Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1657_2250

1657_2250

Ratings: (0)|Views: 31,603 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Apr 09, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/29/2013

pdf

text

original

 
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2250 PRIX 20 DAMERCREDI 10 AVRIL 2013
millions en casde victoire finale
Tous les billets ont été écoulés hier
 
Sandjaks’explique
JSK 
 
«J’étais un homme seulpendant trois mois !»
Hannachiplique
«Une fois que j’ai assuréle maintien, on m’a lâché»
 
«Je ne démissionnerai pastant que je n’ai pas été payé»
«C’est lui qui a demandé à partir»
 
«Il faisait du régionnalismeentre les joueurs»
 Achiou
«AZabanaouBouakeul,lefavori,cestnous!»
USMA
Benmoussa prêt à jouer
Hadj Aïssa
rejoueet marque
MCA-ESSàguichetsfermés
Sonatrachmetlepaquet
MCA
250
«Sandjak est un menteur,tout ce qu’il a dit est faux»
Equipe nationale
Mostefaintéressel’OM
 
N° 2250 Mercredi 10 avril 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
C
omme nousl’avions indiquédans notre précé-dente livraison,Yazid Mansouridevait rencontrerle président de la Fédération algé-rienne de football lundi, justeavant la tenue de la réunion duBureau fédéral. Finalement, lesdeux hommes n’ont eu qu’unecourte discussion dans la matinéede lundi au Centre technique na-tional avant la réunion mensuelledu BF. Les deux hommes se sontainsi donné rendez-vous pour lasoirée où ils devaient dîner en-semble pour parler du nouveauprojet de la fédération. Finale-ment, ce rendez-vous a bel et biendans la soirée de lundi. Les deuxhommes se sont rencontrés et ontdiscuté longuement sur tous lespoints. Selon une source crédible,le discours de Mohamed Raou-raoua a fortement séduit YazidMansouri qui a, du coup, pris ladécision de mettre un terme à sacarrière de joueur pour se consa-crer exclusivement à sa nouvellemission de membre de l’encadre-ment de l’Equipe nationale. L’an-cien capitaine des Verts a acceptédonc la proposition de Raouraouapour occuper le poste de chargéde la détection. Il est à signalerque Yazid Mansouri a été élumembre du Bureau fédéral à l’is-sue de l’assemblée générale élec-tive qui s’est déroulée à l’hôtelSheraton.
Il sera chargé dedétecter les jeunestalents évoluant àl’étranger
Yazid Mansouri est ainsi officiel-lement désigné au poste de chargéde détection des jeunes talents.Par son expérience et surtout sesconnaissances en France, Man-souri pourra rendre d’énormesservices à la fédération, à la DTNet au football algérien en général.Mansouri suivra notamment les jeunes Franco-Algériens qui évo-luent en France, notamment dansles clubs huppés. Par ailleurs,même ceux jouent dans d’autreschampionnats en Europe seronteux aussi suivis.
La FAF changede politique
La Fédération algérienne de foot-ball a changé de politique depuisles échecs successifs au sein des jeunes catégories de l’Equipe na-tionale. Avec l’élimination de laCoupe d’Afrique de l’EN U17,puis la sortie prématurée des U20dans une compétition qui s’estpourtant déroulée sur le sol algé-rien ont poussé la FAF à penserbeaucoup plus à la formation. Ce-pendant, pour ce qui est des jeunes talents évoluant en Europe,la FAF a décidé d’essayer de les ra-mener en jeune, afin d’éviter decourir derrière eux lorsqu’ils au-ront atteint 21 ans. Ce sera eneffet une très bonne décision prisepar la FAF
