Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
IP-13-393_FR (1)

IP-13-393_FR (1)

Ratings: (0)|Views: 1,407 |Likes:
Published by Marsinfos

More info:

Published by: Marsinfos on May 02, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/13/2013

pdf

text

original

 
 
IP/13/393E
UROPEAN
C
OMMISSION
 
P
RESS RELEASE
 
Brussels, 2 May 2013
Aides d’État: la Commission ordonne à la France derecouvrer certaines aides incompatibles reçues par laSNCM
 
Après une enquête approfondie, la Commission européenne a conclu que descompensations de service public reçues depuis le 1
er
juillet 2007 par la Société nationaleCorse-Méditerranée (SNCM) et la Compagnie Maritime de Navigation (CMN) pour ladesserte maritime dite "de base" entre la Corse et Marseille, afin d'assurer la continuitéterritoriale, sont conformes aux règles de l'UE en matière d'aides d'Etat applicables auxservices publics. En revanche, les aides perçues par la SNCM pour un service dit"complémentaire" destiné à couvrir les périodes de pointe pendant lasaison touristique neviennent compenser aucun besoin réel de service public (voirMEMO/13/396). Ces subventions ont procuré un avantage injustifié à la SNCM et doivent par conséquent êtrerestituées aux contribuables.Le Vice-Président de la Commission Européenne chargé de la concurrence Joaquín Almuniaexplique:
"Les citoyens ont besoin de services publics efficaces et répondant à de vraisbesoins. Il est légitime de recourir à des subventions pour compenser le coût du service public de desserte maritime de la Corse, qui permet d'atténuer les contraintes liées àl'insularité. Mais lorsque le marché peut répondre aux besoins des voyageurs dans lesmêmes conditions, il est anormal d'utiliser l'argent du contribuable pour favoriser unopérateur particulier. Les règles de l'UE ne permettent pas seulement de préserver uneconcurrence saine ; elles garantissent aussi la transparence des financements accordés et le bon usage des deniers publics".
La SNCM et la CMN, opérateurs de services de transport maritime, assurent la desserteentre la Corse et Marseille pour la période 2007-2013 dans le cadre d'une convention dedélégation de service public qu'elles ont signée avec la Collectivité territoriale de Corse etl'Office des transports de Corse. Dans ce contexte, ces sociétés perçoivent descompensations de service public. En plus d'un "service de base", assurant les dessertesfret et passagers tout au long de l'année, la délégation de service public englobeégalement un "service complémentaire", opéré par la seule SNCM, et destiné à couvrir lespointes de trafic de passagers.Saisie d’une plainte d’un concurrent, la Commission a ouvert une enquête approfondie en juin 2012 (voir IP/12/703).

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->