Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
115226914 Prevenir Les Chutes Chez Les Personnes Agees

115226914 Prevenir Les Chutes Chez Les Personnes Agees

Ratings: (0)|Views: 2 |Likes:
Published by RLAMY1

More info:

Published by: RLAMY1 on Apr 07, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/07/2013

pdf

text

original

 
    w    w    w .     l    e    s   -    c    a     h     i    e    r    s .    c    o    m
16
Les cahiers
Tè TT 2012
>>>
Les chutes chez les seniors sont fréquentes, invalidanteset coûteuses pour les organismes sociaux et les familles.Les causes sont multifactorielles mais les troubles de statiquedes pieds, le port de chaussures mal adaptées sont des causesà ne pas oublier.
Prévention des chuteschez les seniors :n’oubliez pas de regarderles pieds !
D
e centesrecherchessoutiennentqu’une ap- proche multidisciplinaire
 pourlapréventiondeschutes
et l’implication desdifférents acteursde santé peuvent jouer un rôle impor-
tant.Chezlesseniors,
les chutes sont un problème majeur desanté publique. Une
 personnesurtroisâgées
deplusde65anstombe
chaque année, une sur 
deux après 85 ans. On estime que les chuteschez les personnes âgées sont responsables
de9000sparanaps65ans[1].Quarante
 pour cent des sujets âgés hospitalisés pour chute sont orientés ensuite vers uneinstitution [2].Si la plupart des chutes entraînent des bles-
suresmineures :plaiesminimes,ecchymoses,
hématomes,entorses,ilfautsavoirque15
des chutes entraînent des traumatismes crâ-
niens, des fractures et des luxations. Leschutes représentent la principale caused’hospitalisation chez les seniors.
Leschutescoûtentcher !EnFrance,onestime
que le coût médical direct est de 1 milliard340 millions d’euros. Bien que considé-
rables, ces chiffres sont probablement
     ©     S     h    u     t     t    e    r    s     t    o    c     k
 
    w    w    w .     l    e    s   -    c    a     h     i    e    r    s .    c    o    m
17 
www.-.
     ©     S     h    u     t     t    e    r    s     t    o    c     k
 
    w    w    w .     l    e    s   -    c    a     h     i    e    r    s .    c    o    m
18
Les cahiers
Tè TT 2012
>>>
sous-estiméscariln’estpastenucompte
de l’impact financier pour le conjoint et lesautres membres de la famille.
Les causes des chuteschez les seniors
Les causes des chutes sont complexes etmultifactorielles liées à des facteurs intrin-sèques et des facteurs extrinsèques.Des études prospectives ont parfaitementidentifié les principaux
facteurs de risqueintrinsèques
de chute chez les personnesâgées (schéma 1). Ils sont souvent associésentre eux.Citons :
altérations des fonctions supérieures,
déficitssensoriels(déficitvisuel,troubles vestibulaires),
déficits neurologiques,
malaises et pertes de connaissance dediverses origines,
altérationsmusculairesetostéo-articulaires.
Il convient également de mettre l’accent sur lesandentsdechutes(Quiachuté,chu-
tera !) et l’utilisation
largamanu
de médica-
ments en particulier psychotropes (le « net-toyage »desordonnancesestsansdouteunmal nécessaire).Il ne faut pas négliger les
facteursextrinsèques
:
habillement (chaussures inadaptées, vête-
ments trop longs),
mobilier (fauteuil, lit trop haut ou tropbas),
obstacles au sol (tapis, fils électriques,carrelage, revêtement de sol irrégulier oudécollé),
conditions locales dangereuses ou ina-
daptées (mauvais éclairage, baignoire glis-
sante, sol humide ou glissant, toilettesinadaptées),
aménagementdelaville(surfaceirrégulièredestrottoirs,passagesprotégésmalconçus,
absence de bancs…) [3].Il est maintenant bien admis que les risques
environnementaux seuls ne sont pas la cause
 principale de la plupart des chutes.
 Ainsi, l’interaction entre les risques environ-
nementaux et les capacités physiques d’une
 personne âgée joue un rôle-clé. Par exemple,
une personne âgée avec un bon niveau de« forme » physique peut être en mesure de
faire face dans un environnementdangereux,sanstomber,alorsqu’une personne âgée avec
une déficience physique importante peut
tomber dans un environnement relativement
sûr.
En outre, la perception d’une personne âgée
desesproprescapacisetlerisquedechutes,
en particulier la peur de tomber, influent sur 
l’incidence des chutes [4].
chéma 1Facteurs de risque intrinsques
Altérations des fonctionssupérieures
Déficits sensoriels (déficit visuel,troubles vestibulaires)
Déficits neurologiques
Malaises et pertesde connaissance
Altérations musculaireset ostéo-articulaires
     ©     l    a     b    o    r    a     t    o     i    r    e    s     I     P     S     E     N

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->