Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1659_Binder1

1659_Binder1

Ratings: (0)|Views: 28,356 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Apr 11, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/28/2013

pdf

text

original

 
4 confrontations en coupe, 2 pour le MCA, 2 pour l’ESS
uiauralabelle
Babouche : «Ce n’estpas Sétif qui va mepriver de ma 3
e
coupe !»
Delhoum : «Onpassera et ongagnera le trophé
Q
Le pronostic deHamid Rahmouni
«Le match iraaux penaltys»
Marocimontrelavoie
«Sandjak est partimais nous, les joueurs, sommestoujours là !»
«A ce que je sache,le championnatn’est pas terminé»
Khellili :«Enjuillet, jesigneraiàAngers»
MCO-USMA J-1
Matchàguichetsfermés
Feham : «Jelaisserai lessentiments auvestiaire»
Equipe nationale
Bouali
Djabou :
«Jeréunirai YahiaetSouissietjelesréconcilierai»
 
?
 
adjoint
d’Halilhodzic ?
17h
JSK
QUOTIDIEN NATIONALSPORTIF 2252PRIX20DA
 VENDREDI12AVRIL2013
 
0
2
N° 2252 Vendredi 12 avril 2013
 Coup d’œil 
Équipe nationale
Quelles sont les nouvelles ?
Je vais très bien, quoi que je demeure en-core très affecté par notre dernière défaite lorsdu derby face à l’Espérance de Tunis. Jusqu’àprésent, on parle de ce match et je sais quenos supporters sont tristes. Dommage, on au-rait pu faire quelque chose, mais bon, il fautdésormais se tourner vers le futur et toutfaire pour accrochernotre place aux Play-Off.
Parlez-nous de cequi s’est passéexactement lorsde ce fameux match qui continue encoreà faire couler beaucoup d’encre ?
Effectivement, cette rencontre fut assezélectrique et il y avait eu beaucoup de tensionentre les joueurs des deux camps. Il y a eucette fameuse altercation entre Anthar Yahiaet Souissi que, personnellement, j’aurais sou-haité qu’elle ne s’amplifie pas. J’ai essayé decalmer les esprits, mais malheureusement, lasituation a pris une autre tournure par lasuite. C’est regrettable, car avant tout, les Al-gériens et les Tunisiens sont des frères, avantd’être voisins.
Est-ce vrai qu’Anthar Yahia a traité le Tu-nisien Souissi d’esclave, comme on a pule lire dans les médias tunisiens ?
Personnellement, je n’ai pas entendu An-thar dire ça ou autre chose à El-Souissi, car j’étais assez loin de l’action. Souissi assure qu’ila entendu ce mot de la part d’Anthar et per-siste et signe qu’il ira loin dans cette affaire.Moi, j’ai pu parler avec Anthar qui m’a bienexpliqué les choses et m’a juré n’avoir jamaisprononcé le mot «esclave». Je suis dans unesituation embarrassante et je ne sais qui croireà la fin. Dans tous les cas, on doit régler cetteaffaire à l’amiable et éviter que la situation nedérape davantage. Je connais très bien Antharà propos de qui je voudrais dire quelquechose d’ailleurs.
Allez-y…
Anthar n’est pas le genre de personnesqui emploie ce genre de termes. Je nepeux croire qu’il est raciste ou quelquechose du genre, sachant que tout lemonde connaît le joueur et sa valeur hu-maine. Je me dis que peut-être mon co-équipier Souissi a mal entendu et a cruqu’Anthar l’avait insulté de la sorte.
Ne pensez-vous pas que certainesparties font tout pour dramatisercette affaire et créer un conflit entre joueurs algériens et tunisiens ?
C’est possible ! Y en a qui veulent am-plifier cette affaire et semer la zizanieentre les joueurs algériens et tunisiens. Entout cas, le principal concerné, KhaledSouissi, s’est abstenu de toute déclaration afind’éviter que les choses ne s’enveniment encoreplus.
Vous avez discuté avecAnthar Yahia. Que vousa-t-il dit sur cette af-faire?
Je viens tout juste de luiparler justement (entretienréalisé avant-hier soir). Il m’ainvité à aller chez lui pourdîner, mais malheureusement, je n’ai pas pu répondre favorablement à soninvitation, car un ami à moi est venuspécialement de France pour me voiret je me devais d’aller le récupérer àl’aéroport. Toutefois, concernantAnthar, je n’ai rien à dire. Ma rela-tion est excellente avec lui et c’estun véritable homme.