Il sera aussi concerné parles trois centres depréparation qui serontconçus
Par ailleurs, Yazid Mansouri seraaussi concerné par un nouveauprojet de formation qui sera réa-lisé à travers les trois régions, leCentre, l’Est et l’Ouest. La Fédéra-tion algérienne de football a misen place un projet pour bâtir descentres techniques comme celuide Sidi-Moussa afin de mettre enplace un projet de formation.L’ancien capitaine des Verts vacontribuer à ce nouveau projet.
Kourichipoursuivrasa missionnormalement
Ainsi, l’installation deYazid Mansouri n’aura au-cune influence sur le staff technique et les tâches dechacun des adjoints. Eneffet, selon une source bieninformée, Nordine Kouri-chi poursuivra le plus nor-malement du monde samission celle de superviserles joueurs professionnelsévoluant à l’étranger, tandisque Mansouri s’occupera des jeunes. Désormais, chacunconnaît ses prérogatives.
Hamza R.
Après son tête-à-tête avec Raouraoua
B
ien que Vahid Halilhodzic setrouve chez lui en Francepour quelques jours de reposauprès de sa famille, on prépareactivement les deux prochainessorties de l’Equipe nationale auBénin puis au Rwanda, durant lapremière quinzaine du mois de juin. Les deux rencontres rentrentdans le cadre de la quatrième etcinquième journée des élimina-toires de la Coupe du monde 2014.Malgré l’absence du sélectionneur,l’adjoint, Nordine Kourichi, s’estrendu, depuis trois jours en Alle-magne, pour superviser l’attaquantdu Dynamo Dresde, Idir Ouali.Sur le plan organisationnel, le pré-sident de la Commission deséquipes nationales, Walid Sadi, etle manager général de l’équipe A,Abdelhafid Tasfaout, se sont dé-placés, hier, au Bénin, pour prépa-rer le séjour des Verts, au momentoù le vice-président de la FAF,Djahid Zefezef, s’est dirigé, égale-ment, à Kigali, pour planifier celuidu Rwanda. Concernant le pre-mier adversaire, les Ecureuils duBénin, il faut dire que Vahid Halil-hodzic étudiera très prochaine-ment un rapport établi par Taoufik Korichi lors de sa virée à Cotonou,en juin 2012, lorsqu’il avait assistéau match Bénin-Mali, pour lecompte de la première journée.Dans ce rapport, l’actuel sélection-neur des A’ avait mentionné lespoints forts et faibles de l’équipebéninoise.
Les difficultésdu climat y sont aussi
Selon une source crédible, Taoufik Korichi a mentionné aussi les diffi-cultés que peut affronter l’Equipenationale au cours de son déplace-ment à Bénin. La première, l’étatpiteux de la pelouse du stade del’Amitié de Cotonou. La seconde,les conditions climatiques très dif-ficiles. En effet, ce jour-là, la tem-pérature avait atteint les 42° àCotonou, avec le taux d’humiditéassez élevé, qui avait compliqué latâche des Aigles du Mali, bienqu’ils soient habitués à jouer dansde telles conditions. Halilhodzicsait pertinemment que cela peutinfluer sur le rendement de l’EN,sachant surtout que la majorité deses joueurs n’ont pas l’habituded’évoluer sous de telles chaleurs.
