Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1679_PDF_30_04_2013

1679_PDF_30_04_2013

Ratings: (0)|Views: 29,921 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Apr 29, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/08/2013

pdf

text

original

 
      A     n     e     p    :      5      1      9      8      9      9      L     e      B    u      t     e    u     r      d    u      3      0   -      0      4   -      2      0      1      3
Les chutes de pluie etla finale militaire fontcraindre le pire
 
Onneveutpasdun
 
 Algérie-Bosniebis!
Le tuyau de Bourahliaux Usmistes
«Ilfautjouercettefinalecommesic’estlederniermatchdevotrecarrre»
Scandaledesbille ts,uneenquê teou ver te
Oua l idé f ieE lOr f i
«Je te laisse fêterl’accession de Boussaâdaet je prendrai la Coupeà M’sila»
Tedjar, Seguer et Ziaya
non convoqués
Les dirigeants attendent la finde saison pour le contacter
EtsicétaitMenad?
 Asselah : «Ce n’est pasencore les vacances»
JSK
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2270 PRIX 20 DA
MARDI30AVRIL2013
 
L
e scandale de la vente desbillets d’accès stade du 5-Juillet pour assister à la f-nale de la Couped’Algérie est loin deconnaître son épilogue. Après l’anar-chie qui a régné aux alentours dustade, dimanche, les émeutes qui ontéclaté aisant état d’un bilan de bles-sés très lourd, y compris du côté desorces de l’ordre, l’aaire sembleavoir pris une sérieuse tournure à encroire une source bien inormée.Cette source nous a révélé que cequi s’est passé dimanche au stade du5-Juillet ne va pas être passé sous si-lence. On indique, en eet, que lesplus hautes sphères de l’Etat ont prisla décision d’ouvrir une enquête à lasuite de ce qui s’est passé afn deprendre les décisions qui s’imposent,mais surtout punir ceux qui sontderrière ce grave dérapage. C’estpour la première ois que desémeutes éclatent lors de l’opérationde la vente des billets d’avant- la f-nale. Même lors des deux précé-dentes fnales entre le Mouloudia etl’USMA en 2006 et 2007, l’opérations’est déroulée dans d’excellentesconditions. C’est ce qui laisse ledoute sur certains comportementsayant mené à cette situation.
Les autorités n’ont pasapprécié ce qui s’est passé
Selon les mêmes inormations, lesautorités ont été mises au courant dece qui s’est passé au stade du 5-Juil-let le jour même à travers les dié-rents rapports des services desécurité, notamment ceux quiétaient sur place pour assurer le bondéroulement de cette opération. Oncroit savoir que les autorités n’ontpas du tout apprécié ce qui s’estpassé, et c’est à partir de là que la dé-cision d’ouvrir une enquête a étéprise afn d’en savoir tout et sur ceuxqui étaient derrière cette débandadequi a provoqué des émeutes et a-rontements entre supporters etorce de l’ordre.
Kara dans le collimateur
La première grosse bourde, c’estcelle d’octroyer 14 000 billets à la di-rection de l’USMA. L’oce du com-plexe olympique par le biais de sesresponsables a, en eet, cédé à lapression exercée par la direction del’USMA. Cette dernière a exhorté le vœu de certains pseudo-supportersqui voulaient à tout prix obtenir lesbillets et les vendre à leurs connais-sances, l’essentiel est qu’ils soient dessupporters de l’USMA, allant mêmeà les obliger à aire le serment pourprouver qu’ils étaient des supportersde l’USMA. Une erreur impardon-nable qui a provoqué des émeutescar, en 2006 et 2007, tous les billetsont été écoulés au niveau des gui-chets du stade du 5-Juillet. De ceait, la même source indique que lepremier responsable de l’OCO, You-ce Kara, est dans le collimateur desautorités. out comme son prédé-cesseur, à savoir Belmihoub, quiavait payé cher l’humiliation du 14novembre dernier. Ainsi, Kara pour-rait être évincé de son poste.