On a lu récemment sur des sitestunisiens une déclaration de vous où vous confirmiez qu’Anthar a bien tenudes propos racistes envers votre coéqui-pier. Qu’en est-il au juste de tout ça ?
Impossible. Jamais je ne pourrai douterd’Anthar et dire que c’est un raciste. Primo,parce que c’est un frère pour moi et secundo, je connais la personne et je sais que c’est unhomme bien éduqué. En plus, je ne pourrai jamais oublier tout ce qu’il a fait pour me fa-ciliter l’intégration au sein de la sélection. Dèsma première convocation, il est venu me voirpour m’accueillir et me dire qu’il est là si j’avais besoin de quelque chose.
N’avez-vous pas pensé à arranger leschoses entre les deux joueurs ?
Oui, bien sûr. J’ai parlé à mes coéquipierset je leur ai assuré qu’Anthar est quelqu’un detrès bien et qu’il ne peut jamais être raciste.Sur un terrain, on peut tous s’éner- ver, d’autant que lui, c’est un défen-seur, et il est clair qu’il fera toutpour empêcher l’adversaire de mar-quer. En tout cas, je vais très pro-chainement réunir les deuxhommes autour d’une même tableet tout le monde fera en sorte derégler une fois pour toute cette his-toire. Les deux joueurs s’explique-ront, et je suis certain qu’ils finirontpar devenir potes.
Passons à présent à l’EN. Votrecolère s’est-elle apaisée, après cequi s’est passé à l’occasion du der-nier stage ?
Oui, c’est bon. J’ai dit ce que j’avais àdire et maintenant, je pense à autrechose. A présent, je ne souhaite pas tropparler de la sélection, car je veux meconcentrer sur mon club. Quand arri- vera le mois de juin, on se penchera surl’EN, inch’Allah.
Dites-nous juste est-ce que VahidHalilhodzic vous a téléphoné après vos récentes déclarations à sonsujet ?
Non, il ne m’a pas appelé.
Et quelle est à présent votre relationavec lui ?
Une relation normale.
Est-t-il vrai que le Club Africain vous a proposé une prolonga-tion de contrat de deux anssupplémentaires ?
Je ne vous cache pas qu’ily’a un début de discussionau sujet d’une possibleprolongation de contrat.Toutefois, il n’y a rien deconcret, puisque je n’ai pas encore ren-contré le président du club. Je sais néanmoinsque même si je prolonge ici, et qu’un club eu-ropéen me fait une bonne offre, les dirigeantsdu Club Africain ne me bloqueraient pas etfaciliteront mon transfert.
Donc, si on comprend bien, vous n’êtespas contre cette éventualité ?
Je ne sais pas. Actuellement, je suis souscontrat avec le Club Africain jusqu’au moisde juin 2014. Je me sens très à l’aise au sein dece club où je ne manque de rien.
Vous gardez toujours l’espoir de revivreune expérience européenne ?
Je ne vais pas vous mentir. Ma seule préoc-cupation à l’heure actuelle, c’est de faire debons matchs avec le Club Africain. Après,tout est une question de mektoub.
Avez-vous des offres de clubs euro-ens?
Personnellement, je n’ai pas eu de contactdirect de la part d’un club en particulier. Tou-tefois, il y a quelques pourparlers entre cer-tains clubs et agents avec la direction du ClubAfricain.
De quels clubs s’agit-il ?
Ce sont des clubs français.
On vous laisse conclure…
J’espère de tout cœur que l’Entente se qua-lifie à la finale de la Coupe d’Algérie et qu’elleremporte le doublé, une nouvelle fois. Aussi, j’espère qu’on se qualifiera aux Play Off etqu’on rencontrera, de nouveau, l’Espérance deTunis, car j’ai une revanche à prendre.
 Entretien réalisé par  Nedjmou S.
Djabou
«Je connais bien Anthar, il est loin d’être un raciste»
 Abdelmoumen Djabou crée l’événe-ment ces derniers temps, que ce soiten Algérie, avec les récentes déclara-tions qu’il a tenues envers le sélec-tionneur national, ou bien en Tunisie,avec ce qui s’est passé lors du derbyentre le Club Africain et l’ES Tunis.L’ancien sociétaire de l’ESS a tenu àdéfendre son compatriote, Anthar Yahia, accusé d’avoir tenu des proposracistes à l’encontre de son coéqui-pier. Il a, par ailleurs, parlé de sa re-lation avec Halilhodzic, en soulignantque ce dernier ne l’a pas contacté,suite à sa sortie médiatique.
 
