé juste après le match duBénin), on a sucomment gérer lesmoments orts du match pour leremporter.
Trois buts à un, c’est rassurantavant le virage du mois de juin…
C’est exactement ça. Je pense quemême si on aurait pu marquerd’autres buts, cette victoire nousremet sur rails et nous permet depréparer nos deux prochains dé-placements avec plus de confanceet de sérénité.
Vous rentrez, et sur l’un de vospremiers ballons, vous parvenezà secouer les flets, vous avez re-trouvé votre sens du but ?
Je dois d’abord dire, que je voulaisabsolument marquer pour mon-trer que je méritais bien laconfance du coach Halilhodzic.Malgré tout ce qui a été dit à monsujet, il m’a toujours ait confanceet je devais bien lui rendre la pa-reille. Dieu merci, c’est ma pre-mière véritable occasion, j’ai réussià marquer. J’espère que cela vadurer.
Vous êtes avec Soudani, le meil-leur buteur de l’EN avec six réali-sations, ça ne vous a pas aectéde débuter sur le banc de touche?
Ecoutez, on est en Equipe natio-nale, que ça soit sur le banc ou ti-tulaire, il aut toujours se préparerpour donner le meilleur de soi-même. Après, débuter le match ourentrer en cours du jeu, l’im-portant est de ramener leplus que le coach attendde vous.
Maintenant, il va alloirsonger à gagner auBénin et au Rwanda.Etes-vous en mesure deaire le plein lors de ces deux matchs en juin ?
On sait que c’est dicile d’aller ga-gner là-bas, mais cela ne nous em-pêchera pas de fxercomme objecti la tota-lité des points lors deces deux déplace-ments qui restent,au risque de me ré-péter, décisis pournous avant notre der-nier match à la maisonace au Mali. Seulement, on est en-core loin de ces rendez-vous, onen parlera au moment voulu.Maintenant, il aut savourer cesuccès et surtout se remettre auboulot.
Justement, au CRB vous mar-quez pratiquement dans chacunede vos sorties. Maintenant, ilaut vraiment maintenir cette e-fcacité devant les buts pour es-pérer être présent contre le Béninet le Rwanda le mois de juin pro-chain, n’est-ce pas ?
Je sais que c’est impérati pour moide préserver cette belle orme jusqu’au bout. A mon avis, je doisencore travailler dur et surtoutéviter les blessures pour espérerprétendre jouer ces matchs décisisavec l’Equipe nationale. C’est clairque je dois briller avec le CRB,pour maintenir cette ecacité que j’ai reprise depuis quelquesmatchs et en sélection.
Surtout qu’avec leretour de Djeb-bour et la proba-ble arrivée deBelodil, leschoses vont deve-nir encore plusrudes. La concurrencesera de mise ?
La concurrence a toujours existéen sélection. C’est ce qui nous aitprogresser. Le coach ait ses choixet à nous de bien appliquerses consignes, voilàtout.
D’aucuns ar-ment que lematch du Malis’annoncecomme une petitefnale. Est-ce votreavis ?
A vrai dire, on aimerait bien rame-ner des points de l’extérieur pouraborder ce match contre le Maliavec plus de confance et de séré-nité. Maintenant, si on doit jouerchez nous, et ça pourrait bien êtrele cas, je préère ne pas trop enparler dès maintenant. Il aut res-ter concentrés sur les prochaineséchéances du mois de juin. A monavis, c’est la meilleure manière debien préparer nos prochains ren-dez-vous.
On parle beaucoup de vouscomme partant dès cet été. Qu’enest-il de vos contacts ?
Sincèrement, ça parle beaucoup.J’ai quelques touches en Europe etailleurs, mais pour l’instant, je nepeux rien révéler. Je ne suis paspressé. J’essaye de rester concentrésur mon club pour bien fnir lasaison. On en parlera en fnd’exercice Incha Allah.
Al Ismaïly, l’ESTunis et même leClub Aricain,sont sur vos traces.Seriez-vous tentépar une expériencedans l’un de ceschampionnats ou préé-rez-vous une carrière en Eu-rope ?
C’est clair, ma priorité va vers unchampionnat européen. Comme vous devriez le savoir, il me resteune année au CRB. J’ai des touchesen Europe, en France et au Portu-gal, mais comme je viens de vousle dire, je ne préère rien dire avantla fn de la saison.
 Entretien réalisé  par Moumen Ait Kaci Ali
 
«Titulaire,ou remplaçant,l’important est deramener le plus quele coach attendde moi»«Il faudra allerchercher despoints au Bénin etau Rwanda»«Le Mali ? Ilfaut d’abordbien négocierles prochainsdéplacement»
Slimani :«J’ai reçu des contacts, mapriorité va vers un club européen»
«Ce but marqué contrele Bénin va me libérer»
Dans une interview qu’il nous a accordée, il y a une semaine, juste après le matchgagné face au Bénin, Islam Slimani qui respire la forme depuis quelque temps, re-vient sur la performance des Verts contre le Bénin. L’auteur d’un des trois buts del’EN dans ce match gagné à Blida, il y a dix jours, nous parle de son avenir et desmatchs importants qui attendent les Fennecs le mois de juin prochain.