Le scénariode Ouagadougouen mémoire
Du coup, le 9 juin prochain,l’Equipe nationale pourra se re-trouver face à une situation diffi-cile, similaire à celle vécue àOuagadougou un certain 10 juin2012, à l’occasion du match de ladeuxième journée des élimina-toires de la Coupe du monde 2014,face au Mali, qui s’est joué sur ter-rain neutre, à cause du dé-rapage sur le sol malien.Durant la partie, l’ENmenait au score, maiselle s’est fait rejoindre,avant de perdre larencontre, à cause, justement, des condi-tions climatiques. Eneffet, physiquement, les joueurs n’arrivaient pas àrésister en deuxième mi-temps, suite à la forte cha-leur et surtout le taux trèsélevé d’humidité, et ce, malgrésa programmation en soirée.Sachant que le Burkina Faso etle Bénin sont des pays fronta-liers, dotés du même climat, Ha-lilhodzic est contraint de prendreses précautions.
Il visionnerale CD de la rencontre
Par ailleurs, Halilhodzic détient leCD de la rencontre Bénin-Maliqui s’est déroulée en juin dernier àCotonou. Après avoir supervisé lematch, Taoufik Korichi s’est pro-curé le CD de cette empoignade,après le coup de sifflet final de l’ar-bitre, auprès de la télévision béni-noise. Selon une source crédible,Halilhodzic va revoir le matchpour détecter les points forts etfaibles du Bénin chez lui et devantson public.
Hamza R.
RaouraouaetVahidtoujoursàlarecherched’unadjoint
Selon une source sûre auprèsde la Fédération algérienne defootball, Mohamed Raouraouaet Vahid Halilhodzic sont tou- jours à la recherche d’un en-traîneur local pour seconder letechnicien franco-bosniaque.Au départ, deux noms tenaientla corde, l’actuel entraîneur duCR Belouizdad, Fouad Bouali,et Abdelkrim Bira. Mais par lasuite, les données ont complè-tement changé. Le président dela FAF a préféré temporiser,sur demande du sélectionneurnational. Le nom de Taoufik Korichi a été, lui aussi, citédans l’entourage de la FAF,mais Raouraoua l’a désigné à latête de l’EN A’ qui est proched’importantes échéances, no-tamment les éliminatoires duCHAN 2014. Du coup, à la fé-dération, on ratisse toujourslarge pour essayer de dénicherce technicien local au profil etcapacités nécessaires. Il est ànoter que la FAF proposera lesnoms qu’elle jugera utile à l’EN,et la décision finale reviendra àVahid Halilhodzic.
H. R.
Donadoni:«Belfodilestl’undesmeilleurs jeunesduCalcio»
Roberto Donadoni, l’entraîneur du FC Parme,s’est exprimé sur les colonnes du journallocal, la Gazzeta dello Sport sur plusieurssujets, notamment son avenir à la têtede la barre technique et les résultats en-registrés cette saison. Donadoni a aussiparlé de l’attaquant algérien, Ishak Belfo-dil, le considérant comme un des meilleurs jeunes du Calcio. Il a déclaré en substance: «
 Au Calcio, il y a plein de jeunes joueurs talentueux. Il y a De Ceglie du Milan mais aussi Ishak Belfodil. C’est un bon attaquant,prometteur et fort. Ils sont parmi les meilleurs  jeunes joueurs du Calcio.» 
donneson
Mansouri
OK OK OK OK OK OK OK OK OK 
Le sélectionneur des A’ avait suivi chez lui la rencontre face au Mali
HalilhodzicétudieralerapportdeKorichiprochainement
 