«Prochainement, je réunirai Anthar et El-Souissi autour d’une tableet ils s’expliqueront afindemettre un terme àtoute cetteaffaire»
«Il se pourrait que je prolonge mon contrat de deux ans au Club Africain»
«Halilhodzic ne m’a pas appelé»
Deux séances dirigées par Benzarti ratées
Pour sa pre-mière séance àla tête du ClubAfricain, lenouvel entraî-neur du club dela capitale tuni-sienne, FaouziBenzarti, n’a pas jugé utile de rappeler l’international al-gérien, Khaled Lemmouchia, parmi l’ef-fectif de l’équipe première clubiste. Ainsi,alors que l’on croyait que le départ deNabil Kouki allait faciliter le retour deLemmouchia en compétition, il sembleque ce n’est pas encore le cas pour le mo-ment. En attendant, Khaled s’entraînetoujours avec l’équipe réserve du ClubAfricain.
Il a un problème avecla direction du club
Contrairement à ce qu’on pouvait ima-giner, Khaled Lemmouchia n’était passeulement en disgrâce avec son entraî-neur, Nabil Kouki. On croit savoir que samise à l’écart n’a rien à voir avec l’aspectsportif. En fait, ses dirigeants, qui ont voulu résilier son contrat à l’amiable l’hi- ver dernier, n’ont pas encore digéré lerefus de l’Algérien de répondre positive-ment à leurs doléances. C’est ce qui ex-plique peut-être sa non-réintégrationparmi l’effectif de l’équipe première duclub dirigé par Faouzi Benzarti.
Un tête-à-tête prévuavec Benzarti
Dans l’espoir de trouver un terraind’entente avec son entraîneur et sesdirigeants pour pouvoir rejoueravec son club, Khaled Lemmou-chia devrait avoir un tête-à-tête avec le nouveau coach duClub Africain, Faouzi Benzarti.Ce dernier veut d’abord entendreson joueur, avant de prendre une déci-sion à son sujet. Lemmouchia, quant àlui, s’est refusé à toute déclaration à lapresse, avant sa rencontre avec sonnouvel entraîneur. C’est ce qu’il nousa signifié, hier, en fin de journée.
 M. A.
La situation de Lemmouchia n’a pas bougé
«Desclubsfrançais meveulent»
 Valbuena,J. Ayew et Bartonblessés
Kadir devraitêtre reconduitface à Lille
L’Algérien Foued Kadir pourrait êtrereconduit, ce dimanche, contre Lille. Après avoir tenu le coup pendant 82’ face à Bordeaux, l’ex-joueur de Va-lenciennes est pressenti pour com-mencer le match d’entrée, suite àla blessure de Jordan Ayew, JoeyBarton, et le forfait annoncé deMathieu Valbuena qui s’entraîne tou- jours en solo. Ainsi, selon
Le Phocéen 
,un journal très au fait des affaires duclub marseillais, Kadir, qui a reprisdu temps de jeu, est le mieux in-diqué pour remplacer Valbuenacomme milieu axial ou Jor-dan Ayew sur l’ailegauche.
 