 Voilà comment descarnets se sont dissipéspour être vendus aumarché noir
Une chose est sûre, des tickets sontbel et bien sortis au marché noir àpartir du stade du 5-Juillet, au mo-ment où l’opération de vente se dé-roulait au niveau des guichets.
LeButeur 
a suivi l’opération durant la journée de mardi et a même pu aireune enquête sur la vente des billetsau marché parallèle. En eet, ce sontdes agents de l’OCO qui ont pu airesortir des carnets de 100 tickets cha-cun à leurs amis, tout en gardant lessouches des billets pour justifer la vente. Le prix du carnet tournaitentre 40 000 et 50 000 DA commenous l’a ait savoir une personne quis’est acquittée d’un carnet tout engardant l’anonymat. On n’en sait pasmaintenant si cela s’est passé à l’insudes responsables de l’OCO ou non.En fn d’après- midi, au cours d’unepetite tournée à Bab El Oued, nousavons constaté que des milliers de jeunes avaient un bon nombre detickets entre les mains pour les ven-dre au marché noir entre 800 et 1500DA.
On parle de 8 000 ticketsrestants
Selon une source crédible, ce n’est pastous les billets qui ont été écoulés ausein des guichets du stade du 5-Juil-let. La même source parle d’un quotade 8 000 billets restants toujours auniveau de l’OCO, mais sans pour au-tant donner plus de précisions. Cetteinormation n’a pas été confrmée à100% mais notre source arme quec’est une vérité. Décidément, les au-torités ont du pain sur la planche enessayant d’étaler la lumière sur cescandale, car il est vraiment impossi-ble qu’un tel nombre de tickets soientécoulés en un laps de temps, alorsque 80% des supporters présents auniveau des guichets n’ont pas pu avoirde tickets.
H. R.
Une partievendue aucercle del’USMA
Comme rapporté par nos soinsdans notre précédente édition,les responsables du club usmisteont récupéré 14 000 billets di-manche pour les vendre auxsupporters et s’assurer qu’ilsn’allaient pas être détournés parceux du MCA. A en croire unesource digne de oi, des prochesde la direction se sont présentésdans la soirée d’avant-hier aucercle où ils ont remis une par-tie de ces tickets à des per-sonnes qui les ont vendues auxamoureux de l’USMA. De nom-breux supporters ont pu doncavoir le ameux sésame poursuivre la fnale de demain destribunes du stade 5-Juillet, cequi leur a ait un énorme plaisir.
Des personnes ontété chargées devendre le reste danstous les quartiers dela capitale
Notre source nous a conféqu’une autre partie a été remiseà d’autres personnes connuespour leur amour pour les cou-leurs rouge et noir et ont étéchargées de vendre les billetsun peu partout dans les quar-tiers de la capitale. Les suppor-ters de l’USMA ont pu donc,par le biais de ces personnes,acheter leur ticket pour lematch de ce mercredi. Le quotaque les dirigeants ont récupérédimanche a été épuisé, le côtéréservé aux supporters del’USMA achera donc complet,ce qui devrait booster les joueurs. Une présence en orcede leurs ans ne era que les sti-muler pour décrocher un nou- veau trophée qui s’ajoutera aupalmarès du club.
 A.C.
Suite au scandale de la vente des billets
«Si tu n’as pas honte, tu peux dire ceque tu veux»
, a dit notre Prophète(QSSSL). C’est le moins que l’onpuisse armer sur les déclarationsocielles des responsables du com-plexe olympique au sujet de la ventedes billets de la fnale qui sont enta-chées d’un grand mensonge. Paroisl’ignorance vous pousse à dire desinepties, mais pas autant que cellesdes responsables de l’OCO, qui,toute honte bue, arment que les36 000 billets mis en vente ont ététous écoulés en l’espace de deuxheures. Défant ainsi le acteurtemps et les lois de la physique, cetteopération, pour qu’elle puisse êtreeectuée en ce court laps de temps,il aut bien des miracles, dont seulsles responsables de l’OCO enconnaissent le secret. Par une simpleopération arithmétique, on pourrabien dévoiler ce gros mensonge quien ait partie des histoires à airedormir debout. En eet, les 36 000billets mis en vente et soi-disantpour des raisons d’ordre organisa-tionnel ont été répartis sur un seulpoint de vente, où cinq agents del’OCO se sont chargés de l’opération.Autrement dit, les36 000 tickets ont été répartis d’unemanière équitable pour aciliter cetteopération. 