Feghouli :
«On nelâchera rien jusqu’audernier match»
Sofane Feghouli, le milieude terrain international algé-rien de Valence, a déclarémardi lors d'une conérencede presse que ses camaradeset lui doivent absolument ba-tailler dur pour décrocherune place en Ligue deschampions la saison pro-chaine. «Ce qui m’intéresseest que l’équipe gagne etpuisse engranger le maxi-mum de points pour termi-ner parmi les quatrepremiers, et disputer la Liguedes champions la saison pro-chaine. On va jouer à ond jusqu’au dernier match.»
« Comme toute laplanète le pense,Barcelone est lefavori pour la Liguedes champions »
Invité à donner son avoripour l’édition de la Liguedes champions cette année,Sofane Feghouli réaliste etadepte du beau jeu, avoueque le FC Barcelone sembleintouchable. Un avis partagépar presque toute la planète,rajoute t-il : « Comme toutela planète le pense, Barce-lone est le avori pour laLigue des champions. »
M. A.
Cadamuro :
« En Algérieles gens ont le cœur sur lamain, ils sont agréables »
Dans une interview vidéo, ac-cordée à un site espagnol, LiassineCadamuro est revenu sur sa peureluisante situation avec la RealSociedad, cette saison. Revenu deblessure, le déenseur latéral droitde l’Equipe nationale a aussi évo-qué ses origines. Cadamuro qui estAlgéro-Franco-Italien, s’identifedans ces trois cultures. A ce pro-pos, il a déclaré : « J’aime la Francepour la gastronomie, l’Italie pourla mode vestimentaire, et je me re-connais dans l’Algérien pour soncaractère… très ort ! Mais croyez-moi, là-bas, les gens ont le cœursur la main ! Ils sont agréables. »
« En sélection,tout le mondes’entend bien»
Liassine BentaibaCadamuro est àl’instar de ses coéqui-piers, très attaché àtout ce qui touche legroupe des Verts. Inter-rogé sur l’ambiance quirègne en équiped’Algérie, le joueur de laReal Sociedads’est montrérassurant :«out vabien en sé-lection, toutle mondes’entend bien,que ce soit les joueurs ou lesta technique. »
 M. A.
Saâdane négocie avecle Club Africain
 Actuellementsans entraî-neur, après lelimogeagede Kouki,dimanchedernier,suite à ladéfaitelors duderby deTunis face àl’EST, le Club Africaincherche un nou-veau coach. Dansun premier temps, la direction du club de BabJedid, avait pris attache avec Abdelhak Benchikhaet Faouzi Benzarti, mais il semblerait que les né-gociations n’aient pas abouti. Ainsi, on a ap-pris, hier, que les dirigeants tunisiens ontciblé un autre entraîneur, en l’occurrenceRabah Saâdane. En effet, selon nos infor-mations, un responsable du Club Africaina pris attache, hier, avec l’ancien sélec-tionneur des Verts et lui a proposé deprendre en main l’équipe jusqu’à la fin dela saison. Pour l’heure, on ne sait pas en-core quelle a été la réponse du Cheikh desentraîneurs algériens, mais il sembleraitque celui-ci pourrait s’envoler aujourd’hui àTunis, pour négocier concrètement. Notonsque l’actuel coach du CS Constantine, le Fran-çais Roger Lemerre, a lui aussi été contacté.
S. F.
Selonla presse grècqueBoudebouz convoitépar l’Olympiakos
Selon certains journaux grecs, la formationde l’Olympiakos Le Pirée s’intéresserait deprès au milieu de terrain algérien du FC So-chaux, en l’occurrence Ryad Boudebouz. Le clubdu Pirée, qui prépare la saison prochaine, adonc mis sur ses tablettes l’ailier international.Pour l’heure, aucun contact officiel n’a étéentrepris avec le joueur. Ce dernier, qui seconcentre pleinement sur son club ac-tuellement, devrait très probable-ment changer d’air à la fin de lasaison.
WestBromwich suitNabil Ghilas
 Après l’Olympique de Marseille, leSporting Lisbonne et Everton, c’est autour du club anglais de West Bromwichd’afficher son intérêt pour l’attaquant algé-rien de Moreirense, Nabil Ghilas. Les médiasbritanniques ont affirmé, hier, que le néo-in-ternational intéresserait fortement l’actuelhuitième au classement de la PremierLeague. Une offre aurait même été sou-mise par les responsables de WestBrom’ à la direction de Moreirensepour racheter le contrat du joueur.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->