Sergio Conceiçao,nouvel entraîneurde Halliche
AprèslelimogeagedePedroEmanuel,dimanche soir dernier, à l’issue de lanouvelledéfaiteenchampionnatduclubface à Gil Vicente, la direction de l’Aca-démica Coimbra a procédé, hier, à la no-mination d’un nouvel entraîneur, enl’occurrence l’ancien international portugais,Sergio Conceiçao, jusqu’à juin 2014. Ce dernier,qui a débuté la saison sur le banc d’Olhanense, connaî-tra son deuxième club en tant qu’entraîneur. Une bonne nouvelle sansdoutepourRafikHalliche,quinejouaitplussouslesordresdePedroEma-nuel, depuis quelques semaines. La mission première de l’ancien joueur duFC Porto et de la Lazio sera de redresser le club et de l’aider à se mainteniren première division.
Bougherra etLakhouiyaramènent le nuld’Ouzbékistan
La formation de La-
khouiya a ramené un bonmatch nul (2-2) de son dé-placement en Ouzbékistan,pour y rencontrer l’équipe dePakhtakor, pour le compte de laquatrième journée de la Ligue deschampions asiatique. Madjid Bou-gherra, titulaire, a disputé l’intégralité dela rencontre et a eu un bon rendement dans l’ensemble.Grâce à ce point, Lakhouiya garde la tête du classement dugroupe B, avec huit points au compteur, un de plus que sonadversaire du jour.
Mostefaintéresseraitl’OM
Selon
France Football 
, le dé-fenseur algérien de l’AC Ajac-cio, Mehdi Mostefa Sbaâ,intéresserait fortementl’Olympique de Marseille, quisouhaiterait s’attacher ses ser- vices, à l’issue de cette saison.Ledit journal souligne que lesdirigeants marseillais ont missur leur liste l’ancien socié-taire de Nîmes, d’autant quecelui-ci ne leur coûtera pasun sou, puisqu’il est en fin decontrat avec le club corse. Au-teur d’une assez bonne saison jusque-là, Mehdi Mostefa estsuivi par plusieurs autresclubs français. Toutefois, le joueur ne semble pas encorepressé pour trancher son ave-nir, lui qui demeure avant toutconcentré sur sa fin de saisonavec Ajaccio et sur l’objectif du club, le maintienen Ligue 1.
Le milieu de terrain algérien de Sochaux, RyadBoudebouz, s’est exprimé, hier, sur les co-lonnes de
France Football,
où il est re- venu sur son transfert avorté à l’OM,l’été dernier, et parlé de sa saisonassez compliquée avec le club so-chalien. Le joueur a exprimé aussison agacement par rapport à l’éti-quette de bad boy que cherchentcertains spécialistes à lui coller :
«Les gens qui me connaissent à So-chaux ou ailleurs savent bien qui jesuis. Vraiment, j’ai l’impression qu’oncherche à me coller une étiquette, commeHatem Ben Arfa à un moment. Je suis pour-tant quelqu’un de calme dans la vie. C’est mon jeu quidoit surtout énerver. Ils poussent les gens à dire desconneries ! Maintenant, je suis vacciné par rapport à ça. Je sais d’où je suis parti et où je veux aller. Quand on neconnaît pas les personnes, il faut s’abstenir de les criti-quer. Moi, mon meilleur moyen d’expression, c’est le ter-rain.»
«Cette saison, je joue moinspour mes stats»
Appelé à analyser sa saison, Boudebouz, qui totaliseseulement deux buts et six passes décisives dira :
«J’aieu un début difficile, à l’image de toute l’équipe. Mais j’ai fait beaucoup d’efforts pour franchir un palier collectif. J’essaie de devenir plus influent. Je joue moins pour messtats. Si je ne dois pas marquer pendant dix matchs, cen’est pas grave si Sochaux se maintient. Ce n’est pas Bou-debouz qui compte, mais l’avenir du club en L1. Je jouemoins pour ma gueule. Je mûris avec l’age.»
«L’OM m’a tenu jusqu’au bout du mercato,finalement pour rien»
Concernant son transfert à l’OM qui a finalement ca-poté, le joueur s’explique :
«C’était pourtant chaud aveceux. Anigo est venu me voir en Algérie pendant que j’étais avec la sélection en stage. On a discuté. Il m’a clai-rement affirmé que je l’intéressais. Il m’avait même dit que ça se décanterait mi-juillet. L’OM m’a tenu jusqu’au bout de ce mercato. On va dire que cen’était pas le bon moment. Je me suis progressi-vement fait une idée de rester à Sochaux pour autre saison. Je crois au destin. Si je dois par-tir, je partirai. Il me reste un an de contrat. Je ne suis pas à plaindre.»
