Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Etat Situation

Etat Situation

Ratings: (0)|Views: 12,554 |Likes:
Published by Radio-Canada

More info:

Published by: Radio-Canada on Apr 05, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/10/2013

pdf

text

original

 
 
Les jeux de hasard et d'argent chez les personnesaînées: état de la situation
Chercheur principalRobert J. Vallerand, Université du Québec à MontréalCo-chercheur(s)
Frédéric Guay, Université Laval
Établissement gestionnaire de la subvention
Université du Québec à Montréal
Numéro du projet de recherche
2009-VD-132544
Titre de l’Action concertée
 
Jeux de hasard et d'argent chez les aînés
Partenaire(s) de l’Action concertée
 
L’Association
québécoise des retraité(e)s des secteurs publics et parapublics; le Conseildes aînés; le ministère de la Santé et des Services sociaux; le Secrétariat aux aînés;et le Fonds de recherche du Québec
Société et culture (FRQSC)
 
1
LES JEUX DE HASARD E
T D’ARGENT CHEZ LES
PERSONNES AÎNÉES:ÉTAT DE LA SITUATIONRÉSUMÉ
 
L’une des activités sociales les plus fréquemment rapportées par les personnesaînées est les jeux de hasard et d’argent (McNeilly et Burke, 2001).
En raison de
l’augmentation de l’accessibilité
au jeu et des conditions de vie propres aux aînés(par exemple, beaucoup de temps libre), ces derniers se retrouvent dans uneposition de vulnérabilité face au développement de problèmes de jeu. Or, nousen savons peu sur le portrait de la situation des aînés en ce qui a trait aux jeux
de hasard et d’argent
au Québec. Le présent programme de recherchecomprenait deux études. De nature longitudinale
, l’Étude 1
visait à identifier lesdéterminants et les conséquences du jeu excessif chez les aînés (55 ans et plus)et explorait les différences entre les différents types de joueurs sur les variablessociodémographiques et les habitudes de jeu. Les résultats ont démontré que la
passion obsessive, l’amotivation
envers le jeu
, l’ennui, le névrotisme, le nombred’heures passé
es
à jouer par semaine et l’insatisfaction financière prédisaient les
problèmes de jeu chez les aînés au Temps 1. De plus, les résultats ont soulevéque la passion obsessive était le seul prédicteur du changement des problèmesde jeu chez les aînés au Temps 2 (six mois plus tard). Pour ce qui est desconséquences, les résultats ont démontré que le jeu excessif prédisait
positivement la dépression, l’anxiété et les symptômes physiques
, et prédisaitnégativement la satisfaction de vie, le sens à la vie, la satisfaction des besoins
d’autonomie, de compétence et d’appartenance sociale
et la santé globale. Parsurcroît, les résultats ont illustré que le jeu excessif prédisait une augmentationde la dépression,
ainsi qu’une diminution de la satisfaction de vie et du sens à la
vie des aînés six mois plus tard. Enfin, les résultats ont identifié que les joueursaînés les plus à risque de développer des problèmes de jeu sont les hommes
 
2
âgés entre 55 et 64 ans, les aînés ayant un faible revenu et un bas niveau descolarité, ceux dont le jeu préféré est les ALV ou les machines à sous et ceux qui
passent un nombre d’heures important par semaine à jouer.
 
L’Étude 2
avait pour
but d’identifier les stratégies de prévention et d’intervention
du jeu connues desaînés, les stratégies proposées par les aînés, ainsi que les lieux à cibler afin de joindre les aînés. En somme, les sultats ont démontré que les nésconnaissaie
nt peu de stratégies de prévention et d’intervention du jeu. En
termes
de stratégies proposées, dans l’ 
ensemble, elle visait à augmenter
l’information en ce qui a trait aux risques des jeux de hasard et d’argent pour les
aînés, à rencontrer les aînés afin de
promouvoir d’autres activités
plus saines et
briser l’isolement et à diminuer l’accessibilité au jeu.
Finalement, plusieurs lieuxont été proposés afin de rejoindre
et d’informer
les aînés. Les résultats duprésent programme de recherche mènent à plusieurs recommandations et pistesde solution pour les décideurs, gestionnaires et intervenants.
CONTEXTE DE LA RECHERCHEProblématique
Les aînés représentent une proportion importante et sans cesse grandissante dela population. En effet, sous peu, pas moins de 25% de la population québécoiseaura 65 ans et plus en 2021 (Institut de la Statistique du Québec, 2007). A justetitre, les aîné
s méritent que l’on s’intéresse aux conditions qui prévalent dansleur vie et notamment sur celles qui risquent d’influer sur leur qualité de vie et
leur bien-être. Dans ce cadre, il devient important de mieux comprendre leurimplication en ce qui a trait
aux jeux de hasard et d’argent.
Les jeux de hasard
et d’argent représentent l’une des activités sociales les plus fréquemment
rapportées par les aînés (McNeilly et Burke, 2001). Les médias ont rapportéplusieurs situations où des aînés en sont venus à perdre tout leur patrimoine au

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->