7 200 ont été remis ainsi àchaque agent pour les vendre auxsupporters. Si l’on tient compted’une soi-disant directive donnéeaux agents de ne vendre que 5 billetsà chaque supporter, pour barrer laroute aux revendeurs au marchénoir, les choses deviennent assez a-ciles pour déceler ce gros mensonge.Pour qu’un agent puisse écouler 7200 billets à raison de 5 par suppor-ter en l’espace de 2 heures de temps,soit 7 200 secondes, il aut qu’il vende et sans répit 5 billets chaque 5secondes. Alors que dans ce trèscourt laps de temps, il doit découperles billets du carnet, prendre l’argentet rendre la monnaie au supporter,ce qui est carrément impossible.Ainsi, il est évident que l’opération vente des billets n’est qu’une arnaqueà ciel ouvert, et les plus grand per-dant sont les supporters du aitqu’un très grand nombre d’entre euxsont revenus bredouilles, et on osedire que tous les billets ont été écou-lés !
Le Comité de supportersdépose plainte
Hier matin, le Comité de supportersdu MCA, présidé par Mustapha Dje-baïli, a pris attache avec nous pournous inormer de son intention dedéposer une plainte contre l’OCO,plus précisément AbderahmaneMalek en sa qualité du directeurd’unité du stade du 5-Juillet.
«Ce quis’est produit lors de la vente des billetsest un gave antécédent, et nous allonsdéposer plainte pour que justice soit  aite. Nous avons pris attache avecl’avocat et nous avons des témoinsoculaires pour appuyer notre déposi-tion. Certes, le directeur de l’OCO est responsable de ce qui s’est produit,mais on pense bien qu’il a manqué d’expérience dans la gestion de lavente des billets, contrairement à Malek Abderahmane qui par sa trèslongue expérience ne devait pas com-mettre cet impair, et on pense qu’il y a anguille sous roche. Sinon comment se ait-il que la plupart des supporters présents n’ont pu acheter leurs billetset qu’on nous déclare que tous lestickets ont été vendus»
, arme lesmembres du Comité de supporters.
K.M.
36 000 tickets écoulés en 2 heures
LaventedesbilletsoulegrandmensongedelOCO
 Aïssani :
«Les autoritésdoivent d’uneenquêter surcette mascarade»
L’ancien vice-président du Co-mité de supporters du Mou-loudia, qui est aussi membrede l’AG du CSA/MCA en l’oc-currence Mohamed Aïssani,n’a pas manqué de crier auscandale, suite à ce qui s’estproduit dimanche passé au 5-Juillet. Lui qui n’est pas restéindiérent à cet incident nousapprend : «
Nous sommes vrai-ment outrés par ces incidentsqui ont émaillé la vente des bil-lets. Ce qui s’est produit ne pourra en aucun cas passer sous silence et dans l’impunité.C’est pour cette raison qu’on de-mande aux instances compé-tentes l’ouverture d’une enquête pour que toutes la lumière soiétalée sur cette aaire et pour que justice soit aite, car il est impossible d’écouler tous les bil-lets en deux heures de temps,alors que plusieurs supportersn’ont pu acheter leurs billets. Jetiens à appeler les deux galeriesau air-play, car les supportersdu Mouloudia et de l’USMAsont des rères et personne ne pourra les diviser
0
3
N° 2270 Mardi 30 avril 2013
 Coup de bâton 
Coupe d’Algérie
Finale
de la Couped’Algérie
Uneenquêteaétéouverte

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
martelli72 liked this
nassim_2000 liked this
mek66 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->