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
3
N° 2252 Vendredi 12 avril 2013
Bouali
pressentiadjoint de Halilhodzic
Brahimi
«Tout pouréviter larelégation»
Dans une déclaration accordéeau site internet Idéal Granada, lemeneur de jeu de l’EN, YacineBrahimi est revenu sur la situationdélicate du club andalou. En dé-placement ce week-end à Madrid,pour affronter l’Athletico local,l’Algérien estime qu’il est tempspour ses camarades et lui de rele- ver la tête, après le revers concédéà la maison face à Bétis, sur lescore de cinq buts à un :
«On est conants, on croit en nos chances et on va tout faire pour rester en Liga.On fera tout pour relever la tête et  faire honneur à nos supporteurs.»
«On a honte de notrerevers subi contre Bétis»
Yacine Brahimi a aussi déclaréqu’il avait honte de ce revers cin-glant essuyé contre Bétis à la mai-son, vendredi dernier. Battus cinqbuts à un, at home, les Andaloussont désormais menacés directe-ment de relégation :
«On a tou- jours honte de cette défaite subielors de la précédente journée contrele Bétis Séville. Maintenant, il faut oublier ça et penser à ramener unbon résultat de ce déplacement à Madrid, face à l’Athletico.
»
 M. A.
La Fédération internationalede football (FIFA) a publié, hier, via son site officiel, le classe-ment mondial mensuel des sé-lections nationales de ce moisd’avril. Inscrite au 34
e
rang lorsdu précédent classement, l’Algé-rie a perdu une place dans cenouveau rapport. Elle totalisedésormais 735 points. Ce clas-sement paraît un peu bizarre,puisque les Verts avaient gagnéleur match face au Bénin, maismalgré cela, ils perdent de nou- veau une place. Toutefois, l’Al-gérie garde sa première placedevant la Tunisie, la Libye etl’Egypte. Sur le plan continental,les Verts restent cinquième auclassement, derrière respective-ment la Côte d’Ivoire (12), leGhana (22), le Mali (26) et leNigeria (31). Notons que lesdeux autres adversaires desVerts dans les éliminatoires duMondial, le Bénin et le Rwanda,occupent les 99
e
et 135
e
rangs.L’Espagne, champion du Mondeet d’Europe en titre, dominetoujours en tête.
S. F.
C
omme convenu entre le président dela Fédération algérienne de football,Mohamed Raouraoua, et l’entraîneurnational, Vahid Halilhodzic, la barretechnique de l’Equipe nationale serarenforcée par la nomination d’un adjoint. Ainsi,toujours à la recherche d’un coach à même d’as-sumer les tâches tracées par l’entraîneur en chef de l’EN, la FAF aurait jeté son dévolu sur l’actuelcoach du CR Belouizdad, Fouad Bouali. Lié à sonclub jusqu’à la n de la saison, le premier respon-sable du football en Algérie, Raouraoua, attend lan de l’actuel exercice pour entamer les discus-sions avec l’ex-entraîneur du WA Tlemcen,Bouali. Cela devrait se faire le mois de mai pro-chain, date de la n de la saison sportive2012/2013.
Son travail en clubs plaide pour lui
Fouad Bouali est en tête de liste des entraî-neurs pressentis pour épauler Vahid Halilhodzic,dans sa mission à la barre technique. Si la FAF, àsa tête le président Mohamed Raouraoua, venaità engager ce coach aux compétences avérées enLigue 1 algérienne, elle aura pour ainsi dire fait lebon choix tant les différents passages de Bouali àla tête de la direction technique de quelquesclubs locaux auront été une réussite totale. Autre-ment dit, son travail réalisé, en clubs, notammentau WA Tlemcen, à la JSM Béjaïa et auCR Belouizdad.
Ses idées et sa bonne approchede match seront utiles à Vahid
Il faut dire que l’entraîneur FouadBouali possède toutes les caractéristiques,à même de lui permettre d’apporter unplus certain à la barre technique del’EN. Bouali, qui jouit d’une réputationau sein de l’ensemble des joueurs lo-caux et même professionnels, pour-rait par son calme et sa très bonneapproche du match être d’une aideprécieuse à Halilhodzic, toujoursà la recherche d’un entraîneursérieux et assez intelligent pourpouvoir gérer son groupe de joueurs en sélection. Contraire-ment aux entraîneurs en placeactuellement, sa bonne vision dufootball moderne et sa lecturedes rencontres lui permettra aussi dedonner plus de solutions au coach Vahid.
Sa désignation revaloriseral’entraîneur local
En songeant sérieusement à engager un entraî-neur de la compétence de Fouad Bouali, la FAF veut sans doute revaloriser le mérite de l’entraî-neur local, jusque-là, décrié par certains et traitésans raison apparente, il faut le dire, d’incapableet d’incompétent. La nomination d’un entraîneuralgérien comme adjoint de Vahid Halilhodzic,sera aussi perçue par l’ensemble des observateurscomme un encouragement de la part du prési-dent Raouraoua aux techniciens algériens, qui seplaignent tout le temps d’être marginalisés parl’institution de Dely Ibrahim. Une occasion poureux aussi de se mettre en valeur et prouver qu’ilspeuvent être d’un apport certain au sélection-neur national. Sa désignation signie aussi queles entraîneurs compétents, à l’instar de Boua-lem Charef, Meziane Ighil et autres NoureddineSaadi existent bel et bien en Algérie et qu’il suffit juste de leur faire conance et leur donner lesmoyens nécessaires et le temps donné aux entraî-neurs étrangers pour monter une équipe natio-nale à même de rivaliser avec les meilleuresnations du contient.