«Liverpool n’a jamaisformulé d’offre»
Par la suite, le journaliste est revenu surl’intérêt du club anglais, Liverpool, qui s’in-téressait de très près au joueur il y a deuxans de cela. Toutefois, le joueur a démenti l’in-formation selon laquelle Sochaux aurait refuséune offre des Reds : «
 Je ne crois pas. Le club n’a jamais eu d’offre ferme de Liverpool.»
«Mon souhait est d’opter pourun grand club de L1, mais s’il ya une opportunité étrangère, je ne dirai pas non»
Concernant son avenir profes-sionnel, le joueur a révélé :
«Tousles grand clubs français m’intéres-sent. Après, comme tout lemonde, un grand club étran- ger peut m’attirer. Mais j’ai-merais déjà faire une étapeintermédiaire en France,dans un club qui joue ré- gulièrement le haut du ta-bleau et découvrir laLigue des champions. Un peu comme Marvin Martin avec Lille. Je viens d’avoir 23 ans. Je me suis fixé ce plan de carrière depuis tou- jours. Après si j’ai une belle opportunité étrangère, je nevais pas cracher dessus.»
Synthèse de Saïd F.
Comme cefut le cas avantle match aller, lesite 20minutes.fr a sollicité l’avis dusélectionneur national, Vahid Halil-hodzic, pour ce match retour quiopposera le FC Barcelone au PSG, cesoir, au stade du Camp Nou. L’an-cien driver du club parisien penseque les coéquipiers de Zlatan Ibrahi-movic ont les moyens de bousculercette équipe barcelonaise chez elle etramener ainsi la qualification pourles demi-finales.
«Il y a des faiblessesà exploiter chez les Barcelonais. Phy-siquement, ils me semblent fatigués.Derrière, il y a aussi des failles. Dé- fensivement, ce n’est pas terrible àBarcelone. Plusieurs joueurs du PSGsont capables de faire la différencedans cette partie, entre autres Ibrahi-movic, Lavezzi, Ménez, Lucas… Sur une contre-attaque, Paris peut leur  faire mal. Leurs latéraux jouent tou- jours vers l’avant, et c’est possible deles prendre dans le dos. Le PSG va de-voir surmonter son plus gros défaut :l’absence d’un bloc. L’équipe est coupéeen deux quand elle attaque et va de-voir bien rester groupée»
, a-t-il souli-gné.
«Barcelone n’est pasaussi fort, mais resteredoutable»
En observateur averti du footballeuropéen, Halilhodzic assure que leFC Barcelone de cette saison n’estpas aussi fort qu’il l’était. Il précise,toutefois, que le PSG doit jouer enbloc et proposer un très haut niveaude jeu pour qu’il puisse prétendre àl’exploit.
«Pour le PSG, il faut biendéfendre et proposer en même tempsdes appels en profondeurs. C’est com- pliqué, il va falloir un énorme volume physique des joueurs parisiens. Barce-lone n’est pas aussi fort qu’il y a deux ans, mais reste redoutable. Il n’y arien à perdre, mais il faudra beau-coup de confiance en soi pour pouvoir les battre»
, a-t-il enfin conclu.
S. F.
Kadir
«Je suis pourle Barça»
C’est ce soir que leretour des quarts definale de la Liguedes championsentre le Barça etParis Saint-Ger-main se jouera.Une rencontrequi se disputera auCamp Nou et dontles Blaugrana partentassez logiquement favo-ris, bien que la présence deLionel Messi demeure toujours in-certaine. Interrogé sur l’issue de cematch, le milieu de terrain algériende l’Olympique de Marseille, FouedKadir, voit le club espagnol l’empor-ter sans trop de souci. Fervent sup-porter du FC Barcelone, l’ancienValenciennois assure qu’il sera trèsdifficile pour les Parisiens de rame-ner la qualif’ du pays catalan.
«Moi, je suis pour le Barça, je les vois ga- gner. Ce n’est pas parce que je suisanti-PSG, je suis plutôt pro-Barça. Aucun doute, ils vont passer»,
a-t-ilsouligné. Rappelons qu’au matchaller disputé au Parc
des Princes, lesdeux clubs s’étaient quittés sur unscore de parité (2-2).
«Certains veulent me coller une étiquettecomme ils l’ont fait avec Ben Arfa»
Boudebouz
 
ê ê ’ 
 Aè ’ î  , j  ,é  , ,’ î  ,’  x é  , , ,.’ ’ à ’  ,é .
’ é é ’  A
é  ,é ’  , j A ,. ,’  , ,è è ê à ’ è .é ’ ’  , ,’ é .’  ,à é é  ,é ’ é  , j  , j é ê ’  ,’  x 
.
S  .F  .
Halilhodzic :
«Le PSG est capablede battre le Barça au Camp Nou»
0
3
N° 2250 Mercredi 10 avril 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->