Sa mentalité, l’autre atout
Connu pour ses décisions fermes et parfoisunilatérales, le sélectionneur national trouveracertainement un soutien de qualité de la partde Bouali à la mentalité très ouvertes et conci-liatrice. Ainsi, l’ex-coach du WAT et de laJSMB ne devrait avoir aucun problème à tra- vailler avec Vahid Halilhodzic. Son sens decommunication et de responsabilité devrait jouer à son avantage.
La nomination de Korichi à la têtedes A’ est une reconnaissance
Alors que certains ont tout fait pour favoriserl’arrivée d’un entraîneur étranger pour prendreen main l’Equipe nationale des A’, le président dela FAF a voulu par la nomination de Touk Kori-chi et son staff composé de Belloumi, Cheradi etBranci, montrer son soutien aux entraîneurs al-gériens aux compétences conrmées. Cette dési-gnation se veut comme une reconnaissance de lapart de Mohamed Raouraoua aux techniciens al-gériens. Korichi et son staff sont appelés à quali-er l’Algérie aux prochaines CHAN 2014, quiauront lieu en Afrique du Sud. Pour rappel,Raouraoua avait mené un grand projet avec Saâ-dane et n’a pas aussi hésité à désigner Abdelhak Benchikha à la tête de la barre technique de l’EN.Donc, rien ne dit qu’il ne va pas le faire avecFouad Bouali, même si ce dernier doit impérati- vement passer sa licence CAF pour postuler à despostes aussi huppés et exigeants en sélection.
Les négociations avec Menadont échoué
Selon nos sources, la FAF aurait aussi cochél’actuel entraîneur du MC Alger, Djamel Menad,comme potentiel adjoint de Vahid Halilhodzic àla barre technique de l’EN. Seulement, les négo-ciations auraient échoué pour un différend nan-cier même si d’autres sources affirment qu’ellesauraient capoté en raison d’un problème de fond.D’où la décision de la FAF de jeter son dévolu surl’actuel coach du Chabab Belouizdad, FouadBouali.
Tout sera tiré au clairle mois de juin
L’annonce de l’arrivée de Fouad Bouali à labarre technique de l’Equipe nationale ne sera of-ciellement entérinée que lorsque le coach duCRB sera libre de tout engagement. Ainsi, le moisde juin, le terrain devrait être propice pour enta-mer les négociations avec lui et éventuellement lenommer comme adjoint de Halilhodzic. Toutsera tiré au clair en n de saison.
 M. A.
(directeur sportif de Parme)
Leonardi
«Belfodil, un véritableinvestissement»
Le directeur sportif deParme, Leonardi, est in-tervenu, avant-hier, surla chaîne de télévision of-ficielle du club, où il aévoqué plusieurs sujetsrelatifs à l’actualité duclub parmesan. Il a no-tamment parlé de Belfo-dil qu’il a considérécomme un vrai investis-sement gagnant :
«On a réalisé un véritable in- vestissement en rame- nant Pabon et Belfodil lors du dernier mercato,bien qu’au départ, beau- coup étaient sceptiques. Au final, on a eu rais 
on et on est contents.»
«Ses performancesont dépassé nosestimations»
Par la suite, Leonardi aparlé de la saison de l’an-cien Lyonnais, jusque-là :
«Belfodil a fait plus qu’on pouvait s’attendre. Il a marqué beaucoup de buts et montré pas mal de bonnes choses. Il est encore très jeune et l’avenir lui appartient. On veillera à ce qu’il pro- gresse davantage avec nous.» 
«Il n’a aucunproblème avecDonadoni»
Enfin, le directeursportif de Parme a tenu àdémentir les informa-tions faisant état, récem-ment, d’un désaccordentre le joueur et soncoach, Roberto Dona-doni.«
Il n’y a aucun pro- blème entre Belfodil et Donadoni. Je me de- mande d’où sortent ces rumeurs infondées. Son absence lors des derniers matches était due à sa blessure, et uniquement à ça. Je m’attends à ce que le joueur retrouve rapidement sa forme et  je pense qu’il finira la saison en force»,
conclut-il.
 M. T.
Halilhodzic aassisté hier aumatch Raja-FAR 
En relâche en attendant le stage de pré-paration des deux matches des Verts en juincontre le Bénin et le Rwanda, le sélectionneur Vahid Halilhodzic était hier au Maroc, plus préci-sément à Casablanca. Il a suivi le grand chocentre le leader du championnat, le Raja deCasablanca, et son dauphin, les FAR deRabat, qui s’est déroulé au complexe Mo-hammed-V. On peut supposer quec’est son ancien club, le Raja, quil’a invité à assister à cematch.
Classement FIFA
L’Algérie perd une place

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
nassim_2000 liked this
mek66 liked this
martelli72 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->